logo

La menthe est une plante médicinale aux nombreuses propriétés utiles qui a un effet calmant, analgésique, tonique et bactéricide. La plante est largement utilisée en cuisine, en cosmétologie et en médecine. Le thé à la menthe est une boisson commune connue dans le monde entier. Il renforce le système immunitaire, se détend, améliore la circulation sanguine, a un arôme agréable et est souvent utilisé lors de l'allaitement.

Quel type de menthe poivrée pouvez-vous boire pendant l'allaitement (HB)

Pendant l'allaitement (GV), les femmes refusent souvent le thé noir fort, le café et passent aux préparations à base de plantes. L'effet de la menthe poivrée sur la lactation provoque des critiques contradictoires. Cela est dû au fait que toutes les variétés végétales ne sont pas également utiles pour l'allaitement. Considérez les plus courants d'entre eux - la menthe poivrée et la menthe bouclée.

Alors la menthe poivrée déploie ses feuilles

La menthe poivrée est riche en menthol, ce qui peut nuire à la mère et au bébé.

  • Le menthol abaisse la pression artérielle. Pénétrant dans le corps du bébé par le lait maternel, il affecte le rythme cardiaque du bébé et provoque l'arrêt de l'organe principal.
  • L'œstrogène contenu dans la composition affecte négativement le corps des garçons.
  • Le thé à la menthe poivrée peut réduire la production de lait.
  • Avec une consommation excessive de la boisson, la mère qui allaite diminue l'activité, la condition s'aggrave.
Un mchta bouclé a des feuilles courbes arrondies

La menthe bouclée a des effets opposés. En raison de la teneur minimale en menthol, il n'a aucune contre-indication pour les femmes qui allaitent.

  • L'huile essentielle de carvone à la menthe augmente le débit de lait.
  • La menthe frisée augmente l'appétit.
  • La boisson combat l'inflammation.
  • Aide à faire face aux coliques et aux troubles gastro-intestinaux.

Lors de l'utilisation de tout type de variété végétale, il est important de surveiller la réaction du bébé: une allergie est possible.

La menthe poivrée est-elle bonne pour une femme qui allaite?

Le thé à la menthe est utile pour les mères qui allaitent non seulement pour la production de lait. La boisson de guérison est utilisée comme substitut à de nombreuses drogues synthétiques.

  • Le thé à la menthe poivrée agit comme un sédatif. Maman a souvent des changements d'humeur, une tension nerveuse, du stress. Cela est dû au manque de sommeil, avec de nouvelles responsabilités 24 heures sur 24 pour s'occuper d'un enfant. Le bouillon aidera à se calmer, à se détendre, à établir le système nerveux, sans recourir à l'utilisation de comprimés.
  • Le thé à la menthe poivrée a un effet analgésique. Aide aux maux de tête, migraines, nausées.
  • Une décoction avec une plante cicatrisante peut établir une nuit de sommeil. En raison de soucis et de stress, une jeune mère s'endort mal. Il est recommandé de prendre une tasse de bouillon une demi-heure avant le coucher.
  • La plante a une propriété anti-inflammatoire. Faire face aux problèmes du tractus gastro-intestinal, des crampes, des coliques, non seulement chez la mère, mais aussi chez l'enfant, pénétrant dans son corps par le lait.
  • Pour renforcer l'immunité, combattre le virus et les germes, vous pouvez ajouter du miel, du citron à la boisson à la menthe..
  • Le thé à la menthe poivrée soulage les crises de brûlures d'estomac, qui inquiètent souvent les femmes enceintes et allaitantes.
  • Une décoction aux herbes médicinales normalise la respiration. Il est capable de détendre les muscles de la gorge, de la poitrine. Utile pour les mamans asthmatiques.
  • Les feuilles sont utilisées comme produit cosmétique. Des cubes congelés frottent la peau du visage. Pour cette raison, la circulation sanguine s'améliore, la peau devient lisse et élastique..

Contre-indications et méfaits du thé à la menthe pour maman lors de l'allaitement d'un bébé

Malgré les propriétés curatives de la menthe, il existe des contre-indications à son utilisation..

  • Ne buvez pas la boisson pour les femmes souffrant d'hypotension.
  • Ne faites pas de thé à la menthe pour les enfants de moins de cinq ans. Cela peut provoquer une réaction allergique..
  • Le menthol dans la menthe poivrée supprime la lactation. Les mères qui ne veulent pas arrêter l'allaitement sont contre-indiquées dans son utilisation.
  • En raison des huiles essentielles dans la composition, la plante a un goût inhabituel. L'utilisation de grandes quantités de thé affecte le goût et l'odeur du lait maternel. Tous les bébés ne l'aiment pas..
  • Il est interdit aux femmes souffrant d'intolérance au menthol de prendre de la menthe poivrée.

Il est conseillé aux mères qui allaitent de consulter un médecin avant d'utiliser une décoction de menthe..

Comment prendre du thé à la menthe pendant la lactation

Il n'y a pas de recommandations claires sur l'utilisation de la menthe pour une femme qui allaite. Il est considéré comme sûr de ne pas prendre plus d'une tasse de bouillon par jour, 2-3 fois par semaine.

Le thé à la menthe poivrée aidera à réduire la production de lait si nécessaire.

Après la naissance du bébé, l'infusion est préparée exclusivement à partir de feuilles fraîches d'herbe. Plus tard, ils sont ajoutés au thé noir faible.

Pour brasser une décoction, 3-4 feuilles sont lavées, ridées avec les mains. Versez-les avec de l'eau bouillante, insistez pendant 5 à 10 minutes sous le couvercle.

Lors de la préparation du thé noir classique aux herbes médicinales, les ingrédients sont mis dans des proportions égales. Versez de l'eau bouillante et insistez 10-15 minutes.

Afin d'améliorer la lactation, mettez 1 cuillère à café d'herbe sèche dans une tasse. Prendre une fois 20 minutes avant de nourrir les miettes..

Lorsque le bébé est sevré du sein, la mère doit réduire la production de lait. Pour ce faire, préparez une infusion de menthe poivrée.

2-3 cuillères à soupe de feuilles séchées sont versées avec deux verres d'eau chaude. Insistez pendant une heure. Consommez 300 ml par jour trois fois par jour..

Lorsque vous nourrissez un nouveau-né, buvez du thé uniquement à partir des feuilles fraîches de la plante

Le meilleur moment pour boire du thé à la menthe poivrée est le soir. Il aide à faire face à l'insomnie, prévient les coliques chez un enfant.

L'allaitement maternel au thé à la menthe est une excellente alternative aux boissons contenant de la caféine..

Quand puis-je utiliser la menthe poivrée pour HS??

La menthe poivrée pendant l'allaitement d'un bébé semble être un moyen inoffensif de préparer une boisson apaisante. Souvent, les mères les remplacent par du café ou du thé, considérant la décoction à base de plantes sans danger pour elles-mêmes et pour le bébé. Cependant, la perfusion de menthe poivrée présente un certain nombre de dangers pour le processus de lactation et la santé des femmes et des nouveau-nés.

Est-il possible pour une mère qui allaite de boire du thé à la menthe et quels sont ses bienfaits?

La menthe est souvent utilisée dans les recettes populaires pour le traitement des maladies. Il est prescrit pour l'insomnie, l'irritabilité, les problèmes gastro-intestinaux, les migraines. La plante a des propriétés antimicrobiennes et sédatives.

La menthe poivrée, utilisée pendant l'allaitement, n'a pas de contre-indications graves. Il possède un certain nombre de qualités utiles:

  • stimule la lactation;
  • Aide à survivre à la dépression post-partum
  • calme la muqueuse gastrique;
  • anesthésie avec des ecchymoses, des coupures;
  • aux prises avec des nausées;
  • inhibe la microflore pathogène.

