logo

La tâche principale d'une femme enceinte est d'être en bonne santé. Il s'agit d'une double responsabilité. Après tout, un enfant qui grandit dans l'utérus de la mère est le premier à subir des changements négatifs dans le corps. Par conséquent, il est si important de traiter le gonflement des mains et des pieds..

Les diurétiques pour les femmes enceintes aident à cela. Ces fonds vous permettent de drainer l'excès de liquide du corps. Grâce à leur utilisation, une femme enceinte n'a pas de problèmes rénaux. Réduit considérablement la charge sur le corps.

Qu'est-ce qu'un œdème et pourquoi il se forme?

L'œdème chez une personne en bonne santé est toujours un signe de problèmes rénaux ou cardiovasculaires.

Chez la femme enceinte, les premiers signes visibles d'œdème sont un taux de prise de poids rapide et une augmentation de la taille des bras et des jambes. La principale raison de leur apparition est une pression élevée dans les veines des jambes et une pression de l'utérus sur les veines du bassin. Le gain de poids devrait être de 9 à 14 kilogrammes pendant toute la durée de la grossesse. Rien de plus (sinon des jumeaux) n'est ni normal ni sain. En général, ce sont des signes visibles. La femme enceinte ne peut pas rentrer dans ses chaussures préférées, et la taille habituelle de la bague ne correspond pas à ses doigts. Pire lorsque l'enflure ne peut pas être vue à l'extérieur.

Tous les problèmes sont créés par la rétention d'eau dans le corps. Le plus souvent, cela se produit au début du troisième trimestre. C'est dans de tels cas que les médecins recommandent des diurétiques aux femmes enceintes..

Si vous ignorez la maladie, elle peut alors prendre une forme plus grave - la gestose. Le plus souvent, cela se produit chez celles qui se préparent à devenir mère pour la première fois, chez celles qui attendent des jumeaux et chez les femmes enceintes de plus de 35 ans. Sont à risque toutes celles qui souffrent de maladies chroniques et ont des infections sexuellement transmissibles..

Diurétique en packs

Les stades complexes de l'œdème sont déterminés à la fin de la grossesse et peuvent entraîner des conséquences tragiques. Par conséquent, dans de tels cas, les médecins recommandent généralement des diurétiques efficaces aux femmes enceintes sous forme de préparations pharmaceutiques.

Ainsi, les plus populaires sont:

"Kanefron". Il est utilisé pour les maladies du système urinaire et n'est pas contre-indiqué chez la femme enceinte. Il peut être trouvé sous forme de gouttes, qui contiennent de l'alcool, ainsi que sous forme de dragées. Le second est recommandé plus souvent aux femmes enceintes. L'effet diurétique de Kanefron est fourni par des plantes telles que la livèche, le romarin et la centaurée.

"Eufillin." Ce médicament améliore la fonction rénale et dilate les vaisseaux sanguins. Combat également l'enflure pendant la grossesse. Habituellement, le traitement dure plusieurs jours. Prenez "Eufillin" dont vous avez besoin 1 à 1,5 heure après avoir mangé, parmi ses effets secondaires - nausées et vomissements.

La «fitolizine» est un médicament qui ne nuira pas à maman et à bébé. Ceci est un analogue de Kanefron. Ce médicament, comme Kanefron, est à base d'herbes. Ce sont des plantes telles que le persil, la prêle, le bouleau, la menthe, la sauge, etc. Le seul inconvénient du médicament: dans certains cas, il provoque une réaction allergique, car il contient de nombreux composants.

Herbes et honoraires diurétiques

La récolte des herbes est un remède naturel, contrairement aux pilules et potions artificielles. Par conséquent, les herbes diurétiques pour les femmes enceintes sont plus sûres..

De nombreuses herbes sont recommandées par la médecine traditionnelle, notamment:

queue de cheval. La plante aide à l'enflure pendant la grossesse et à cause des blessures. Prenez-le sous forme de décoction ou de thé;

orthosiphon. Les feuilles de cette plante sont utilisées pour un effet diurétique dans le corps. Une cuillerée de feuilles écrasées est brassée avec un verre d'eau, après quoi elles sont mises au feu pendant 10 minutes. Ce traitement dure plusieurs semaines, il est donc préférable de préparer la boisson pour l'avenir et de la mettre au réfrigérateur;

La feuille d'airelle rouge peut être récoltée même dans votre propre jardin. Tout le monde sait à quoi il ressemble et où il grandit. Habituellement, les femmes enceintes prennent ce thé 4 fois par jour, 50 grammes chacune;

livèche. L'écorce et les feuilles de la plante soulagent un gonflement sévère des bras et des jambes. Vous devez prendre un verre trois fois par jour, une tasse chacun. Une forte dose est contre-indiquée chez les femmes enceintes;

l'oreille d'un ours aide également à éliminer l'excès de liquide du corps, mais dans certains cas, provoque des nausées chez les femmes enceintes.

En combinant plusieurs de ces composants, vous pouvez créer vous-même une collection dont l'effet diurétique ne sera pas pire qu'avec les médicaments en pharmacie.

Il convient de rappeler qu'il existe des herbes qui ne peuvent pas être consommées pendant la grossesse. Parmi eux, l'aloès, le clou de girofle, l'épine-vinette, le millepertuis, l'alouette, le basilic, l'origan, l'anis, la belladone, l'ortie et autres. Par conséquent, lorsque vous décidez de faire des frais d'ordonnance, assurez-vous de vérifier tous ses composants. Les diurétiques pour les femmes enceintes ne devraient pas nuire à la future mère et à son bébé.

Le génie des thés diurétiques est le bouleau

L'une des options de traitement les plus courantes pour l'œdème est le thé diurétique, qui peut être préparé à partir de bourgeons et de feuilles de bouleau. Cet arbre miraculeux améliore non seulement le fonctionnement du système urinaire, mais a également un effet bénéfique sur le métabolisme eau-sel. Il est également anti-inflammatoire et antibactérien..

Les feuilles de bouleau peuvent être achetées dans n'importe quelle pharmacie et préparer une décoction à la maison. C'est peu coûteux et efficace. Il est préférable d'acheter des feuilles propres, sans impuretés de diverses herbes et baies. La méthode de cuisson est simple. Pour une cuillère à soupe de feuilles sèches, vous avez besoin d'un demi-litre d'eau bouillante. La boisson est infusée pendant au moins une demi-heure. Deux ou trois tasses par jour - et la femme enceinte ne sera pas dérangée par l'enflure.

Avec cette plante, vous pouvez préparer une collection très efficace. L'effet diurétique du bouleau est complété par la prêle. Pour préparer cette collection, les composants sont pris dans une proportion à un, mélangés et utilisés pour préparer une décoction.

Le plus sûr est le thé vert

Il est conseillé à ceux qui ne veulent pas prendre de risques et mener des expériences de boire du thé vert ordinaire. Il agit doucement sur les reins et favorise la libération de liquide.

Préparez et utilisez-le conformément aux instructions. Et il ne faut pas se laisser emporter par un tel traitement. Le thé vert contient beaucoup de tanins et de caféine, ce qui a généralement un effet néfaste sur le corps..

