logo

Le thym est utilisé en médecine populaire depuis des centaines d'années. Il est utilisé pour la promotion de la santé générale, le traitement de nombreuses maladies. Cette plante est considérée comme un symbole de la santé, de la fertilité et de la maternité des femmes. Le thym est également utilisé en cosmétologie, en aromathérapie. Cette plante est particulièrement importante pendant la grossesse. Avec un brassage et une ingestion appropriés, le thym peut se transformer en une boisson saine, sinon il peut nuire. Est-il possible pour les femmes enceintes de prendre du thé au thym? Ferait-il du mal au bébé?

Action du thym sur le corps d'une femme

Le thym, ou thym, est un arbuste vivace qui pousse dans toute l'Eurasie à l'état sauvage. Il existe plus de 150 espèces de cette plante. Il est également appelé herbe Bogorodskaya. Il y a une légende selon laquelle la Vierge Marie a posé sur la litière du thym de Jésus nouveau-né. Maintenant, le jour de l'Assomption de la Vierge dans tous les temples, l'arôme du thym est utilisé pour les décorer, et dans certaines églises, il est utilisé à la place de l'encens.

Le thym a beaucoup d'huiles essentielles, c'est pourquoi la plante est très parfumée, conserve une merveilleuse odeur même après séchage. La plante a beaucoup de tanins, d'acide ascorbique, d'amertume, de vitamines B. Ces substances contribuent au traitement de certaines pathologies pendant la grossesse.

La tisane parfumée tonifie et rafraîchit dans la chaleur estivale, se réchauffe dans la saison froide. Il améliore l'humeur pendant la grossesse, a un effet calmant. Avec les maladies virales, le thé soulage le bronchospasme, apaise la toux. Si vous le prenez pendant un rhume, le thé soulagera l'inflammation et aidera les expectorations hors des poumons lors de la toux..

Avec la cystite, le thé de thym est bu pour désinfecter les voies urinaires. Avant d'accoucher, la décoction aidera à stimuler l'utérus. Il favorise une livraison rapide. Avec irritation cutanée, ecchymoses, rhumatismes, compresses au thym.

Boire du thé au thym est bon pour normaliser le métabolisme. Le thé augmente doucement la pression, renforce l'immunité, tonifie, a un effet anthelminthique.

En attendant le bébé, la boisson est recommandée pour les pathologies suivantes:

  • anémie;
  • grippe;
  • exacerbation de la goutte;
  • dysbiose;
  • coups de bélier;
  • trouble du sommeil;
  • dermatite;
  • accident vasculaire cérébral;
  • mal de crâne.

Les spécialistes notent que le thym joue un rôle particulier dans la lutte contre le ton utérin altéré et les basses pressions. Mais toute utilisation du thym et de ses préparations doit être approuvée par un gynécologue.

Contre-indications du thym

Le thym a également des propriétés indésirables qui, en attendant le bébé, peuvent lui nuire ou nuire à sa maman. De nombreux scientifiques sont enclins à croire que les propriétés du thym ne sont toujours pas bien comprises; il n'y a aucune information sur la façon dont l'herbe affecte le corps des femmes enceintes, qu'elle passe dans le lait maternel pendant l'allaitement?

Le thym est contre-indiqué dans les maladies suivantes:

  • Maladie thyroïdienne.
  • Hypertension.
  • Pyélonéphrite.
  • Exacerbation des organes internes.
  • Diabète.
  • Tuberculose.
  • Tendance à la constipation.
  • Arythmie.

Il n'est pas recommandé de boire du thé au thym en début de grossesse. L'herbe peut augmenter le tonus musculaire de l'utérus, provoquer des saignements et entraîner une fausse couche. Le thym augmente la pression.

Au deuxième trimestre, vous pouvez manger de l'herbe en petites quantités, en l'ajoutant au thé comme additif aromatique. Si une femme a une gestose tardive, le thym est contre-indiqué. Pour le traitement du thym pendant la grossesse, vous devez le prendre uniquement avec l'autorisation de l'obstétricien-gynécologue.

Comment faire du thé au thym

Pour préparer une boisson, vous pouvez utiliser du thé vert ou noir. Pour le brassage, une théière en porcelaine ou en verre est utilisée. Des feuilles de thé sèches y sont mises et le thé est brassé selon la recette habituelle. Le thym est ajouté à raison d'une cuillère à café. Le thé doit être infusé pendant 5-7 minutes. Une tranche de citron peut aider à améliorer le goût du thé. Une telle boisson pour les femmes enceintes est très utile, elle élimine les maux de tête, aide à restaurer l'immunité, élimine le cholestérol du corps, améliore la circulation sanguine.

Thé au thym pendant la grossesse: corréler les avantages et les inconvénients potentiels

Thym (thym): informations générales, composition

Le thym est appelé plante médicinale vivace, appartenant à la famille Yasnotkovye. C'est un arbuste à tige mince avec de petites feuilles de forme ovale. Il fleurit pendant les mois d'été, formant un tapis parsemé de petites fleurs de couleur violet clair et lilas brillant. Il a un arôme sucré agréable et spécifique, et le thym sent non seulement les fleurs mais aussi les feuilles.

Le nom officiel de l'arbuste est le thym rampant. Une des versions les plus courantes de son origine est l'éducation du mot "thymon", qui en grec signifie "force d'esprit". Cela s'explique facilement par les propriétés curatives de la plante..

En Russie, le thym est également appelé herbe Bogorodskaya. Dans certains temples, ils remplacent l'encens pendant le culte..

Le thym rampant à l'état sauvage pousse dans les terrains steppiques, rocheux, marécageux et montagneux. Plus de 170 espèces de plantes sont connues, qui diffèrent considérablement en apparence.

Les propriétés utiles peuvent être expliquées par la composition chimique - thymol, bornéol, carvacrol, acides organiques, vitamines et divers oligo-éléments. Lorsqu'il est utilisé comme médicament, le thym a un effet antimicrobien, anti-inflammatoire, analgésique, hémostatique, antihistaminique et astringent, et aide également à normaliser le métabolisme.

La plante est utilisée pour traiter les hémorroïdes, l'insomnie, l'athérosclérose, la formation accrue de gaz, les maladies du système urinaire ainsi que l'hypotension. Inclus dans les médicaments anthelminthiques.

Thym après l'accouchement

Il n'y a aucune recommandation sans équivoque concernant l'utilisation du thym pendant la période post-partum. Étant donné qu'elle augmente le tonus de l'utérus et contribue à sa réduction, cette herbe pourrait être utile immédiatement après l'accouchement. Également à ce moment, ses propriétés anti-inflammatoires et antimicrobiennes peuvent être utiles. Mais n'oubliez pas qu'à ce moment la production de lait commence dans le corps de la femme, donc l'effet du thym sur la lactation doit également être pris en compte.

Certains experts pensent que le thym aide à renforcer la lactation et l'inclut même dans la composition des préparations à base de plantes pour les mères allaitantes. Mais cela ne prend pas en compte l'effet possible du thym sur un enfant qui utilise du lait.

Aucune étude n'a été menée pour savoir si des substances de la teinture de thym passent dans le lait maternel, mais il vaut mieux ne pas risquer ou expérimenter avec votre bébé. La nutrition de maman dans les premières semaines d'allaitement doit être aussi hypoallergénique que possible et ne comprendre que des aliments bien connus. Puis, progressivement, quelque chose de nouveau peut être introduit dans l'alimentation. Le thym, après avoir consulté des médecins, vous pouvez essayer de boire si votre mère souffre d'insomnie. Il a un léger effet sédatif et cela peut améliorer le sommeil non seulement d'une femme, mais aussi d'un bébé.

