logo

Le site fournit des informations de référence à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise!

introduction Comment reconnaître le début du travail?

De nombreuses femmes enceintes s'interrogent souvent sur la date prochaine de l'accouchement, et les femmes qui doivent accoucher pour la première fois sont particulièrement inquiètes. En règle générale, ils ont très peur à temps de ne pas reconnaître la naissance qui a commencé et de les confondre avec un malaise temporaire. Dans de nombreux cas, l'observation attentive d'une femme des changements qui se produisent dans son corps aidera à résoudre ces troubles..

Dès 38 semaines, la période prénatale commence, lorsque surviennent les premiers précurseurs du travail et les premières contractions (d'entraînement) irrégulières. Ces contractions apparaissent de manière irrégulière et passent après un changement de position corporelle ou un court repos. Chez les femmes primogènes, de telles contractions d'entraînement de l'utérus peuvent durer cinq, et dans certains cas même plus de jours avant l'accouchement. Quand ils apparaissent, vous n'avez pas besoin de vous inquiéter et d'aller d'urgence à l'hôpital, mais la future mère doit informer son médecin, ses proches et ses amis de tels changements dans son corps..

Lorsque les premiers signes de fuite ou de décharge de liquide amniotique apparaissent, ce qui peut indiquer le début du travail ou d'un travail prématuré, une femme doit immédiatement informer un médecin ou se rendre seule dans un établissement médical pour décider d'une hospitalisation supplémentaire..

Si une femme a appris à reconnaître les contractions d'entraînement, elle pourra alors les distinguer du début du travail ou des vraies contractions. Ces sensations sont difficiles à confondre avec tout autre symptôme, car elles sont caractérisées par la périodicité et le rythme. Par exemple, un combat dure 20-30 secondes, puis une pause de 20 minutes se produit - cela se répète plusieurs fois de suite, et les intervalles de temps sont presque inchangés.

Au début des douleurs du travail, la femme en travail ou ses proches doivent informer le médecin du début du travail, appeler une ambulance ou se rendre à la maternité.

Raisons du début du travail

Au début de l'accouchement, de nombreux processus complexes ont lieu dans le corps d'une femme enceinte, qui, étant en étroite interconnexion, fournissent le début d'un acte réflexe tel que le travail.

La principale raison du début du travail est la préparation de l'utérus à la naissance du bébé à naître et la maturité du fœtus.

Prêt pour l'accouchement utérus:

  • acquérir une masse et une taille suffisantes;
  • son système neuromusculaire est prêt pour l'activité contractile;
  • le placenta arrive à maturité.

2 ou 3 semaines avant le début du travail, l'utérus est libéré d'un excès d'une partie des fibres nerveuses. Cela permet de réduire la douleur lors de l'accouchement et augmente la contractilité des parois de l'utérus.

Le processus de début du travail est influencé par plusieurs facteurs:

  • neuro-réflexe - en raison d'une diminution de l'excitabilité du cerveau, d'une augmentation de l'excitabilité de la moelle épinière et d'une augmentation de la sensibilité des fibres musculaires utérines à l'ocytocine, une augmentation de l'activité contractile utérine est produite;
  • hormonale - à la fin de la grossesse, la production de progestérone diminue et la production d'un complexe d'oestrogènes augmente, ce qui stimule le début du travail;
  • neurohumorale - à la fin de la grossesse dans le corps d'une femme, la synthèse d'ocytocine, de prostaglandines, de sérotonine et d'autres substances bioactives augmente, ce qui augmente la sensibilité de l'utérus aux substances qui provoquent une contraction active de ses muscles;
  • bioénergétique - une quantité suffisante de substances (glycogène, ATP, composés du phosphore, électrolytes et oligo-éléments) s'accumulent dans le corps de la mère, ce qui rend l'utérus capable d'augmenter l'activité contractile;
  • mécanique - un utérus mûr perd sa capacité à s'étirer et, en réponse à l'activité motrice fœtale et à une augmentation du niveau d'hormones d'action de type ocytocine, il commence à se contracter activement;
  • trophique et métabolique - l'accumulation dans le corps d'un fœtus mûr de certains produits vitaux conduit à son mouvement actif, et les processus dégénératifs dans un placenta mûr et la maturation complète des fibres musculaires utérines contribuent au début du travail.

La principale importance dans la formation de tous les mécanismes du début de l'accouchement est l'état du système nerveux de la femme en travail, car c'est elle qui s'assure que l'utérus est prêt pour un accouchement naturel..

Tous les facteurs ci-dessus, étant en relation étroite, contribuent à l'apparition de contractions, qui sont remplacées par des tentatives et aboutissent à l'expulsion du fœtus de l'utérus et à la naissance du placenta.

Précurseurs de la naissance

Les signes avant-coureurs de l'accouchement sont un ensemble de signes qui indiquent le début imminent d'un travail actif. Il existe de nombreux signes avant-coureurs de l'accouchement, mais pour chaque femme, leur combinaison est individuelle et dépend des caractéristiques de l'organisme de la future mère.