Cependant, la menthe utilisée pour l'allaitement doit être consommée en petites quantités en combinaison avec du thé noir ou vert et d'autres décoctions à base de plantes. Si vous buvez une infusion de menthe avec des tasses tous les jours, vous pouvez sérieusement nuire au corps du bébé.

Important! Les variétés optimales de plantes sont considérées comme la menthe épineuse (bouclée) et le citron (mélisse). La pointe contient un arôme de carvon, qui se trouve dans les graines de fenouil et de carvi et affecte favorablement la lactation.

Risque possible de boire du thé à la menthe pendant la lactation

Le thé à la menthe, utilisé pendant l'allaitement en quantité illimitée, affecte négativement l'état du nouveau-né et la production de lait. Malgré les bienfaits pour la santé, une boisson à la menthe peut provoquer une réaction négative, elle:

  1. Abaisse la pression artérielle. La menthe, utilisée en lactation, provoque une hypotension chez la maman et le bébé. Le pouls change, des problèmes cardiaques se produisent, une somnolence, des maux de tête.
  2. Affecte le volume de lait produit. Dans les premiers jours d'utilisation, en petite quantité, l'infusion de menthe dilate les vaisseaux sanguins, stimule la lactation. Mais avec une utilisation régulière sur une longue période, la plante réduit le flux de lait. Les médecins conseillent de boire du thé à la menthe poivrée lorsqu'une femme est sur le point d'arrêter l'allaitement. Le menthol, qui est présent dans la menthe poivrée, est particulièrement nocif pour la maman et le bébé. Il change le goût du lait et réduit sa quantité..
  3. Effet négatif sur le système reproducteur. Chez les filles, le menthol provoque des perturbations hormonales, chez les hommes il entraîne une baisse de la libido. Si maman tout en buvant la poitrine d'un garçon buvait souvent du thé à la menthe, son fils pourrait avoir des difficultés dans les relations avec les filles à l'avenir.
  4. Détérioration de l'inflammation de la vésicule biliaire, gastrite. La plante stimule l'écoulement de la bile, considérée comme dangereuse au stade aigu de la maladie.

Rappelles toi! Si vous n'allez pas arrêter la lactation, utilisez de la menthe poivrée, en ajoutant occasionnellement 1 à 2 feuilles de la plante au thé noir ou vert. 2-4 tasses d'infusion de menthe poivrée par jour aggravent l'état de l'enfant, réduisent la production de lait.

Quand une mère qui allaite peut-elle commencer à boire du thé à la menthe poivrée et en quelle quantité?

La menthe poivrée, utilisée pour HS, est utile si vous suivez les règles de préparation et d'utilisation du thé avec cette plante:

  1. Dans le premier mois après la naissance, abandonnez la perfusion. Le corps de l'enfant pendant cette période ne s'adapte qu'à l'environnement. Toute influence négative conduit à des résultats inattendus..
  2. À partir du deuxième mois, ajoutez 1 à 2 feuilles d'épi, de menthe citronnée au thé ou aux préparations à base de plantes. Buvez 1 à 2 tasses de boisson par jour. Observez l'état du nouveau-né. Si vous constatez une détérioration, jetez la menthe.
  3. Utilisez des matières premières de haute qualité pour le thé à la menthe: achetez de l'herbe dans une pharmacie ou récoltez vous-même. Avant utilisation, assurez-vous que vous n'avez pas affaire à une variété de poivron..
  4. Si vous décidez d'arrêter la lactation à la menthe, vous pouvez utiliser une infusion de 3 à 4 tasses par jour. Refuser de nourrir afin que le lait «menthe» n'affecte pas la santé de l'enfant.

Réglez le volume quotidien de thé à la menthe, en vous concentrant sur l'état de votre corps et le comportement du bébé. Ce sont les meilleurs indicateurs pour déterminer la posologie optimale..

Conseils pour préparer et utiliser du thé à la menthe poivrée pendant la période GW

Si vous allaitez un bébé et que vous n'abandonnez pas encore, préparez du thé à la menthe selon une recette traditionnelle. Tu auras besoin de:

  • thé noir ou vert - 2 cuillères à café;
  • menthe - 3 branches;
  • eau - 0,4 l.
  1. Rincer la bouilloire à l'eau bouillante.
  2. Mettez des ingrédients secs dedans.
  3. Versez de l'eau bouillante.
  4. Insister 3-5 minutes, filtrer.

Buvez chaud le matin. Le thé a des propriétés toniques: le soir, il peut provoquer des insomnies. Ajoutez des fruits secs, des pommes et des noix à la boisson. Ils diversifient le goût de l'infusion et l'enrichissent de substances utiles..

Le thé à la menthe pour arrêter la lactation est préparé selon une recette différente. Tu auras besoin de:

  1. Mettez les matières premières sèches dans une tasse.
  2. Versez de l'eau bouillante.
  3. Insister 3-5 minutes, filtrer.

Buvez du thé 3-4 fois par jour pour 1 cuillère à soupe. Arrêtez d'allaiter la veille. Exprimez le lait petit à petit pour éviter les mammites. Progressivement, la quantité de lait diminue sans compromettre la santé de la femme.

Comment remplacer le thé à la menthe pendant la lactation??

Si vous ne tolérez pas l'infusion de menthe poivrée, remplacez-la par d'autres options:

  1. Thé vert. Il a une propriété tonique légère, stimule la lactation.
  2. Camomille. Il inhibe les microbes pathogènes, apaise la muqueuse gastrique et prévient les rhumes..
  3. Feuilles de framboises, cassis, cerises. Des infusions utiles sont obtenues à partir des feuilles des arbustes à baies et des arbres fruitiers. Ils contiennent de nombreuses vitamines, mais ne provoquent pas d'allergies, comme les fruits..

Le thé à la menthe avec HS en quantité modérée est un moyen de stimuler la lactation, de remonter le moral, de protéger le corps contre la microflore pathogène. Chez un nouveau-né, la boisson empêche la formation de coliques, améliore le sommeil. Cependant, une utilisation excessive de la perfusion réduit la pression, provoque des maux de tête, une faiblesse, réduit la quantité de lait. Si maman aime le thé à la menthe, elle doit surveiller attentivement sa propre condition et la santé du nouveau-né, en ajustant le dosage de la boisson.

Est-il possible d'allaiter une tisane à la menthe

La couleur, l'arôme et le goût agréables de cette boisson sont appréciés par beaucoup. On sait également beaucoup de ses avantages, mais en pédiatrie, il est rarement recommandé. Quelles sont les propriétés de la boisson et est-elle indiquée pour les bébés allaités?

Propriétés du thé à la menthe

La menthe est l'une des plantes les plus parfumées connues dans de nombreuses régions du monde. Elle est particulièrement aimée en France, ce n'est pas pour rien que les auteurs du roman populaire sur Angélique - Anna et Serge Golon l'ont si bien décrite dans leurs livres. Quel est l'avantage du thé à la menthe pour l'allaitement et quelles sont ses principales propriétés?

Le thé à la menthe poivrée guérit la muqueuse intestinale, améliorant l'absorption des nutriments à travers ses parois. Il est bon de le boire régulièrement pour les patients hypertendus et les noyaux, pour les personnes qui dorment mal ou sont stressées depuis longtemps. Enfin, la menthe est souvent utilisée en aromathérapie, favorisant la relaxation, la cosmétologie, améliorant le teint et rétrécissant les pores dilatés. Lors de l'allaitement, elle a de nombreuses contradictions.

Effet sur la lactation

Est-il possible pour une mère qui allaite de boire du thé à la menthe poivrée et cela affecte-t-il la lactation? La question est très controversée, comme beaucoup d'autres, lorsqu'il s'agit de la santé d'un nouveau-né et d'une jeune mère. Des études spéciales qui donnent des résultats clairs sur les avantages ou les inconvénients de la menthe poivrée pendant l'allaitement n'ont pas été menées, de sorte que les informations de base sur le produit sont plus probablement des hypothèses basées sur des recettes folkloriques.