Une plante médicinale peut-elle être utilisée pendant la grossesse??

Beaucoup de femmes aiment boire du thé au thym, car il a un arôme agréable. Pendant la grossesse, elles ne veulent pas renoncer à leurs habitudes gustatives et continuer à boire cette boisson.

LIRE AUSSI: est-il possible pour les femmes enceintes de boire du thé ivan?

Les médecins ne recommandent pas aux femmes enceintes de le boire constamment - l'herbe a un effet sur le système circulatoire. Le thym peut être utilisé par les femmes enceintes à des fins médicinales à condition qu'elles n'aient aucun problème de santé..

Propriétés utiles du thym pour les femmes enceintes

L'arôme agréable du thym est déterminé par la teneur en huiles essentielles, et elles sont connues pour être strictement interdites aux femmes dans la situation. Dans le même temps, cette plante médicinale possède de nombreuses propriétés bénéfiques qui peuvent aider les femmes enceintes atteintes de diverses maladies. C'est pourquoi le thym est parfois utilisé à des fins médicinales, mais avec une extrême prudence afin de ne pas nuire à la santé de la mère et du bébé.

Le corps d'une femme portant un enfant est sensible aux infections respiratoires aiguës et aux infections virales respiratoires aiguës, en particulier pendant la saison froide. Si la maladie s'accompagne d'une toux sèche fréquente, l'inhalation de thym aidera, contribuant à l'écoulement des expectorations. Le rinçage avec la décoction de thym aidera à faire face aux attaques de maux de gorge aigus.

Les femmes enceintes éprouvent souvent des éruptions cutanées et une inflammation des muqueuses. Il est dangereux de traiter la gingivite, la stomatite et d'autres maladies de nature bactérienne avec des préparations pharmaceutiques dans cette condition. Le thym est considéré comme le meilleur remède naturel à ces fins, car il a une activité antimicrobienne élevée. Se gargariser, rincer le nasopharynx et les lotions avec du thym aident à réduire la douleur et à faire face rapidement à la maladie.

Un thé mal infusé avec un brin de thym aide à faire face à la tension nerveuse et aux sautes d'humeur dans les premiers stades de la grossesse. Une telle boisson, bu avant l'accouchement, augmente le tonus des muscles lisses de l'utérus, accélère sa contraction et réduit le syndrome douloureux.

Indications pour les femmes enceintes

Le thym pendant la grossesse est utilisé pour éliminer les symptômes de la maladie, uniquement si nécessaire. Les médecins prescrivent des procédures au thym si la femme enceinte est diagnostiquée avec l'une des maladies suivantes:

  • infections de la gorge et du nasopharynx, lorsqu'un moyen d'expectoration, l'élimination de la toux sèche, le soulagement des spasmes et la concentration de l'inflammation sont nécessaires;
  • cystite et autres maladies du système urinaire;
  • éruptions cutanées, rhumatismes, ecchymoses, dans lesquelles il est nécessaire de soulager l'inflammation et d'éliminer la douleur;
  • hypotension persistant sur une longue période;
  • immunité diminuée et manque de vitamines B et C dans le corps;
  • infestations helminthiques;
  • déficience en fer;
  • maux de tête sévères;
  • troubles nerveux accompagnés d'insomnie;
  • digestion.

Comment boire du thym enceinte

Afin de ne pas nuire à votre corps et à votre fœtus, veillez à respecter les règles spéciales lors de la prise de thym:

  • Achetez de l'herbe uniquement à la pharmacie, car les agents pharmacologiques sont basés sur le strict respect des exigences de collecte et de séchage de l'herbe. Si vous collectez vous-même des matières premières, faites attention au fait que l'herbe pousse dans des régions écologiquement propres, loin des routes et des autoroutes. Pour le sécher aussi, vous devez trier correctement, soigneusement chaque feuille et tige.
  • Il est préférable d'utiliser l'herbe comme additif aux variétés vertes ou noires. Pour 1 théière, il suffit de mettre un brin de thym.
  • Entreposer l'herbe sèche dans des contenants hermétiquement fermés et en verre.
  • Si vous utilisez de l'herbe comme remède externe, veillez à respecter la posologie, car dans ce cas, une réaction allergique est possible.

À propos des propriétés utiles du thym, les règles de sélection et de stockage diront cette vidéo:

Contre-indications et effets secondaires possibles

Avant de boire du thé au thym pendant la grossesse, il est nécessaire de consulter votre médecin. Les propriétés médicinales de la plante pendant cette période peuvent être dangereuses pour la santé d'une femme.

Le thym est complètement contre-indiqué chez les femmes enceintes qui ont les pathologies suivantes:

  • violation de l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde;
  • maladie hypertonique;
  • l'insuffisance rénale chronique;
  • Diabète;
  • troubles digestifs, accompagnés d'une constipation fréquente;
  • cholécystite et autres maladies du foie;
  • allergie;
  • gestose tardive;
  • ulcère de l'estomac;
  • tuberculose;
  • maladies chroniques des organes internes en phase aiguë.

Boire du thé au thym en début de grossesse peut provoquer des saignements graves chez une femme. Les substances contenues dans les herbes médicinales peuvent provoquer des réactions allergiques dangereuses pour la femme pendant la période de gestation. Il est préférable que les mères souffrant d'hypertension artérielle refusent l'utilisation de boissons aromatiques, car elles ont un effet hypotenseur persistant.

Propriétés utiles du thym

Le thym, comme cette médecine naturelle est aussi appelée, a une composition chimique riche et un grand nombre de propriétés bénéfiques pour le corps. Pour les femmes enceintes, les éléments suivants sont particulièrement importants:

  • la possibilité de traiter un mal de gorge;
  • effet expectorant;
  • augmenter la défense immunitaire du corps;
  • effets antimicrobiens;
  • propriétés anti-inflammatoires et autres.

De plus, le thé au thym est une boisson savoureuse et aromatique qui se réchauffe les soirées froides et se rafraîchit à la chaleur. Un tel remède, s'il n'y a pas de contre-indications, peut être pris en toute sécurité comme agent tonique et antimicrobien..

Caractéristiques d'utilisation pendant la grossesse à différents moments

Dans les premiers mois de la grossesse, les moyens les plus sûrs de consommer du thym sont de se rincer la gorge et de se rincer le nasopharynx. Ils sont souvent prescrits par les médecins, car l'utilisation de nombreux produits pharmaceutiques pour les maladies des organes ORL est contre-indiquée pour les femmes enceintes..

L'utilisation fréquente de thé au thym au premier trimestre doit être jetée, car les huiles essentielles contenues dans la plante peuvent provoquer un avortement spontané. Si maman n'a pas de maladie chronique, elle peut parfois boire un verre de thé avec un brin d'herbe après le petit déjeuner.

Dans les derniers stades, une femme ne peut pas boire plus de 2-3 verres de thé aromatique par semaine. Si la grossesse est compliquée par diverses maladies, en particulier l'hypertension ou un dysfonctionnement de la glande thyroïde, ces boissons doivent être jetées.