  • Prolapsus abdominal.
    Un tel changement, qui est déterminé à l'extérieur par un petit déplacement de l'abdomen de haut en bas, est individuel pour chaque femme enceinte et peut ne pas toujours être remarqué indépendamment. Chez les femmes primipares, ce précurseur peut apparaître 2 à 4 semaines avant le jour de la naissance, et chez les femmes multipares, plusieurs jours avant ou immédiatement avant la naissance.
  • Changements de démarche.
    La nature de la démarche change après avoir abaissé l'abdomen. Une femme commence à se dandiner à cause de la pression de la tête du bébé sur les os pelviens et le bas de l'utérus.
  • Changements dans le schéma de la miction et des selles.
    L'abaissement de l'abdomen peut entraîner une augmentation de la miction ou de l'incontinence urinaire, car l'utérus commence à exercer plus de pression sur la vessie. L'effet mécanique d'une utérus enceinte sur la paroi intestinale peut provoquer de la constipation et, dans certains cas, de la diarrhée, plusieurs semaines ou jours avant l'accouchement.
  • Changer la nature de la décharge du tractus génital.
    Les pertes vaginales sous l'influence des changements hormonaux deviennent plus abondantes et fluides. Dans certains cas, pour exclure la décharge de liquide amniotique, un test spécial est effectué par l'obstétricien.
  • Écoulement de mucus de liège.
    Ce signe avant-coureur de l'accouchement peut survenir 2 semaines avant la naissance et quelques heures avant le début. Dans certains cas, le bouchon muqueux ne part pas entièrement, mais en petites portions. En pratique, ce symptôme ressemble à un écoulement vaginal (parfois avec un mélange d'une petite quantité de sang). Une femme enceinte doit informer son obstétricien-gynécologue du passage du bouchon muqueux.
  • Perte de poids de la femme enceinte.
    Quelques jours avant l'accouchement, une femme enceinte peut remarquer qu'elle pèse 1-2 kg de moins. Cette perte de poids peut s'expliquer par l'élimination de l'excès de liquide du corps sous l'influence des changements du fond hormonal.
  • Réduisez le nombre de mouvements fœtaux.
    Le fœtus, quelques semaines avant la naissance, se déplace moins fréquemment. Cela est dû à sa croissance rapide. Le futur bébé devient encombré dans la cavité utérine et ses mouvements sont difficiles.
  • Combats d'entraînement.
    Plus près de la date de naissance, l'utérus commence à prendre de plus en plus de tonus, qui se traduit par la sensation de combats d'entraînement. Ils diffèrent des douleurs du travail par un certain nombre de caractéristiques: courte durée, irrégularité, douleur faible (rappelant la douleur pendant la menstruation), disparition spontanée après un changement de position corporelle ou de repos.
  • Manifestation de l'instinct de "nidification".
    Dans les derniers jours et même quelques heures avant l'accouchement, de nombreuses femmes commencent à préparer des maisons pour la naissance prochaine d'un enfant. Ces actions peuvent s'exprimer par le fait qu'une femme commence à nettoyer, laver et même commencer à réparer avec soin..
  • Changements cervicaux.
    Seul un obstétricien-gynécologue peut observer un tel signe avant-coureur d'une naissance qui approche en examinant une femme sur une chaise gynécologique. Sous l'influence des hormones œstrogènes, le col est raccourci de 38 semaines et devient plus élastique. Le pharynx externe du col commence à s'ouvrir avant le début du travail.

Les précurseurs du travail chez les femmes primipares et multipares ont leurs propres caractéristiques.

Les signes avant-coureurs de l'accouchement - vidéo

Signes du début du travail

Les signes fiables du début du travail sont:
1. Contractions;
2. Sortie de liquide amniotique.

Ces deux signes indiquent toujours le début du travail et chaque femme enceinte doit savoir comment ils procèdent..

Contractions

Certes, les douleurs de travail sont appelées contractions des fibres musculaires de l'utérus, qui surviennent avec une périodicité régulière et qu'une femme ne peut pas contrôler. C'est ce signe qui indique le moment du début du travail.

Les premières vraies contractions s'accompagnent de sensations douloureuses mineures, que la plupart des femmes comparent à la douleur pendant les menstruations. La douleur est tolérante et peut être administrée au bas du dos ou localisée dans le bas de l'abdomen. La plupart des femmes en travail commencent à ressentir des contractions la nuit. Certaines femmes disent que l'utérus est «pierreux» pendant le travail, c'est-à-dire que si une femme en travail met la main sur son ventre pendant le travail, elle peut ressentir un utérus dur et tendu.

Vous pouvez déterminer la vérité des contractions à l'aide d'un chronomètre. Leur périodicité et leur occurrence constante, qui n'est pas éliminée par un changement de position corporelle, un bain chaud ou un repos, indique le début du travail.

Au début, les contractions se produisent à des intervalles d'une demi-heure (dans certains cas plus souvent). À chaque combat, la femme en travail commence à ressentir non seulement des douleurs, mais aussi des contractions rythmiques des muscles de l'utérus. Progressivement, les contractions deviennent plus visibles et leur fréquence, leur durée et leur intensité augmentent. A chaque combat, le liquide amniotique et la tête fœtale se pressent au fond de l'utérus, provoquant une ouverture progressive du col de l'utérus.

Liquide amniotique

Au cours du travail classique, l'épanchement du liquide amniotique se produit après l'ouverture du col de l'utérus jusqu'à 3-7 cm. Sous la pression du fœtus, la membrane amniotique se rompt et une partie du liquide amniotique s'écoule.

Une femme en couches, avec un jet d'eau classique, peut sembler avoir uriné involontairement. Dans certains cas, l'eau est versée progressivement, en petites portions. Dans ce cas, une femme peut remarquer l'apparition de taches humides sur les sous-vêtements ou la literie et ressentir des sensations telles que lors de la séparation des pertes vaginales ou menstruelles.

Parfois, le liquide amniotique peut s'écouler avant des contractions régulières et une dilatation cervicale, ou bien plus tard que l'ouverture complète du pharynx utérin. Ces conditions ne signifient pas toujours que la pathologie de la naissance ou du fœtus sera observée, mais généralement les gynécologues utilisent diverses tactiques spéciales pour gérer davantage ce travail afin de prévenir d'éventuelles complications..

Signes du début de l'accouchement - vidéo

Contractions au début du travail

Les obstétriciens-gynécologues distinguent trois phases des douleurs du travail:

Phase initiale (masquée):

  • durée du combat - 20 secondes;
  • la fréquence des contractions est de 15-30 minutes;
  • ouverture de l'utérus - 0 ou jusqu'à 3 cm.

La durée de la phase initiale est de 7 à 8 heures.

Phase active:

  • durée du combat - 20-60 secondes;
  • la fréquence des contractions est de 2 à 4 minutes;
  • ouverture de l'utérus - 3-7 cm.

La durée de la phase active est de 3 à 5 heures. C'est généralement dans cette phase que le liquide amniotique est versé.

Phase de transition (transitoire):

  • durée du combat - 60 secondes;
  • la fréquence des contractions est de 2-3 minutes;
  • ouverture de l'utérus - 7-10 cm.

La phase de transition dure d'une demi-heure à une heure et demie..

Les douleurs du travail surviennent au premier stade du travail (période de divulgation).

La naissance des primipares

Les signes avant-coureurs probables de l'accouchement peuvent survenir à la fois 1 à 2 semaines avant l'accouchement et plusieurs jours avant le début. La plupart des obstétriciens-gynécologues pensent que l'apparition même de deux ou trois précurseurs de l'accouchement est l'occasion de consulter un médecin.

Les signes d'activité du travail, tels que les contractions et l'écoulement du liquide amniotique, signalent de manière plus fiable le début du travail. Habituellement, si l'accouchement est effectué selon le scénario classique et que la femme en travail n'a pas de prédisposition à une naissance rapide et prématurée, la période de travail et l'écoulement de l'eau prennent plus de temps chez les primipares que chez les multipares (environ 8 à 11 heures). Cela est dû au fait que le canal de naissance n'a pas encore connu le processus de l'accouchement, ils sont moins flexibles et le corps de la mère aura besoin de plus de temps pour ouvrir complètement le col de l'utérus.

Chez une femme primipare, le pharynx interne de l'utérus s'ouvre d'abord, puis le pharynx externe, c'est-à-dire le premier lissage et raccourcissement du col survient, et alors seulement le col s'ouvre complètement.