Les spécialistes du domaine pharmaceutique distinguent la menthe poivrée du croustillant. Le premier est très riche en menthol, le second - en carvone. Le menthol contribue à l'expansion des vaisseaux sanguins et à la sécrétion de certaines enzymes et du mucus, il peut donc indirectement être considéré comme une substance utile en lactation. Mais la menthe peut être efficace avec une utilisation rare. L'utilisation fréquente d'une boisson à la menthe donne l'effet inverse - la lactation diminue, la sécrétion de lait est compliquée. En médecine populaire, il existe même une recette pour arrêter la lactation, dans laquelle la sauge et la menthe poivrée sont présentes.

La menthe bouclée est considérée comme un produit plus précieux pour les mères qui allaitent. Le carvon contenu dans ses feuilles stimule la production de lait et fonctionne par analogie avec le fenouil, que l'on retrouve dans toutes les tisanes pour femmes allaitantes. Mais souvent et en grande quantité, vous ne pouvez pas boire de thé à la menthe, car cela peut affecter la psyché de l'enfant.

La menthe poivrée est un produit plus distrayant du problème de l'alimentation que de le résoudre..

Les bénéfices qu'il peut apporter à une jeune maman peuvent être décrits dans les thèses suivantes:

  • aide à faire face à un mal de tête sans médicaments;
  • élimine certains problèmes digestifs;
  • abaisse la pression artérielle avec l'hypertension;
  • soulage les symptômes d'un rhume, soulage la toux;
  • a des propriétés sédatives, améliore le sommeil.

Par conséquent, vous pouvez boire une tasse de thé à la menthe en toute sécurité 1 fois par jour ou faire une pause de 2 jours. Il ne nuira pas à la santé du bébé, et le bénéfice dépendra uniquement des caractéristiques individuelles du corps, car ce n'est pas pour rien que la menthe est reconnue depuis longtemps comme l'herbe femelle. Avec HB, la menthe peut être incluse dans des préparations à base de plantes pour améliorer le système digestif de la mère et du bébé.

Il possède une propriété antimicrobienne et stimule la production d'enzymes digestives. Cela est particulièrement vrai pour un enfant souffrant de coliques, de crampes d'estomac, de selles instables. Dans le reste, il vaut mieux refuser toute plante et substance synthétisée chimiquement dans les premiers mois de vie.

Contre-indications

Boisson à la menthe comme moyen d'améliorer la lactation, vous ne pouvez essayer que pendant la formation du processus d'alimentation. Une fois établie, la menthe ne pourra pas aider ou augmenter de manière significative la production de lait maternel.

Dans quels cas la tisane est-elle généralement contre-indiquée??

  • Si vous êtes allergique au pollen et à d'autres herbes chez maman.
  • Avec hypotension.
  • Avec une tendance accrue aux allergies chez un enfant.
  • En cas d'alimentation d'un bébé prématuré avec un système digestif immature.

Vous ne pouvez pas utiliser de thé à la menthe poivrée pour les femmes qui ne l'ont pas bu auparavant, ce qui signifie qu'elles ne peuvent pas savoir exactement la réaction du corps à ses composants. Bien sûr, le risque de conséquences négatives est faible, mais une prudence excessive ne nuira pas.

Nourrir un bébé avec son propre lait aujourd'hui est un vrai problème qui affecte un grand pourcentage de jeunes mères. Sa solution doit être abordée de manière globale et bien avant la naissance du bébé. C'est une attitude importante et psychologique, et l'absence de pathologies dans le plan gynécologique, et le régime alimentaire, et de nombreux autres facteurs.

La menthe est-elle autorisée pour une femme qui allaite un bébé? L'effet de différentes variétés de menthe sur la lactation

Pendant la grossesse et l'allaitement, la jeune mère se limite souvent à la nourriture, refusant les friandises habituelles et très appréciées. Et cela est justifié, car maintenant la santé du bébé dépend de sa nutrition. Un produit totalement inoffensif peut provoquer de graves allergies dans les miettes ou provoquer des coliques. Pour éviter cela, vous devez être très prudent dans le choix des aliments et des boissons..

Boisson à la menthe, ça vaut le coup?

Mais que se passe-t-il si le produit ou la boisson préféré n'est pas seulement savoureux, mais aussi sain. Par exemple, le thé à la menthe poivrée est agréable et apaisant. Récemment, de plus en plus de personnes font leur choix en sa faveur, abandonnant le café habituel et le thé noir classique. Mais que faire pendant la lactation, est-il possible de frapper une mère qui allaite?

Les opinions des experts sur cette question diffèrent, quelqu'un dit que la menthe poivrée pendant l'allaitement peut nuire, et quelqu'un dit le contraire. Pour faire le bon choix, vous devez comprendre ce qui est inclus dans l'herbe de menthe. Et comprendre comment cela affecte le corps humain.

Variété de variétés

Dans le monde, il existe plus de deux douzaines de variétés de menthe. Chaque type est unique et inimitable. La composition de chaque variété contient des composants complètement différents.

Le citron, le gingembre, le menthol, la menthe poivrée et la menthe du jardin sont les variétés les plus célèbres dont nous entendons souvent parler. Mais pour la préparation de boissons au thé, utilisez plus souvent la menthe citronnée, le poivre et le jardin.

Garden Mint (bouclé)

Cette variété a un goût délicat et doux, la teneur en menthol est minime. Sa composition comprend de la carvone - une substance aromatique qui a un effet bénéfique sur la production de lait. Et cette substance est également contenue dans les graines de fenouil et de cumin. Les infusions de ces herbes sont autorisées aux nourrissons dès le premier mois de vie. De cela, nous pouvons conclure que l'utilisation de la menthe du jardin sera complètement sûre pour maman et bébé.

Menthe citronnée

Cette variété de menthe est connue de tous sous le nom de mélisse. La quantité d'huiles essentielles contenues dans les feuilles est minime. Contrairement à la menthe poivrée classique, qui sent le menthol, la mélisse a une odeur de citron.

La mélisse a un grand nombre de propriétés positives, elle soulage le surmenage général du corps, calme le système nerveux et soulage l'état apathique et dépressif. En d'autres termes, cela a un effet bénéfique sur le fond émotionnel global d'une personne. Et cela est important pendant l'allaitement. En effet, dans un état de dépression et de surmenage, la jeune maman peut perdre du lait maternel, ce qui est si important pour le bébé.

L'utilisation de menthe citronnée est autorisée pendant l'allaitement.

Menthe poivrée

La variété, qui comprend jusqu'à 60% de menthol, qui aide à dilater les vaisseaux sanguins, a un effet antiviral, a un effet analgésique. Une consommation modérée peut aider à améliorer la lactation, provoquant une ruée vers le lait.

Avec son utilisation fréquente, l'effet inverse peut être observé. La menthe en grande quantité, peut déclencher une crise de lactation. Pour provoquer des effets secondaires tels qu'une altération du rythme cardiaque, une détérioration du bien-être général.

L'utilisation de menthe poivrée pendant l'allaitement est autorisée, mais avec modération. Il suffit de boire une tasse de thé par semaine pour vous faire plaisir et ne pas nuire à la lactation.

Foire aux questions sur les avantages et les inconvénients de la menthe poivrée pendant l'allaitement.

Question: "Est-il possible d'allaiter du thé maternel à la mélisse ou à la menthe?"

Le thé à la menthe poivrée avec HS est autorisé, mais soumis à un certain nombre de règles. Afin de ne pas nuire au bébé et à l'allaitement, il est préférable de choisir le citron (mélisse) ou la menthe du jardin. Ces types de menthe ont un effet bénéfique sur la production de lait maternel et aident la maman à faire face à l'apparition de la dépression post-partum, améliorant ainsi l'état général. La menthe poivrée doit être jetée, car une grande quantité de menthol peut provoquer un arrêt de la lactation..