Au 3ème trimestre, le fœtus augmente considérablement de taille et exerce une pression importante sur les organes internes d'une femme. Les reins et le système urinaire souffrent le plus. Une boisson au thym augmentera encore la charge sur les reins, car elle a un effet diurétique.

Avantages du thym pour les femmes enceintes

Le thym (thym) contient des vitamines C et du groupe B, des tanins, des acides, des huiles essentielles et de l'amertume. En raison des composants utiles de cette herbe, elle est largement utilisée en médecine traditionnelle et traditionnelle, et lors du transport d'un enfant, de nombreux médicaments ne sont pas recommandés pour les femmes.

Le thym peut servir d'alternative à un certain nombre de médicaments ou de mesure auxiliaire de traitement, car il possède de nombreuses propriétés utiles:

  • aide à augmenter l'immunité, saturant le corps en vitamines et minéraux;
  • a un effet antiviral;
  • contribue à une augmentation de la pression artérielle avec hypotension;
  • stabilise le système nerveux, normalise le sommeil et atténue les sautes d'humeur;
  • aide au traitement de l'amygdalite, de l'amygdalite ou de la stomatite;
  • dans la période prénatale favorise la stimulation utérine.

Boissons au thym

Dans la pharmacie, vous pouvez acheter un mélange sec de tiges, de feuilles et de fleurs de la plante. Pour faire une boisson classique, vous aurez besoin d'une tasse de thé noir ou vert, auquel ajouter 1 cuillère à café. collection. Pour améliorer le goût, vous pouvez mettre du sucre ou du miel naturel.

Il existe également des sacs filtrants prêts à l'emploi, qui sont versés avec un verre d'eau bouillante avant utilisation et infusés pendant 5 minutes.

Pour préparer un bouillon de thym, 20 g de matière première sont versés avec 1 verre d'eau, porté à ébullition, puis insisté sous un couvercle dans un endroit sombre pendant 1 heure.

Pour changer, une femme peut combiner le thym avec d'autres herbes médicinales. La menthe, la mélisse, le tilleul, le fenouil conviennent bien à cela. Il est utile d'ajouter des fleurs de tilleul et des feuilles de menthe à une boisson chaude pour prévenir le rhume, renforcer le système immunitaire et éliminer les nausées.

La combinaison de thym, de mélisse et de fenouil (à parts égales) est utilisée pour normaliser le tractus gastro-intestinal, soulager le stress et les maux de tête. Les herbes séchées sont broyées, mélangées à parts égales. Les feuilles de thé nécessitent 1 cuillère à café. mélange pour 1 tasse d'eau bouillante, après avoir insisté pendant 10 minutes, la boisson peut être consommée.

Pour faire du thé, vous pouvez utiliser des herbes séchées et des.

Façons d'utiliser une plante médicinale

Malgré le fait que le thym se réfère à des plantes dont l'utilisation est contre-indiquée pendant la grossesse, dans certains cas, les médecins recommandent de l'utiliser comme médicament, en remplacement des préparations pharmaceutiques. Il existe plusieurs façons d'utiliser le thym rampant thérapeutique pour les femmes enceintes..

Thé contre la toux au thym

Thé parfumé utilisé par les femmes enceintes pour traiter les maladies respiratoires. Après son utilisation, les expectorations se portent mieux et l'inflammation des muqueuses diminue.

Pour la préparation de la boisson 1 cuillère à soupe. l les matières premières sèches doivent être bouillies avec de l'eau bouillante et insister 15 minutes. Pour améliorer les propriétés bénéfiques de la boisson, le thym peut être mélangé avec de la menthe ou du tilleul (voir aussi: méthodes d'utilisation de la menthe en début de grossesse). Avant utilisation, l'infusion doit être filtrée à travers deux couches de gaze ou une serviette en lin. Le thé de la toux est bu 2 cuillères à soupe trois fois par jour. À ce dosage, la boisson est sans danger pour la santé de la mère et du bébé, mais est efficace contre la toux sèche, l'amygdalite et l'amygdalite..

Se gargariser avec les maladies infectieuses et virales et les maladies de la cavité buccale

Le rinçage avec une décoction concentrée aide à soulager les maux de gorge avec le rhume et la grippe, aide à réduire l'inflammation et la cicatrisation des plaies dans les maladies de la cavité buccale telles que la stomatite et la gingivite. Le bouillon est préparé dans un bain d'eau, pré-rempli d'eau bouillante 1 cuillère à soupe. l matières premières sèches. Le liquide refroidi et filtré est ajouté au rinçage (un verre d'eau tiède avec de la soude et du sel).

Compresse pour la douleur dans les muscles et les articulations

Il est possible de réduire le syndrome douloureux et de réduire l'inflammation avec des ecchymoses, de l'arthrite, de la goutte et des tensions musculaires à l'aide de compresses à base de thym cuit à la vapeur. Ces traitements sont considérés comme une bonne alternative aux analgésiques..

Pré-remplir l'herbe pour la compresse avec de l'eau bouillante et insister pendant plusieurs heures. Ensuite, il est refroidi, enveloppé de gaze et appliqué sur le site de l'inflammation.

Le thym peut-il être enceinte?

Une réponse claire à cette question ne peut être donnée par un médecin qu'après une réunion en personne. La capacité d'augmenter la pression artérielle et d'augmenter le tonus utérin rend le thym relativement dangereux pendant la grossesse. De plus, il a un grand nombre de contre-indications. Par conséquent, l'utilisation interne des préparations de thym n'est possible qu'après avoir consulté un médecin et strictement selon les indications.
L'utilisation externe de thym pendant la grossesse est autorisée. Si vous aimez son odeur, vous pouvez utiliser des cosmétiques à base de cette plante, ajouter une petite infusion à l'eau de baignade ou l'utiliser en très petites quantités comme assaisonnement pour les aliments et les boissons.

Indications pour l'utilisation

Le thym est efficace dans les cas suivants:

  • angine;
  • anémie;
  • l'athérosclérose;
  • amygdalite;
  • maladie hypertonique;
  • goutte.

En outre, la liste des maladies dans lesquelles vous pouvez boire du thym comprend: cystite, flatulence, alcoolisme, cholécystite, hémorroïdes.

La composition de l'herbe médicinale comprend des huiles essentielles utiles avec une teneur élevée en composants biologiquement actifs:

  • thymol - en médecine est utilisé comme anthelminthique, antiseptique et analgésique;
  • bornéol - normalise la pression artérielle, a un effet mineur sur le système nerveux;
  • atherpinéol - a un effet antimicrobien;
  • carvacrol - utilisé comme agent antibactérien, ralentit le processus de reproduction de la microflore pathogène.

Les vitamines et les flavonoïdes neutralisent le développement des infections, en médecine des études sont menées confirmant l'effet prophylactique oncologique du thym.

Recettes de cuisine

Le thym pendant la grossesse est utilisé comme remède interne (sous forme de thé, d'infusion, d'huile, de sirop) ou en externe pour le rinçage, les douches vaginales, les bains et les compresses.

Les recettes pour préparer la boisson sont ordinaires: verser de l'eau bouillante, insister, filtrer. Les nuances résident dans le but pour lequel utiliser le thym pendant la grossesse. Nous proposons des recettes pour diverses préparations.

Pour les rhumes, le thé est le plus souvent utilisé. Pour préparer une portion, une cuillère à café de matières premières pour un quart de tasse d'eau bouillante suffit. Boire frais après avoir insisté.

