logo

Repérer pendant la grossesse fait souvent paniquer les femmes. Cependant, ils n'indiquent en aucun cas toujours de graves problèmes pour la future mère et l'enfant.

Pourquoi les taches apparaissent - nous comprenons avec la gynécologue Olga KRAVTSOVA.

" Attention! Cet article est à titre informatif uniquement et ne peut pas servir de base à l'autodiagnostic. Si vous êtes enceinte, consultez immédiatement un médecin si des symptômes inquiétants apparaissent.!

Repérer à n'importe quel stade de la grossesse est très probablement un symptôme dangereux. Cependant, Olga Kravtsova, obstétricienne-gynécologue au Centre clinique régional pour la protection de la santé des mineurs (Kuzbass), nous a expliqué que les écoulements (y compris roses et brunâtres) peuvent être une manifestation de la pathologie, surtout si elle s'accompagne de douleurs, de nausées, de vomissements ou de démangeaisons, et d'une variante normale.

Taches ou saignements?

L'Organisation mondiale de la santé envisage de saigner tout repérage avant 22 semaines de gestation. Dans la pratique, les médecins se séparent encore l'un de l'autre. Olga Kravtsova dit que la décharge de saignement diffère par les critères suivants:

Montant. L'unité de mesure est l'acheminement quotidien. Si vous en avez besoin de plus d'un, la décharge peut déjà être considérée comme un saignement.

Couleur. Une couleur rouge vif saturée indique le début du saignement, le rouge foncé indique que le saignement se termine, le marron indique qu'il est terminé.

Durée Avec un épisode à court terme, ils parlent de spotting, avec un épisode à long terme, de saignement.

Quelle est la cause des taches

Même si vous vous sentez bien et que votre grossesse se déroule bien, n'oubliez pas que les saignements peuvent être déclenchés par une action. Étonnamment, même la nourriture peut parfois agir comme un tel provocateur. Olga Kravtsova a rappelé que, par exemple, les agrumes augmentent le tonus de l'utérus et peuvent ainsi provoquer des saignements. Dans tous les cas, les médecins recommandent, au cas où pendant la grossesse, d'éviter:

  • sports actifs et haltérophilie;
  • Sexe «fou»;
  • stress
  • les voyages en avion, en particulier au cours des premier et dernier trimestres;
  • des chutes.

Les personnes à risque sont également les amateurs d'alcool, de tabac et de drogues. Donc, si vous avez des dépendances nocives, essayez de les abandonner au moins pendant la grossesse.

Les femmes à risque sont atteintes de maladies chroniques:

  • avec érosion du col de l'utérus;
  • avec une maladie cardiovasculaire;
  • avec des maladies de l'utérus (endométriose, myome);
  • avec les antécédents habituels de fausse couche.

»Enfin, les obstétriciens et les femmes émotionnellement labiles sont concernés. Certes, 99% des femmes enceintes, voire toutes les femmes de la planète, peuvent être classées dans la dernière catégorie. Ainsi, l'expression «calme, seulement calme» devient plus pertinente que jamais, en particulier dans une situation où l'observation n'est pas un symptôme terrible, mais un phénomène physiologique ordinaire et normal.

Lorsque le repérage est une variante normale

À différents stades de la grossesse, les taches provoquent de la peur chez la patiente, mais laissent le médecin calme. Le plus souvent, cela se produit au premier trimestre.

3 semaines. À ce stade, des saignements légers ou modérés sont possibles, ce que les médecins appellent l'implantation. Elle est causée par le renforcement d'un ovule fécondé, qui endommage parfois légèrement les vaisseaux de la paroi utérine. Une variante de la norme au cours de cette période est considérée comme une légère douleur de traction dans le bas-ventre..

4 semaines. L'œuf est enfin fixé, ce qui provoque un abondant secret transparent épais ou légèrement blanchâtre - parfois avec du sang.

10 semaines. Normalement, la décharge à ce stade est liquide, aqueuse et inodore. Mais parfois, un secret sanglant, tacheté et doux peut apparaître. Elle est causée par des microdommages mécaniques sur les parois de l'utérus, qui se sont relâchés à la dixième semaine. Leurs dommages sont possibles lors d'un examen gynécologique, de rapports sexuels ou en raison de l'érosion du col de l'utérus.

En général, selon Olga Kravtsova, les taches au premier trimestre sont assez courantes. Elle est principalement due à des changements hormonaux, à un apport sanguin trop actif des organes génitaux avec une augmentation de leur sensibilité, ainsi qu'à un relâchement de l'épithélium utérin. Aux deuxième et troisième trimestres, un secret sanglant normal se produit beaucoup moins souvent..

25-36 semaines. Plus souvent au cours de cette période, l'écoulement est modéré ou abondant, de couleur claire ou blanche avec une odeur aigre prononcée. Les caillots sanguins peuvent parfois parler moins de problèmes gynécologiques que de constipation sévère ou d'hémorroïdes.

36-40 semaines. Des caillots de sang signalent en secret que le bouchon va bientôt partir et que l'accouchement commencera.

Quand repérer est dangereux

La réponse logique est «dans tous les autres cas». Repérer à différents stades de la grossesse peut parler de:

maladies infectieuses ou sexuellement transmissibles;

grossesse extra-utérine ou manquée;

l'érosion cervicale;

«Le gynécologue, docteur en sciences Nana Tetruashvili et professeur, docteur de la plus haute catégorie Vera Sidelnikova dans leur travail« Les principes modernes du traitement des saignements aux premier et deuxième trimestres de la grossesse »écrivent que les saignements peuvent également provoquer un conflit rhésus - lorsque l'immunité d'une mère Rh négative produit des anticorps contre le fœtus Rh positif.

Selon Olga Kravtsova, un secret brun est très dangereux à 8 semaines de gestation. Il accompagne généralement la séparation de l'embryon du fœtus des parois de l'utérus, suivie de l'interruption de grossesse.

Reflets marron et rose

Le plus souvent, c'est le sang secret qui fait peur à la femme enceinte. Dans ce cas, la décharge des couleurs marron et rose est attribuée à la même - sanglante. Ils comportent le même danger que les saignements.

  • Décharge brune. Cette couleur du secret dans les premiers stades est un symptôme de base d'une grossesse extra-utérine avec rejet de l'ovule. Chez les femmes enceintes avec des taux normaux au premier trimestre, une pommade brune peut indiquer un risque de fausse couche. Olga Kravtsova dit que la sécrétion de mucus avec des nuances saturées plus proches du brun peut également signifier un hématome de la paroi utérine. Aux stades ultérieurs (jusqu'à 36 semaines), un secret visqueux brun abondant peut indiquer un décollement du placenta ou une violation de son travail. Une décharge très abondante de nuances brunes après 36 semaines de grossesse nécessite une hospitalisation, car elles peuvent signaler une rupture utérine.
  • Décharge rose. Selon Olga Kravtsova, aux stades moyen et tardif, un secret rose d'intensité moyenne peut indiquer un décollement placentaire.