Question: "Est-il possible de frapper pendant l'allaitement au cours du premier mois après l'accouchement?"

Le premier mois de la vie d'un bébé est une période difficile. Un petit organisme fragile commence tout juste à s'habituer à un nouvel environnement d'existence. Afin de faciliter son adaptation, il est recommandé à maman d'exclure l'introduction d'aliments et de boissons dans son alimentation pouvant provoquer des coliques. Il n’existe aucune information fiable indiquant que la menthe pendant l’allaitement au cours du premier mois de la vie d’un bébé peut nuire ou réduire la lactation. Mais afin de réduire les risques possibles, il est recommandé à la maman de ne pas l'utiliser pendant le premier mois.

Question: «La menthe peut-elle nuire à l'allaitement maternel le premier mois après l'accouchement?»

Au cours du premier mois après l'accouchement, de nombreux changements se produisent dans le corps d'une femme, sa lactation commence à s'améliorer. La menthe poivrée en grande quantité peut nuire à cela. Pour éviter cela, une mère qui allaite devrait refuser d'utiliser la menthe poivrée. Il est préférable d'utiliser d'autres types de menthe à partir du deuxième mois de la vie du bébé.

Question: "Sous quelle forme est-il autorisé d'utiliser de la menthe?"

Il est préférable d'utiliser la menthe poivrée dans les boissons. Peu importe s'il sera utilisé avec du thé ou une boisson fraîche et rafraîchissante. Il est strictement interdit de mâcher des feuilles de menthe fraîche, car les huiles essentielles qu'elles contiennent peuvent provoquer une réaction allergique.

Question: "Qu'est-ce qui peut remplacer le thé à la menthe?"

Un bon substitut au thé à la menthe classique est le thé vert et à la camomille. Il est préférable de boire du thé vert le matin, car il a un effet tonique. En ajoutant seulement quelques feuilles de menthe pendant quelques minutes, vous obtiendrez une charge inoubliable d'énergie et de force.

En utilisant de la menthe à la camomille, vous obtiendrez un bon sédatif qui ne provoque pas d'allergies et a un fort effet antiviral.

Avis sur la menthe pendant l'allaitement

J'adore le thé à la mélisse et au miel, je ne peux pas vivre un jour sans. Je l'ai utilisé régulièrement pendant la grossesse, même un médecin l'a recommandé pour soulager le stress émotionnel. Après la naissance du bébé, elle s'est longtemps demandé s'il valait la peine de boire ou non, car beaucoup disaient qu'il était mauvais d'affecter l'hépatite B. Mais ma passion pour le thé à la mélisse était plus forte. J'ai décidé d'essayer et je ne l'ai pas regretté, tout allait bien. J'ai bu une tasse de thé tous les soirs, mais sans miel. Il m'a aidé à me détendre et à me reposer..

Veronica, 31 ans

Les premiers mois après la naissance de l'enfant m'ont été donnés avec difficulté, des nuits blanches, des changements hormonaux ont laissé leur empreinte sur mon état. J'ai lentement commencé à tomber dans la dépression post-partum. Elle s'est tournée vers une amie, mère de trois enfants, pour obtenir des conseils. Elle a dit de boire du thé à la menthe, mais pas au poivre. J'ai trouvé un jardin dans le magasin. J'ai bu 1/3 tasse trois fois par jour, après les repas. Une semaine plus tard, elle a commencé à récupérer, la fatigue a disparu, la lactation s'est améliorée. Maintenant, le thé à la menthe est ma boisson préférée!

Il y avait des problèmes avec le lait. Le médecin a dit que vous pouvez boire du thé à la menthe poivrée. Infusé et bu du thé avant de nourrir le bébé la nuit, 1⁄4 tasse chacun. La lactation a commencé à s'améliorer en une semaine..

Svetlana, 33 ans

Avec l'HB, j'ai bu du thé à la menthe tout au long de la période d'alimentation; il n'y a eu aucune difficulté avec le lait. Seul l'état général s'est amélioré, la fatigue, l'irritabilité sont passées. Devenez plus serré la nuit.

Résumer

En résumé, il faut dire que l'utilisation de menthe pendant la lactation est autorisée, mais soumise à de petites règles. On peut dire que la menthe est même utile pour l'allaitement, elle a un grand nombre de propriétés cicatrisantes, a un effet positif sur l'état général du corps, et soulage la fatigue et les tensions. C'est un bon outil dans la lutte contre l'insomnie..

N'oubliez pas que vous devez progressivement introduire dans votre alimentation un nouveau produit que votre bébé ne connaît pas encore. Et il est conseillé de le faire le matin, afin d'exclure le développement d'une réaction allergique.

Lors du choix de la menthe, il est préférable de privilégier le citron ou le jardin, car ils sont la période de GW la moins inoffensive. Mais l'utilisation d'une grande quantité de menthe poivrée peut provoquer une crise de lactation.

Thé d'allaitement

Le thé chaud aide beaucoup à se détendre après une journée bien remplie. Vous pouvez y ajouter diverses herbes, baies, lait ou miel. L'une des meilleures options est la menthe. Il est utile, donne à la boisson un arôme et un goût uniques. Les jeunes mères se demandent s'il est possible de frapper avec l'allaitement. Essayons de déterminer si cela nuira au bébé et dans quelle mesure il est possible d'utiliser des infusions de menthe pendant la lactation.

Les bienfaits de la menthe pour une mère qui allaite

La question de savoir s'il est possible de boire du thé à la menthe poivrée pendant l'allaitement n'a pas été étudiée en profondeur dans les cercles scientifiques et médicaux. En conséquence, les experts ne peuvent pas faire de recommandations spécifiques. Cependant, sur la base de nombreuses années d'expérience, les propriétés les plus évidentes de l'infusion de menthe poivrée peuvent être distinguées. La menthe poivrée favorise la production de lait chez les mères allaitantes. Cependant, avant de l'utiliser, vous devez déterminer la quantité et la régularité avec le médecin traitant. Sinon, en cas de surdosage, l'effet peut se révéler diamétralement opposé.

Le thé à la menthe pour HS (allaitement maternel) a les propriétés bénéfiques suivantes:

  • un effet sédatif qui neutralise les migraines et réduit la pression intracrânienne;
  • normalise le métabolisme et le travail du tube digestif;
  • régule la pression artérielle (contribue au traitement de l'hypertension);
  • contribue au traitement des infections virales respiratoires aiguës, des rhumes;
  • aide à normaliser le sommeil.

Entre autres choses, la menthe a des propriétés antimicrobiennes et active la production d'enzymes dans le tube digestif. Cela aide à soulager le bébé des coliques et de la constipation. Mais, comme déjà mentionné, il est d'abord nécessaire de déterminer à quelle fréquence et en quelles quantités la plante peut être ajoutée au thé.

L'effet de la menthe sur le bébé

Les nouvelles mamans s'inquiètent de tous les aspects des soins aux bébés. Y compris, s'il est possible de frapper pendant l'allaitement d'un nouveau-né. Étant donné que la plante peut affecter l'enfant différemment de celle du corps de la mère.

En cas de problèmes dans le tractus gastro-intestinal, l'utilisation d'une infusion de menthe poivrée aidera à normaliser la digestion de l'enfant. Soulageant ainsi les coliques, la constipation ou les flatulences.

La teneur élevée en antioxydants et en flavonoïdes dans la composition de la menthe la rend utile pour le système immunitaire du nouveau-né. En pénétrant dans le corps d'un nourrisson par le lait maternel, les substances renforcent sa santé, aident à combattre les virus, les infections et les bactéries pathogènes.