Lorsque vous toussez, préparez une plus grande portion: prenez 1 cuillère à soupe. l herbes sèches dans un verre d'eau chaude, insister pendant une heure, puis boire 2 cuillères à soupe. l trois fois par jour. Élimine efficacement le thé contre la toux d'un mélange d'herbes, qui sera discuté plus en détail ci-dessous.

Les amateurs de procédures aquatiques apprécieront les bains de thym. Ils sont préparés dans une proportion de 100 g d'herbe par bain standard, précuits à la vapeur pendant une demi-heure.

  • Un savoureux médicament à base de thym, autorisé pendant la grossesse, est un sirop. La recette comprend du sucre ou du miel, la méthode de préparation dépend de l'ingrédient sucré sélectionné.

Un sirop avec du sucre se fait comme ceci: les «pailles» hachées de couleur sont recouvertes de sucre (couches alternées) et placées dans un endroit sombre. Utilisez un bocal en verre. Après 2 semaines, filtrer et conserver dans un récipient hermétique. Utilisé comme additif au thé pour les problèmes d'estomac.

Le sirop au miel est préparé différemment. Faites d'abord une décoction de plante sèche, à raison de 20 g pour 200 ml. Cuire jusqu'à ébullition de la moitié du liquide, après refroidissement et filtration est mélangé à 200 g de miel. Un tel outil convient aux femmes enceintes et même aux enfants.

Thé au thym pendant la grossesse

Le thym pendant la grossesse peut être bénéfique et agréable s'il est cuit correctement et utilisé dosé. La boisson a un arôme unique et un goût agréable, et surtout - de nombreux avantages, en particulier le froid. Désinfecte les voies respiratoires, aide à éliminer les expectorations des bronches. Ce n'est pas un hasard si l'herbe est une composante du médicament populaire pour enfants Pertusin.

Le thé au thym pendant la grossesse est préparé selon la recette standard: infusé dans une tasse, insisté pendant 10 minutes et bu après avoir filtré. En plus des qualités médicinales, l'outil est capable d'éliminer la mauvaise haleine de la cavité buccale.

Le thé au thym pendant la grossesse est souvent combiné avec du thé ordinaire et d'autres herbes. Cela enrichit le bouquet aromatique et aromatique de la boisson, augmente les propriétés bénéfiques. Recettes simples pour les rhumes:

  • faire des feuilles de thé à partir de thé noir et de thym dans un rapport de 3: 2, insister 2 minutes;
  • préparer un mélange de thym, d'airelle rouge et de millepertuis en proportions égales, insister 15 minutes.

Le thé antitussif est un médicament, il est donc consommé dans 2 cuillères à soupe 3 fois par jour. Préparé comme d'habitude, dans un rapport de 1 cuillère à soupe. cuillère dans un verre d'eau bouillante. La boisson est efficace pour l'amygdalite, l'asthme, le rhume de l'UD.

Une femme en bonne santé portant un enfant peut boire du thé si elle est habituée à boire un verre avant la grossesse. Mais à boire de temps en temps, avec des restrictions liées à l'influence des substances actives sur le développement du fœtus. La passion pour le thym en seconde période est chargée d'avortements.

Thym et tilleul pendant la grossesse

Le thym et le tilleul pendant la grossesse sont utilisés comme médicament contre la toux pour le rhume ou la bronchite. Le thé de tilleul avec l'ajout de thym pendant la grossesse sert à prévenir les maladies saisonnières, renforce le système immunitaire, donne du plaisir au goût. Il a des qualités diaphorétiques, antipyrétiques et diurétiques.

Si deux portions, aux premiers symptômes de malaise, sont consommées en une heure, la future mère pourra éviter le développement de la maladie. Améliore les propriétés cicatrisantes et gustatives d'une boisson parfumée une cuillère de miel.

En cours de route, le thé aidera à faire face à la stomatite et à l'amygdalite. Dans de tels cas, il est non seulement bu, mais également utilisé pour se rincer la bouche. Faire une boisson est simple: vous devez verser de l'eau bouillante un mélange de fleurs de tilleul et de thym (prendre une cuillère).

Y a-t-il des contre-indications? Compte tenu des propriétés diurétiques, il est préférable de ne pas boire un tel thé la nuit, afin de ne plus sortir du lit. Avec une utilisation prolongée, la boisson peut nuire aux reins et au cœur. Pour éviter des conséquences indésirables, vous devez doser tous les produits, même ceux qui semblent inoffensifs, comme celui-ci..

Thym et menthe pendant la grossesse

Étant donné le fort effet de la plante, le thym et la menthe pendant la grossesse sont idéaux dans les cas où c'est "impossible, mais vraiment envie" c'est le thym. Une pincée d'herbe ajoutée au thé à la menthe apportera une note de thym et étanchera la soif d'une femme sans nuire à son corps. Le thé à la menthe pure, en petites quantités, est recommandé pour éliminer les nausées et les gonflements matinaux, améliorer la digestion.

  • Cependant, se livrant aux goûts capricieux d'une femme enceinte, il est impossible de les libérer complètement hors de contrôle. Pour éviter les ennuis, il est recommandé de siroter des boissons au thym pendant la grossesse pas plus de deux fois par semaine.

Une infusion de concentration accrue avec l'ajout de menthe est utilisée pour rincer la bouche des maux de dents. L'effet est double, car les deux plantes ont des qualités analgésiques inhérentes. La procédure est possible à titre temporaire, car si la dent est malade, une visite chez le dentiste est inévitable. Seul un spécialiste peut éliminer le foyer d'infection dans la bouche de la mère, ce qui est dangereux pour le fœtus.

Thym et origan pendant la grossesse

L'origan affecte positivement la santé des femmes: rétablit le cycle en cas de violations, élimine les sensations désagréables pendant la ménopause. D'où son deuxième nom est la carte mère.

Cependant, dans la plupart des sources, l'origan, ainsi que la camomille, le millepertuis, l'aloès et le persil, figurent sur la liste des plantes interdites pendant la grossesse. On leur attribue des propriétés abortives ou une augmentation de l'apport sanguin aux organes pelviens, ce qui est extrêmement indésirable pendant cette période..

Par conséquent, le thym et l'origan ne se combinent pas pendant la grossesse: si la première est autorisée avec des restrictions, la seconde est strictement interdite, même avec un court délai de menstruation et une grossesse présumée. Pourquoi est-ce catégorique? Le fait est que la carte mère contient des phytohormones, qui sont capables d'exfolier instantanément un œuf fécondé. La plante tonifie les muscles utérins et provoque des saignements, quel que soit l'âge gestationnel.

De plus, même l'arôme d'un petit bouquet recueilli à partir de fleurs d'origan peut causer de gros problèmes chez une femme enceinte, en particulier au premier trimestre. À des dates ultérieures, l'utilisation de l'origan est autorisée - mais uniquement à l'extérieur et en l'absence de tout écart au cours de la grossesse. Pour ce faire, préparez une infusion pour le lavage; il uniformise la couleur, élimine les poches et l'apparence malsaine du visage.

Il est utile de laver les cheveux avec du bouillon d'origan, surtout si les maux de tête tourmentent. Et la poudre de matières premières séchées est un excellent outil pour l'aromathérapie: elle nettoie les voies respiratoires, détruit la microflore pathogène accumulée.