Je dois dire que pendant la grossesse, une femme peut développer des sécrétions de différentes couleurs et consistances: blanc, jaune, vert, épais, aqueux, visqueux - et certaines d'entre elles sont beaucoup plus dangereuses que les saignements. Ils peuvent se révéler être un symptôme... Bien que - c'est une histoire complètement différente, et à ce sujet - dans un autre article. être en bonne santé!

Saignement pendant la grossesse: causes et manifestations

Nous vous en dirons plus sur les causes des taches et les actions d'une femme enceinte.

Les saignements vaginaux pendant la grossesse sont un signe alarmant qui nécessite des soins médicaux ou une ambulance. Nous vous en dirons plus sur les causes des taches et les actions d'une femme enceinte.

Un écoulement sanglant peut apparaître à tout moment, et en Fédération de Russie jusqu'à la 20e semaine de gestation est la base de l'hospitalisation.

En termes d'intensité, la décharge est abondante ou rare ("barbouillette"), brillante / écarlate ou brunâtre. Cependant, la gravité des saignements n'est pas toujours proportionnelle à la gravité de la pathologie / cause.

Saignement d'implantation

Il se développe 6 à 12 jours après la fécondation. Elle survient quelques jours avant les menstruations présumées, lorsque la femme ne connaît pas encore la grossesse.

Que ce passe-t-il

En se fixant à la paroi de l'utérus, un ovule fécondé endommage les vaisseaux sanguins qui commencent à saigner..

Manifestations

Les pertes sanglantes ne sont pas abondantes et durent 1 à 2 jours. Peut être accompagné d'une légère gravité ou d'une gêne dans le bas de l'abdomen..

Ce qui menace

Pas de danger.

Saignement les jours de la menstruation présumée

Peut être observée au premier trimestre, mais parfois chez certaines femmes, continue jusqu'à la 20e semaine de grossesse.

Que ce passe-t-il

Saignement causé par des changements hormonaux dans le corps d'une femme enceinte.

Manifestations

Repérage d'un écoulement brunâtre pendant 1 à 2 jours. Habituellement indolore.

Ce qui menace

Pas dangereux pour la mère ou le bébé.

Changements cervicaux

Souvent, il n'y a pas de manifestations du tout, mais parfois elles provoquent des écoulements sanglants mineurs du vagin.

Érosion cervicale / ectopie

Les cellules muqueuses du canal cervical se déplacent vers la partie vaginale / externe (il y a une légère ulcération).

Les causes

Inflammation, changements hormonaux, dommages mécaniques et autres.

Que ce passe-t-il

Au site d'érosion, la muqueuse cervicale s'amincit. Pendant la grossesse, plus de sang pénètre dans le cou et les vaisseaux sanguins se développent. Même un petit effet mécanique sur la zone d'érosion peut endommager les vaisseaux sanguins et provoquer des saignements.

Manifestations

Des taches sanglantes dans le vagin peuvent apparaître après un rapport sexuel ou un examen gynécologique. Dure 1-2 jours..

Puis-je avoir des relations sexuelles pendant la grossesse?

Les médecins modernes n'interdisent pas, mais recommandent plutôt aux femmes enceintes de poursuivre leurs relations sexuelles avec un partenaire.

Polype décidu

C'est une petite excroissance qui fait saillie dans la lumière du canal cervical ou au-delà.

Les causes

Pendant la grossesse, dans le contexte des changements hormonaux, la membrane muqueuse du canal cervical se développe. Habituellement, le polype disparaît tout seul après l'accouchement, mais pendant la grossesse, il peut déranger une femme.

Que ce passe-t-il

Même un effet mécanique mineur peut blesser le col de l'utérus - par exemple, lors de l'utilisation de médicaments vaginaux ou lors de rapports sexuels.

Manifestations

Il peut y avoir de petits saignements du vagin, qui peuvent être observés tout au long de la grossesse.

Ce qui menace

Risque d'infection des polypes décidus.

Insuffisance du corps jaune

Plus souvent observé au premier trimestre de la grossesse, moins souvent - à une date ultérieure.

Elle survient en raison d'une production insuffisante de progestérone, l'hormone de la grossesse, par le corps jaune.

Les causes

Habituellement non associée à une vraie grossesse, mais réside dans des problèmes de santé maternelle - par exemple, ovaire polykystique.

Que ce passe-t-il

Avec un manque de progestérone, le ton augmente et la croissance de l'utérus est altérée - cela conduit au rejet de la membrane muqueuse de l'utérus, riche en vaisseaux sanguins.

Manifestations

L'intensité des saignements est associée au degré de carence en progestérone: moins l'hormone est importante, plus les manifestations sont prononcées.

Habituellement, au début, les taches ne sont pas abondantes et les taches, mais elles s'intensifient.

Il y a souvent des douleurs douloureuses ou des crampes dans le bas-ventre associées à une augmentation du tonus de l'utérus.

Ce qui menace

Difficulté à implanter un ovule fécondé ou avortement spontané.

Douleurs abdominales pendant la grossesse

Dérive des bulles

L'œuf fœtal ne se développe pas correctement et la membrane environnante se développe sous la forme de bulles remplies de liquide.

Les causes

La fécondation d'un œuf qui n'a pas de chromosomes se produit. L'embryon n'est pas viable.

Que ce passe-t-il

Les bulles commencent à se détacher de la paroi de l'utérus, endommageant ses vaisseaux.

Manifestations

À une période de 11 à 25 semaines de grossesse, des taches noires apparaissent dans le vagin contenant des vésicules rejetées. La douleur est généralement absente.

La seule façon d'arrêter le saignement est d'enlever le patin kystique.

Ce qui menace

Il existe un risque de développer des tumeurs malignes, par conséquent, après la fin de la grossesse, un traitement antitumoral peut être prescrit.

Grossesse extra-utérine

Elle se produit si l'ovule fécondé ne tombe pas dans la cavité utérine.

Les causes

Un œuf fœtal peut se fixer à la trompe utérine, à l'ovaire ou à la cavité abdominale.

Que ce passe-t-il

Au point de fixation, l'ovule endommage les vaisseaux sanguins, ce qui provoque le développement de saignements. La grossesse par tube la plus courante.

Manifestations

Au stade initial, de légères taches peuvent apparaître du vagin, accompagnées de douleurs de tiraillement ou de crampes dans le bas de l'abdomen.

Avec la poursuite de la grossesse, la trompe de Fallope se rompt avec le développement de saignements du vagin et dans la cavité abdominale (saignement interne).

Il y a une douleur abdominale aiguë du côté de la fixation de l'ovule. Le sang s'accumule dans l'espace derrière l'utérus, donc la douleur peut être donnée au rectum.

Ce qui menace

Si vous ne diagnostiquez pas une grossesse extra-utérine en temps opportun, des saignements abondants se développent, mettant la vie en danger.

Traitement chirurgical. Avec un diagnostic rapide, la trompe de Fallope peut être sauvée, si elle se casse, elle est retirée.

Décollement placentaire prématuré

Peut survenir après 16 semaines de grossesse ou pendant l'accouchement.