Diurétiques pour les femmes enceintes et le danger qu'elles comportent

Toute automédication est un changement dans le fonctionnement du corps.Par conséquent, avant de prendre des médicaments, vous devriez consulter un professionnel, même s'il s'agit d'un thé diurétique. Une utilisation excessive de diurétiques peut entraîner des effets secondaires tels qu'une perte auditive, des étourdissements et une faiblesse générale..

Un autre inconvénient des diurétiques pour les femmes enceintes est le lavage du corps non seulement du calcium, mais aussi d'autres oligo-éléments. En général, ces médicaments perturbent l'équilibre eau-sel. Par conséquent, les experts recommandent d'être traités d'autres manières. Ainsi, par exemple, vous pouvez exclure le sel, suivre une alimentation saine et bouger davantage.

Comment manger si vous avez un gonflement pendant la grossesse?

La saison chaude donne à la femme enceinte non seulement beaucoup de soleil et une bonne humeur, mais entraîne également des problèmes qui peuvent annuler les émotions positives de l'été à venir. L'un d'eux gonfle pendant la grossesse...

Natalya Batsukova
Nutritionniste, Minsk

Oedème des femmes enceintes - accumulation excessive de liquide dans les tissus du corps. L'enflure des mains et des pieds est une plainte courante chez les femmes enceintes, en particulier dans la seconde moitié de la grossesse. Avec un œdème, la future mère ressent une lourdeur dans ses jambes, ses mains peuvent devenir engourdies, ses chaussures se resserrer et resserrer les anneaux de ses doigts. Habituellement, dans les endroits oedémateux sous pression, il y a une fosse qui disparaît très lentement et la peau devient lisse et pâle.

Gonflement pendant la grossesse: déséquilibre hydrique

La principale cause physiologique de l'œdème chez les femmes enceintes est un utérus en croissance, qui exerce une pression sur les vaisseaux, ce qui rend l'écoulement veineux des jambes plus difficile. De plus, en raison de la pression sur les vaisseaux des reins, leur fonction est perturbée et l'élimination du liquide du corps est ralentie. Dans ce cas, un gonflement n'est observé que sur les jambes et les pieds et disparaît après le repos avec les jambes levées.

Mais il existe des causes plus graves d'œdème pendant la grossesse. Le fait est que la grossesse oblige le corps de la future mère à travailler avec un stress accru, donc si une femme était prédisposée à une maladie (qu'elle ne soupçonnait peut-être pas), alors pendant l'attente du bébé, cela peut se produire. Parmi les maladies les plus courantes, dont l'un des principaux symptômes est l'enflure, la gestose tardive (une complication de la grossesse, qui se manifeste également par une augmentation de la pression, une perte de protéines dans l'urine), des maladies des reins, des systèmes cardiovasculaire et endocrinien.

L'œdème des femmes enceintes est un signe alarmant, s'il est observé dans les cas suivants:

  • apparaissent au premier trimestre de la grossesse;
  • localisé non seulement sur les membres inférieurs, mais aussi sur les mains, le ventre, le visage, peut être asymétrique;
  • ne passent pas et peuvent même augmenter après une nuit de sommeil;
  • accompagnée d'une diminution du débit urinaire, d'une augmentation de la pression artérielle, de maux de tête, d'une déficience visuelle, de douleurs dans la région lombaire, d'une faiblesse, d'un essoufflement, etc..

Dans de tels cas, vous devez immédiatement consulter un médecin, car un diagnostic et un traitement en temps opportun peuvent préserver la santé de la mère et du bébé à naître.

Gonflement pendant la grossesse: un équilibre important

Étant donné que l'œdème des femmes enceintes est principalement associé à une violation de l'équilibre eau-sel dans le corps, il est nécessaire de considérer quelles substances y participent. Deux minéraux, le sodium et le potassium, sont plus responsables de cet équilibre. Selon leur rapport, le corps retient l'eau ou la distribue. Le sodium pénètre dans l'organisme principalement avec du sel de table ordinaire. Il joue un rôle important dans le métabolisme intracellulaire et interstitiel, la régulation de l'équilibre acido-basique et la pression osmotique dans les cellules, les tissus et le sang, et contribue à l'accumulation de liquide dans le corps (c'est-à-dire qu'il est directement responsable de l'œdème). Le métabolisme du potassium est étroitement lié au métabolisme de l'eau et au métabolisme du sodium, et il existe un certain antagonisme entre le potassium et le sodium. Alors que le sodium piège l'eau dans le corps, le potassium aide à l'éliminer. Les régimes riches en potassium entraînent le «déplacement» du sodium du corps et, par conséquent, de l'eau, ce qui aide à lutter contre l'enflure. Le calcium est également impliqué dans la régulation de l'équilibre hydrique, car il réduit la perméabilité des vaisseaux sanguins, ce qui réduit le débit de fluide dans les tissus (c'est-à-dire empêche l'enflure). Cet élément est absorbé par l'intestin sous forme d'un complexe avec des acides gras et biliaires. Par conséquent, une carence et un excès de graisse dans les aliments altèrent son absorption. De plus, avec une carence en vitamine D, l'absorption du calcium dans l'intestin est également gravement altérée. Une quantité insuffisante de protéines dans l'alimentation nuit également à l'absorption de cet élément important. De plus, les protéines se lient à l'eau et la retiennent dans la circulation sanguine. Si leur concentration dans le sang diminue, l'eau commence alors à pénétrer plus activement dans l'espace intercellulaire, provoquant l'apparition d'un œdème.

Menu contre l'œdème des femmes enceintes

L'œdème le plus fréquent pendant la grossesse est dû à un apport excessif en sodium et à la rétention d'eau dans le corps. Par conséquent, en cas d'œdème, il est conseillé à la future femme de limiter la consommation de sel à 3 g par jour. Pas besoin de l'ajouter pendant la cuisson - il vaut mieux saler le plat à table. Tellement plus facile de déterminer sa quantité. De plus, il est conseillé d'utiliser non pas du sel de table ordinaire, mais du sel de mer: il est moins salé et contient des oligo-éléments importants (surtout riches en iode).

Naturellement, une femme enceinte doit exclure les saucisses, le jambon, les viandes fumées, les aliments en conserve, les marinades et également les variétés de fromages affûtés de l'alimentation, car ils sont riches en sel et retiendront l'eau dans le corps.

De plus, vous devez limiter votre menu aux bouillons forts de viande, de poisson et de champignons (il vaut mieux égoutter le premier bouillon, puis à nouveau, verser de l'eau, préparer le plat sur le bouillon secondaire), ainsi que du gras de boeuf, de porc et de mouton, du foie, des reins, du caviar, collations épicées et salées, épinards et oseille. Cela est dû au fait que ces produits sont riches en substances extractives et puriques, ce qui augmentera la charge sur les reins d'une femme enceinte, et ils travaillent déjà sous stress.