Les amateurs de thé d'origan rattraperont leur retard après l'accouchement. Pendant cette période, il est utile à la fois pour l'enfant et la mère, car il augmente la lactation et prévient les allergies.

Mélisse, thym et fenouil pendant la grossesse

La combinaison de thym fenouil mélisse pendant la grossesse est très réussie et peut être utile si elle est utilisée correctement. Un mélange de ces herbes est utilisé même pour les enfants à partir de 5 mois - pour réduire l'intensité de la formation de gaz, soulager les crampes intestinales, l'anxiété et les coliques.

  • La mélisse est un remède efficace contre les infections et les crampes intestinales.
  • Thym - apaisant, contient des substances anti-inflammatoires et expectorantes.
  • Graines de fenouil - détendent les muscles intestinaux, réduisent la quantité de gaz.

La composition de la mélisse contient des huiles essentielles qui produisent un arôme étonnamment agréable, des vitamines B et C, des macro et microéléments. Il possède toute une gamme de propriétés utiles: antivirales, sédatives, antiseptiques, laxatives, antispasmodiques, etc. La mélisse pendant la grossesse peut éliminer les maux de tête et l'insomnie, calmer les nerfs, améliorer l'appétit pour la toxicose, aider à résoudre les problèmes dentaires et allergiques.

Les feuilles sont brassées pour le thé mélangé avec du thé ordinaire ou d'autres herbes, telles que le thym et le fenouil, ajoutées aux salades, utilisées pour l'inhalation pour la douleur et les crampes. La mère peut essuyer le visage avec des cubes congelés de la décoction: cette procédure aide à maintenir une peau jeune.

Autorisé ou non?

Il n'y a pas de contre-indication directe à l'utilisation du thym en attendant la naissance du bébé, mais les médecins conseillent d'aborder le problème de manière très responsable. La plante est une plante médicinale, est répertoriée dans le registre approprié, et les propriétés médicinales peuvent être dangereuses pour les femmes enceintes. Par conséquent, une femme "en position" devrait décider de l'apport de thym avec son médecin traitant.

En l'absence de contre-indications, qui seront décrites ci-dessous, les femmes enceintes peuvent consommer du thym en quantité raisonnable, sans en abuser. Il existe également certaines formes dans lesquelles une plante médicinale bénéficiera et ne nuira pas.

Les décoctions et les teintures à base de thym sont généralement utilisées à des fins thérapeutiques, une femme ne peut les prendre qu'avec la connaissance, l'autorisation et la nomination d'un médecin - strictement s'il y a des indications.

Avec prudence, il est conseillé aux femmes enceintes de prendre des bains avec l'ajout de décoction de thym et de ne pas en abuser comme épice dans la préparation des repas de tous les jours.

Il n'y a aucune restriction sur l'utilisation externe à des fins cosmétiques et il est également permis de boire du thé au thym. De nombreuses femmes enceintes, en passant, trouvent son goût très attrayant..

Si nous parlons de l'opinion des médecins à cet égard, celle-ci est double: certains experts s'opposent à l'utilisation du thym et d'autres plantes médicinales pendant la grossesse, tandis que d'autres n'y voient pas d'inconvénient. Des essais cliniques qui pourraient répondre avec précision à la question de savoir comment le thym agit sur les femmes enceintes n'ont pas été menés. De telles expériences seraient considérées comme contraires à l'éthique d'un point de vue médical professionnel. Les statistiques confirmées par des faits scientifiques n'existent pas dans la nature. Et donc, à bien des égards, la décision d'accepter ou non cette mauvaise herbe pendant la grossesse est du ressort de la future mère elle-même.

Mais si un préjudice visible n'est pas prouvé scientifiquement, il faut comprendre que son absence n'est pas prouvée à cent pour cent. Et donc, pour utiliser de l'herbe, dès qu'une telle décision est prise, des précautions doivent être prises dans tous les cas.

Thé au thym pendant la grossesse: propriétés bénéfiques et nocifs pour le corps

La période de gestation est spéciale pour chaque femme. À ce moment, elle surveille non seulement son propre confort, mais aussi que toutes ses habitudes et dépendances profitent à l'enfant à naître.

Lors de l'élaboration d'un régime, il vaut la peine de savoir si elle est autorisée à boire du thé au thym pendant la grossesse, quelles sont les propriétés de la plante et comment elle affecte le cours de la gestation.

Informations générales sur la plante de thym

Pour déterminer si vous pouvez boire du thé au thym pendant la grossesse, il est important de connaître les propriétés de la plante et comment elle affecte l'état du fœtus.

Pendant la gestation, la plupart des médicaments sont interdits, il vaut donc la peine de bien comprendre quelles herbes peuvent être utiles pour la future mère.

Le thym est également appelé thym rampant ou théotokos. La plante pousse jusqu'à 15 cm de hauteur, a de petites feuilles (jusqu'à 1 cm de long). Il contient une huile essentielle avec un arôme très prononcé, pour laquelle il est apprécié par de nombreux.

Le thym contient les composés suivants:

  1. tanins;
  2. les flavonoïdes;
  3. gencive;
  4. résines;
  5. acide caféique et oléanolique;
  6. saponine;
  7. acide quinique et ursolique.

Le thym est généralement utilisé comme assaisonnement, additifs pour le thé, épices pour les plats de viande. Certaines femmes au foyer utilisent de l'herbe pour la mise en conserve.

Les propriétés principales sont les suivantes:

  • antifongique;
  • bactéricide;
  • cicatrisation des plaies;
  • sédatif;
  • anti douleur;
  • expectorant.

La plante est utilisée sous forme de thé, décoction, infusion. Certaines personnes aiment sécher et hacher l'herbe. Après ce traitement, vous pouvez conserver 2 ans.

Infusion de thym

Les infusions à base de thym peuvent être utilisées comme remède externe. Ils peuvent se frotter le corps avec des douleurs musculaires, des rhumatismes.

La composition sauve avec des démangeaisons sur fond de piqûres de moucherons, de moustiques et d'autres insectes. Le thé au thym est généralement ajouté en petites quantités..

Assez 1-2 pincées afin de donner à la boisson de nouvelles notes et d'enrichir les bienfaits. Vous ne pouvez utiliser que cette herbe seule ou l'ajouter à des frais prêts à l'emploi.

Est-il acceptable de boire du thé au thym pendant la grossesse?

Lorsque les femmes découvrent les propriétés bénéfiques de cette plante, beaucoup se demandent si le thé au thym peut être utilisé pendant la grossesse. Tout dépend des caractéristiques individuelles et de l'état de santé des femmes.

La période de gestation est tout aussi importante. À différents stades de la grossesse, différents processus se produisent dans le corps d'une femme.

Boire du thé au thym dans les différents trimestres de la grossesse

Cela signifie que les herbes qui seront utiles au début du terme peuvent être contre-indiquées à la fin. Si la grossesse se poursuit avec des complications ou des pathologies, vous ne devez pas prendre de décision indépendante sur la possibilité de boire du thé au thym.

Dans de telles situations, vous devez d'abord consulter votre médecin. Sans limitation, les formulations avec cette herbe peuvent être appliquées à l'extérieur.

Lorsque vous buvez du thé au thym pendant la grossesse, il convient de considérer les avantages et les inconvénients de la boisson.

Effet benefique

Beaucoup de gens aiment le thé avec cette plante, non seulement pour ses propriétés bénéfiques, mais pour son arôme agréable..