Les causes

Maladies de la matière (reins, cœur et vaisseaux sanguins), malformations de l'utérus (bicorne, septum), insuffisance du corps jaune, insuffisance placentaire, gestose / toxicose, polyhydramnios pendant la vraie grossesse et autres.

Que ce passe-t-il

De petits hématomes se forment entre le placenta et la paroi utérine (ils contiennent du sang à l'intérieur), fusionnant les uns avec les autres et exfoliant le placenta de la paroi utérine.

Manifestations

Avec un petit détachement, le repérage n'est pas abondant. Les vaisseaux endommagés peuvent thrombose (un caillot de sang se forme) et tout détachement du placenta est suspendu.

Avec un détachement sur une grande surface, les saignements sont généralement abondants.

Le détachement s'accompagne d'une augmentation du tonus de l'utérus. Il y a des douleurs de traction dans l'abdomen et le bas du dos, parfois elles sont assez prononcées et ressemblent à des tentatives.

Ce qui menace

Le sang coule mal vers l'enfant - l'apport d'oxygène et de nutriments est perturbé.

Il existe un risque de saignement excessif, qui menace à la fois la vie de la mère et celle de l'enfant.

Le sang accumulé peut servir de substrat à l'infection et / ou entraîner une rupture prématurée des membranes.

Placement incorrect du placenta (présentation)

L'emplacement normal du placenta est la partie supérieure ou moyenne de l'utérus. Avec présentation, dans la partie inférieure, recouvrant totalement ou partiellement le pharynx (entrée) de l'utérus.

Les causes

Troubles circulatoires et / ou atrophie (amincissement) de la muqueuse de la paroi utérine, ce qui complique la fixation d'un ovule fécondé.

Que ce passe-t-il

À mesure que l'âge gestationnel augmente, l'utérus se développe et le placenta ne s'étire pas, ce qui entraîne son détachement et des dommages aux vaisseaux sanguins.

Manifestations

Commençant à 16 semaines de gestation, apparaissant et disparaissant périodiquement des taches indolores non abondantes du vagin.

Ce qui menace

Travail faible, apport insuffisant d'oxygène au fœtus, risque de saignements abondants au début de la période après l'accouchement.

Avortement spontané

Elle survient plus souvent aux premiers stades (fausse couche), moins souvent - plus tard (naissance prématurée).

Les causes

Presque toutes les conditions ci-dessus peuvent conduire à un avortement spontané.

Plus commun avec:

* thrombophilie - le système de coagulation sanguine est violé et le risque de thrombose (syndrome des antiphospholipides, production insuffisante congénitale de certains facteurs de coagulation, etc.) augmente;

* maladies endocriniennes: diabète sucré gestationnel, maladies thyroïdiennes, taux élevés d'hormones sexuelles mâles;

* incompatibilité immunologique des conjoints, insuffisance du corps jaune;

* anomalies chromosomiques et génétiques du fœtus;

* malformations de l'utérus, etc..

Que ce passe-t-il

Rejet progressif de l'ovule (aux premiers stades) ou décollement placentaire (aux stades ultérieurs).

Manifestations

La menace qui a commencé se manifeste par des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos. Si un œuf fœtal quitte ou un décollement placentaire commence, des taches d'une couleur brun clair ou rouge saturé apparaissent dans le vagin.

Ce qui menace

Le développement de saignements et la perte d'un enfant. Cependant, dans tous les cas, il n'est pas nécessaire de maintenir la grossesse, parfois il vaut mieux faire confiance à la nature, se débarrasser d'un bébé délibérément non viable ou malade.

Comment donner naissance à un bébé en bonne santé après une fausse couche?

Comme vous pouvez le voir, les taches pendant la grossesse peuvent être une manifestation de certaines conditions assez graves qui nécessitent des soins médicaux obligatoires. La future femme doit être vigilante et dès les premiers signes alarmants, consultez immédiatement un médecin.

Auteur: Koretskaya Valentina Petrovna, pédiatre,

médecin résident du service des enfants

La grossesse au Healthy Family Medical Center à Iekaterinbourg est une observation détaillée, des tests de laboratoire, des diagnostics par ultrasons et la supervision d'un obstétricien-gynécologue hautement qualifié et d'autres médecins dans un environnement confortable, sans stress ni éclats. Ainsi que des échographies et des examens supplémentaires pour la confiance de la femme enceinte dans le déroulement physiologiquement correct de la grossesse.
Une approche vraiment personnelle et une attention à chaque patient créeront une atmosphère de confort à la maison et de confort de visite!

MC «Famille saine» st. Fucika, 3
tél.:,

Il existe des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise.

Causes de saignement en début de grossesse

Les premiers stades de la grossesse sont la période des douze premières semaines. Le saignement en début de grossesse est une pathologie grave et indique la présence de changements nécessitant une intervention urgente d'un spécialiste.

Le volume sanguin peut être différent - des «sécrétions» aux saignements massifs. Parfois, avec des saignements abondants pendant la grossesse, un écoulement maigre est noté en raison de la rétention de sang dans l'utérus entre ses parois et le placenta - une petite quantité d'écoulement peut refléter incorrectement le processus pathologique. Par conséquent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Causes de saignement en début de grossesse

Grossesse extra-utérine

Au début, il n'est pas différent du présent (présence de toxicose, tests, absence de règles). Le saignement survient au plus tard un mois et demi de grossesse, bien que la sortie puisse se produire dès le premier jour.

Lorsque le tube se rompt, la grossesse passe dans la cavité abdominale, des douleurs sévères apparaissent dans le bas-ventre ("abdomen aigu"), qui provoquent dans le rectum, des nausées, des vomissements, une hypotension, une faiblesse. Il n'est pas possible de sauver le fœtus; une intervention chirurgicale d'urgence est nécessaire.

Saignement en début de grossesse en raison de lésions vasculaires

Dommages aux vaisseaux utérins lorsque l'œuf fœtal est attaché à la paroi - saignement d'implantation. Désigne un saignement très précoce - survient environ une semaine après la conception avant le début du cycle mensuel estimé.

L'œuf peut endommager les plus petits capillaires - d'où le saignement. Ne nécessite souvent aucune intervention, mais parfois elle est la conséquence d'un manque de progestérone ou de l'implantation d'une cellule non viable.

La menace d'avortement et de fausse couche

Elle survient avec des blessures de toutes sortes, l'utilisation de certains médicaments, des infections du système génito-urinaire et un développement anormal du fœtus..

Avec la menace d'interruption, en plus des taches, on note une douleur qui se produit sous forme de contractions. Localisation de la douleur - bas-ventre.

Lorsque l'avortement commence, des caillots et des éléments tissulaires sont visibles dans les masses séparées, bien que des saignements graves puissent être absents. Le col n'est pas complètement fermé, il existe une menace d'infection. La préservation de la grossesse est possible.

Fausse couche

Avec une fausse couche (avortement en cours), l'embryon meurt et quitte l'utérus. Distinguer un avortement spontané complet lorsque l'œuf fœtal quitte complètement l'utérus. Le col est complètement fermé, l'utérus est vide.