Les différends concernant la nécessité de limiter l'apport hydrique dans l'œdème ne disparaissent pas. Il est important de respecter le «juste milieu». D'une part, vous n'avez pas besoin de vous limiter sévèrement, souffrant de soif, et d'autre part, ça ne vaut pas la peine de boire de façon incontrôlable. Les recommandations pour boire restent

le même que pour toutes les femmes enceintes - en moyenne dans les trimestres I et II, il est recommandé de consommer environ 2 litres par jour, au troisième trimestre - 1,5 litre. Vous n'avez pas besoin de boire beaucoup la nuit, et pendant la journée, il est préférable de le faire de manière fractionnée - en petites portions (100-150 ml) à des intervalles de 2 heures.

Nous nous débarrassons de l'excès d'eau

Étant donné qu'une femme enceinte a besoin d'une quantité suffisante de protéines pour prévenir l'œdème, ajoutez plus de produits laitiers, de viande et de poisson maigres et de poulet, qui sont mieux mangés bouillis, dans votre alimentation. L'ébullition élimine l'excès de sodium et les extraits des aliments..

De plus, on trouve peu de sodium dans les pâtes, le riz, la farine et les pommes de terre. Par conséquent, ces produits aideront à éliminer les fluides du corps..

Les aliments riches en potassium ont également un effet diurétique: lait, fromage cottage, miel, jus de viorne, sorbier, citron, variétés vertes de pommes, myrtilles, thé (surtout vert), pommes de terre (surtout «en uniforme»). Les fruits secs sont très riches en sels de potassium - abricots secs, raisins secs, dattes, pruneaux, figues, cynorhodons.

N'oubliez pas en été les excellents diurétiques - la pastèque et le melon, car ils étanchent également votre soif et remplacent l'eau par une chaude journée. Préparez-vous des plats à base de pommes de terre, de fromage cottage au kéfir et aux herbes, de salades de légumes aux canneberges, d'airelles rouges, de cassis. Il est très utile pour l'œdème dans le plat national bulgare - soupe froide "tarator". Il est fait de kéfir, de concombre frais haché, d'herbes et de noix, désaltère parfaitement et contient un minimum de sodium.

Voici une liste approximative de produits et de plats qui contribueront à la régulation de l'équilibre eau-sel dans le corps et à l'élimination de l'œdème chez une femme enceinte:

  • Pain et produits de panification - blé, gris, son, cuisson de la veille ou séché (de 150 à 300 g par jour), ainsi que sous forme de craquelins, biscuits secs sans beurre.
  • Soupes - végétarienne, légumes et céréales, produits laitiers, fruits, soupe de viande faible en gras (1 fois par semaine).
  • Plats à base de viande et de volaille (boeuf, veau, poulet) sous forme bouillie ou vapeur (boulettes de viande, boulettes de viande, boulettes de viande, purée de pommes de terre, soufflé, rouleau, etc.).
  • Plats à base de poisson - sandre, brochet, carpe, morue safranée et autres poissons allégés sous forme bouillie ou vapeur.
  • Plats à base d'œufs - pas plus de 4 à 5 œufs par semaine, alors qu'il est conseillé d'utiliser seulement 2 à 3 jaunes et de privilégier les omelettes protéinées.
  • Plats et accompagnements à base de légumes - vinaigrettes et salades aux huiles végétales (tournesol, olive) de pommes de terre, chou-fleur, tomates, courgettes, concombres, citrouilles.
  • Plats et accompagnements à base de céréales et pâtes - céréales (sarrasin, flocons d'avoine), puddings, casseroles.
  • Fruits, baies et jus de fruits.
  • Lait et produits laitiers. Le lait chaud est particulièrement recommandé en petites portions (5 à 6 fois par jour, 100 ml chacune), le fromage cottage faible en gras et les plats préparés à partir de celui-ci, le kéfir, le yogourt, le koumiss, les fromages faibles en gras et légèrement salés.
  • Beurre (pas plus de 20 g par jour), huiles végétales (30 g par jour). La quantité totale de matières grasses dans l'alimentation ne doit pas dépasser 70 à 80 g (il ne faut pas oublier qu'environ 40 g de matières grasses sont contenus dans les aliments inclus dans l'alimentation).
  • Boissons - thé au lait, boisson à la chicorée.

Jours de jeûne

Avec un œdème sévère pendant la grossesse, pour améliorer l'effet diurétique, le médecin peut recommander à la future femme de passer des jours de jeûne une fois par semaine. Vous devez manger en petites portions, mais souvent - après 2 à 2,5 heures, en évitant une sensation de faim prononcée.

Apple day: 1,5 kg de pommes mûres sont réparties en 6 réceptions dans la journée, vous pouvez manger des pommes en purée ou au four.

Jour de caillé: 600 à 700 g de fromage cottage non gras (pas plus de 5 à 9%) est divisé en 6 doses pendant la journée (50 g de lait ou de kéfir peuvent être ajoutés à chaque réception).

Pour ceux à qui les mono-régimes (c'est-à-dire consommer un type de produit) semblent inconfortables, vous pouvez recommander le sarrasin (préparé à partir de 1 tasse de céréales) avec de la viande maigre bouillie ou cuite à la vapeur (boeuf, poitrine de poulet, lapin) dans une quantité de 200 à 250 comme jour de jeûne. g par jour.

Le contrôle de l'efficacité du régime alimentaire consiste à peser et mesurer quotidiennement la quantité d'urine. L'augmentation du débit urinaire et la perte de poids indiquent un traitement réussi..

Et surtout - n'utilisez jamais de diurétiques médicamenteux sans consulter d'abord votre médecin, sinon des conséquences très graves sont possibles.

Où chercher un problème?

À l'emplacement de l'œdème, on peut supposer quel organe est «responsable» de leur apparence:

  • Pour les maladies cardiaques, l'œdème est généralement symétrique aux chevilles et aux jambes..
  • Dans l'œdème rénal, la rétention d'eau se produit à la fois sur le visage (souvent sous la forme de «poches» sous les yeux) et sur les jambes, ou se propage à l'ensemble du corps.
  • Si une femme a des varices, une insuffisance veineuse chronique peut se développer et un œdème apparaîtra dans les chevilles et le bas des jambes - transitoire, pire à la fin de la journée.

Sel spécial

Il est intéressant de noter que les scientifiques japonais ont créé ce que l'on appelle le «sel de table lumineux», c'est-à-dire avec l'ajout d'une substance fluorescente inoffensive. Maintenant, chaque mangeur de sel, regardant dans le noir les aliments salés, s'assure visuellement de la quantité contenue dans le plat. De plus, vous pouvez maintenant trouver en vente du sel avec une teneur minimale en sodium, qui joue un rôle majeur dans la survenue d'un œdème.

Phytothérapie

Certaines plantes ont un effet bénéfique sur la fonction rénale et améliorent l'élimination de l'excès de liquide du corps: feuilles et baies d'airelles rouges, canneberges, bouillons de rose sauvage. Pour soulager l'excès de liquide, vous pouvez utiliser du jus de betteraves, de carottes et de concombres frais dans des proportions égales. Dans ce cas, le jus de betterave doit d'abord être conservé au réfrigérateur pendant 3 heures et dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 3, mais les jus de concombre et de carotte ne peuvent pas être dilués. Vous pouvez boire un tel cocktail décongestionnant 1 à 2 fois par jour, 50 ml une demi-heure avant ou une heure après un repas. Les jus de persil et de céleri ont également un effet diurétique. Ils peuvent être préparés soit individuellement à partir de chaque plante, soit combinés les uns avec les autres et ajoutés une cuillère à soupe à un cocktail décongestionnant ou bu séparément une demi-heure avant les repas 2 fois par jour.