Le début du travail chez les multipares

Les signes probables d'accouchement chez les multipares commencent dans la plupart des cas à apparaître après 38 semaines de grossesse. Ils apparaissent plus rapidement et indiquent le début imminent du travail. Le canal génital des femmes qui accouchent pas pour la première fois est déjà préparé physiologiquement et anatomiquement pour l'activité de travail. Les femmes multipares connaissent déjà les sensations qui présagent le début imminent de l'accouchement et, en règle générale, les remarquent facilement.

Contrairement aux nullipares, lors de l'accouchement, ce n'est pas la première fois que des précurseurs apparaissent un ou deux jours avant l'accouchement. L'une des caractéristiques est le fait que chez ces femmes enceintes, l'abdomen tombe presque immédiatement avant l'accouchement.

Dans les naissances multipares, le début de l'activité de travail est plus rapide que chez les primipares. La période de travail et de décharge de liquide amniotique dure 6-7 heures, le col de l'utérus s'ouvre assez rapidement. Les gorges utérines internes et externes s'ouvrent presque simultanément avec la période de lissage du col de l'utérus, puis la deuxième étape du travail (période d'effort) suit.

Le début de la naissance prématurée

Les naissances prématurées sont considérées comme commençant à 28-37 semaines.

Le début de l'accouchement prématuré peut être causé par divers facteurs et, en règle générale, la femme enceinte est informée de cette possibilité et il est conseillé d'aller à l'hôpital à l'avance pour une surveillance médicale constante.

Mais dans certains cas, un début prématuré du travail peut survenir soudainement et, par conséquent, chaque femme enceinte doit connaître les signes du début du travail.

Signes et symptômes de l'accouchement prématuré:

  • sensation constante de lourdeur dans le bas-ventre;
  • prolapsus de l'abdomen avant 35 semaines;
  • recherche fréquente de l'utérus dans le tonus;
  • la présence d'écoulement sanglant du canal de naissance;
  • forte pression sur le périnée et l'os pelvien;
  • des crampes douloureuses.

Souvent, une naissance prématurée peut commencer beaucoup plus rapidement que la normale. Cette situation nécessite une hospitalisation immédiate de la femme enceinte, car la révélation précoce du col de l'utérus peut provoquer le début d'un travail rapide et le développement de diverses complications dangereuses pour la future mère et l'enfant..

Comment accélérer le début du travail?

Dans certains cas, lorsque la grossesse est reportée à 41-42 semaines, il devient nécessaire de recourir à des méthodes qui accélèrent le processus de naissance. Malgré leur publicité répandue dans les médias, ils ne peuvent être utilisés que sur recommandation d'un médecin, car leur utilisation analphabète peut entraîner des conséquences graves et dangereuses pour la santé du bébé ou de la mère.

Il existe plusieurs méthodes pour stimuler le travail.

Façons folkloriques

Sexe
De nombreux médecins et femmes notent que le fait d'avoir des relations sexuelles sans protection peut provoquer le début du travail. Cela s'explique par le fait que le sperme contient des prostaglandines (substances biologiquement actives), qui peuvent provoquer des contractions utérines. Les mouvements actifs, les caresses des mamelons et l'orgasme peuvent également provoquer le début du travail.

Augmentation de l'activité motrice
Une longue marche, un nettoyage à domicile, un ensemble d'exercices avec des inclinaisons, des squats et des mouvements de rotation du bassin - toutes ces charges motrices peuvent provoquer des contractions utérines et le début du travail.

Stimulation des mamelons
Le massage des mamelons et de la poitrine peut provoquer la libération de l'hormone ocytocine dans la circulation sanguine, qui est un stimulant du travail. Il faut se rappeler que les mouvements pendant le massage doivent être précis et non traumatisants..

Intensification des intestins avec des lavements ou des régimes nettoyants
La motilité intestinale active (activité motrice), qui est causée par un lavement nettoyant ou en mangeant des légumes ou des fruits frais, peut provoquer des contractions utérines et le début de contractions. Un régime spécial pour stimuler le début du travail peut comprendre des betteraves, du persil, des salades de légumes crus avec l'ajout d'huiles végétales. Certains experts recommandent d'utiliser l'huile de ricin comme laxatif..

Aromathérapie
L'inhalation de certaines huiles aromatiques peut provoquer des contractions. En l'absence de réaction allergique, de l'huile de rose ou de jasmin peut être versée dans la lampe aromatique pour accélérer le début du travail..

Bains chauds
Prendre un bain chaud (à une température de l'eau de 40 à 42 o) peut entraîner une réduction de l'utérus et le début du travail.

Voies médicales

Pour stimuler le travail pendant les contractions faibles et s'il existe des indications pour leur stimulation, les obstétriciens-gynécologues effectuent:

  • Amniotomie - une ponction de la vessie fœtale (réalisée à l'aide d'outils chirurgicaux spéciaux; du liquide amniotique est déversé et une diminution de leur volume provoque l'apparition de contractions).
  • L'introduction de médicaments à base de prostaglandines ou d'ocytocine, provoquant l'apparition de contractions ou les renforçant (les médicaments peuvent être administrés sous forme de comprimés ou d'injections).

Ces méthodes ne peuvent être utilisées dans un hôpital qu'après avoir exclu toutes les contre-indications à leur utilisation..

Avec un peu d'étirement, les méthodes médicales pour accélérer le début du travail peuvent inclure l'acupuncture (acupuncture). La stimulation du début des contractions est obtenue en introduisant une aiguille spéciale dans un point bioactif spécifique qui active les contractions utérines. Dans les cas d'urgence, cette technique n'est pratiquement pas appliquée..

Quel est le danger du travail sans travail?

Cette question est plus préoccupante pour les femmes qui attendent leur premier-né. Ils ont peur de manquer le début de l'accouchement et donc, dès les premiers «appels», ils se précipitent à l'hôpital. Une naissance peut-elle donc commencer sans étape de travail? Que devrait savoir une mère sans cinq minutes sur un éventuel début de travail?

Début du travail non conventionnel

En règle générale, ils commencent par des contractions, qui augmentent progressivement. Plus loin entre eux, l'intervalle est réduit.

Mais parfois, le début du travail peut être atypique. Dans certains cas, la future femme verse d'abord du liquide amniotique. Ils représentent l'environnement dans lequel le fœtus se développe à l'intérieur du ventre de la mère. Le liquide amniotique est situé dans les membranes du fœtus qui, avec le placenta, constituent une barrière qui protège l'enfant à naître. Ce liquide tout au long de la grossesse permet au fœtus de se développer dans des conditions stériles. Le liquide amniotique est normalement versé au premier stade de l'accouchement, c'est-à-dire avant l'ouverture du col de 4 centimètres. Cela se produit à la hauteur de l'une des contractions. Leur sortie avant le début du travail est appelée prénatale ou prématurée. Le plus souvent, un écoulement d'eau précoce se produit chez les femmes multipares. Ce processus ne s'accompagne pas de douleur, d'inconfort ou d'autres sensations désagréables..

