logo

Un mal de tête est une maladie désagréable qui a dépassé chaque personne au moins une fois dans sa vie. Vous ne devez pas ignorer un mal de tête, car cela peut être le signe d'une maladie plus grave. Un type de mal de tête particulièrement désagréable est la migraine, qui peut être insupportable et causer de graves dommages au cerveau..

La grande majorité des personnes souffrant de maux de tête regardent dans une armoire à pharmacie à domicile et prennent des pilules. Mais seules les mères qui allaitent peuvent le faire pas toujours, afin de ne pas nuire au bébé. Il est préférable de demander l'aide d'un médecin qui identifiera la cause de la migraine et prescrira le bon traitement..

Types de maux de tête chez les jeunes mères

Les maux de tête chez les jeunes mères peuvent être très différents. Tout dépend de la cause de la migraine. Il pourrait être:

  • la présence de pathologies du système nerveux et respiratoire;
  • blessures
  • problèmes avec les navires;
  • fatigue, fatigue;
  • changement atmosphérique.

Un diagnostic ne peut être posé que si les symptômes du patient sont correctement décrits. Par exemple, la migraine peut survenir sous une forme légère ou sévère, à long ou à court terme, persistante ou paroxystique. De plus, il est important de savoir exactement où la douleur est donnée - dans les tempes, dans le front ou dans la profondeur du crâne.

Si une migraine chez une jeune mère pendant l'allaitement est causée par un stress ou une tension, elle se caractérise par une sensation compressive et compressive du crâne. Une situation similaire peut être répétée périodiquement et ne passer qu'après un repos en position horizontale (mieux encore - dormir).

Une mère qui allaite peut également avoir une migraine chronique. C'est une conséquence des changements hormonaux dans le corps d'une femme qui allaite. Dans une telle situation, la douleur peut provoquer n'importe quoi, même certains aliments ou, à l'inverse, la famine. Les maux de tête s'accompagnent d'un «bouquet» désagréable de nausées, de peur de la lumière et de faiblesse.

Algorithme d'action

Lors du choix d'un médicament, tenez compte du danger probable pour votre enfant. Si vous lisez la description du médicament et n'êtes pas sûr de son effet sur le corps des enfants, consultez un médecin.

Alors, que doit faire maman pendant la lactation avec un mal de tête sévère?

  1. Ne vous auto-méditez pas. Seul un médecin doit prescrire des médicaments ou prescrire un autre traitement.
  2. En cours de traitement médicamenteux, surveiller les effets secondaires chez le bébé.
  3. Privilégiez les méthodes de traitement les plus douces et renforcez le système immunitaire.
  4. Prenez le médicament immédiatement après l'allaitement, jusqu'à ce qu'il commence à agir dans le corps à pleine capacité.
  5. Si une mère qui allaite doit prendre un médicament contre la migraine, qui est contre-indiqué pendant l'alimentation, alors pour la durée du traitement, le bébé doit être sevré. Pour que la lactation persiste, le lait maternel doit être exprimé et éliminé..
contenu ↑

Mieux vaut traiter une crise d'hépatite B?

Médicaments approuvés

Pour lutter contre une crise de migraine, des médicaments puissants contenant de l'ergotamine sont souvent nécessaires. Cependant, cette substance est contre-indiquée pendant l'allaitement, car elle peut entraîner des nausées, des vomissements et des convulsions chez le bébé..

Cependant, les migraines doivent être traitées même avec l'allaitement maternel. Le plus tôt vous commencez à le faire, mieux c'est.

Paracétamol

Médicament bien connu avec effet analgésique (analgésique) et antipyrétique (réduit la fièvre). Il doit être pris, tout d'abord, avec de la fièvre, dont l'une des conséquences est un mal de tête qui se transforme en migraine.