Les femmes enceintes doivent réfléchir aux effets sur le fœtus, car une mauvaise utilisation peut entraîner le développement d'effets secondaires..

Action antimicrobienne de l'infusion de thym

Les avantages d'une utilisation pendant la gestation sont les suivants:

  1. diminution de la toux avec des maladies respiratoires;
  2. soulagement de la respiration et de l'expectoration;
  3. élimination des substances toxiques du corps;
  4. réduction des maux de gorge;
  5. saturation en vitamines C et B;
  6. normalisation du métabolisme;
  7. contrôle efficace des infections.

L'utilisation judicieuse du thym accélère le processus de guérison. Il peut être utilisé pour se gargariser avec des maladies des voies respiratoires supérieures.

Aux premiers stades, la plupart des médicaments sont interdits et une femme peut souffrir de diverses infections virales. Au premier trimestre, le thé au thym sera un excellent outil de protection..

Tonus possible de l'utérus en raison de l'utilisation de thé au thym en fin de grossesse

Vous pouvez utiliser la boisson si la maladie a déjà attaqué. Il est particulièrement utile pour les voies respiratoires - il adoucit la toux et facilite l'élimination des expectorations..

Cependant, une boisson savoureuse et aromatique ne doit pas être abusée. Il est capable d'augmenter le tonus de l'utérus et, dans les derniers stades, peut provoquer une naissance prématurée. Afin de bénéficier et d'enrichir le corps en substances précieuses, il est nécessaire de l'utiliser en quantité limitée et pas régulièrement.

Dommage possible au corps d'une femme enceinte

Le thé au thym endommagera le corps d'une femme enceinte si elle l'utilise, malgré les contre-indications. Il est important de surveiller la quantité de boisson, sa force et son bien-être..

L'herbe peut être nocive en cas d'hypertension artérielle. Une telle boisson peut encore augmenter les indicateurs, ce qui est dangereux pour une femme enceinte.

En train de porter, la charge sur le cœur et les vaisseaux sanguins augmente, car le corps dépense beaucoup d'énergie pour le développement et la nutrition de l'enfant. La boisson peut provoquer des surtensions, ce qui affectera négativement le bien-être de la femme enceinte.

Interdiction de prendre une infusion de thym pour la cardiosclérose

Si vous appliquez du thym au troisième trimestre, la boisson peut provoquer une naissance prématurée. Cela est dû au fait qu'il tonifie l'utérus.

Chez une femme, les contractions peuvent commencer et l'accouchement va s'accélérer. L'avantage ne peut être obtenu qu'en prenant un verre à la veille de l'accouchement - alors ce processus sera facilité.

Il est nécessaire d'abandonner complètement une boisson au thym en présence des conditions ou maladies suivantes:

  • fibrillation auriculaire;
  • cardiosclérose;
  • athérosclérose des vaisseaux de la tête;
  • insuffisance cardiaque;
  • état de préinfarction;
  • période post-infarctus.

Une femme sera blessée si elle utilise du thym en présence de pathologies de la glande thyroïde, de maladies du foie et des reins. Le thé avec cette plante peut augmenter les nausées, ce qui inquiète souvent une femme enceinte..

Conclusion

Le thé au thym pendant la grossesse peut apporter des avantages et des inconvénients..

Il convient de surveiller la quantité de plante utilisée, l'état de santé et la période d'utilisation de la boisson aux herbes..

Peut un thé enceinte avec du thym

Dans la nature, chaque brin d'herbe, de graine ou de fruit a ses propres avantages pour la santé. Certains sont utilisés comme épice parfumée, d'autres comme améliorateurs de goût et d'autres comme médicament. Le thym, ou thym, comme la plante est communément appelée, a un large éventail d'effets, mais il n'est pas toujours sûr de l'utiliser dans certaines situations. Convient-il aux femmes enceintes et quand vaut-il mieux refuser?

Composition et propriétés

Le thym est une plante parfumée aux nombreuses propriétés utiles. Dans ses feuilles, des composants importants tels que:

  • huiles essentielles;
  • amertume;
  • les acides organiques (chlorogéniques et oléiques);
  • tanins;
  • les flavonoïdes;
  • micro et macro éléments;
  • des vitamines B et de l'acide ascorbique.

En médecine populaire, la plante est utilisée depuis des centaines d'années pour traiter les maladies du système respiratoire. Ce sont la bronchite, la trachéite, la laryngite, la toux, accompagnées de difficultés à éliminer les expectorations. Les scientifiques ont découvert les propriétés d'une plante pour tuer de nombreux microbes pathogènes, augmenter la transpiration et la miction, augmenter la pression artérielle, tonifier l'utérus et éliminer les processus inflammatoires. La plante, même à petites doses, peut tuer les microbes résistants aux antibiotiques, donc le thé au thym pendant la grossesse est un bon médicament.

De tels composants de matières végétales, comme le thymol et le carvacrol, sont efficaces dans la multiplication rapide de la microflore coccale et des micro-organismes à Gram négatif. Effectivement la plante en présence d'helminthes et d'autres parasites. Le thym est utilisé pour les problèmes digestifs. Il s'agit d'une faible production de sécrétions digestives, ballonnements, crampes, dysbiose, atonie.

Le thé au thym se boit la nuit pour améliorer la qualité du sommeil. Il rend également les symptômes de la gastrite, des coliques, de la dyspepsie moins prononcés, soulage les flatulences et facilite la miction en cas de problèmes de vessie. Il s'agit d'un agent de renforcement général qui peut nettoyer le sang des toxines, donner de la force, augmenter l'hémoglobine. Les propriétés du thé au thym lui permettent d'être utilisé comme préparation externe pour la conjonctivite et la blépharite, le gargarisme et les maux de dents. Le produit n'a pas d'effet toxique sur le corps, mais dans certaines situations, il peut avoir un effet négatif prononcé..

Thym: un effet positif pendant la grossesse

Le thé au thym pendant la grossesse est autorisé en petits volumes. Vous pouvez jeter 1-2 branches d'une plante à fleurs dans la théière avec du thé ordinaire pour améliorer son arôme et son goût. L'utilisation systématique de la plante est appliquée uniquement à l'extérieur ou sous forme de rinçages pour minimiser le flux de composants actifs vers le fœtus en développement..

Ainsi, dans les premiers stades d'un rhume ou d'un ARVI, vous pouvez boire du thé chaud avec du thym 2 fois par jour pour stimuler la transpiration et éliminer les toxines du corps. Pour désinfecter la cavité buccale, vous pouvez vous gargariser avec une décoction de thym 4 à 5 fois par jour. Avec le rhume et le développement de la conjonctivite en médecine populaire, un bouillon de thym chaud et faible est utilisé, avec lequel ils se lavent les yeux et appliquent des tampons de coton pour soulager l'inflammation.

Pour désinfecter les plaies et les suppurations, vous pouvez également recourir à l'aide de compresses et de pansements médicaux. Dans ce cas, le thym aidera à prévenir le développement de la microflore pathogène et à nettoyer les plaies de pus et de saleté..

Pendant la grossesse, le thé a un effet positif sur la composition du sang. La circulation sanguine est nettoyée des toxines, la nutrition des organes avec de l'oxygène s'améliore et le niveau d'hémoglobine augmente. La boisson aidera à faire face à de légers accès de toxicose et de nausées matinales..