Dans le même temps, le menthol et la carvone stimulent le travail des muscles cardiaques. Un bébé ne peut pas tolérer de telles charges. Avec une augmentation de la pression artérielle, cela peut entraîner des conséquences désastreuses. N'en faites donc pas trop avec la quantité de boisson à la menthe consommée..

La plante elle-même peut provoquer une réaction allergique chez le bébé. Il peut se manifester sous la forme d'une simple éruption cutanée et, dans les cas plus graves, sous la forme d'un œdème ou de démangeaisons.

De plus, la menthe a un effet sur le fond hormonal du corps. Et si pour les adultes cet effet est presque imperceptible, alors chez les nouveau-nés il peut ralentir le développement hormonal (en particulier la production de testostérone).

Comment prendre du thé à la menthe poivrée

La médecine moderne n'a pas de réponse à la question de savoir s'il est possible pour une mère allaitante d'inclure du thé à la menthe dans son alimentation. Au contraire, il n'y a pas d'études sur les avantages ou les dangers d'une telle boisson pendant la lactation. Mais les recommandations générales basées sur les connaissances de la médecine traditionnelle sont.

Ajouter à la boisson devrait être 1-2 feuilles de menthe par tasse (standard, 200-250 ml). Le dépassement de la quantité recommandée peut avoir des effets indésirables sur la santé du nouveau-né.

Le jour, vous ne devez pas boire plus de 2 tasses de thé à la menthe. Idéalement, un le matin et un le soir. Encore une fois, l'augmentation de la fréquence d'utilisation n'est pas recommandée, car cela peut nuire au corps du bébé.

Les amateurs de thé sont invités à ajouter des feuilles de menthe aux infusions à base de plantes. Vous pouvez acheter une collection prête à l'emploi à la pharmacie ou la faire vous-même. Et ajoutez-y quelques feuilles (si elles sont préalablement séchées, vous pouvez les broyer dans un mortier). Ainsi, une mère qui allaite pourra contrôler elle-même la quantité de menthe dans ses boissons..

Quelle menthe est préférable de choisir pour le thé

Trois types de plantes sont utilisés pour ajouter au thé: le pic, le citron et la menthe poivrée. La composition du poivre contient une grande quantité de menthol, tandis que la pointe contient de la carvone. Le menthol stimule la production de fluides dans le corps, par conséquent, il aide à activer la production de lait. Mais seulement avec une petite dose.

Karvon a une propriété similaire, mais le plus souvent, elle est comparée au fenouil, qui est inclus dans tous les thés pour les femmes qui allaitent. Mais si la dose est dépassée, cela peut affecter l'état mental du bébé, vous devez donc être prudent avec elle.

Les médecins recommandent de boire du thé avec l'ajout de citron et de menthe auriculaire dans la période post-partum, et de menthe poivrée à la fin de l'alimentation. Les deux premiers types contribuent à la production de lait maternel, ont des propriétés sédatives. Et le menthol dans la menthe poivrée réduit la lactation, et sera utile juste au moment de son achèvement.

Dans tous les cas, vous ne devez inclure des infusions de menthe poivrée dans votre alimentation qu'après que l'enfant est exclu des allergies ou de l'intolérance individuelle à la plante. Pour ce faire, essayez une petite quantité de thé à la menthe et attendez environ une journée. S'il n'y a aucun signe de réactions pathogènes, vous pouvez boire la boisson en toute sécurité.

Les meilleures recettes pour une mère qui allaite

Malgré ses propriétés bénéfiques, la menthe pour l'allaitement maternel le premier mois n'est pas recommandée. Le corps de l'enfant étant encore trop faible et ne s'adaptant qu'à l'environnement.

À partir du deuxième mois, vous pouvez commencer lentement à préparer des infusions de menthe. Vous pouvez utiliser l'une des recettes les plus populaires:

  1. Avec l'ajout de sauge. Vous devrez mélanger dans un récipient 1 cuillère à soupe de menthe et 1 cuillère à soupe de sauge (hachée). Et versez un mélange de 1 litre d'eau chaude. La perfusion doit être maintenue pendant 20 minutes. Ensuite, vous pouvez boire.
  2. Menthe. Vous devez verser 1 cuillère à café de menthe hachée (ou 10 feuilles de frais) 1 litre d'eau bouillante. Et laissez infuser environ 30 minutes. La boisson peut être conservée au réfrigérateur et consommée réfrigérée..
  3. Baie. Des baies fraîches ou séchées (framboises, sorbier, mûres, myrtilles, etc.) sont ajoutées à l'infusion de menthe standard.

Vous pouvez ajouter au thé à la menthe les feuilles d'autres plantes utiles (fenouil, graines de carvi), agrumes (zeste), gingembre ou cynorrhodon. Tout ingrédient avant utilisation doit également être vérifié pour les allergies chez l'enfant..

Pendant l'allaitement, une jeune mère doit être particulièrement vigilante quant aux aliments qu'elle utilise. Sinon, au lieu de bénéficier, ils peuvent affecter négativement le corps du nouveau-né. Les infusions de menthe poivrée doivent être bues doucement, en petites quantités. S'il y a des inquiétudes quant à leur sécurité pour la santé du bébé, abandonnez-les complètement pendant au moins un an après l'accouchement.

Les avantages et les inconvénients de la menthe poivrée pour les mères qui allaitent

Votre bébé tant attendu est donc né! Il semble que toutes les peurs et les doutes derrière et devant n'attendent que des moments heureux. Mais souvent, c'est différent et toutes les difficultés sont à venir. Cela s'applique principalement à l'allaitement maternel. Après tout, les bienfaits du lait maternel ont été prouvés à plusieurs reprises, il est tout simplement impossible d'imaginer une meilleure nutrition pour l'enfant.

La plupart des jeunes mères veulent sans aucun doute nourrir leur bébé elle-même et ne pas jouer avec des biberons et des tétines sans fin. Mais, d'autre part, tout le monde sait que la nutrition d'une femme qui allaite doit être correcte, vous devez surveiller ce que vous mangez.

Et comment ne pas nuire à votre enfant et ne pas être constamment stressé, en pensant à ne pas manger quelque chose de superflu? Il est nécessaire de se préparer mentalement à l'avance au fait que l'allaitement devra se priver de bien des manières, mais tout cela est temporaire et pas éternel.

Propriétés et caractéristiques du thé à la menthe

La menthe poivrée est une plante à l'arôme délicat et apaisant. Les feuilles de menthe poivrée sont délicieuses pour les boissons et la nourriture.

Les scientifiques ont récemment commencé à étudier le thé à la menthe, car la plupart des gens pensaient que c'était juste une boisson savoureuse. Certains ont commencé à l'utiliser en grande quantité, puis n'ont pas pu comprendre les raisons de leur mauvaise santé. Après des recherches, il a été révélé que le thé à la menthe avait également un certain nombre de contre-indications. Bien sûr, ils ne sont pas si effrayants et il n'y en a pas beaucoup, mais vous devriez le savoir.

Ne buvez pas cette boisson pour les personnes souffrant d'hypotension. Il y a des personnes intolérantes aux composants de la menthe. C'est rare, mais il vaut mieux ne pas se laisser emporter par une telle boisson afin d'éviter les allergies alimentaires..

En quantité raisonnable, la menthe lutte contre diverses inflammations, bénéficie au système digestif, a un effet calmant sur le système nerveux et est utilisée pour réduire la pression et les maux de tête..

Certaines personnes croient que la menthe peut améliorer la lactation et apaiser un bébé trop anxieux. En un mot, cette herbe qui semble utile de tous les côtés suscite beaucoup de discussions sur son utilisation pendant l'allaitement..

Et quelle menthe grandit avec nous?

Il existe plus de 25 types de menthe dans le monde, mais deux espèces sont communes en Russie - la menthe poivrée et bouclée.