De plus, le paracétamol soulage l'inflammation. L'effet du médicament se manifeste environ 30 à 45 minutes après l'administration. Après 4 heures après la prise, la mère peut commencer à nourrir le bébé. Le dosage est individuel. En plus du paracétamol lui-même, il existe un certain nombre de médicaments avec cette substance active dans la composition: efferalgan, panadol. Ils sont autorisés à recevoir des bébés dès les premiers jours de leur vie.

Ibuprofène

Comme le paracétamol, il appartient à la catégorie des anti-inflammatoires non stéroïdiens. L'ibuprofène a un effet antipyrétique et analgésique brillant. Le médicament pénètre rapidement dans la circulation sanguine, et donc l'effet maximal se produit après 30 minutes. 3 heures après l'avoir pris, la mère peut déjà allaiter son bébé. Le médicament est sans danger pour les enfants, il peut être pris dès les premiers jours de vie.

Médicaments populaires contenant de l'ibuprofène dans la composition:

Les effets indésirables ne se produisent pratiquement pas. La dose quotidienne pour une femme qui allaite est de 400 mg une fois ou 4 comprimés par jour.

Kétoprofène et Naproxène

Ces médicaments ont un effet analgésique et anti-inflammatoire, mais ils doivent être utilisés avec prudence par une femme qui allaite.

Ils sont, en principe, autorisés pendant l'allaitement, mais les experts n'ont pas entièrement étudié leurs propriétés et leurs effets secondaires sur la mère et le bébé. Par conséquent, on ne peut pas parler avec confiance de la sécurité des médicaments..

Il est donc recommandé de prendre ces médicaments en dernier recours et une seule fois pour éviter des conséquences négatives..

Moyens interdits

Analgin est un tabou sans ambiguïté pour les mères qui allaitent. Ce médicament est toxique et affecte donc négativement la mère et l'enfant.

Les analgésiques avec des molécules similaires dans la composition sont également dangereux: tempalgin, sedalgin, pentalgin, etc. Un certain nombre de composants dangereux sont présents dans tous ces médicaments:

  • Barbituriques Inhiber l'activité du système nerveux central.
  • Codéine. Substance analgésique narcotique qui interrompt la respiration d'un bébé.
  • Caféine. Provoque une agitation nerveuse chez les nourrissons, perturbe le sommeil.

Autres méthodes

Pas toujours avec un mal de tête, il est précipité de se précipiter à la pharmacie pour des médicaments. Vous pouvez essayer d'autres méthodes simples mais efficaces pour lutter contre la migraine. Ils soulageront non seulement la douleur, mais auront également moins de mal pour le corps de la mère et du bébé.

  1. Thé noir fort avec beaucoup de sucre. N'ayez pas peur, à un moment donné, une telle boisson ne nuira pas à votre bébé et ne provoquera pas d'allergies.
  2. Massage crânien. Vous pouvez le faire vous-même, mais c'est encore mieux que quelqu'un prenne soin de vous. La tête doit être massée du haut de la tête en cercle, en tombant. Imaginez que vous mettez un chapeau. Les mouvements doivent être doux, mais une légère pression doit être appliquée. Les cheveux de massage doivent être saisis et tirés, ce qui vous distraira des migraines et détendra les muscles de la tête.
  3. Applicateur. Un autre outil efficace et commun est un applicateur à aiguille. Placez-le à l'arrière de la tête pour que la pression soit uniforme et restez là pendant au moins une heure.
  4. Douche chaude. Personne n'a encore annulé les propriétés curatives de l'eau.
contenu ↑

La prévention

Ce n'est un secret pour personne qu'il est plus facile de prévenir un mal de tête que de le traiter. Pour la prévention de la migraine, les mères allaitantes doivent respecter les règles suivantes:

  • Observez le sommeil et l'éveil. Il est recommandé de coucher avec votre enfant.
  • Promenade quotidienne à l'extérieur.
  • Bien manger. Le régime alimentaire des femmes qui allaitent doit contenir des protéines, des graisses et des glucides. Vous pouvez penser aux régimes après.
  • Restez calme, évitez le stress.
  • Refusez les boissons chocolatées et toniques, ainsi que les produits contenant de la caféine. Cela devrait être fait progressivement..
  • Éliminez les mauvaises habitudes. Cigarettes et alcool - un tabou pour les mères enceintes et allaitantes. Il vaut mieux les refuser avant même la grossesse.