Si l'eau se déverse prématurément, la vessie fœtale peut éclater au-dessus du col de l'utérus. Dans ce cas, ils s'écoulent lentement. Mais parfois, il se casse directement au-dessus de l'ouverture du col de l'utérus. Dans ce cas, l'eau sort rapidement et en grande quantité, ce qui s'appelle un seau.

Lorsque la rupture de la vessie fœtale se produit à un niveau élevé, il est difficile de déterminer s'il s'agit d'eau ou d'un bouchon muqueux. Ces allocations et d'autres sont similaires. Il est difficile pour une première-née de les distinguer..

Alors, comment déterminez-vous s'il s'agit d'eau ou de liège? Ce dernier part 1 à 5 jours avant le début de la livraison. Il peut être de couleur beige, rosâtre. Parfois, il contient des stries de sang. Le bouchon peut aller en plusieurs parties, parfois plusieurs jours de suite. Dans ce cas, l'écoulement lors de la toux, des éternuements, des squats n'augmente pas.

Prémices de l'accouchement. Comment comprendre qu'il est temps d'aller à l'hôpital?

Chaque femme enceinte avec excitation et joie attend la naissance prochaine. Plus la date chérie est proche, plus la future mère écoute attentivement les changements dans son corps et dans le comportement du bébé. Bien sûr, la future femme veut savoir par quels signes on peut comprendre que l'accouchement approche à grands pas.

Les précurseurs de l'accouchement sont appelés des changements externes, vraiment tangibles dans le corps, qui sont une préparation directe pour le début du travail. Les tissus du canal génital - le col de l'utérus, le vagin, la vulve, le périnée - deviennent assez élastiques, extensibles, mais en même temps très durables et résistants aux déchirures. Le col est situé au centre du fornix vaginal, est presque doublé par rapport à sa longueur habituelle et est considérablement ramolli. Le canal cervical - la lumière cervicale reliant la cavité utérine au vagin - s'ouvre légèrement, en conséquence, le diamètre du canal cervical est d'environ 2-2,5 cm.La tête fœtale doit descendre aussi bas que possible et se blottir jusqu'à l'entrée du petit bassin. Bien sûr, une telle «restructuration» importante prend plus d'une journée.

Les hormones sexuelles féminines sont responsables de la préparation à l'accouchement. Dans les neuf mois suivant la grossesse, la progestérone «règne en maître» dans le corps de la femme enceinte. Il fournit un ton normal de l'utérus (un état détendu des muscles), la production de mucus cervical - un bouchon muqueux dans le col de l'utérus, qui protège le fœtus de l'infection. Le développement et la croissance normaux du fœtus, la concentration nécessaire de nutriments et d'oxygène dans le sang de la mère, ainsi que leur livraison rapide et ininterrompue au bébé, dépendent largement de la quantité de progestérone pendant la grossesse..

Peu avant la naissance, la production de progestérone diminue considérablement, elle est remplacée par des œstrogènes - hormones sexuelles féminines. Une augmentation des œstrogènes dans le sang est causée par la nécessité de préparer le corps pour la naissance à venir. Ces hormones sont responsables de l'élasticité et de la perméabilité du canal génital. Le taux de dilatation cervicale au premier stade du travail en dépend. Dans la deuxième période, lorsque le col de l'utérus est complètement ouvert et que le fœtus passe dans le canal de naissance, il est également très important de déterminer la flexibilité et l'étirement des parois du vagin - la durée de la période de fatigue en dépendra largement. Enfin, le début même de l'activité de travail dépend du niveau d'oestrogène: les contractions surviennent à la suite d'une impulsion nerveuse, qui est causée par un certain niveau («pic») d'accumulation d'oestrogène.

Ces changements sont normaux et ne nécessitent pas de visite imprévue chez le médecin ou d'hospitalisation. Les signes avant-coureurs de l'accouchement - manifestations d'une restructuration planifiée dans le corps de la femme enceinte, les «touches finales» de la préparation du prochain événement joyeux.

L'absence de changements clairement tangibles à la veille de la date de naissance attendue n'est pas non plus une pathologie. Toutes les femmes enceintes ne notent pas les changements de bien-être communément appelés précurseurs. Cependant, cela ne signifie pas que la préparation n'a pas lieu. Dans certains cas, les "préparations finales" passent inaperçues chez la femme enceinte. Par conséquent, ne vous inquiétez pas et ne contactez pas d'urgence un spécialiste.

L'apparition de l'un des «précurseurs» indique la probabilité de développer un travail régulier au cours des deux heures ou des deux prochaines semaines. Aucune des sensations décrites ne garantit à 100% qu'une femme deviendra mère dans les prochains jours. Le remodelage hormonal avant l'accouchement commence environ deux semaines avant la naissance prévue. Théoriquement, pendant ces deux semaines, à tout moment, une femme enceinte peut remarquer certains changements dans sa santé. Par conséquent, l'absence de travail après une heure, un jour ou même une semaine après les premiers changements marqués n'est pas une pathologie et ne nécessite pas d'avis médical spécial.

Changements de santé à la veille de l'accouchement, nécessitant une attention médicale immédiate:

  • Écoulement écarlate des voies génitales en toute quantité.
  • Douleur abdominale sévère.
  • Augmentation de la pression artérielle (supérieure à 130/80 mmHg).
  • Augmentation de la température corporelle à 37,5 ° C et plus.
  • Augmentation de la fréquence cardiaque (plus de 100 battements par minute).
  • Maux de tête sévères, vomissements, déficience visuelle.
  • Augmentation significative de l'œdème.
  • Absence, forte diminution, forte augmentation des mouvements fœtaux.
  • Suspicion de liquide amniotique.

Perte de poids. Peu de temps avant la date de naissance prévue, la future mère peut noter une «perte de poids». La perte de poids pendant cette période est associée à l'élimination de l'excès de liquide du corps, c'est-à-dire une diminution générale de l'œdème. Plus la rétention d'eau est prononcée pendant la grossesse, plus le poids de la «femme enceinte» à la veille de l'accouchement est important. Pendant la grossesse, dans le corps de toutes les femmes enceintes, l'eau est plus ou moins retenue. La raison en est la progestérone - une hormone dont la fonction principale est de maintenir la grossesse. Avant l'accouchement, l'œstrogène est remplacé par la progestérone. Ce sont les œstrogènes qui éliminent l'excès de liquide du corps. Les premiers résultats sont visibles sur les mains, les pieds et les jambes. Selon la gravité de l'œdème, la perte de poids avant l'accouchement varie de 0,5 à 2,5 kg.