Dans les pertes vaginales, une petite bulle est visible, divisée en parties. Curetage diagnostique recommandé.

Avec un avortement incomplet, l'œuf fœtal ne peut pas sortir seul de la cavité utérine. Le curetage d'urgence et la reconstitution de la perte de sang sont indiqués..

Fécondation in vitro (artificielle)

Avec la FIV, les saignements en début de grossesse peuvent commencer en raison d'un apport hormonal excessif, d'un traumatisme génital pendant la collecte des ovules, d'un rejet fœtal par le système immunitaire, d'une exposition prolongée à une spirale sans changement, du diabète sucré, du cœur, du foie et des maladies rénales.

Saignement en début de grossesse en raison de l'augmentation des niveaux d'androgènes

Une telle pathologie est basée sur le mécanisme hormonal du développement - en l'absence de traitement approprié, la grossesse est interrompue. Parfois, pour l'hyperandrogénie, la grossesse est un facteur provoquant.

Le groupe à risque comprend les femmes souffrant d'obésité, d'ovaire polykystique, d'augmentation de la croissance des poils, d'acné.

Saignement décidual en début de grossesse

Un changement dans le fond hormonal provoque un pseudo-mensuel, qui peut durer jusqu'au quatrième mois de grossesse. Comparées aux menstruations régulières, elles sont plus maigres. Non considéré comme pathologique et ne nécessitant pas de traitement.

Grossesse congelée

Le sang coule soit asymptomatiquement, soit avec des douleurs de traction dans le bas-ventre. Souvent, une grossesse gelée se manifeste par des signes d'intoxication - frissons, faiblesse, fièvre.

Il y a aussi une disparition des symptômes de toxicose, une diminution de la température basale, la poitrine cesse de croître et douloureuse.

Dérive des bulles

La croissance des villosités placentaires sous forme de vésicules. Ce n'est pas une grossesse, mais une formation bénigne résultant d'une violation du processus de fécondation: l'ovule contiendra deux ensembles de chromosomes paternels et pas une seule mère.

Cela entraînera une croissance active des villosités choriales, accompagnée de symptômes déformés de la grossesse - toxicose précoce sévère, hypertrophie excessive de l'utérus, taux élevés d'hormone chorion, incapacité à déterminer la présence du fœtus dans la cavité utérine. Curetage diagnostique indiqué.

Dommages mécaniques au col ou au vagin

Il se manifeste par l'apparition de sang après les rapports sexuels en raison d'une lubrification naturelle insuffisante et de la présence d'une érosion cervicale. Les allocations sont écarlates, sans mucus ni caillots. Le traitement ne nécessite pas.

Maladies gynécologiques

Les saignements en début de grossesse peuvent provoquer des fibromes utérins, une adénomyose, une érosion et un cancer du col utérin, des polypes du canal cervical, des varices du vagin.

Saignement pendant la grossesse pas de la cavité utérine

Ceux-ci comprennent: saignements nasaux, intestinaux, des gencives. Se produisent en raison de la fragilité et de la perméabilité accrue des capillaires, de l'hypovitaminose, de la diminution de la fonction du système de coagulation.

Autres causes de saignement précoce de la grossesse

Les facteurs provoquant sont:

  • stress prolongé,
  • exercice excessif,
  • conflit rhésus du fœtus et de la mère,
  • fumer, boire,
  • visite au bain.

Ainsi que la présence d'une spirale médicale à la conception, des procédures de diagnostic avec pénétration dans la cavité utérine, une mauvaise production ou des conditions environnementales.

En plus des saignements utérins, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • Douleur dans le bas de l'abdomen d'intensité et de caractère variables - terne, coupante, sous forme de contractions avec rayonnement vers le rectum, le sacrum, la cuisse.
  • Douleur dans la région lombaire.
  • Nausée et vomissements.
  • Frissons et fièvre pendant l'intoxication.
  • Faiblesse, vertiges, assombrissement des yeux.
  • Évanouissement, perte de conscience.

Premiers secours

Pour tout saignement dans la première moitié de la grossesse, vous devez consulter un médecin pour un diagnostic et un traitement appropriés. Avant l'arrivée de l'ambulance, placez le patient sur une surface plane avec les jambes surélevées.

Sur l'estomac - un sac de glace ou une compresse froide.

Buvez beaucoup - compote, thé, boisson aux fruits.

Sédatifs pour soulager l'anxiété et la tension - Agripaume, Valériane.

Antispasmodiques - Papavérine dans les bougies, comprimés No-shpa.

Saignement en début de grossesse: causes et traitement

Tôt ou tard, un moment attendu et responsable pour attendre un bébé arrive dans la vie d'une femme. Cette période nécessite un soin et une attention particuliers à votre corps. Tout changement peut indiquer une évolution défavorable de la grossesse, et certains d'entre eux peuvent menacer la nouvelle vie qui est apparue en vous. Comme en témoignent les saignements précoces?

Causes et traitement des saignements utérins aux premiers stades

Un symptôme très dangereux pouvant entraîner une interruption de grossesse est un saignement. Malheureusement, environ 15 à 20% des femmes y sont confrontées dès les premiers stades.

Les causes de saignement aux premiers stades peuvent être:

  • grossesse extra-utérine;
  • grossesse gelée;
  • fausse couche;
  • anomalies chromosomiques;
  • dérive kystique;
  • saignement d'implantation;
  • saignement hormonal.

Grossesse extra-utérine

Parfois, il arrive qu'un ovule fécondé ne puisse pas atteindre la cavité utérine, à la suite de quoi il se développe au-delà de ses frontières (dans la trompe de Fallope, le col de l'utérus, la cavité abdominale).

Selon les statistiques, la grossesse la plus courante est la trompe.

Au début, une grossesse extra-utérine ne diffère pas des symptômes de la normale. Observé:

  • retard des menstruations;
  • gonflement des seins;
  • toxicose;
  • la faiblesse.

L'embryon se développe, l'espace devient de moins en moins pour la croissance. À partir de 6-8 semaines, des symptômes apparaissent qui devraient fortement alerter une femme:

  • douleur dans le bas-ventre à gauche ou à droite où l'attachement s'est produit;
  • douleur dans la section médiane du bas-ventre (avec grossesse cervicale);
  • douleur accrue dans les virages, la flexion;
  • spotting du tractus génital (écoulement anormal pendant la grossesse cervicale);
  • faible hCG (deuxième bande pâle sur le test).

Une condition très dangereuse est une rupture de la trompe de Fallope avec saignement subséquent dans la cavité abdominale. Cela s'accompagne de douleurs aiguës, d'une baisse de la pression artérielle, d'une pâleur, de vertiges sévères, jusqu'à une perte de conscience.

Dans ce cas, contactez un spécialiste dès que possible pour le diagnostic et le traitement.