Pour faire du thé, vous pouvez prendre 1 cuillère à café incomplète d'herbe hachée, verser 200 ml d'eau chaude (90 degrés) et laisser infuser 10 minutes. Ensuite, filtrez le thé et buvez chaud avec l'ajout de miel ou une bouchée de fruits secs. 1-2 tasses de thé sont suffisantes par jour. Si vous le souhaitez, des brindilles fraîches peuvent être ajoutées à la théière au thé noir ou vert.

Plus soigneusement avec l'apport interne de thé devrait être les femmes au 1er trimestre de la grossesse, lorsque tous les organes et systèmes de l'enfant sont posés. Pour 100%, l'effet de la plante sur le corps de la future femme n'a pas été étudié.Par conséquent, les médecins recommandent d'abandonner certains produits sans besoin particulier..

Lorsque le thym est contre-indiqué

Dans certains cas, la boisson devra être complètement abandonnée. Boire du thé au thym n'est pas recommandé pour les catégories de femmes enceintes suivantes:

  • souffrant d'augmentations fréquentes ou périodiques de la pression artérielle;
  • avoir des problèmes dans le travail du système cardiovasculaire;
  • sujettes aux allergies au pollen des plantes et autres herbes;
  • avec des problèmes avec la glande thyroïde;
  • avec une histoire de fausses couches;
  • avec tonus accru de l'utérus.

Il est plus important pour une femme enceinte de ne pas nuire à un bébé à naître que de profiter à son propre corps, c'est pourquoi toutes les matières premières médicinales, les plats non traditionnels de l'alimentation, le café, le thé, les épices doivent être exclus du régime ou leur apport est minimisé. Le thym est un remède à base de plantes assez actif, il n'est donc pas nécessaire de l'utiliser systématiquement.

Est-il possible de boire du thé pour les femmes enceintes: vert, à la menthe, au thym, au citron, à l'hibiscus, à la mélisse

Les substances qui pénètrent dans le corps d'une femme pendant la grossesse ont un effet sur le bébé. Tous ne sont pas également utiles. Pour cette raison, les experts recommandent à une femme d'établir soigneusement son régime alimentaire. Les questions soulèvent la possibilité de boire du thé. Ses différents types ont des effets différents sur le corps de la femme et le fœtus. Certains thés sont interdits.

Puis-je boire du thé pour les femmes enceintes??

Le thé pendant la grossesse n'est pas interdit. Cependant, la boisson doit répondre à un certain nombre d'exigences. Donc, vous ne pouvez pas boire de thé trop chaud. Ce devrait être une température agréable. Les boissons trop fortes sont également interdites. Sur un verre ne doit pas être plus d'une cuillère à café de feuilles de thé. Une femme ne peut boire qu'une boisson fraîchement préparée..

Le thé infusé frais a un effet négatif sur le système nerveux. Il est capable de provoquer sa surexcitation. En conséquence, une femme peut développer une tendance aux maux de tête et aux battements cardiaques. Prendre un verre a souvent du mal à dormir.

La quantité de boisson autorisée est déterminée individuellement. 1 tasse par jour suffit pour certaines femmes. D'autres boivent 3 verres sans aucun problème. Si une femme boit peu de thé, il est nécessaire de reconstituer la quantité de liquide avec d'autres boissons. Le spécialiste recommande de boire du thé en petites portions 4 fois par jour. À la fois, il est recommandé d'utiliser une demi-tasse ou un peu plus que cette quantité. Si une femme a une tendance à l'oedème au troisième trimestre de la grossesse, il est recommandé de réduire l'utilisation du thé.

Dans la liste des thés autorisés, le noir et le vert sont en tête. Ils sont capables de donner à une femme une charge d'énergie pour toute la journée. Ces boissons sonnent bien. Le thé infusé faiblement a l'effet inverse. Il est capable de s'installer pour le repos, a un effet calmant sur le système nerveux. Les deux types de boissons contiennent des tanins. Ils aident à combattre l'inflammation dans les premiers stades à un moment où le corps ne signale pas encore la présence de problèmes.

Cependant, gardez à l'esprit que les boissons contiennent de la caféine. Les experts ont prouvé qu'il en contient davantage dans le thé vert. Pour cette raison, la quantité de boisson doit être limitée. La règle est particulièrement vraie si une femme a l'habitude de boire du thé la nuit. Dans une situation différente, au lieu d'une humeur de sommeil et de détente agréable, une femme sera confrontée à une surexcitation.

Thé vert

On pense que le thé vert est plus bénéfique que le thé noir. La boisson est capable de:

  • renforcer l'immunité;
  • normaliser la pression artérielle;
  • réduire le risque d'une maladie du système cardiovasculaire;
  • stimuler la sécrétion du suc gastrique.

Le thé vert contient des antagonistes de la caféine. Ils peuvent avoir un effet calmant..

Cependant, gardez à l'esprit que la caféine dans le thé vert est beaucoup plus que dans les autres variétés de la boisson. De plus, les scientifiques espagnols ont prouvé qu'il interfère avec l'absorption de l'acide folique. Pendant la grossesse, cette substance est extrêmement importante pour le corps d'une femme..

Le thé vert n'est pas recommandé pour une utilisation pendant la grossesse. Cependant, la boisson peut toujours être bue. Il suffit de réduire la fréquence de son utilisation. Pendant la grossesse, il est recommandé de ne pas boire de thé vert plus de 2-3 fois par semaine. Si une femme a des problèmes rénaux ou une cystite, la boisson doit être consommée encore moins souvent. Le fait est que toutes ses variétés ont un effet diurétique. Cela augmente la charge sur les reins..

thé à la menthe

Il a un effet stimulant sur les ovaires. Il augmente la production d'oestrogène. Cependant, seule l'huile essentielle a de telles propriétés. Il est strictement interdit pendant la grossesse. Cependant, le thé d'une petite quantité de feuilles de menthe peut être bénéfique si une femme souffre:

  • Anxiété
  • un froid
  • toxicose;
  • insomnie;
  • gonflement.

Habituellement, la menthe est vendue par portions dans des sacs filtrants conçus pour un verre de boisson. Certains médecins sont très négatifs sur l'utilisation de ce type de thé pendant la grossesse. Le fait est que ses effets sur le corps de la femme ne sont pas encore pleinement compris. Pour cette raison, il n'est pas recommandé de boire beaucoup de thé à la menthe poivrée. Il est préférable de ne l'utiliser que dans les situations où cela est vraiment nécessaire. Vous devez faire attention à la qualité du thé à la menthe. Tous les composants doivent être naturels. Souvent, sous l'étiquette de thé à la menthe, une boisson régulière avec des oreillers est vendue. Il ne bénéficiera pas à une femme et à un enfant.

Pendant l'allaitement, la menthe poivrée est contre-indiquée. Le fait est qu'il supprime la lactation..

Au thym

Le thé au thym est rarement consommé pour rien. En règle générale, la boisson est utilisée pour traiter le rhume. La plante a les propriétés suivantes:

  • antimicrobien;
  • antispasmodique;
  • immunostimulante;
  • expectorant.

La boisson est recommandée pour une utilisation dans les maladies des poumons, des voies respiratoires supérieures et des bronches. Le thé au thym a également d'autres propriétés bénéfiques. Il vous permet de normaliser le métabolisme, possède une propriété diaphorétique et diurétique. Il contient un grand nombre d'oligo-éléments et de vitamines des groupes C et B, nécessaires au corps d'une femme enceinte.