En vente maintenant, il existe un large assortiment de préparations spéciales pour les reins contenant des combinaisons d'herbes que votre médecin vous recommandera.

La soif est tout: des boissons saines pour les femmes enceintes

Que puis-je boire pendant la grossesse? Est-il possible pour le thé enceinte? Recettes pour des boissons saines à base de baies et d'herbes.

Une fois, le «ttsay-ie» a été importé en Russie de Mongolie, ce qui en chinois signifie «jeune feuille», que nous connaissons plus comme «thé». Depuis lors, la tradition de «chasser les thés» avec un samovar et des bagels russes traditionnels s'est répandue dans les vastes étendues de la Russie. Et cette boisson vivifiante magique a gagné beaucoup de fans et d'admirateurs.

Le mysticisme de cette boisson reflète la légende de son apparition. Un sage chinois nommé Darma a mené une vie ascétique, passant jour et nuit dans la méditation et la prière. Il a essayé si fort de ne pas dormir, qu'il n'a pas forcé la fermeture de ses siècles. Mais une fois que son corps n'a pas pu supporter la charge, il est tombé dans une somnolence. Puis, se réveillant, le sage en colère arracha ses paupières et le jeta au sol. Là, où ils sont tombés, un mois plus tard, des buissons de thé vert ont grandi, ce qui depuis lors nous a aidés à nous «réveiller» le matin et à ne pas dormir, à égayer la conversation et à nous réchauffer dans le froid de l'hiver.

Le thé transporte l'énergie d'une femme, car pendant longtemps seules des mains féminines agiles et douces pouvaient collecter et trier les feuilles de thé.

Les femmes enceintes peuvent-elles boire du thé?

Mais il s'avère que la période d'attente et d'allaitement n'est pas le bon moment pour le thé. Parce que le thé contient des alcaloïdes, de la caféine, de la théophylline, de la théobromine. Les thés, bien sûr, sont différents: noir, rouge, jaune et vert, et environ 31% de la population du pays les boit régulièrement. Mais quelle que soit la couleur de la boisson aromatique et vivifiante, elle contient de la caféine (thymine). Les scientifiques n'ont pas encore décidé de manière concluante s'il existe une relation entre les malformations congénitales, les nouveau-nés en insuffisance pondérale et la caféine, qui se trouve dans le chocolat, le cacao, le café, l'aspirine, le Coca-Cola, dans le thé noir et vert.

Cependant, en 1980, le chirurgien en chef américain a demandé aux femmes enceintes d'utiliser des produits contenant de la caféine avec modération, car de fortes doses de ce stimulant provoquent une irritation de l'estomac, provoquant une indigestion et des brûlures d'estomac, et peuvent même provoquer une fausse couche. Mais l'essentiel est que la caféine affecte le sommeil - maintenant non seulement le vôtre, mais aussi les miettes en croissance (peu importe si elle est toujours dans votre estomac ou si vous l'allaitez). De sorte que, malgré la grande quantité de vitamines contenues dans le thé, nous passons lentement mais sûrement à d'autres boissons.

Jus pendant la grossesse

La première chose à retenir sur les jus qui peut être fait avec succès à la maison. Et bien que ce processus soit surtout laborieux (ce qui vaut la peine de laver le presse-agrumes), la santé d'une femme enceinte nécessite des sacrifices. Des autres, bien sûr. Organisez la journée du presse-agrumes pour le week-end à venir: même en hiver, des pommes, des carottes, du chou et des betteraves sont disponibles. Les partisans de la thérapie par le jus conseillent de boire du jus tous les jours pour un demi-litre au moins. Mais nous sommes tous humains: le rythme de vie moderne ne nous permet pas de consacrer plus de cinq minutes par semaine à la production de jus... De plus, il est préférable de boire des jus fraîchement préparés, car même un stockage de courte durée au réfrigérateur accélère la fermentation et la détérioration, bien que le goût ne change pas. Les vitamines sont détruites lors du stockage et les jus en conserve sont moins actifs que les jus frais. Les nutritionnistes recommandent de boire d'un litre à 4 litres de liquide par jour, les jus peuvent être remplacés par des mandarines et des pommes ordinaires, de la grenade et du kéfir du supermarché le plus proche.

Boissons saines pour les femmes enceintes

Il y a une croyance populaire selon laquelle les herbes sont assez inoffensives. Cependant, les décoctions sont d'abord un médicament et, par conséquent, lors du choix des décoctions, vous devez consulter un médecin. Les nutritionnistes et les médecins conseillent de limiter la consommation de la tisane même la plus éprouvée à deux tasses par jour.

Qu'il suffise de rappeler qu'au Tibet, «juste de l'herbe» traite toujours les maladies et les blessures les plus graves. Certaines herbes «naturelles» comme les sassafras ou le gui ont des propriétés pharmacologiques qui peuvent être dangereuses pendant la grossesse: provoquer des vomissements, de la diarrhée, des palpitations, abaisser la tension artérielle et provoquer des réactions allergiques.

J'espère que vous avez déjà refusé le café pendant la grossesse? Ou du moins passé aux boissons à base de seigle "Golden Ear", qui ne contiennent pas de caféine. Moi, une chaudrée désespérée, je me suis tourné vers un gynécologue de notre école «enceinte» pour obtenir des conseils. Tout d'abord, je me suis intéressé aux substituts du thé et du café, ainsi qu'aux herbes qui peuvent être consommées pendant la grossesse.

Le premier sur ma liste de femmes enceintes était le thé vert. Le thé vert est indiqué pour les femmes enceintes car il contient moitié moins de caféine et apporte de nombreux bienfaits: il possède des propriétés bactéricides, tue même les bacilles dysentériques. Une boisson verte adsorbe les toxines, effectue un nettoyage à sec de tout le contenu de notre estomac et est même préventive contre le cancer. Il a une propriété diurétique, agit comme un moyen contre la formation de calculs rénaux. Mais si vous ne l'aimez pas, il est préférable d'essayer les décoctions à base de plantes, les infusions de baies et de fleurs, ainsi que les boissons à base de jus de fruits, les boissons aux fruits. Trouver les bons ingrédients même en hiver n'est pas un problème. Notre nature généreuse s'en est occupée.!

Herbes médicinales pendant la grossesse et infusions

La valeur des produits à base de plantes - ils contiennent de nombreux oligo-éléments dont nous avons besoin, des enzymes, des vitamines et d'autres substances biochimiques nécessaires à une cellule vivante.