Causes possibles de grossesse extra-utérine:

  • processus d'adhésion dans les tuyaux;
  • maladies infectieuses;
  • avortements
  • anomalies du développement des trompes de Fallope;
  • la présence d'un dispositif intra-utérin;
  • âge de plus de 35 ans;
  • les maladies inflammatoires;
  • faible motilité des spermatozoïdes;
  • la fécondation in vitro.
  • examen par un gynécologue sur une chaise;
  • test sanguin clinique;
  • dépistage hormonal;
  • HCG - analyse;
  • Échographie des organes pelviens;
  • ponction du cul de sac vaginal postérieur;
  • laparoscopie.

Aux premiers stades de la grossesse, le traitement d'une grossesse extra-utérine est effectué par la méthode de la chirurgie laparoscopique pour retirer l'œuf fœtal de l'endroit où il a été attaché, tout en maintenant et en rétablissant le fonctionnement des organes reproducteurs.

Dans la grossesse cervicale, le saignement est d'abord arrêté par des méthodes chirurgicales, puis l'ovule fœtal est prélevé sans effusion de sang. S'il est impossible de préserver l'organe et l'inefficacité des mesures prises, le col et l'utérus sont retirés tandis que les appendices.

Complications et conséquences d'une grossesse extra-utérine:

  • rechute
  • adhérences dans le bassin;
  • les infections
  • obstruction intestinale;
  • infertilité;
  • rupture de la trompe de Fallope et saignement dans la cavité abdominale;
  • issue fatale.

Grossesse congelée

Sous une grossesse gelée, on comprend l'arrêt de la croissance et du développement du fœtus. Cela se produit jusqu'à 13 semaines..

La plupart des gels fœtaux surviennent au bout de 7 à 9 semaines.

On ne sait toujours pas pourquoi le fœtus s'arrête dans son développement. Mais plusieurs facteurs provoquants ont été étudiés qui contribuent à cela:

  • processus infectieux;
  • mutations géniques;
  • la fécondation in vitro;
  • Déséquilibre hormonal;
  • mauvaises habitudes;
  • stress, fatigue, effort physique intense;
  • médicament.

Seul un médecin sera en mesure de diagnostiquer une grossesse manquée, mais il y a des symptômes, après avoir découvert qui devraient se méfier:

  • la disparition de la toxicose;
  • arrêt du gonflement du sein et disparition de la douleur;
  • l'analyse de l'hCG dans la dynamique n'augmente pas, mais peut plutôt diminuer;
  • l'apparition de douleurs dans le bas-ventre.

Un saignement peut indiquer un avortement spontané qui a commencé. Ainsi, le corps se débarrasse du fœtus gelé. Appelez immédiatement une ambulance pour l'hospitalisation..

Les diagnostics incluent:

  • examen gynécologique;
  • test sanguin pour l'hCG en dynamique;
  • échographie (absence de rythme cardiaque fœtal).

Fondamentalement, une grossesse gelée se termine par un curetage de la cavité utérine. Dans les premiers stades, la méthode d'aspiration sous vide est utilisée. Après toutes les interventions, une femme se voit prescrire un traitement antibactérien, hormonal et vitaminique..

De nombreuses femmes, malheureusement, négligent le traitement médicamenteux après le curetage, à la suite de quoi les processus inflammatoires dans la cavité utérine commencent à progresser, des adhérences intra-utérines se forment, ce qui conduit par la suite à l'infertilité.

Fausse couche

Une fausse couche fait référence à un avortement spontané sur une période allant jusqu'à 22 semaines.

Aux stades précoces, une fausse couche incomplète se produit principalement au départ de l'embryon et les membranes amniotiques ne sont pas séparées de la cavité utérine.

  • malformations;
  • mutations géniques;
  • Déséquilibre hormonal;
  • stress
  • activité physique intense;
  • prendre des médicaments;
  • mauvaises habitudes;
  • infections des voies génitales;
  • maladies inflammatoires du système reproducteur;
  • formations tumorales;
  • pathologie des reins, du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • augmentation du tonus de l'utérus;
  • sexe violent et orgasme après lui.

La cause la plus fréquente de fausse couche est les malformations fœtales qui sont incompatibles avec la vie, et les tentatives pour maintenir une grossesse sont vides de sens et inefficaces.

  • nausée et diarrhée;
  • douleur dans le bas-ventre;
  • mal au dos;
  • vertiges;
  • baisse de la pression artérielle;
  • petites taches rouges et brunes avec du mucus du vagin pendant deux jours (au début d'une fausse couche);
  • saignement (sang avec caillots, saignement accru pendant les mouvements).

Si de tels symptômes apparaissent, il est urgent de consulter un spécialiste, et si les sécrétions sanguines augmentent, appeler immédiatement une ambulance.

Le diagnostic consiste à examiner une femme enceinte. Le médecin évalue le tonus de l'utérus, la nature et l'intensité de la décharge.

Lors d'une échographie, avec la menace d'une fausse couche, des zones isolées de tonus utérin sont bien exprimées. Et lorsque le processus a déjà commencé, une contraction accrue de toutes les parois utérines est visualisée et un décollement de l'œuf fœtal est observé.

Thérapies avec menace d'avortement et avortement spontané.

  1. La menace est traitée avec des médicaments (en l'absence de résultat, le col de l'utérus peut être suturé ou un anneau spécial peut être appliqué sur celui-ci, conçu pour éviter les fausses couches). Le plus souvent prescrit:
    • hormones contenant de la progestérone;
    • antispasmodiques qui réduisent le tonus utérin;
    • préparations contenant des vitamines, en particulier l'acide folique;
    • sédatifs si nécessaire pour réduire l'irritabilité.
  2. S'il n'a pas été possible d'éviter une fausse couche, les options suivantes sont possibles:
    • manque de traitement, car le corps lui-même se débarrasse du fœtus et des membranes;
    • prendre des médicaments qui aideront à éliminer les parties restantes du fœtus et des membranes fœtales;
    • curetage de l'utérus.

Complications et conséquences:

  • grosse perte de sang;
  • fausse couche répétée;
  • les maladies inflammatoires;
  • commissures;
  • infertilité.

Anomalies chromosomiques

Les causes exactes des anomalies chromosomiques ne sont pas encore connues, mais certains des facteurs déclenchants sont:

  • mauvaises habitudes (tabagisme, consommation d'alcool et de drogues);
  • l'effet du rayonnement;
  • exposition à des substances toxiques;
  • médicament.

En règle générale, un fœtus présentant de graves défauts ne persiste pas dans le corps de la mère et tout se termine par une fausse couche spontanée, décrite ci-dessus..

Dérive des bulles

La dérive des bulles n'est rien d'autre que la croissance du trophoblaste (la couche externe des cellules d'un œuf fécondé, à partir de laquelle le placenta devrait se former par la suite). Cette maladie appartient à la tumeur. Si les tissus envahis ne dépassent pas l'utérus, ils sont bénins et répondent bien au traitement. S'ils commencent à se développer dans les couches internes de la paroi utérine, la tumeur devient déjà maligne. Les raisons exactes n'ont pas encore été établies. La duplication des chromosomes paternels et la perte maternelle se produisent.