Changement de selles. L'augmentation et le changement de la cohérence des fonctions physiologiques à la veille de l'accouchement sont également associés à une augmentation des niveaux d'oestrogène et à l'élimination des fluides du corps d'une future mère. Des changements similaires dans le corps d'une femme non enceinte sont observés pendant les menstruations. Les selles peuvent devenir fréquentes jusqu'à 2 à 3 fois par jour, en même temps une liquéfaction des matières fécales peut être observée. Envie plus fréquente de déféquer, un changement brusque de la couleur et de l'odeur des matières fécales, combiné avec des nausées et des vomissements est une raison pour consulter un médecin - l'intoxication alimentaire peut être masquée sous de tels «précurseurs».

Abaissement du bas de l'utérus. Peu de temps avant la naissance, le bébé est pressé par le précurseur (le plus souvent c'est la tête) vers le segment inférieur de l'utérus et le tire vers le bas, accroché à l'entrée du petit bassin. Le fœtus est "groupé", prenant la position la plus favorable pour lui-même au moment du début du travail. À la suite de telles "préparations" de la part du fœtus, l'utérus "s'affaisse" et sa partie supérieure - le fond - cesse d'exercer une pression sur les organes internes. Après avoir abaissé le bas de l'utérus, la femme enceinte dyspnée (il devient plus facile de respirer, il y a une sensation de respiration pleine). Si au cours du dernier mois la future mère a eu des éructations, des brûlures d'estomac, une sensation de lourdeur dans l'estomac après avoir mangé, lorsque le bas de l'utérus est abaissé, ces phénomènes disparaissent. Cependant, en tombant plus bas dans la région pelvienne, l'utérus exercera une plus grande pression sur les organes internes qui s'y trouvent. Les organes pelviens, en particulier, comprennent la vessie. Il est situé directement en face de l'utérus, dans sa partie inférieure. Derrière l'utérus à une distance de plusieurs centimètres se trouve une ampoule du rectum - la section de sortie de l'intestin. Il est facile de deviner quel sera le résultat de la pression sur la vessie et le rectum: l'envie d'aller aux toilettes avant l'accouchement peut augmenter sensiblement.

Isolement du bouchon muqueux. Pendant la grossesse, les glandes de la membrane muqueuse du canal cervical (lumière cervicale) sécrètent un secret spécial. C'est une masse épaisse, collante et gélatineuse qui forme une sorte de liège. Le bouchon muqueux remplit complètement le canal cervical, empêchant la pénétration de la flore bactérienne du vagin dans la cavité utérine. Ainsi, la glaire cervicale, ou bouchon muqueux du col de l'utérus, protège le fœtus d'une infection ascendante. Avant l'accouchement, lorsque le col commence à se ramollir sous l'influence des œstrogènes, le canal cervical s'ouvre légèrement et la glaire cervicale qu'il contient peut être libérée. Dans ce cas, la future mère peut détecter de petits caillots de mucus de couleur brun jaunâtre, de consistance transparente et gélifiée, inodores. Le bouchon muqueux peut se détacher simultanément ou s'écarter en plusieurs parties pendant la journée. Dans ce dernier cas, il y a parfois un léger inconfort sous forme de «sirotant» dans le bas-ventre, rappelant les sensations avant ou pendant les menstruations. Cependant, le plus souvent, la sécrétion du bouchon muqueux ne s'accompagne pas de changements tangibles dans le bien-être de la future mère. Après la décharge du bouchon muqueux, il n'est pas recommandé de visiter la piscine, de nager dans les étangs et dans le bain. Immergé dans l'eau, il remplit le vagin; ainsi, en l'absence de bouchon muqueux, le risque d'infection du fœtus et des membranes par le col de l'utérus est accru.

Des combats d'entraînement. L'entraînement ou faux sont appelés contractions qui apparaissent peu de temps avant l'accouchement et ne sont pas en réalité des activités de travail, car elles ne conduisent pas à l'ouverture du col de l'utérus. La contraction est essentiellement une contraction unique de la paroi utérine; cette réduction dure généralement quelques secondes. Au moment de la bagarre, la future maman se sent progressivement augmenter, puis diminuer progressivement les tensions abdominales. Si à ce moment vous posez votre paume sur le ventre, on peut noter que l'estomac devient très dur, mais après le combat se détend complètement et redevient mou. En plus de la tension involontaire de l'utérus, d'autres changements dans le bien-être de la femme enceinte lors de fausses contractions ne sont généralement pas notés. Il n'est pas difficile de distinguer les combats d'entraînement des vrais. Dans la plupart des cas, les fausses contractions sont faibles, indolores, irrégulières ou alternent pendant une période significative (30 minutes ou plus). Les douleurs du travail, au contraire, se distinguent par la régularité et une augmentation progressive de l'intensité. Contrairement aux fausses contractions, les vraies contractions conduisent à un résultat visible - l'ouverture du col de l'utérus. Dans les cas douteux, un simple examen obstétrique suffira à poser un diagnostic précis. Dans d'autres cas, les contractions d'entraînement, comme tous les précurseurs de l'accouchement, ne nécessitent ni médecin ni hospitalisation. Les fausses contractions peuvent être répétées pendant plusieurs heures puis arrêtées. Le plus souvent, ils inquiètent la femme enceinte le soir et le matin pendant plusieurs jours.

Inconfort Au cours des dernières semaines avant l'accouchement, de nombreuses femmes enceintes signalent une gêne dans le bas-ventre et dans la région sacrée (la région est un peu plus basse que le bas du dos). Ces changements

le bien-être de la future mère est causé par des entorses des ligaments pelviens et une augmentation du flux sanguin vers les organes pelviens. En règle générale, ces sensations insignifiantes, décrites comme une sensation de «légère langueur» dans le bas-ventre, sont comparables à des phénomènes similaires à la veille ou pendant les menstruations. L'inconfort, comme les combats d'entraînement, inquiète souvent la femme enceinte le matin et le soir. Le niveau d'inconfort est minime, il ne devrait pas inquiéter la future femme et ne nécessite aucune intervention médicale.

Tous les précurseurs de l'accouchement peuvent apparaître au cours des deux dernières semaines avant l'accouchement, leur présence, ainsi que leur absence, est la norme et ne nécessite pas de soins médicaux. Il est important d'apprendre à écouter les changements dans votre corps, à ne pas avoir peur des changements de bien-être associés à la préparation prénatale et, surtout, à avoir du temps pour vous préparer mentalement et physiquement à l'événement le plus important, la naissance d'un bébé..