Alors, nos sauveurs:

Rose musquée
Une source de vitamine C, tonifie, tonifie, soutient l'immunité. Pour de nombreuses nations, l'églantier est une plante domestique, rituelle et sacrée préférée. Les bijoux pour les mariées sont faits de ses fleurs. C'est un symbole de beauté et de jeunesse. Ses fruits sont un véritable trésor pour les femmes enceintes et allaitantes pour la prévention des carences vitaminiques, des maladies infectieuses, pour maintenir la force.
·Aubépine
L'aubépine améliore le sommeil, réduit l'excitabilité du système nerveux.
·Groseille
Les fruits sont une source de vitamines. Récoltez les vôtres ou achetez 3-4 kg de groseilles en été, mettez-les dans des sacs de nourriture et mettez-les au congélateur. Même en mars, vous pouvez profiter du goût estival du jus naturel!
Airelle rouge (et baies et feuilles)
Une source de vitamines, prenez une décoction de feuilles écrasées comme diurétique pendant une demi-tasse 2-3 fois par jour.
·Canneberge
Source de vitamines. Mais le principal avantage de cette merveilleuse baie est qu'elle peut être achetée à tout moment de l'année, elle est parfaitement stockée dans le congélateur, et les boissons aux fruits en sont simplement fabuleusement savoureuses.
Fraises
Les fraises ont un effet diurétique et anti-inflammatoire. Les baies améliorent la fonction cardiaque (et pendant la grossesse, la charge sur le cœur augmente), abaissent la pression artérielle et régulent la digestion.
Feuilles de fraises des bois, framboises ou groseilles
Un excellent complément aromatisant au thé ordinaire ou vert. Les feuilles peuvent être mélangées et brassées directement dans une tasse - de 10 à 30 minutes. Plus l'herbe insiste longtemps, mieux c'est.
· Rowan
Baie essentielle à la fin de l'automne et en hiver.
· Feuilles et baies de bleuet
Les bleuets sont une baie très savoureuse et saine, mais attention car elle «raffermit».
Menthe (et mélisse)
Ce merveilleux sédatif n'a pas besoin de publicité; en été, il pousse dans n'importe quelle parcelle de jardin, et en hiver, il est vendu dans n'importe quelle pharmacie.
·Camomille
Associé à l'image d'une beauté modeste, une herbe vraiment universelle dans une armoire à pharmacie pour femmes. Il vous sera utile lorsque le bébé apparaîtra.

Avantages et aucun mal: recettes de boissons à base de plantes et de baies

La boisson devrait être comme un baiser - chaude, forte et sucrée!

Aujourd'hui, des boissons russes et étrangères pour femmes enceintes et allaitantes, approuvées par l'OMS et le ministère de la Santé, sont apparues. Mais beaucoup d'entre eux contiennent du glucose et du fructose, ils peuvent donc être légèrement sucrés. Thé pour femmes allaitantes "Hipp" granulaire et instantané. Collection russe "Pour la lactation" dans des sacs en papier. Cependant, à la maison, vous pouvez expérimenter la préparation de boissons savoureuses et saines, en ajoutant du citron et du miel au goût. Quelle odeur dans le pays est une décoction de menthe et de feuilles de fraises fraîches! Les bouillons sont mieux préparés dans un bain-marie ou ajoutez des sacs filtrants à l'eau bouillante. La rose musquée insiste dans un thermos et laisse les feuilles et autres herbes dans un endroit sec et sombre.

· Bouillon d'églantier
Cette boisson délicieuse et surtout très saine (elle contient plusieurs fois plus de vitamine C que le citron) est facile à préparer tout au long de l'année. Il est particulièrement agréable que les fruits secs conservent presque toutes leurs propriétés. Le bouillon est fait comme ceci: dans un thermos ordinaire, ajoutez 30 à 40 baies pour 1 litre d'eau, à l'œil ce sont deux poignées. Versez les baies avec de l'eau bouillante et insistez 5-7 heures. De plus, l'eau peut ensuite être ajoutée 2-3 fois. La boisson à la rose musquée devient beaucoup plus savoureuse avec du miel ou du citron ou du sorbier. Pour préparer le bouillon rapidement, les baies peuvent être écrasées dans une cafetière..
· Boisson d'aubépine
1 cuillère à soupe de jus d'aubépine (infusion sèche concentrée), 2 c. cuillères à soupe de yaourt, une demi-cuillère à café de miel, 1 banane et cannelle. Battre le mélange jusqu'à ce qu'il devienne mousseux. Vous pouvez boire une décoction ordinaire d'aubépine sans dosage.
Cassis séché
1 cuillère à soupe du mélange versez 1 tasse d'eau bouillante et insistez dans un endroit chaud. Boire 3 fois par jour pour un demi-verre.
· Thé de sorbier séché et de cynorhodons
Mélanger les baies à parts égales, 1 c. dans un verre d'eau bouillante, insister 1 heure.
Les feuilles de bleuets, fraises, cassis, framboises et menthe peuvent être mélangées dans toutes les proportions.
· Thé à la camomille
1 cuillère à soupe. une cuillerée de fleurs est brassée dans un verre d'eau bouillante, filtrée et refroidie. Remède efficace contre l'insomnie.
· Thé aux airelles
10 grammes de feuilles d'airelles séchées et 5 g de thé versez de l'eau bouillante, laissez reposer 10-15 minutes. Versez ensuite dans des tasses et ajoutez du miel au goût.
Frais pour augmenter la lactation
Infusion d'ortie ou de graines de carvi (2 cuillères à soupe. Dans un verre d'eau bouillante), thé à l'origan, à la mélisse, acide nicotinique et glutamique, levure de bière, gelée royale, apilak.

Avoir un bon thé!

Pour les questions médicales, assurez-vous de consulter d'abord votre médecin.

Moyens à effet diurétique pendant la grossesse: médicaments et préparations naturelles pour l'œdème


Le processus de gonflement n'apparaît pas immédiatement. Alors qu'une femme enceinte comprend qu'elle a un gonflement, environ 2 litres de liquide ont le temps de s'accumuler dans son corps. Bien entendu, ce fluide doit être éliminé. Mais prendre ses propres décisions sans consulter un médecin est totalement irresponsable. Il peut y avoir deux causes principales d'œdème - le cœur ou les reins..
Ce sont ces organes qui ne peuvent pas faire face à la quantité de liquide entrant dans le corps. Et faut-il dire que ce n'est qu'après examen et test qu'un traitement adéquat peut être prescrit qui ne nuira ni à la mère ni à l'enfant.

Seul un spécialiste doit prescrire un diurétique pendant la grossesse. Que pouvez-vous faire vous-même? Premièrement, réduisez la quantité de sel consommée à 5 g par jour (c'est une cuillère à café sans glissière!), Et deuxièmement, introduisez des produits diurétiques dans le régime alimentaire qui aideront à éliminer l'excès de liquide dans l'œdème chez les femmes enceintes.

Ce sont des baies, des fruits et des thés basés sur eux. Tout médecin dira que ces diurétiques peuvent être bu et consommés sans nuire à la santé. Les autres agents d'élimination des liquides destinés aux femmes enceintes ne sont autorisés qu'individuellement et après les examens. Tout dépendra de l'état du corps et des risques liés à l'utilisation de certains médicaments.

Oedème chez la femme enceinte

Si une femme enceinte remarque un léger gonflement, qui disparaît ensuite sans effort, il n'y a aucune raison de prendre un diurétique.