Poivre

La menthe poivrée contient beaucoup de substance spéciale - le menthol, qui est ajouté, par exemple, dans les sucettes, le dentifrice. Tout le monde connaît ce goût. De plus, ce type de menthe a un effet calmant. Mais il s'avère que si vous allaitez, le menthol est interdit.

Ce qui est étrange, c'est que si vous utilisez une fois la menthe poivrée en grande quantité, cela peut augmenter la lactation chez une mère qui allaite. Eh bien, si vous l'utilisez constamment et en petites quantités, cette mauvaise herbe peut annuler la production de lait et la lactation. En effet, le menthol aide à arrêter les sécrétions muqueuses..

Si vous préférez l'allaitement maternel à artificiel, vous devez vous abstenir de boire du thé à la menthe. De plus, si la lactation n'a pas encore été établie. Cela vaut non seulement pour le thé à la menthe, mais aussi pour les bonbons sucrés, divers sirops médicinaux, dont l'huile essentielle de menthe.

Mais le menthol ne fait pas partie de tous les aliments aromatisés à la menthe. Pour vérifier la teneur en menthol, vous devez vous familiariser avec la teneur en substances de ce produit..

Cette herbe médicinale n'est pas recommandée pour les enfants de moins de 5 ans. Cela peut avoir un effet complètement inutile sur un nouveau-né. La menthe poivrée aide à réduire l'activité et peut provoquer des troubles du rythme cardiaque, vous devez donc être très prudent avec cette herbe.

Cependant, le thé à la menthe poivrée ne peut pas être appelé inutile. La menthe poivrée fait partie des frais qui doivent être appliqués pour mettre fin à la période de lactation. En effet, pour de nombreuses mères allaitantes, c'est aussi un gros problème, tout comme la mise en place de la production laitière.

Pour arrêter la lactation, vous devez faire du thé comme suit: environ 5 grammes (une cuillère à café avec le dessus) de feuilles de menthe poivrée séchées, versez un verre d'eau bouillante et laissez reposer pendant 20-30 minutes. Si vous avez des feuilles fraîches à portée de main, pas sèches, vous devez préparer une cuillère à soupe de menthe. Il est conseillé de boire quatre verres par jour. La perfusion peut être conservée au réfrigérateur pendant une journée, mais pas plus de.

Frisé

La menthe bouclée est très différente dans sa composition de sa menthe poivrée. Dans sa composition, il n'a pratiquement pas de menthol, mais il contiendra une autre substance - la carvone. Karvon a un excellent effet sur la production de lait.

Ce type de menthe aide à maintenir la production de lait maternel et à cette fin, il peut être consommé. Mais n'oubliez pas que cette plante est également médicinale et peut avoir des contre-indications, comme tout médicament. Il est nécessaire de surveiller votre bien-être et le comportement du bébé pendant que vous introduisez un nouveau produit.

Si vous ne savez pas quelle menthe est devant vous, il vaut mieux ne pas vous mettre en danger, vous et votre bébé. Utilisez du cumin et du fenouil pour maintenir la production de lait maternel, bien que l'effet soit doux, mais sans danger pour la santé.

Comment remplacer le thé à la menthe poivrée?

Si vous vouliez vraiment boire une tisane et que vous êtes une mère qui allaite, vous pouvez choisir la camomille comme ingrédient principal de la boisson. Elle, comme la menthe, peut calmer, mais ne peut pas nuire à la production de lait maternel. La camomille est également bénéfique pour le bébé. Elle aidera à le calmer, à soulager les crampes d'estomac..

Utilisez des fleurs de camomille séchées pour ce thé, mais vous pouvez également acheter de la camomille dans une pharmacie qui est déjà déchiquetée et emballée dans des sacs jetables. Mais trop souvent, ce thé n'est pas conseillé de boire, vous devez connaître la mesure en tout, boire d'autres boissons.

Si le bébé allaite encore, mais veut toujours boire du thé à la menthe poivrée: ajoutez quelques feuilles de menthe poivrée au thé vert pendant quelques minutes. Le menthol contenu dans le thé n'aura aucun effet sur votre corps..

Si vous ajoutez occasionnellement des feuilles de menthe poivrée aux aliments ou au thé, il est peu probable que cela ait un effet sur la production de lait, si la lactation est établie.

La lactation est un moment spécial où vous devez surveiller tout ce que vous mangez et buvez. Après tout, votre santé et celle du bébé est la chose la plus importante au monde!

Est-il possible pour une mère qui allaite de boire de la tisane verte?

Articles d'experts médicaux

Une mère qui allaite peut-elle boire du thé et quel type de thé est préféré? Cette question est très importante, surtout si vous avez un bébé au cours des trois premiers mois de sa vie. Après tout, c'est à cet âge que les enfants sont très sensibles à tout ce que les mères mangent et boivent lorsqu'elles sont nourries au lait maternel.

Les bienfaits du thé pour les mères en lactation

La maternité est la période où vous devenez plus conscient de décider d'une alimentation et d'un mode de vie plus sains. Qu'est-ce qui peut et ne doit pas être bu pendant l'allaitement? Vous pouvez boire de nombreuses boissons, mais il est important que votre enfant les tolère. Les boissons que vous ne pouvez certainement pas boire ne sont limitées que par une seule condition: l'intolérance de votre enfant. Il est important de se concentrer sur les boissons que ma mère a bu avant la grossesse et pendant le transport du bébé. Après tout, ils sont considérés comme habituels pour le bébé, vous pouvez donc les boire.

Il est très important que maman consomme suffisamment de liquides. Cela est nécessaire non seulement pour la production normale de lait, mais aussi pour la santé des intestins de la mère et du bébé. L'une des boissons que maman peut boire pendant la lactation est le thé. Parfois, la quantité de café est limitée et la seule boisson chaude est le thé. Quel thé convient le mieux aux mères qui allaitent? Bien entendu, la question de la tolérance individuelle est ici une priorité. Il est préférable de commencer à expérimenter avec le thé vert, car il est plus sain que le noir. Si, tout en buvant un bébé, vous buvez du thé vert et que le bébé n'a aucune réaction, vous pouvez continuer à le boire sans crainte.

Puis-je boire du thé vert pendant l'allaitement et à quel point est-il sain? Oui, il est sécuritaire de boire du thé vert lorsqu'il est consommé avec modération, car il n'aura pas d'effets secondaires sur le bébé. Vous devez choisir du thé vert qui ne contient que du thé et aucun autre ingrédient ou additif. Les effets des suppléments dans les thés verts sont inconnus et peuvent être défavorables au bébé. Le thé vert en bouteille est également sûr, car il ne s'agit que de thé sans additifs artificiels. S'en tenir au thé vert est le meilleur moyen d'apprécier votre boisson lorsque vous allaitez. Mais cela ne signifie pas que vous pouvez boire une tasse toutes les heures..

Quelle quantité de thé vert est sans danger pour l'allaitement? Seulement deux tasses par jour, avec chaque tasse d'environ 23 ml, sont sans danger. Le thé vert est riche en plusieurs antioxydants, mais contient également de la caféine. Une tasse (23 ml) contient environ 29 mg de caféine, tandis que l'apport quotidien de caféine (de toutes les boissons) pendant la lactation ne doit pas dépasser 300 mg par jour.

Boire des quantités excessives de thé vert peut provoquer un excès de caféine dans le lait maternel, ce qui peut entraîner des effets secondaires chez le bébé: irritabilité et agitation, augmentation de la motilité intestinale, diarrhée, troubles du sommeil et coliques.

De plus, on croit qu'un excès de thé vert peut réduire votre production de lait maternel. Un produit chimique appelé tanin, présent naturellement dans le thé, peut interférer avec l'absorption du fer dans le corps. Cela se produit lorsque l'excès de thé vert est consommé avec des aliments riches en fer, tels que les légumes à feuilles vertes. Lorsque vous mangez des produits d'origine animale comme la viande, il n'y a aucun effet.