Abonnez-vous à notre Instagram. Vous trouverez des informations utiles sur la grossesse et l'accouchement auprès des meilleurs obstétriciens-gynécologues EMC.

Pour conclure un contrat, suivez le lien

Quelle est la différence entre les premiers précurseurs chez les premières-nées et les femmes multipares: quels symptômes indiquent des contractions imminentes et comment ressentir l'approche de l'accouchement

L'article examinera en détail le sujet de préoccupation pour les femmes enceintes - signes d'une naissance imminente. Comment comprendre que la journée tant attendue viendra bientôt, et comment se comporter à la fin du terme, cela sera connu après avoir lu les informations ci-dessous.

Comment comprendre que la date de naissance est proche?

Chaque femme enceinte a hâte de rencontrer un enfant.Par conséquent, à la fin du trimestre, elle écoute les moindres changements dans le corps, à la recherche de sensations spéciales qui n'ont jamais été ressenties auparavant. Il convient de noter que chaque fille est individuelle, vous ne devez donc pas vous fier aux histoires d'amis et de cas provenant d'Internet, en les comparant avec vous-même.

Chaque fille dans le poste veut connaître l'ensemble standard de précurseurs de l'accouchement, ce qui l'aidera à être à l'hôpital à temps. Il existe des indices «sûrs» connus du corps qui indiquent le début imminent du travail. Ensuite, vous pouvez prendre votre sac avec les choses nécessaires et aller à l'hôpital. Mais certains signes nécessitent une attention médicale urgente, sans délai. L'article aidera à comprendre ce problème..

Comment déterminer la date de naissance?

Lorsqu'une femme découvre la grossesse, elle est enregistrée à la clinique prénatale, où elle procède à un examen supplémentaire et détermine la durée de la grossesse. La période est fixée en comptant les semaines à partir de la dernière date du début des menstruations. La période exacte est déterminée par ultrasons, où la taille de l'œuf fœtal est mesurée.

Lorsque l'âge gestationnel est connu, le médecin fixe le jour de naissance estimé: la date des dernières menstruations + 280 jours. Au cours de la grossesse, l'accouchement aura lieu après environ 40 semaines. Pendant l'examen, le médecin ajuste la date, en fonction de l'échographie.

Est-il possible de déterminer

Habituellement, les premiers signes apparaissent 2 semaines avant la livraison. Ils ne sont pas souvent ressentis, pas intenses. Cependant, une femme doit faire attention au comportement du corps, car il n'y a pas de rares cas de début de travail rapide, en particulier chez les multipares.

Certaines filles ne veulent pas aller au service prénatal à l'avance, espérant l'apparition de précurseurs précis qui indiquent la nécessité d'aller à l'hôpital. Mais toutes les femmes ne remarquent pas de nouveaux symptômes, en raison de leur faible manifestation. Il est sûr de répondre que la date exacte de naissance à l'aide de précurseurs ne peut pas être déterminée. Lors des premières manifestations, il vaut la peine d'être observé plus souvent par un médecin qui, à l'aide d'un examen, déterminera l'approximation exacte du processus de naissance.

Combien de temps avant la naissance pouvez-vous déterminer la naissance imminente?

Les naissances précoces se distinguent par la présence de signes vifs qui ne peuvent être négligés. Si une femme a soudainement commencé le travail, les signes seront intenses:

  • douleur abdominale sévère, contractions;
  • décharge de liège;
  • liquide amniotique.

Ces symptômes indiquent la nécessité d'une hospitalisation d'urgence, car la naissance d'un bébé aura lieu dans les prochaines heures.

Y a-t-il des tests qui indiquent le début du travail?

Il existe plusieurs analyses qui parlent de l'approche du processus de naissance:

  1. Un test sanguin pour les hormones. Pendant la grossesse, une grande quantité de progestérone est présente dans le corps d'une femme - une hormone responsable du bon déroulement de la grossesse, une diminution du tonus utérin. Quelques semaines avant la naissance, le niveau d'oestrogène, responsable de l'élasticité des parois du canal génital, augmente.
  2. Analyse des fuites d'eau. Pour le réaliser, un test spécial de fuite de liquide amniotique est acquis en pharmacie. Si le résultat est positif, le travail commencera bientôt..

Les premiers signes précurseurs du travail chez les femmes primipares

Chez les filles enceintes pour la première fois, les symptômes apparaissent longtemps avec des intensités différentes. Il convient de prêter attention à un certain nombre de signes: la position de l'abdomen, la présence de sécrétions du tractus génital, une gêne dans l'abdomen. Cela vous aidera à identifier la livraison à venir..

Comment comprendre que l'accouchement va bientôt commencer: les signes du droit d'aînesse

Les symptômes suivants nécessitent une attention particulière:

  1. Prolapsus abdominal - vous pouvez vous tordre visuellement et vous sentir sur vous-même. L'utérus tombe, la tête du bébé est plus basse, la pression sur les organes digestifs est réduite, ce qui provoque un essoufflement et des brûlures d'estomac.
  2. Décharge de liège Avant l'accouchement, des écoulements muqueux avec des impuretés sanguines sont observés sur les sous-vêtements - c'est un bouchon qui ferme le canal cervical. Elle peut sortir à la fois ou un peu en quelques semaines.
  3. Perte de poids. Avant d'accoucher, le corps se débarrasse de l'excès d'eau, donc les nombres sur les écailles sont réduits.
  4. Silence de l'enfant. Avec toute activité à des heures normales, avant d'accoucher, le fœtus se calme, les chocs et les mouvements sont moins ressentis.
  5. Contractions d'entraînement - douleurs abdominales sans périodicité, passant indépendamment.
  6. Douleurs tiraillantes dans le bas du dos et l'abdomen. Le fœtus est plus bas à la fin du terme, ce qui met une pression sur le dos. Cela se manifeste par une fatigue rapide et des douleurs dans le sacrum..

Symptômes et sensations prénatales pendant le travail

La douleur dans le bas-ventre avec une certaine fréquence signifie le début du travail. Dans ce cas, des signes supplémentaires indiquent la nécessité de se rendre d'urgence à l'hôpital:

  • la présence de contractions avec une fréquence de 10 minutes, des douleurs dans l'abdomen;
  • ventre pétrifié;
  • décharge de liquide amniotique;
  • envie d'aller aux toilettes de façon importante;
  • ramollissement du col et ouverture.

Comment est la naissance pour la première fois?

Chez les primipares, le processus de naissance dure plus longtemps que chez les multipares. Du moment du début des contractions aux tentatives, cela prend de 8 à 15 heures. La divulgation complète du col indique que le corps est prêt à laisser le bébé passer par le canal de naissance. Idéalement, pour quelques tentatives, un enfant naît - cela prend environ 10 à 15 minutes.