Une femme doit être alertée:

  • toxicose sévère;
  • la faiblesse;
  • étourdissements, maux de tête;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • l'apparition d'une décharge sanglante;
  • protéine d'urine.

La dérive des bulles est diagnostiquée assez facilement. Lors de l'examen, le gynécologue déterminera l'écart entre la taille de l'utérus et l'âge gestationnel (il est très élastique au toucher). Une échographie montrera une image caractéristique de la maladie. Réalisation d'une étude sur l'hCG en dynamique.

Le traitement est effectué sous la supervision d'un oncologue..

  1. Avec un cours bénin, l'élimination est effectuée par aspiration sous vide.
  2. Avec une femme maligne subissant une chimiothérapie.

Les méthodes de diagnostic et de traitement modernes maximisent le fonctionnement du système reproducteur féminin. Mais avec un appel intempestif aux spécialistes, les conséquences suivantes sont possibles:

  • aménorrhée;
  • état septique;
  • thrombose;
  • infertilité;
  • métastase;
  • issue fatale.

Saignement d'implantation

Le saignement d'implantation se produit à la suite de dommages aux vaisseaux intra-utérins de l'utérus, lorsqu'un ovule fécondé est introduit dans l'épithélium cellulaire de sa paroi. Dans ce cas, des douleurs de traction mineures peuvent survenir dans le bas de l'abdomen, mais, en règle générale, cela ne dérange pas la femme. La peur est causée par un écoulement, qui est parfois confondu avec le début des menstruations, mais elles sont rares et durent au maximum 2-3 jours, et parfois même passent inaperçues, car elles ont une couleur rose pâle. Ils ne représentent aucune menace, aucun traitement n'est donc nécessaire.

Des saignements d'implantation surviennent chez environ 30% des femmes enceintes.

Saignement hormonal

En règle générale, un tel saignement ne présente également aucun danger. Ils surviennent en raison de changements hormonaux dans le corps. Au cours des 2-3 premiers mois, ils sont considérés comme normaux. Ils sont assez rares, tachetés, brun-rouge. Le traitement ne nécessite pas.

Les saignements hormonaux sont souvent associés à l'implantation au début..

Un autre type de saignement hormonal se produit en raison d'un manque de progestérone dans le corps d'une future mère. Il peut y avoir un risque d'avortement. Les rejets sont rares, avec des traces de sang. Dans ce cas, le gynécologue doit prescrire un médicament contenant de la progestérone pour normaliser le niveau de l'hormone.

Prévention et recommandations

Pour éviter l'apparition de saignements pendant la grossesse, vous devez suivre strictement toutes les recommandations de votre obstétricien-gynécologue. Mais si vous ne pouviez pas éviter cela, vous devez contacter un spécialiste pour obtenir des conseils. Lorsque le saignement complet s'est ouvert, vous devez mettre un rhume sur le bas-ventre et appeler immédiatement une ambulance pour une hospitalisation. En aucun cas, ne prenez pas de médicaments hémostatiques par vous-même.

Avis de femmes ayant un problème similaire

Moi aussi, je l'ai eu au début de la grossesse. À 6 semaines, à 9 semaines et à 14 semaines, elle a été hospitalisée. Les deux premières fois ont été enduites, et la troisième fois il y avait des saignements abondants comme des jours critiques. On m'a assigné Duphaston.

Mashutka

https://www.babyblog.ru/community/post/happypregn/1765953

Le terme est de 3 semaines. Je suis allé à une échographie, ils ont dit que tout allait bien. Le soir, mon estomac a commencé à tirer et mon bas du dos me faisait mal, en conséquence, il y avait une décharge de sang avec du mucus, comme dans les menstruations. J'ai appelé le médecin, déchargé Duphaston, des bougies avec de la papavérine.

arbre

https://deti.mail.ru/forum/v_ozhidanii_chuda/beremennost/krovjanye_vydelenija_na_rannem_sroke/

C'était comme ça avec ma fille aînée: le torchis était brun, le bas-ventre tirait constamment. Le médecin a dit - une menace, a également nommé Dufaston. Je l'ai bu quelque part jusqu'à 20 semaines. Ne vous inquiétez pas, l'essentiel maintenant est de ne pas vous surmener, de marcher lentement, de vous reposer plus, naturellement, pas de vie sexuelle. Après tout et le deuxième trimestre, rien de mal du tout. Plus important encore, installez-vous uniquement pour des émotions positives. Cela n'affectera pas l'enfant.

Natalya

https://deti.mail.ru/forum/v_ozhidanii_chuda/beremennost/krovjanye_vydelenija_na_rannem_sroke/

Causes des saignements en début de grossesse - vidéo

Les causes des saignements utérins pendant la grossesse sont nombreuses. Et seul un médecin sera en mesure d'évaluer correctement la situation et de prescrire un traitement compétent. L'essentiel est de ne pas se soigner soi-même, en cas de symptômes caractéristiques, consulter un médecin le plus tôt possible.

Les saignements précoces sont-ils toujours dangereux?

Les taches du vagin pendant la grossesse, en particulier au début, sont toujours très inquiétantes pour les femmes. Et cela, en général, est correct. Le saignement dans une telle situation peut être le symptôme d'une maladie et d'une pathologie assez graves. Cependant, les saignements au début de la grossesse sont toujours dangereux?

Bien sûr que non. Un écoulement sanglant peut être causé par un certain nombre de raisons, dont certaines ne sont pas dangereuses du tout. Ce qui suit détaille toutes les causes qui peuvent provoquer des saignements pendant la grossesse..

Saignement précoce: saignement d'implant

Certains spécialistes considèrent le saignement d'implantation comme l'un des premiers signes de grossesse. Dans tous les cas, avant l'implantation, il ne peut y avoir aucun autre signe, car l'ovule fécondé n'entre pas en contact avec le corps de la mère et est en suspension dans l'utérus.

Pendant l'implantation, un ovule fœtal qui envahit la muqueuse utérine peut endommager un petit vaisseau sanguin, entraînant des saignements mineurs au cours du premier mois de la grossesse. Plus sur l'implantation d'embryons →

Habituellement, l'implantation a lieu environ 25 à 28 jours du cycle, c'est-à-dire approximativement au moment où la prochaine menstruation devrait commencer. C'est avec les saignements menstruels que l'implantation est le plus souvent confondue, car généralement une femme ne connaît tout simplement pas la grossesse pendant cette période.

Cependant, la nature de la décharge au cours de cette période est significativement différente de la mensuelle. Les allocations sont beaucoup moins abondantes et durent généralement 1 à 2 jours. Il n'y a pas d'augmentation des saignements, comme pendant les menstruations.

Saignement révolutionnaire

La percée est appelée saignement qui se produit à la suite d'une percée hormonale du cycle menstruel. En raison d'un changement brutal du contexte hormonal au début de la grossesse, ainsi que de troubles hormonaux mineurs, dans certains cas, des saignements se produisent, coïncidant avec les menstruations, mais beaucoup moins abondants que les menstruations.