Cela peut être dû à une tasse de thé supplémentaire bue la nuit ou à des aliments salés qui retiennent l'humidité dans le corps. Mais si l'enflure ne disparaît pas pendant la journée, des gonflements se forment, alors c'est l'occasion de consulter un médecin.

Les diurétiques prescrits aux femmes enceintes devraient lutter contre l'œdème et avoir un minimum de contre-indications et d'effets secondaires. Le plus souvent, l'enflure se produit au 3ème trimestre de la grossesse, mais parfois elle survient aux premiers stades.

La cause peut être des changements hormonaux dans le corps, ce qui en soi est un fort stress. Mais il existe des raisons plus dangereuses lorsque le système cardiovasculaire ne peut pas faire face au volume de liquide dans les tissus et les organes. Il s'agit d'un facteur provoquant la formation de conditions œdémateuses..

De plus, ils peuvent être observés à la fois comme un phénomène temporaire et tout au long de la période de gestation. Si un tel symptôme est détecté, des mesures d'urgence sont généralement prises: une femme peut être hospitalisée et surveiller son état à l'hôpital.

En règle générale, cela suffit pour aider à faire face à l'excès de liquide dans le corps. Il convient de noter que même en présence d'œdème, vous ne pouvez pas arrêter de boire de l'eau. Il est nécessaire pour tous les systèmes corporels de toute personne, et en particulier pour une femme enceinte.

Avec une grande variété de médicaments diurétiques, vous devez savoir quel effet tel ou tel agent a sur le corps.

Les femmes enceintes sont des médicaments catégoriquement contre-indiqués qui provoquent des contractions utérines ou une augmentation de leur tonus. L'utilisation diurétique non contrôlée peut entraîner des douleurs dans la région pelvienne et provoquer une naissance prématurée.

Diurétiques à base de plantes

Les thés diurétiques sont préférables pendant la grossesse, ils se boivent donc 2, voire 3 fois par jour Le traitement au thé présente plusieurs avantages:

  • pas addictif;
  • il n'y a pas de fortes manifestations d'effets secondaires;
  • bénéfique pour les reins et le cœur.

Mais nous devons nous rappeler que les plantes sont la base des médicaments. Ils ont leurs propres propriétés pharmacologiques, qui ont un certain effet sur le corps, surtout si une femme a bu une tisane.

L'herbe peut avoir un effet diurétique, réduire ou augmenter considérablement la pression, provoquer des réactions allergiques, perturber le système digestif. C'est pourquoi seul un médecin peut prescrire de boire du thé diurétique. L'utilisation de thés diurétiques en plusieurs étapes peut soulager l'enflure des jambes, mais il est beaucoup plus difficile d'enlever l'enflure des organes internes.

Diurétiques pendant la grossesse

Si l'utilisation d'un diurétique pendant la grossesse ne peut être évitée et que l'enflure est évidente, le médecin sélectionnera le traitement en tenant compte des particularités de votre situation. Plus la perméabilité du médicament est faible, mieux c'est, ce qui signifie qu'à travers le placenta, le fœtus recevra un minimum de substances nocives et l'élimination de l'urine du corps.

Au premier trimestre, des infusions et des thés diurétiques à base de plantes sont prescrits. Les diurétiques synthétiques sont complètement contre-indiqués, car avec le liquide inutile, les oligo-éléments nécessaires à la formation correcte et au développement ultérieur du fœtus seront éliminés. L'essentiel est que le diurétique soit sans danger pour la mère et le fœtus.

Quels sont les avantages et les inconvénients

L'œdème nuit gravement à la santé des femmes en situation. De plus, ils affectent l'état de l'enfant6 et très sérieusement. Vous ne pouvez pas les attendre, car au cours du troisième trimestre, ils se transformeront en gestose. Et c'est une indication pour un accouchement précoce, ce qui est mauvais pour un bébé non mûr.

Prescrire des médicaments ne devrait être qu'un médecin. Et ce n'est pas un hasard. Après tout, ces outils n'ont pas toujours la même propriété, ont une seule origine, sont fabriqués dans des conditions égales. Vous pouvez prescrire de tels fonds uniquement en fonction des résultats des analyses de la dame. Et cela s'applique aux remèdes à base de plantes médicinales et synthétiques.

Lesquels ne peuvent pas être utilisés

Lors du choix d'un médicament, vous devez étudier attentivement les instructions d'utilisation. Il faut comprendre que l'interdiction d'utiliser un outil particulier a été inventée pour une raison. Même, semble-t-il, de telles substances simples peuvent provoquer le développement de graves malformations fœtales et l'apparition de pathologies en lui. Il arrive également que les médicaments affectent négativement l'apport sanguin et provoquent des réactions indésirables chez une femme enceinte.

Les substances interdites comprennent, par exemple, «l'acide éthacrine» - un tel outil endommage l'aide auditive. De plus, il affecte à la fois la mère et le fœtus, c'est-à-dire tout le monde peut souffrir. Si vous utilisez ce produit pendant une longue période, la perte auditive peut être irréversible..

Les femmes enceintes ne sont pas non plus autorisées à utiliser Triamteren. Une telle substance provoque de graves violations de l'équilibre eau-sel dans le corps. Et cela affecte le fonctionnement du système circulatoire. Parmi les interdits se trouve Veroshpiron, une drogue qui est utilisée assez souvent. Un tel médicament provoque une diminution du nombre de globules rouges et provoque un ictère chez un enfant.

De plus, les médecins déconseillent aux femmes d'utiliser divers thés diurétiques, qui sont extrêmement populaires dans la vie quotidienne. Cela est dû au fait qu'ils perturbent l'équilibre eau-sel et sont responsables de l'élimination des divers micro et macro éléments nécessaires au développement complet du fœtus. Et cela signifie que l'enfant manque gravement de nutriments, ce qui peut entraîner des retards dans le développement du fœtus. En outre, ce type de boisson peut entraîner des problèmes d'équilibre acide-base..

Parmi les interdits:

  • Hypothiazide: il affecte l'audition et la vision, provoque des maux d'estomac, aggrave la fonction hépatique, favorise le développement d'une thrombophlébite et une baisse de pression
  • Furosémide: une telle substance fait perdre à la mère du potassium, du magnésium, du calcium et d'autres substances bénéfiques
  • Théobromine: un médicament qui provoque la tachycardie fœtale

Quels médicaments sont acceptables pour les femmes en position

Selon les médecins, les femmes en situation devraient faire attention à l'utilisation de médicaments à base de plantes. Ceux-ci nettoieront au maximum en douceur le corps du liquide accumulé, mais ils n'auront pas d'effet terratogène sur le fœtus. Parmi les permis:

  • Eufilline: un médicament qui a un effet diurétique suffisamment élevé, il faut comprendre qu'il ne doit pas être utilisé à jeun pour exclure le développement de vertiges et de maux de tête, avec épilepsie, problèmes cardiaques, hypotension
  • La phytolysine est une pâte avec une odeur et une couleur caractéristiques. Une telle préparation a dans sa composition un grand nombre de composants végétaux - du persil aux feuilles de bouleau; tout cela est dilué avec une grande quantité d'huiles essentielles; un tel outil a un effet élevé et perceptible même en présence de processus inflammatoires dans le système urinaire
  • Kanefron - est disponible sous deux formes: comprimés et gouttes; une telle préparation comprend un grand nombre de composants végétaux, notamment des feuilles de romarin, de l'herbe de centaure, etc. Le médicament a un certain nombre d'actions, y compris les antiseptiques, les spasmes, les diurétiques

Remèdes naturels

Pour éviter les risques indésirables pour le développement du fœtus, il est préférable d'utiliser ce que la nature elle-même nous offre - les diurétiques pour les femmes enceintes. Les avantages de la phytothérapie sont indéniables et le risque est extrêmement faible.