Signes de naissance précoce chez les multipares

Chez les femmes qui accouchent une deuxième fois, l'accouchement est plus rapide, car le canal de naissance est prêt. Les médecins conseillent souvent d'aller à l'hôpital à l'avance, car il y a des cas fréquents de début d'accouchement rapide, qui prennent plusieurs heures. Parfois, une femme n'a pas le temps de se rendre à l'hôpital pour pouvoir bénéficier d'une assistance qualifiée.

Une fille enceinte ressent de façon répétée, claire et claire l'apparition de précurseurs:

  • anomalie des os pelviens, douleur lors de la marche;
  • miction rapide, incontinence urinaire;
  • augmentation de la pression artérielle;
  • cardiopalmus;
  • augmentation des pertes vaginales.

Combien avant la livraison pouvez-vous savoir?

Pendant 1-2 semaines, certains changements sont observés qui aideront à se préparer mentalement au début du travail:

  1. Une semaine avant l'accouchement, une femme améliore son humeur et son activité en raison de changements hormonaux. La fatigue se fait moins ressentir, je veux achever des affaires inachevées, et partir l'esprit tranquille pour accoucher. La période s'appelle la nidification: une femme fait des réparations à la maison, déménage, prépare une dot pour un bébé.
  2. L'appétit diminue, la légèreté dans l'estomac se fait sentir, les brûlures d'estomac diminuent. Il parle de l'omission d'un ventre.
  3. On observe des contractions erratiques et d'entraînement. Ils préparent le corps à de vraies contractions utérines.

Quelles sont les caractéristiques distinctives du droit d'aînesse??

Le processus de naissance ne dépend pas du type d'enfant que la femme est. La deuxième fois, tout se passe selon le scénario bien connu, cependant, le rejet d'eau et la réduction de l'intervalle entre les contractions est plus rapide. Une femme sait se comporter, respirer pendant les contractions, donc pour beaucoup, la deuxième fois est moins douloureuse et rapide. Le canal de naissance est prêt à être traversé par le fœtus, surtout si le temps s'est écoulé depuis la première naissance.

Comment la naissance se produit-elle à nouveau avec un petit intervalle entre les grossesses?

Les médecins disent que l'intervalle entre les grossesses devrait être d'au moins 3 ans. Pendant ce temps, le corps de la mère a le temps de récupérer et de gagner en force, les muscles redeviennent toniques.

Un petit intervalle entre les grossesses provoque une faible activité de travail, car tous les muscles ne peuvent pas récupérer. S'il y a eu des larmes ou une épisiotomie lors de la première naissance, la cicatrice peut disparaître.

Souvent, la deuxième fois que l'accouchement est douloureux, mais rapide. La présence de maladies chroniques qui surviennent après la première naissance est également importante: elles doivent être traitées.

Comment l'accouchement se produit avec une grande différence entre les enfants

Avec une longue pause entre les grossesses, le canal de naissance est entièrement restauré, donc une femme accouche comme chez une primipare. Le processus de naissance est retardé jusqu'à 15 heures et la douleur est assez forte. Dans la période après 36 semaines, il convient d'écouter le corps afin de remarquer l'apparition de précurseurs. Ils ne diffèrent pas des signes qui étaient lors de la première naissance, mais peuvent apparaître plus tôt, par exemple, des contractions d'entraînement sont souvent observées chez les femmes après 33 semaines.

Quels sont les précurseurs de l'accouchement en cas de grossesse multiple?

La naissance d'enfants ayant une grossesse multiple se produit généralement prématurément. À partir de la semaine 36, les enfants sont considérés comme à terme. Les médecins se concentrent également sur l'état général du fœtus et son poids. Il est difficile de porter deux ou plusieurs bébés dans l'estomac. Par conséquent, avant la naissance, il y a des signes évidents de la fin prochaine de la grossesse:

  1. La démarche va changer, la femme devient lente, les jambes divergent dans des directions différentes.
  2. L'abdomen descend, la respiration devient facile, mais la dyspnée est remplacée par des mictions fréquentes, car l'utérus appuie sur la vessie.
  3. Douleur tangible dans le pubis, le sacrum et le bas du dos en raison d'une pression accrue sur le bas de l'abdomen.

Comment identifier les précurseurs du travail avant la date prévue

Si l'accouchement commence beaucoup plus tôt que prévu, la cause est généralement une pathologie, il est donc difficile de déterminer à l'avance quand cela se produira. Dans de tels cas, les symptômes surviennent soudainement et se développent rapidement, ce qui conduit à un accouchement précoce. Si la pathologie a été remarquée dans les premiers stades, la femme enceinte est sous surveillance médicale étroite, se trouve souvent à l'hôpital. Dans de tels cas, il n'y a rien à craindre, les médecins fourniront une assistance qualifiée à temps.

Si la période est encore petite et que la fille observe certains symptômes, il est urgent de consulter un médecin:

  • Écoulement sanguin du vagin;
  • Crampes dans le bas de l'abdomen;
  • Malaise général.

Quand aller à l'hôpital

Certaines femmes, en particulier les femmes multipares, ayant de l'expérience derrière elles, ne sont pas pressées d'aller au service prénatal. En comptant sur le corps, la future mère pense que le bébé ne naîtra pas rapidement, donc l'accouchement a souvent lieu sur la route ou à la maison. Chaque fille doit connaître une liste de signes qui se rendent d'urgence à l'hôpital, sous la supervision d'obstétriciens-gynécologues:

  • hypertension artérielle;
  • Impulsion rapide;
  • vertiges;
  • diarrhée et vomissements;
  • crampes douleurs abdominales, se manifestant après une période de temps égale;
  • décharge de liquide amniotique;
  • l'apparition de sang du vagin.

Ces signes indiquent que l'enfant peut naître dans les prochaines heures, ne négligez pas l'examen des médecins.

Le début de l'accouchement est difficile à confondre avec une autre condition, la douleur au travail et d'autres signes s'intensifient avec le temps. Il est nécessaire d'être en contact avec le médecin traitant, de ne pas cacher une condition inconnue auparavant, et de ne pas avoir peur de l'hôpital. Dans la plupart des cas, les femmes peuvent attendre le travail à domicile, puis aller à l'hôpital. Il est important d'écouter le corps, qui prépare chaque fille à l'événement important à venir..

Les précurseurs de la naissance chez les multipares: les principaux signes

Les femmes multipares sont considérées comme expérimentées, car elles ont déjà dépassé l'extrême sous le nom de "naissance". Cependant, ils sont souvent déçus par la conviction qu'ils ne manqueront pas les signes avant-coureurs de l'accouchement. En conséquence, la femme enceinte se rend tardivement à la maternité ou accouche dans des conditions extrêmes à domicile ou en ambulance. Pour éviter cela, lisez les signaux que le corps donne en prévision de l'accouchement.