Un tel saignement peut être répété non seulement le premier mois, mais aussi plusieurs fois. Pour cette raison, certaines femmes jusqu'à 3-4 mois ne connaissent même pas leur grossesse. En fait, cela explique pourquoi il est impossible de se concentrer uniquement sur les menstruations retardées dans le diagnostic de la grossesse, vous devez toujours faire attention à plusieurs signes.

Les saignements exceptionnels ne sont pas non plus particulièrement dangereux et ne sont pas le symptôme d'une maladie.

Infections et érosion comme causes de saignement précoce

Les processus infectieux et inflammatoires dans le col et le canal cervical peuvent également provoquer des saignements en début de grossesse. Dans ce cas, des taches apparaîtront après toute action traumatisante: sexe, examen par un gynécologue, activité physique, etc..

Ce groupe de causes de taches pendant la grossesse peut inclure, par exemple, l'érosion cervicale. Cette phrase masque les dommages à la muqueuse du cou, qui peuvent être congénitaux ou acquis à la suite de diverses blessures..

Dans la plupart des cas, la maladie est asymptomatique et ne cause aucun inconvénient au patient. Cependant, dans certains cas, il y a des saignements et des douleurs.

L'érosion n'affecte pas la grossesse, le développement fœtal et l'accouchement. Par conséquent, certains médecins affirment qu'il n'est pas nécessaire de le traiter pendant la grossesse. D'autres experts insistent sur le fait qu'il vaut toujours la peine de traiter l'érosion. Bien sûr, la femme décidera elle-même. Examiner les informations, peser le pour et le contre et prendre une décision: traiter l'érosion immédiatement ou attendre la fin de la grossesse.

Avec l'infection, il n'y a pas d'autre choix. Si le saignement est causé par une maladie infectieuse, il doit être traité. De plus, le plus rapidement possible. Presque toutes les infections ont un effet négatif sur le développement du fœtus. Dans les cas les plus désagréables, les changements peuvent rendre le fœtus non viable et provoquer une fausse couche.

Il est généralement conseillé de traiter les infections avant la grossesse, mais cela n'est pas toujours fait. Et personne n'est à l'abri d'une infection après la conception.

Risque de fausse couche

La cause la plus grave et la plus désagréable des saignements, et en même temps, malheureusement, est loin d'être la plus rare, est la menace d'une fausse couche. Derrière cette phrase se cache toute une galaxie de causes et de diagnostics, dont certains laissent au moins un espoir fantomatique pour la préservation de la grossesse pour les futurs parents, certains sont une phrase.

Malheureusement, ou heureusement, cela dépend de quel côté regarder: la plupart des fausses couches aux premiers stades se produisent au cours des 4 premières semaines, quand une femme ne sait tout simplement pas de sa grossesse. D'une part, dans ce cas, l'espoir de préserver la grossesse tombe, et d'autre part, la femme ne s'y est pas habituée, et n'a même pas commencé à s'habituer à l'idée qu'elle deviendra mère.

Les chances de survie fœtale sont minimes même si des anomalies génétiques deviennent la cause de la fausse couche. Dans une telle situation, le corps de la mère rejette le fœtus non viable. Souvent, une fausse couche commence après la mort du fœtus.

La menace de fausse couche peut être causée par diverses maladies chroniques et infectieuses de la mère, des anomalies dans la structure de l'utérus, des perturbations hormonales, un conflit rhésus, etc. Le risque de faire face à une fausse couche augmente avec l'âge, ainsi qu'avec les grossesses multiples. Les femmes qui fument, boivent et consomment des drogues sont également à risque..

Que faire en cas de saignement?

Comme vous pouvez le voir, le saignement est loin de toujours parler de menaces et de maladies graves. Cependant, cela ne signifie pas qu'avec l'apparition de taches, vous pouvez vous permettre de vous détendre et de ne pas vous inquiéter..

Vous devez dans tous les cas consulter un médecin. Il est peu probable qu'une femme soit en mesure de se diagnostiquer et en même temps de ne pas se tromper. Vaut-il la peine de risquer votre enfant, voire votre santé, et pas rarement la vie.

S'il s'avère néanmoins que nous parlons de la menace d'une fausse couche, cela dépend de la rapidité avec laquelle la femme sera chez le médecin, s'il sera possible de maintenir une grossesse. De plus, si le saignement ne peut pas être arrêté à temps, non seulement l'embryon, mais aussi la femme enceinte peuvent souffrir.

En cas de repérage, vous devez appeler une ambulance et vous allonger. La paix est la recommandation la plus importante, qui ne doit en aucun cas être violée..

Il n'est également pas recommandé de se rendre à l'hôpital par vous-même. Marcher et voyager dans les transports publics est un fardeau très sérieux si vous soupçonnez une fausse couche.

Lorsqu'une femme est amenée à l'hôpital, la première étape sera prise pour arrêter le saignement. Ensuite, ils feront des tests et effectueront les études nécessaires pour identifier les causes de la menace de fausse couche. Sur la base des données reçues, un traitement sera prescrit.

Selon la gravité de l'état de la femme, ils peuvent la laisser rentrer chez elle ou lui proposer de rester à l'hôpital. Le refus n'en vaut pas la peine. Peu de gens réussissent vraiment à se reposer à la maison. Et toutes les procédures ne peuvent pas être effectuées à la maison..

L'essentiel dans cette situation est de ne pas être nerveux. Une nervosité excessive peut aggraver la situation. En règle générale, si une femme a consulté un médecin à temps, la grossesse peut être maintenue.

Saignement de grossesse

La période de naissance d'un bébé est la plus responsable, la plus attentive et la plus anxieuse. C'est le corps qui donne les premiers signaux, quelque chose ne va pas et des mesures doivent être prises. Un tel saignement pendant la grossesse peut être effrayant. Ce n'est pas dans tous les cas un avortement spontané, des complications. Selon les études, 25% des patients ont eu un flux sanguin tout au long de la période. Chez 8% des répondants, la même décharge a été observée de 5 à 8 semaines et n'a pas duré plus de 3 jours. Et seulement 12% ont survécu à une fausse couche.

Quelle est cette pathologie?

Sang détecté pendant la grossesse jusqu'à 24 semaines = menace potentielle d'avortement spontané. Pour les filles avec un Rhésus négatif, consultez un médecin dans les 72 heures.

Il y a un risque de mélanger le sang du bébé avec la mère. Si cela se produit, le corps de la femme commencera à produire des anticorps.

Avec un facteur positif, cela ne représente pas de graves conséquences. Mais avec les sécrétions sanguines ultérieures, le corps peut décider qu'il est nécessaire de se débarrasser des matières inconnues.

De telles sécrétions ne sont pas toujours effrayantes et dangereuses. Les femmes nullipares peuvent ressentir des crampes mineures et des douleurs de traction, et même cela est normal..

Les causes

Ils sont associés à la fois à un manque d'hormones dans le corps et à des processus inflammatoires. Afin que chacun puisse trouver la réponse à la question de savoir pourquoi le sang a coulé pendant la grossesse, nous considérons les facteurs caractéristiques des stades précoces et tardifs.

Dans les premiers stades.