Si votre enfant ne tolère pas le thé vert, il n'est pas nécessaire que ce soit le cas avec d'autres types de thé. Le thé blanc peut également être utilisé pendant l'allaitement, car il conserve toutes les propriétés bénéfiques du thé vert. Ce type de thé est considéré comme le plus riche en éléments utiles, car il est collecté auprès des plus jeunes branches de thé. Il se prête au moindre traitement, qui contient beaucoup d'antioxydants. Le thé blanc contient des nutriments et des propriétés antimicrobiennes qui protègent le corps contre les maladies. Il contient des tanins, du fluorure et des flavonoïdes tels que les catéchines et les polyphénols. Ces composés sont responsables des divers bienfaits de ce thé. Avec tant de propriétés anti-âge et antioxydantes, ce thé est vraiment bon pour nous tous. Les bienfaits pour la santé incluent son effet antioxydant. La présence de radicaux libres dans le corps entraîne des dommages aux organes du corps. Il contient des polyphénols, qui aident à neutraliser ces radicaux libres, les rendant moins destructeurs. Les résultats de l'étude montrent que ce thé peut augmenter l'effet antioxydant des organes, ainsi que du plasma, y ​​compris par le biais du lait maternel transmis au bébé. Le thé blanc a des avantages chez les bébés prématurés, car les extraits de thé blanc avec ses propriétés antioxydantes aident à la neuroprotection des cellules cérébrales du bébé.

Maman peut également boire du thé noir pendant l'allaitement, mais rappelez-vous qu'il contient beaucoup de caféine. Le thé noir fort peut causer de la constipation chez maman ou bébé, quelque chose à retenir.

Le thé à l'hibiscus pour les mères qui allaitent peut être bu avec prudence. Ce thé est séché à partir de feuilles d'hibiscus, qui a un arôme spécifique et peut devenir un allergène pour un enfant. C'est pourquoi il est nécessaire de consommer cette boisson dans les premiers stades de la lactation, en évitant les réactions allergiques.

Avantages ou inconvénients pour les mères allaitantes de la supplémentation en thé

Si l'enfant tolère bien tel ou tel type de thé, vous devez vous y arrêter. Il n'est pas recommandé d'expérimenter avec différents types de thé. Mais certaines fonctionnalités permettent aux mamans de boire du thé au lait avec de la crème ou du miel.

Boire du thé noir avec un peu de lait est la façon dont des millions de personnes commencent leur journée. Chacun de ces ingrédients a de puissants avantages pour la santé. Les polyphénols que l'on trouve dans le thé noir sont largement responsables de ses bienfaits pour la santé. Ces composés chimiques agissent comme des antioxydants qui aident à protéger votre corps contre les radicaux libres - des composés instables qui causent des dommages aux cellules. De tous les aliments contenant du calcium, les produits laitiers, y compris le lait, ont la concentration la plus élevée par portion. Le calcium, un minéral important pour la santé de votre bébé, remplit des fonctions telles que la création et le maintien des os et des dents, la transmission des influx nerveux, la régulation de la fréquence cardiaque et la coagulation. La consommation régulière de lait ajouté au thé noir peut interférer avec l'activité de l'insuline et réguler le taux de glucose de votre bébé. Si le bébé est prématuré, il est sujet à des fluctuations du taux de glucose, et le thé au lait peut réguler cela. Cependant, le thé au lait pendant l'allaitement a certaines précautions. Le lait peut provoquer des coliques chez les bébés. Et même une petite gorgée de lait dans le thé peut être la raison. Par conséquent, malgré tous les bienfaits du thé au lait, il est nécessaire que vous contrôliez la réaction de votre bébé à une telle boisson.

La maman allaitante peut-elle prendre le thé au citron? Bien sûr, l'acide citrique contient de la vitamine C, qui stimule la réactivité immunitaire. En outre, le thé au citron a une excellente propriété de réhydratation, et il peut étancher votre soif et en même temps apporter des avantages. Le citron améliore les bienfaits du thé car le jus d'agrumes rend les antioxydants du thé plus accessibles à votre corps. Les catéchines de thé préfèrent un environnement acide plutôt que alcalin. Lorsque le thé passe de l'estomac d'un environnement acide à un environnement plus alcalin de votre intestin grêle, les catéchines se décomposent. Votre corps peut absorber jusqu'à six fois plus de catéchines si le thé contient du citron. Le jus de citron réduit également l'effet de certains composés du thé, ce qui peut limiter la capacité d'absorption du fer des aliments..

Les citrons sont naturellement riches en vitamine C, un puissant antioxydant. La vitamine C est vitale pour le développement et la réparation des tissus de bébé, y compris la peau, les ligaments, les vaisseaux sanguins, les os, le cartilage et les dents. La vitamine C est également importante pour la guérison rapide des plaies et la formation de tissu cicatriciel. Par conséquent, les mères peuvent boire du thé au citron pendant l'allaitement, ce qui peut être encore plus bénéfique que le thé ordinaire.

Est-il possible d'allaiter du thé maternel au gingembre? Il est clair qu'une telle plante provoque une odeur et un goût spécifiques de thé, ce qui peut affecter la qualité du lait maternel. Mais seule une consommation excessive de gingembre peut provoquer l'amertume du lait. Si le gingembre est présent dans le thé avec modération, il est très sain. Lorsque vous donnez du lait maternel à votre bébé, les besoins nutritionnels de votre corps changent. Le gingembre peut aider votre corps à mieux absorber les nutriments de vos aliments. Le thé au gingembre peut vous donner un regain d'énergie instantané en raison de l'activité des antioxydants qu'il contient..

Le gingembre peut également améliorer la fonction protectrice des cellules sanguines et prévenir les maladies virales mieux que n'importe quel médicament. C'est pourquoi en hiver, le thé au gingembre est très important pour une femme qui allaite et dont le système immunitaire est légèrement affaibli..

La bergamote est un supplément de thé qui donne une saveur particulière à cette boisson. Mais comme tout supplément, il peut provoquer des réactions indésirables chez l'enfant. C'est pourquoi le thé à la bergamote peut être nocif pour une mère qui allaite..

Est-il possible d'allaiter du thé maternel aux framboises? Les framboises peuvent être un produit très allergène et peuvent entraîner une réaction grave. Le thé aux framboises est considéré comme un excellent remède contre le rhume, d'autant plus que de nombreux médicaments ne sont pas autorisés pour la mère pendant l'allaitement. De plus, les framboises sont riches en fer et contribuent à augmenter la production de lait. Il existe un certain désaccord quant à savoir si les framboises doivent être utilisées pour la lactation, compte tenu de toutes les propriétés bénéfiques. Mais il vaut mieux éviter de manger des framboises avant que votre bébé ait six mois..

Sous quelle forme vaut-il mieux boire du thé à son profit: est-il possible d'avoir du thé sucré ou du thé à la confiture pour une maman allaitante? Vous pouvez boire du thé avec du sucre à une mère qui allaite, mais vous devez tenir compte du fait que son excès affecte non seulement l'excès de poids, mais aussi le comportement de l'enfant. Un excès de glucose dans le sang peut provoquer une augmentation transitoire de l'insuline chez l'enfant, qui risque de développer un diabète à l'avenir. Le thé à la confiture n'est pas très utile, mais il y a un risque d'allergies, donc ce thé n'est pas recommandé.

Beaucoup disent qu'il est utile pour une mère qui allaite de boire du thé avec du lait concentré. Le lait condensé est un sucre cuit qui est combiné avec du lait en poudre. Par conséquent, un tel produit n'est pas utile, mais plutôt nocif en raison de la teneur en une énorme quantité de sucre. Cela affecte le processus de formation du lait et, par conséquent, la mère qui allaite n'a pas besoin de boire du thé avec du lait concentré.