Cependant, l'utilisation de la boisson doit également être effectuée avec prudence. Le fait est qu'il peut augmenter la pression artérielle et le tonus de l'utérus. S'il y a un problème avec la glande thyroïde ou une altération du fonctionnement du cœur, il est nécessaire de refuser l'utilisation du thé au thym. Une règle similaire s'applique si une femme a une pression artérielle élevée ou un ton utérin.

Avec du citron

Le thé au citron peut accélérer la récupération du rhume. Il donne un bon effet anti-inflammatoire. Pour y parvenir, il suffit d'ajouter une tranche de citron au thé. Une telle boisson vous permet de lutter contre les nausées. Le thé au citron n'est pas contre-indiqué pendant la grossesse. Il est recommandé de l'utiliser dès les premiers signes de rhume. Une boisson réduira considérablement les symptômes désagréables. Le citron n'affecte pas défavorablement l'enfant et peut aider à faire face aux maux en l'absence des médicaments nécessaires.

Karkade

Beaucoup de gens aiment le thé d'hibiscus pour un goût agréable avec une légère acidité. L'hibiscus a un effet réparateur. Il est capable d'améliorer la fonction intestinale. Si une personne a tendance à la constipation, il est recommandé de boire une tasse de boisson par jour. De plus, le thé à l'hibiscus améliore l'absorption du fer.

Cependant, la boisson a un certain nombre de propriétés négatives. Ainsi, son utilisation conduit au mouvement actif de la bile. Si une femme enceinte a été diagnostiquée avec des calculs biliaires, s'impliquer dans une boisson est fortement déconseillé..

Hibiscus et thé d'hibiscus sont le nom de la même boisson. Toutes les recommandations concernant 1 thé s'appliquent au second. Vous pouvez boire de l'hibiscus pendant la grossesse s'il n'y a aucun problème avec la vésicule biliaire.

Avec melissa

La mélisse est souvent comparée à la menthe. Cependant, la plante n'est similaire qu'en apparence. La mélisse se distingue de la menthe par une saveur prononcée de citron. C'est une plante médicinale. Melissa a un bon effet calmant. Un tel thé est recommandé pour une utilisation avec:

  • Une dépression
  • irritabilité accrue;
  • nervosité;
  • insomnie.

Melissa aide à améliorer l'appétit. Il réduit les crampes musculaires et augmente le tonus général du corps. La boisson peut améliorer le fonctionnement du cœur. Pendant l'accouchement, le thé à la mélisse peut être utilisé comme antiémétique.

Il n'y a aucune contre-indication à l'utilisation de la boisson pendant la grossesse. Les médecins recommandent même de boire du thé avec de la mélisse. Cependant, y participer ne vaut pas la peine. Les règles doivent être suivies par les femmes qui ont une pression artérielle basse.

Au jasmin

Le thé au jasmin a un arôme puissant. C'est très savoureux. De plus, la boisson a des propriétés curatives. Il revigore et donne de la vitalité. Il contient un grand nombre d'antioxydants. Ces substances peuvent combattre les cellules cancéreuses. Le thé au jasmin contient également des catéchines. Ils empêchent une prise de poids excessive. La boisson normalise la circulation sanguine, renforce les parois des vaisseaux sanguins, améliore le fonctionnement du cœur et stimule le système digestif. Il est capable de normaliser la pression artérielle. Le thé au jasmin a un effet positif sur l'état du système nerveux.

Cependant, lors du port d'un enfant, il est nécessaire d'utiliser ce thé avec précaution. Cette boisson contient une grande quantité de caféine. La substance peut augmenter considérablement la pression. La posologie dépend de l'évolution de la grossesse. Si elle se déroule normalement et que la pathologie est absente, une tasse de thé au jasmin n'aura qu'un effet positif. Cependant, si le fœtus montre des signes d'hyperactivité et que la femme est obligée de bouger beaucoup, il vaut mieux refuser de boire. Dans une situation, des palpitations cardiaques et l'apparition de maux de tête sont possibles.

Quel est le danger des tisanes?

En général, la phytothérapie est bien connue. Par conséquent, le médecin est en mesure de donner des recommandations concernant l'utilisation d'un thé pendant la grossesse. Cela ne veut pas dire que telle ou telle plante aura un effet imprévisible sur le corps d'une femme enceinte. Par exemple, la canneberge et les feuilles de canneberge sont capables de lutter contre les maladies du système génito-urinaire. Cependant, ces plantes doivent être utilisées à petites doses. Le fait est qu'ils stimulent l'élimination des fluides. Cependant, le potassium et le magnésium sont éliminés du corps avec lui..

Si auparavant une femme a subi un avortement, il n'est pas recommandé de boire du thé au thym et à l'origan. Boissons à base de:

  • Millepertuis
  • immortelle;
  • hémorragies courantes.

Les thés de toutes les plantes ci-dessus sont interdits pendant la grossesse. Le millepertuis contribue à augmenter la coagulation du sang. Cela peut provoquer des caillots sanguins. Pendant plus de 2 semaines, vous ne pouvez utiliser aucun moyen avec la valériane. Le fait est qu'ils peuvent entraîner des perturbations du fonctionnement des systèmes nerveux et cardiovasculaire.

Une boisson à partir des feuilles séchées de cassis provoque le passage de la bile. C'est une caractéristique assez positive. Cependant, une telle boisson est interdite si la femme a des calculs biliaires avec des pierres. Dans cette situation, ils peuvent bouger. En conséquence, un blocage des voies biliaires est possible..

L'avis du médecin

Les thés pendant la grossesse sont autorisés. Cependant, leur nombre devrait être limité. Il est recommandé de ne pas boire plus d'une tasse de boisson par jour. Il ne doit pas faire trop chaud. Il n'est pas recommandé de boire du thé avant le coucher. Il faut se rappeler que la boisson contient de la caféine. De plus, les propriétés de la plante à partir de laquelle le thé est préparé doivent être prises en compte. Certains d'entre eux sont contre-indiqués pendant la grossesse..

Lorsqu'elle porte un enfant, une femme doit surveiller la quantité de liquide consommée. Cela devrait suffire au fonctionnement normal du corps. Étant donné que la quantité de thé autorisée est limitée, vous pouvez la remplacer par d'autres boissons. En particulier, il est nécessaire de boire de l'eau. Tout le monde en a besoin sans exception. Il est recommandé de boire de l'eau filtrée ou purifiée. Il faut consommer au moins 2 litres par jour. Son montant doit être réduit au cours du troisième trimestre. Le fait est que pendant cette période un œdème peut survenir.

Les jus du magasin pendant la grossesse sont contre-indiqués. Ils contiennent une grande quantité de sucre et de conservateurs. La boisson peut provoquer un gonflement et une réaction allergique. Si une femme veut toujours boire du jus, il est recommandé de le faire vous-même. Pour ce faire, utilisez des fruits mûrs ou des baies. La pulpe peut être ajoutée à la boisson. Le smoothie résultant sera bénéfique pour le corps. Les kissels et les compotes sont également autorisés.

Une petite quantité de thé n'en bénéficiera que. Cependant, il ne doit pas inclure d'arômes. Si la perfusion n'est pas portée à une concentration élevée, l'effet de la caféine n'est pratiquement pas perceptible.

Up