  1. Fausse couche. Se produit en raison de l'haltérophilie, de la visite du sauna ou du bain, du stress et d'autres facteurs. Les allocations s'accompagnent de crampes abdominales. Vous pouvez sauver le bébé si vous ne retardez pas l'appel à une ambulance. Avec un développement gelé et des anomalies chromosomiques, cela est impossible.
  2. Skid à bulles. La croissance du tissu placentaire. Les sécrétions sont abondantes, mais pas douloureuses. Curetage d'embryons.
  3. Développement ectopique du fœtus. Cela se produit en raison d'une obstruction complète / partielle des tuyaux. Si tout est laissé au hasard, la péritonite est possible.

Dès qu'une femme découvre une «situation intéressante», elle doit s'inscrire jusqu'à 12 semaines. Il est préférable de le faire encore plus tôt si des fausses couches et d'autres problèmes de port d'un enfant en bonne santé se sont déjà produits.

Date tardive

Sont à risque ceux qui ont une érosion cervicale, des fibromes, des polypes du canal cervical et d'autres pathologies du système reproducteur.

Dans ce cas, les causes de saignement seront les suivantes:

Souvent, le placenta previa est également la faute. S'il est situé dans la région intérieure du pharynx du canal cervical.

Classification et symptômes

Les saignements de grossesse sont classés en fonction de l'heure de début.

  1. Période gestationnelle. Ce sont des périodes précoces où surviennent le plus souvent un avortement spontané, une grossesse cervicale, une présentation placentaire, un chorionépithéliome.
  2. Pendant l'accouchement ou la césarienne.
  3. Écoulement post-partum. 2 heures après la naissance du bébé, en retard ou secondaire après 120 minutes et jusqu'à 12 semaines.

Au premier degré, la perte de sang est de 750 ml, au second - jusqu'à 1500, au troisième et au quatrième jusqu'à 2000 ml. Dans ces derniers cas, somnolence, anxiété.

Symptomatologie

Si les sécrétions sont sécrétées dans un volume plus important que pendant ou après l'accouchement, cela indique un saignement utérin.

Les signes non spécifiques sont les suivants:

  • pertes vaginales sanglantes;
  • étourdissements, panne;
  • vomissements, nausées;
  • manque de mouvement du bébé;
  • tachycardie;
  • abaisser la pression artérielle.

De plus, les saignements chez les femmes enceintes s'accompagnent d'une respiration superficielle rapide. Plus de 20 battements par minute.

Ce qui est dangereux

Si la cause est dans la disposition du tube, le patient est opéré, le fœtus est retiré. En l'absence de possibilité de sauver la trompe de Fallope, elle est retirée pour éviter la rupture et une libération intensive de sang peut entraîner la mort du patient.

Avec la dérive kystique et la gestation congelée, le fœtus n'est pas sauvé. Les médecins vident l'utérus: curetage ou aspiration.

Si vous remarquez un saignement précoce pendant la grossesse ou même un petit saignement, prévenez le gynécologue. Il proposera l'hospitalisation, ne refusez pas.

Les premières semaines sont très difficiles et responsables, donc la future femme doit renoncer à ses mauvaises habitudes, passer à une bonne nutrition et avoir des émotions plus positives.

Quand et à qui contacter

Si une femme est enregistrée, si même une légère sécrétion apparaît, consultez un gynécologue. Certains médecins sont si scrupuleux sur la santé de leurs patients qu'ils leur fournissent même les coordonnées de communication.

Vous devez vous rendre immédiatement à un rendez-vous ou le lendemain si du sang est détecté tard dans la soirée. Ils auront une échographie, ils seront prescrits pour être testés et ils pourront également être hospitalisés..

Pour les douleurs abdominales sévères, appelez une ambulance. N'attendez pas le matin. Plus tôt cela est fait, plus il est probable qu'il sauve l'enfant.

Diagnostique

Pour identifier la cause, un examen gynécologique et un certain nombre d'études sont nécessaires.

Voici quelques-unes de ces activités:

Pour diagnostiquer la cause dans les étapes ultérieures, aucune étude supplémentaire n'est effectuée, il suffit de faire une échographie.

Cela suffit pour découvrir la véritable cause et commencer à l'éliminer..

Traitement

Il est prescrit en fonction de la pathologie et de son stade. Lorsque l'avortement spontané commence, toutes les actions des médecins visent à préserver l'embryon.

Attribuer hémostatique pendant la grossesse, dont l'apport doit être effectué selon le traitement prescrit.

Si l'enfant peut être sauvé, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Antispasmodiques pour réduire le tonus de l'utérus: No-shpa, bougies à la papavérine;
  • Médicaments hormonaux jusqu'à 16 semaines: "Duphaston", "Utrozhestan";
  • Vitamines et minéraux: acide folique, Magne B6, Iodomarine

Après cela, la décharge s'arrête. Lorsqu'une fausse couche se produit, les restes de l'ovule sont retirés par curetage. En outre, cette procédure est prescrite pour une grossesse congelée, et "de l'oxytocine" et des médicaments pour arrêter le sang sont prescrits pour réduire l'organe utérin..

Dans le cas du placenta praevia, alors que la sécrétion est insignifiante, prescrire des antispasmodiques, mettre un compte-gouttes avec de la magnésie. De plus, des complexes et des désagrégants de vitamines sont pris.

Le sang des voies génitales peut être libéré jusqu'à la naissance même, jusqu'à ce moment, la femme sera à la maternité. À 38 semaines, une césarienne est réalisée si tout est en ordre. Sinon, l'intervention sera d'urgence, un bébé prématuré naîtra.

Toutes les femmes enceintes qui ont réussi à sauver le bébé doivent s'abstenir de rapports sexuels, pour observer la paix émotionnelle. Après le congé, prenez tous les médicaments prescrits à l'hôpital jusqu'au dernier jour indiqué, même s'il n'y a pas de congé et que rien ne vous dérange.

Ainsi, maman peut prévenir la récurrence des saignements. Sinon, vous devrez vous rendre à nouveau à l'hôpital pour économiser.

Méthodes de prévention

Tout d'abord, le roulement d'une nouvelle vie doit être planifié. Pendant ce temps, vous devez subir un examen complet pour exclure d'éventuelles pathologies.

De plus, débarrassez-vous des dépendances, passez à une bonne nutrition, prenez des vitamines. Ensuite, il sera possible de porter et de donner naissance à un bébé en bonne santé.

Pour éviter les saignements pendant la grossesse, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  1. Ne soulevez pas de poids.
  2. Boire plus d'eau.
  3. Ne prenez pas de décoctions et autres potions.
  4. Ne fréquentez pas un sauna ou un bain chaud.
  5. Évitez le stress émotionnel.

Vous pouvez sauver l'enfant aux stades précoce et tardif, mais il vaut mieux que la femme suive immédiatement toutes les instructions du médecin et subisse un examen régulier. Les femmes enceintes doivent donner du sang et de l'urine 3 fois par mois.

En Russie et dans d'autres pays, l'embryon n'est pas conservé s'il a moins de 12 semaines.

Up