Attention! Le matériel est à titre indicatif seulement. Vous ne devez pas recourir aux méthodes de traitement décrites sans consulter d'abord un médecin.

Le terme de naissance de chaque femme enceinte dépend de nombreux facteurs. Les principaux sont l'état de santé de la femme, le cycle menstruel, la taille et le sexe du fœtus. Si la grossesse se déroule normalement, dans les stades ultérieurs, il n'y a pas de gestose, le poids et la taille du fœtus correspondent aux valeurs moyennes (3–3,5 kg et 50–55 cm), le cycle dure en moyenne 28 jours, puis l'accouchement se produit à 39–42 semaines.

Chez les femmes multipares, cette période peut survenir plus tôt - entre 38 et 40 semaines, car le corps «se souvient» de l'expérience antérieure et tous les mécanismes d'accouchement sont lancés plus rapidement que chez les primipares. Ce moment peut jouer avec une femme qui donne naissance à un deuxième, troisième, etc. enfant, une blague cruelle.

L'expérience antérieure affaiblit la vigilance, une femme enceinte peut ne pas prêter attention aux premiers signes de l'accouchement et ne pas consulter un médecin à temps. Il convient de rappeler que le travail dans les naissances multipares est plus rapide, il est donc impossible d'ignorer les précurseurs des naissances précoces. Si ces symptômes apparaissent, un bébé naîtra bientôt.

Le corps donnera ces signaux d'une naissance qui approche:

Combats d'entraînement

Des éclats de douleur uniques et courts dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, qui passent si la femme enceinte prend une douche chaude et se couche, sont appelés fausses contractions d'entraînement. Chez les bébés multipares, ils apparaissent 5 à 10 jours avant la naissance, et chez les femmes qui ont un premier-né, ils apparaissent dans les 15 à 20 jours.

Comment les vrais combats commencent-ils et comment les distinguer des faux? Si la douleur dans l'utérus devient régulière, s'intensifie et que le temps diminue entre les crises, alors de véritables contractions prénatales ont commencé.

Le ventre descend

Non seulement maman, mais aussi le bébé se prépare à l'accouchement. Une semaine ou deux avant la naissance, le fœtus prend une position prénatale: il est renversé, il pénètre dans l'espace du petit bassin. Extérieurement, cela affecte la position de l'abdomen: si avant c'était presque jusqu'au nez d'une femme enceinte, maintenant il descend le plus possible. Une femme peut ressentir une douleur à la marche dans la région pubienne. Alors la tête du bébé appuie sur les os de son bassin.

Brûlures d'estomac et essoufflement causés par la compression du diaphragme avant l'accouchement, la future mère peut perdre un peu de poids - l'enflure disparaîtra.

Moins de mouvement

Un bébé adulte est à l'étroit dans l'utérus. Il est devenu si grand qu'il lui est difficile de se retourner, et encore plus de faire un saut périlleux dans l'espace de l'utérus. Il fait donc un minimum de mouvements. La norme est considérée jusqu'à 10 mouvements en 12 heures. S'il y en a moins, une consultation médicale est nécessaire..

Liège

Un jour, voire quelques heures avant l'accouchement, une femme obtient un bouchon muqueux. Il s'agit d'un caillot de mucus de couleur gris-brun avec des taches rouges, qui a fermé le passage dans le col de l'utérus. Tout au long de la grossesse, il a protégé le fœtus des blessures, des infections.

Si vous remarquez une décharge abondante gélatineuse sur vos sous-vêtements, préparez-vous à la décharge d'eau et aux contractions. Le bouchon muqueux a libéré les canaux de naissance et l'utérus est sur le point de commencer à pousser le fœtus hors de sa cavité.

L'eau s'épuise

Ce symptôme peut être facilement oublié ou non remarqué. L'eau n'est pas nécessairement renversée une fois et en abondance. Ils peuvent fuir: le liquide apparaît sous forme de goutte, coule à l'intérieur de la cuisse en un petit ruisseau.

Certaines femmes enceintes, en particulier les multipares, peuvent confondre le rejet d'eau avec la miction involontaire. En raison de la pression de l'utérus sur la vessie, ses parois s'affaiblissent. Une femme enceinte peut ne pas sentir comment l'urine est libérée par inadvertance en petites quantités. Si vous avez visité les toilettes et que les gouttelettes n'arrêtent pas d'apparaître, alors l'eau part et vous devez préparer un sac de livraison.

Changement de selles et nausées

Chez certaines femmes enceintes, les selles peuvent changer avant l'accouchement - la diarrhée commencera. Cependant, ce symptôme ne présage pas nécessairement de l'approche de l'accouchement. Parfois, les contractions se déguisent en envie de déféquer. Faites un lavement nettoyant. Si la douleur ne s'arrête pas, la naissance est proche.

Un autre signe relatif du début de l'accouchement est la nausée. Si elle est apparue avec des douleurs ressemblant à des crampes, la femme enceinte est entrée dans la phase de naissance. Les nausées sont le résultat de l'action de l'ocytocine, une hormone qui stimule les contractions utérines.

Imbrication

Il s'agit d'un état psychologique particulier avant l'accouchement, qui s'exprime chez les femmes enceintes dans le désir d'équiper la maison, de la nettoyer, de remodeler, de réorganiser le mobilier. Elle est causée par l'action de la glande pituitaire, qui fournit de l'énergie à la femme. Cela devrait suffire pour 10 à 12 heures de travail. Par conséquent, si vous ressentez une poussée de vigueur sans précédent, que vous souhaitez bouger davantage, faire autant que possible à la maison, la naissance commencera dans les prochains jours..

Ni le médecin ni l'équipement médical ultramoderne ne pourront dire exactement quand la naissance commencera. Ce moment survient lorsque l'enfant est suffisamment mûr pour assurer sa survie et que la femme est prête pour le travail.

Le corps fonctionne comme un ordinateur biologique, selon un algorithme donné. Prémices de l'accouchement ses composants. Étudiez-les, soyez attentifs à vous-même, ne manquez pas le moment où vous devez vous rendre à l'hôpital.

N'ignorez pas les symptômes d'une naissance précoce, car dans les naissances répétées, un accouchement rapide est souvent trouvé, et les naissances régulières passent plus rapidement que chez celles qui accouchent pour la première fois.

Auteur: Anna Ivanovna Tikhomirova, candidate aux sciences médicales

Rédacteur: Candidat des sciences médicales, le professeur Ivan Georgievich Maksakov

Up