Différents types de maux de tête pendant la lactation nécessitent un diagnostic préalable. Ce n'est qu'après avoir découvert la raison, que le médecin pourra choisir le traitement optimal qui apportera un bénéfice maximal à la mère et ne nuira pas à l'enfant. À son tour, une femme doit suivre les instructions du médecin. N'oubliez pas qu'un mal de tête est un signal que le corps est au bord de l'épuisement, des mesures radicales doivent donc être prises.

migraine maux de tête et allaitement

La période d'allaitement se produit après l'accouchement. À ce moment, le corps de la femme subit un stress grave, des changements hormonaux se produisent. Ce fait peut à la fois réduire la migraine pendant l'allaitement et augmenter le nombre de crises et leur intensité. Il y a beaucoup plus de possibilités de traiter les maux de tête et les migraines pendant l'allaitement que pendant la grossesse. Certains médicaments sont totalement sûrs pendant la lactation, tels que: le paracétamol et l'ibuprofène. Lors de la prise de ces médicaments, vous pouvez ne pas observer de périodes d'alimentation spéciales. Cependant, si vous prenez d'autres analgésiques, il est préférable de les prendre immédiatement après le repas. Ainsi, assurant leur plus faible concentration en lait au moment de la prochaine tétée. Si votre migraine peut difficilement être qualifiée de «légère», vous n'avez pas besoin de souffrir de douleur intense pendant l'allaitement. Cela peut même être nocif! Dans ce cas, une consultation spécialisée sur les maux de tête est nécessaire. Vous et le médecin choisirez le meilleur traitement. Même si vous devez prendre des médicaments interdits pendant la lactation, il existe une issue. Par exemple, vous devrez vous procurer à l'avance des stocks de lait pendant la période où vous ne prenez pas de drogue et l'utiliser le jour où vous en prenez..

Traitement de la migraine avec lactation

La recette la plus courante et optimale pour traiter la migraine avec lactation est:

  • Ibuprofène: 1 ou 2 comprimés (dose totale 400-600 mg).
  • Paracétamol: 1 comprimé, mais pas plus de 6 comprimés par jour.
  • Vous pouvez essayer de prendre un médicament homéopathique - spigelon: 1 comprimé 3 fois par jour, jusqu'à 6 comprimés en cas de crise de migraine.

L'aspirine et les médicaments contenant de la caféine ne sont pas recommandés. Toutes les préparations d'ergotamine sont interdites. Le médicament antiémétique métoclopramide (cerucal, raglan) ne doit pas non plus être pris.

Une attention particulière dans le traitement de la migraine et des maux de tête, tant pendant la grossesse que pendant l'allaitement, doit être accordée aux techniques de relaxation telles que: la thérapie par biofeedback, le massage léger de la tête et du cou, l'acupuncture. Un complexe de traitement sélectionné de manière optimale vous permettra de maîtriser les maux de tête et les migraines.

triptans pendant la grossesse et pendant l'allaitement

Il n'y a pas de conclusion définitive quant à l'innocuité de la prise de triptans contre la migraine pendant l'allaitement (lactation). Les instructions pour l'utilisation des triptans disent: "L'allaitement maternel doit être évité pendant 24 heures après la prise de sumatriptan." Cependant, des sources étrangères respectées écrivent déjà sur l'absence de l'effet du sumatriptan sur l'enfant, car il pénètre dans le lait à très petites doses. De nouvelles données n'ont pas encore été accumulées pour le relaxax, et le mode d'emploi vous recommande de refuser d'allaiter dans les 24 heures après la prise de la pilule.