La façon la plus simple est de faire des canneberges ou des boissons aux airelles. C'est un merveilleux diurétique pour les femmes enceintes et un entrepôt de vitamines pour le bébé à naître. De nos jours, ces baies sont disponibles toute l'année sous forme congelée. En plus des boissons aux fruits, il existe d'autres boissons à effet diurétique:


Vous pouvez boire du thé vert, mais avec modération et de préférence sans sucre, mais il est préférable de préparer vous-même des infusions et des décoctions, en achetant des herbes diurétiques autorisées pendant la grossesse dans une pharmacie.
Les décoctions de feuilles de bouleau, de romarin, de racines et de feuilles de livèche résistent parfaitement à l'œdème. Il est important de savoir que cueillir des herbes récoltées par vous-même peut être nocif pour votre santé..

Avant d'aller à la pharmacie, les herbes subissent un contrôle de qualité et un dépistage des substances nocives. Vous devez savoir quand vous pouvez récolter des herbes médicinales et où.

Vous pouvez commencer à prendre des diurétiques pendant la grossesse à partir du 2e trimestre. N'attendez pas un problème, il est préférable de prendre des diurétiques naturels à base de plantes pour prévenir les affections œdémateuses.

Ceux qui ont négligé la prévention savent ce qu'est l'enflure au 3ème trimestre, quand il est difficile de marcher, on se fatigue vite et il est dangereux de mentir tout le temps.

Dans une grossesse complexe, alourdie par une maladie cardiaque, une boisson telle qu'une infusion de reins, de baies et de feuilles de rose musquée est tout simplement vitale. Il est également important de connaître la quantité de vitamines contenues dans les boissons diurétiques. Ici, les chefs clairs sont des jus fraîchement pressés.

Un cocktail de vitamines de jus de carotte, de betterave et de concombre dans des proportions égales sera utile pour la mère et le bébé. Les jus de fruits (en raison de l'abondance d'acides) sont mieux dilués avec de l'eau et buvez avec modération après les repas.

Les recettes populaires à base d'herbes médicinales ont préservé la santé de nombreuses femmes enceintes. Parlant de l'efficacité incontestable de la phytothérapie dans le traitement de l'œdème chez la femme enceinte, il ne faut pas oublier que toutes les herbes ne sont pas inoffensives.

Par exemple, les feuilles de busserole ont un effet diurétique assez puissant, mais provoquent en même temps la contraction de l'utérus. Et cela peut conduire à une fausse couche..

Et le dosage pour chaque femme sera différent, que le médecin prendra pour elle. L'automédication avec décoction de feuilles de busserole est strictement interdite. Les baies sont également indésirables à utiliser pendant la grossesse, car elles améliorent l'effet de la décoction.

C'est une erreur de penser que les herbes ne sont pas un remède, et il est impossible de leur nuire. La pratique montre que l'automédication peut avoir des conséquences extrêmement négatives et qu'il vaut mieux ne pas mettre en danger votre santé ou celle du bébé.

Préparations à base de plantes

Les diurétiques végétaux ont un effet plus doux sur le corps de la femme enceinte, contrairement aux médicaments synthétiques. L'effet diurétique en eux peut être moins prononcé..


Les diurétiques pour les femmes enceintes peuvent être d'origine végétale. Ces remèdes sont plus sûrs que les médicaments

Les diurétiques végétaux les plus courants et les plus connus sont:

  • baies et feuilles d'airelle ou de canneberge;
  • fruits d'aubépine;
  • thé vert sans additifs, la mélisse est autorisée;
  • feuilles de bouleau ou de fraise;
  • fruit de rose de chien;
  • collection de pharmacie Brusniver à base de feuilles d'airelle rouge;
  • graines de persil, aneth et fenouil, bourgeons de bouleau, inflorescences de bleuet.

La plupart des herbes médicinales à base d'herbes, en plus des diurétiques, ont également des effets antiseptiques, anti-inflammatoires et apaisants..

Les fruits acides tels que les canneberges et le citron ne sont pas recommandés pour une acidité élevée ou une gastrite. La rose musquée provoque la constipation et l'abus de pastèque menace la lixiviation du magnésium et du potassium. Les traitements à base de plantes doivent également être supervisés par un médecin pour éviter les complications ou les allergies..

Médicaments

Si les frais et les décoctions n'aident pas, le médecin prescrit des diurétiques - des diurétiques pour les femmes enceintes. Il n'est pas question de prendre des médicaments aux premiers stades de la grossesse, uniquement au cours du troisième trimestre, lorsqu'une menace claire pour le développement du fœtus est passée.

Et puis seulement dans un hôpital, lorsque vous pouvez suivre les effets secondaires et ajuster en temps opportun la poursuite du traitement. Qu'est-ce qui peut provoquer de telles formes sévères de gonflement quand il menace la vie et le développement du fœtus?

En plus des problèmes cardiaques chez les femmes, les médecins sont souvent confrontés à une insuffisance rénale. En cas d'insuffisance rénale, l'écoulement d'urine est difficile et le liquide s'accumule dans les tissus. Cela crée des conditions favorables à la formation d'un œdème et, par conséquent, à une gestose.

Avec cette maladie, des protéines apparaissent dans l'urine, la pression artérielle augmente, créant un risque de thrombose. Tous ces facteurs placent la gestose à la 3e place des statistiques de mortalité maternelle..

Par conséquent, si un médecin a prescrit une pilule diurétique diurétique à une femme enceinte avec un tel diagnostic, vous ne pouvez en aucun cas ignorer le traitement, même si vous vous sentez bien et que vous ne ressentez aucune douleur. La grossesse n'est pas seulement votre choix, c'est aussi votre responsabilité envers le bébé à naître. Tous les diurétiques peuvent être divisés en 2 groupes:

  1. ceux que vous pouvez boire pendant la grossesse.
  2. contre-indiqué pour les femmes enceintes.

Les préparations diurétiques sous forme de comprimés à base de plantes sont autorisées. Ci-dessus, nous nous sommes familiarisés avec les herbes qui composent leur composition..

Les diurétiques synthétiques, qui ne contiennent pas de composants provoquant des contractions musculaires utérines, sont utilisés avec prudence pendant la grossesse au cours du 3e trimestre. Un médecin peut prescrire un tel traitement s'il s'agit d'une étape vitale..

Diurétiques autorisés

Pour éliminer l'excès de liquide du corps et soulager l'enflure, les femmes enceintes se voient souvent prescrire un Kanefron diurétique naturel. La préparation à base de plantes normalise le fonctionnement de la vessie, a un effet positif sur les reins. Il est également indiqué pour la pyélonéphrite, la cystite..