Est-il possible d'allaiter du miel de mère avec du thé? Le miel est à juste titre considéré comme un produit très utile. Le miel est l'un des édulcorants les plus anciens sur terre avec plusieurs avantages pour la santé. Il contient du fer et une petite quantité de calcium, d'acide folique, de vitamines C et B.

Un miel bien préparé peut même aider à renforcer le système immunitaire de votre mère..

Il n'y a aucune preuve scientifique des effets secondaires de l'utilisation du miel pendant l'allaitement. Dans la plupart des cas, le miel est sans danger pour les mères qui allaitent. En général, il est utile d'éviter de prendre du miel si vous êtes sensible au pollen, au céleri ou à d'autres produits apicoles. Évitez également de prendre du miel avec du thé si vous souffrez de diabète ou d'hyperglycémie. Le thé au miel est bon pour l'allaitement, car il apaise et soulage les symptômes du rhume. Le miel apaise les maux de gorge. Ces ingrédients naturels sont également sans danger pour le bébé. Cependant, si vous remarquez une éruption cutanée, des irritations ou une diarrhée peu de temps après l'allaitement, cela peut indiquer que votre enfant est sensible au miel et que vous ne devriez plus boire de thé avec du miel..

Tisanes pour l'allaitement

Ces dernières années, le thé d'herbes saines est devenu très populaire. La tisane est une combinaison de différents éléments et parties de différentes plantes. Il ne contient pas de feuilles de thé. En buvant une tisane bien trempée, maman peut absorber tous les nutriments sous une forme accessible. Pendant que vous allaitez, il est important de savoir que ce que vous mangez ou buvez est sans danger pour votre enfant ou non. Votre alimentation pendant la lactation affecte directement votre santé et le développement de votre bébé. Alors que la plupart des gens croient que la tisane aide à purifier le sang et à augmenter la synthèse du lait maternel, les études médicales n'ont pas encore confirmé les avantages exacts qu'elle offre aux jeunes mères. Comme tous les autres aliments que vous consommez, la tisane peut également pénétrer dans votre circulation sanguine et faire tremper votre lait maternel. Un tel thé, pendant que vous allaitez, peut même nuire à la quantité et à la qualité de votre lait. Par conséquent, toutes les tisanes ne sont pas sûres pour l'allaitement, car tous les ingrédients naturels ne signifient pas qu'elles sont sûres.

Certaines tisanes sont mieux consommées avec modération car elles ont une teneur en substance concentrée..

La tisane fournit divers nutriments nécessaires au corps du bébé et de la mère. Contrairement au café, la tisane est sans caféine. Il aide à réduire l'anxiété et le stress..

Boire des tisanes peut vous aider à incorporer des liquides dans votre alimentation quotidienne afin que vous ne buviez pas toujours uniquement de l'eau..

Quel que soit le type de tisane que vous buvez, assurez-vous de ne pas boire plus de deux tasses par jour.

La camomille est une plante apaisante utile qui est efficace dans de nombreuses pathologies. Lorsqu'une femme nourrit son bébé avec du lait, la camomille est une herbe sûre, pour vous et votre bébé. Le thé à la camomille est connu pour ses effets apaisants et soulage les douleurs à l'estomac ou les maux de tête sévères. Si vous souffrez de stress ou d'anxiété excessive, la tisane peut rester calme et détendue. Le thé à la camomille pendant la phase d'alimentation du bébé aide la mère à apaiser le système nerveux non seulement du sien, mais aussi du bébé, ce qui l'aide à mieux dormir. Lorsque vous allaitez, si vous ne pouvez pas bien dormir et souffrez d'anxiété, le thé à la camomille chaud avant le coucher peut être une bonne option.

Le thé à la camomille est une tisane efficace pour vous soulager de l'anxiété. Il détend également les muscles des intestins et améliore le processus de digestion de la mère et du bébé. Une autre raison importante de boire du thé à la camomille pendant la lactation est sa capacité à stimuler le système immunitaire. Selon des études scientifiques, cette plante renforce le système immunitaire et protège votre corps contre de nombreuses maladies, telles que le rhume, la grippe et les infections virales..

La présence de certains composés dans le thé à la camomille en fait un anticoagulant efficace. La consommation régulière de thé à la camomille améliore la circulation sanguine et stimule les vaisseaux sanguins sains.

Compte tenu de toutes les propriétés bénéfiques de ce thé, vous pouvez consommer une quantité modérée de thé à la camomille pendant l'allaitement.

Est-il possible de prendre un thé au fenouil pour la mère qui allaite? Le fenouil contient des substances biologiquement actives qui peuvent, comme les hormones féminines, augmenter la quantité de lait maternel. Ce thé est également utile pour les enfants souffrant de coliques - il élimine efficacement l'excès de gaz des intestins, il peut donc être utilisé par la mère pendant la lactation.

Le thé à la rose musquée pour une mère qui allaite peut être bénéfique en raison de ses propriétés protectrices pour le foie. Par conséquent, pour les enfants atteints de jaunisse, le thé à la rose musquée peut être un traitement efficace. La rose musquée est pleine de vitamines et de minéraux, elle est riche en substances biologiquement actives, vitamines C, A, K, P, pectine, oligo-éléments, et grâce à cette fonctionnalité, elle est capable de vaincre diverses maladies, notamment le foie, les reins et les voies urinaires. La rose musquée apaise le système nerveux et prévient la fatigue de la mère et aide l'enfant à combattre l'anémie.

Le thé au tilleul est utile pour augmenter l'immunité et n'a pas une forte allergénicité, donc les mères peuvent boire ce thé pendant la lactation. En revanche, le thé à l'origan et au thym peut non seulement provoquer des allergies, mais aussi affecter le goût du lait, il n'est donc pas recommandé aux mères allaitantes de le prendre.

Peut-on donner du thé au jasmin aux mères qui allaitent? Le thé au jasmin est la forme la plus connue de thé aromatique. Le thé au jasmin, comme tout autre thé vert ou thé noir, contient de la caféine. Cela signifie que même si vous pensez que boire du thé au jasmin vous fait vous sentir alerte, évitez de boire plus de deux tasses lorsque vous allaitez..

La menthe poivrée est une herbe apaisante mieux connue pour traiter la douleur des gencives, les problèmes d'estomac et les problèmes digestifs. L'effet apaisant de la menthe poivrée réduit l'anxiété, la diarrhée et les flatulences. L'ingrédient actif de la menthe poivrée a des propriétés antifongiques, antibactériennes et antivirales..

Le thé à la menthe poivrée est un excellent booster d'énergie et aide à surmonter le stress et l'anxiété pendant l'allaitement. Le mentanol, présent dans la tisane, sert de relaxant musculaire et procure une relaxation considérable des mamelons lors de l'alimentation..

Mais, malgré les propriétés bénéfiques, il est recommandé pour une mère qui allaite d'éviter le thé à la menthe, car cela réduit l'approvisionnement en lait maternel. Les chercheurs concluent que le méthanol présent dans la menthe poivrée peut passer dans le lait maternel et provoquer des diarrhées ou des irritations cutanées chez votre bébé. La menthe poivrée peut provoquer ou intensifier la régurgitation chez un enfant. L'herbe apaisante détend la valve qui sépare l'estomac de l'œsophage, ce qui provoque une régurgitation.

Au lieu de cela, vous pouvez boire du thé avec de la mélisse pour apaiser une mère qui allaite..

Le thé Ivan est souvent recommandé aux mères allaitantes souffrant d'insomnie et de mauvaise humeur enfantine. Mais vous devez vous rappeler que ce thé a des fleurs qui peuvent provoquer des réactions allergiques chez un enfant.

Boire du thé pendant l'allaitement est nécessaire pour reconstituer les pertes que maman a régulièrement pendant la lactation. Mais même le meilleur médecin ne pourra pas vous conseiller quel thé choisir. Après tout, vous seul pouvez décider quel thé convient à votre enfant et boire cette boisson en particulier.

Up