Ils ne boivent aucun médicament que s'il y a certaines indications et après l'autorisation du médecin, car il existe un risque d'allergies et une augmentation du tonus utérin.

Un bon médicament d'association est la phytolysine. Il ne contient que des composants naturels, grâce auxquels l'eau est excrétée, et le corps est nettoyé des toxines. Risque minimal pour la mère et le fœtus.

Voici une autre liste de diurétiques qui sont souvent prescrits par un médecin pendant la grossesse:

  • L'eufilline est un médicament qui réduit considérablement l'enflure. Libère le corps du sel, dont une quantité excessive provoque une rétention d'eau. Il est prescrit dans des cours de courte durée. Accepté uniquement sous la surveillance d'un médecin, souvent à l'hôpital.
  • L'hypothiazide est un diurétique appartenant au groupe des thiazides, qui dans de rares cas est prescrit pendant la grossesse. La substance active de ce médicament est capable de pénétrer la barrière placentaire, ce qui entraîne une thrombocytopénie, un ictère et d'autres pathologies. Parmi les diurétiques de ce groupe, les femmes se voient prescrire Arifon, Pamid, Indapamide, Tenzar, Hydrochlorothiazide.
  • Hofitol est un médicament biliaire et diurétique avec artichaut. Il est prescrit pour l'œdème qui apparaît en raison de problèmes hépatiques. De plus, le médicament combat bien la toxicose pendant la grossesse..
  • Spironolactone ou Veroshpiron - médicaments diurétiques épargneurs de potassium non hormonaux qui ne permettent pas au potassium d'être excrété en grandes quantités par le corps.
  • Les diurétiques osmotiques (mannitol, acétate de potassium) sont rares, mais sont toujours prescrits pendant la grossesse. Ils drainent trop de liquide.

Tous ces diurétiques peuvent être pris pendant la grossesse strictement sous la surveillance d'un médecin. Ils sont annulés au moindre soupçon d'effets secondaires..

Premier trimestre

Pendant cette période, tous les systèmes et organes du fœtus sont pondus. Par conséquent, en cas de suspicion d'œdème, des comprimés diurétiques naturels sont prescrits qui ne nuisent pas à la mère et au fœtus:

Il est également permis de boire des médicaments diurétiques de pharmacie, qui comprennent des extraits de plantes: orthosiphon (infusion de rein), busserole, prêle. Ils sont sûrs, éliminent bien le gonflement léger. Il peut être utilisé même avec des pathologies rénales.

Deuxième trimestre

Dans le deuxième tiers de la grossesse, les diurétiques suivants sont autorisés à boire:

  • Phytolysine;
  • Veroshpiron;
  • Spironolactone;
  • Eufillin;
  • Chophytol;
  • Kanefron.


Parfois, des diurétiques sont prescrits pour prévenir l'œdème. La nécessité de leur admission est déterminée par le médecin.

Troisième trimestre

Pendant cette période de grossesse, les diurétiques puissants sont autorisés, car l'œdème peut entraîner des conséquences plus dangereuses que les médicaments. Souvent prise dans un hôpital où une femme est surveillée 24 heures sur 24.

  • Le dichlothiazide est un diurétique puissant qui contient du calcium dans le corps. Sa réception entraîne des phénomènes désagréables sous forme de vertiges, de faiblesse, d'éruptions cutanées. Dans de rares situations, il peut être prescrit pendant la grossesse. Accepté uniquement sous la surveillance d'un médecin.
  • Furosémide. L'inconvénient de le prendre est qu'il n'interfère pas avec la perte de nutriments. Ce diurétique pour les femmes enceintes peut être prescrit par un médecin, mais seulement quelques semaines avant la naissance.
  • Hypothiazide - un médicament, après la prise de laquelle la pression artérielle baisse, le niveau de plaquettes, le cholestérol dans le sang augmente. Il existe également un risque de faiblesse, de troubles du tractus gastro-intestinal et de problèmes hépatiques. Parfois prescrit en fin de grossesse.

En outre, dans les derniers mois de la grossesse, Eufillin, Mannitol, Acétate de potassium, Spironolactone, Amiloride sont prescrits. Avant de prendre des diurétiques, le médecin prend en compte les causes de l'œdème, leur gravité, l'état général de la femme enceinte.

Médicaments contre-indiqués pendant la grossesse

Bien sûr, tout le monde comprend que vous devez éviter de prendre des diurétiques pendant la grossesse. Assurez-vous de regarder quoi et combien vous buvez, ce que vous mangez, excluez les fumés, salés, trop cuits.

Et rappelez-vous toujours qu'il existe des médicaments qui ne peuvent en aucun cas être utilisés pendant la grossesse, même si ces pilules interdites vous sont familières et qu'elles ont parfaitement aidé avant la grossesse.

C'est à cause de la menace pour votre bébé et même de sa mort que ces diurétiques ne sont prescrits à aucun stade de la gestation. La négligence peut être très coûteuse et l'observation des recommandations d'un spécialiste, combinée à votre désir de rester en bonne santé pour vous et votre enfant, minimisera tout risque..

Il existe des diurétiques synthétiques qui sont prescrits à petites doses, sous la stricte surveillance du personnel médical, et uniquement si le bénéfice pour la mère dépasse considérablement le risque pour le fœtus. J'espère que nos grands-mères n'ont pas pris de pilules et ont donné naissance à des héros, à notre époque ce n'est pas nécessaire.

Nos grands-mères n'ont pas mangé de conservateurs et de colorants artificiels et n'ont pas vécu le niveau de pollution gazeuse dans lequel nous sommes.

Il vaut donc mieux être guidé par les réalités d'aujourd'hui et l'état de santé réel d'une femme enceinte en particulier. Tout médecin souhaite que les femmes donnent naissance à des enfants en bonne santé, mais aborde individuellement le traitement.

La grossesse est différente pour tout le monde et il est peu probable que vous ayez tout la même chose que votre petite amie. Et si le médecin est contre la prise de tout médicament, écoutez et prenez une décision éclairée.

Autres façons de traiter l'œdème

De nombreuses futures mères perçoivent le traitement pendant la grossesse comme une menace, mais pour le bon fonctionnement du corps pendant ces 9 mois stressants, le soutien et la supervision des médecins sont souvent nécessaires.

Cependant, si tout va bien pour vous, c'est-à-dire qu'il existe des moyens simples de vous débarrasser de l'œdème vous-même: mangez plus de fruits et de fibres. La plupart des fruits juteux ont un effet diurétique et peuvent être un bon et savoureux moyen de traiter les poches..

Prenez soin de vous et votre enfant, quand il sera grand, vous sera reconnaissant pour sa bonne santé.

Quels aliments peuvent remplacer les comprimés diurétiques?


En cas d'œdème mineur, le régime alimentaire est ajusté en incluant des produits aux propriétés diurétiques. Ceux-ci inclus:

Pour éviter l'œdème, il est recommandé d'exclure le sel de l'alimentation, car il aide à retenir les fluides dans le corps.

Up