Pour une confiance totale dans la sécurité des analgésiques pendant l'alimentation, ne dépassez pas 2 jours de médicament par semaine. Si vos crises de migraine sont devenues fréquentes, consultez un spécialiste des maux de tête pour une sélection de traitements préventifs. Vous ne pouvez prendre le sumatriptan pendant la lactation qu'après avoir consulté un médecin, en observant toutes les mesures de sécurité nécessaires. Dans certains cas, cela vaut mieux que de subir des attaques graves..

Consultez un médecin pour trouver un traitement contre la migraine ou les maux de tête pendant l'allaitement.

Naprienko Margarita Valentinovna
Médecin-chef, docteur en sciences médicales, professeur, neurologue de la plus haute catégorie

Ekusheva Evgenia Viktorovna
Neurologue, MD, professeur

Latysheva Nina Vladimirovna
Neurologue, Ph.D.

Oransky Alexander Vladimirovich
Chiropracteur, réflexologue, candidat en sciences médicales

Migraine

Répondre au message de kuka le 22 février 2013, 18:48
Je ne veux pas faire peur, mais il y a un peu plus d'un an, j'ai eu une autre crise de migraine et un désir de nourrir l'enfant à tout prix. Ni le massage ni les diverses pratiques ne m'ont beaucoup aidé. L'attaque dure depuis deux semaines (qui souffre de migraine, mais pas un mal de tête, quoique fort, me comprendra.) Pas un seul médecin ne dit quoi que ce soit d'intelligible, dès que j'ai entendu que l'enfant avait 6 mois. J'ai demandé ce qu'il fallait faire avec mes mains, comme être patient. avec tout mon IRM et ainsi de suite. Je ne dirai rien de plus, effrayant. Je suis resté allongé sur la table du médecin pendant 4 heures, il avait peur de provoquer un accident vasculaire cérébral. La vérité alors tous les examens ont confirmé qu'il ne s'agissait pas d'un accident vasculaire cérébral, ils n'ont même pas vu de micro-AVC.
en conséquence, maintenant je peux moi-même faire face à l'enfant, travailler au moins un peu. la fille se livre toujours au mélange, belle butuz.
sur la quantité à nourrir, a trouvé plus tard un article intéressant, lisez
http://www.llli.org/russian/nb/anatomy.html
bien, et comment préparer le lait, vous serez informé par les consultants omniprésents de GV. Dans mon cas, le bébé était déjà plus âgé, mais nous avons seulement essayé de commencer des aliments complémentaires une semaine plus tard, une demi-cuillère tous les deux jours. C'était dommage d'arrêter le lait. J'aurais entendu un médecin distinct J'aurais tout sur les étagères, je ne t'écrirais plus autant de lettres maintenant.
Prenez soin de vous, soyez en bonne santé!

Répondre au message Violin-Ka le 22 février 2013 à 18:46
votre douleur pour la migraine n'a rien à voir, auquel cas oui massage = salut

Lisa_Alisa, mais pouvez-vous conseiller un médecin spécifique qui vous a aidé? c'est possible en privé.

Lors d'une attaque, j'ai fait des injections de no-shpa, encerclé. Ma migraine provoque des vomissements. ((Je ne dirai pas que l'attaque est immédiatement supprimée, mais cela devient plus facile.

À un moment donné, les injections de spazmaline et circulant par voie intraveineuse ont aidé, mais dernièrement, je préfère simplement dépasser le moment de l'attaque.

Éliminez la cause (à savoir, rétrécissez les vaisseaux dilatés) et, en conséquence, la douleur passe également. Mais il est recommandé de les prendre au début de l'attaque, sinon ils peuvent ne pas aider (parfois ça m'aide, même si je n'ai pas pris la pilule tout de suite. Mais il vaut mieux ne pas attendre).

Oui, ils décollent complètement. C'est comme si de rien n'était. Après une demi-heure, un maximum d'une heure. Parfois, il arrive qu'après 12 heures, l'attaque reprenne, puis je répète la pilule, mais c'est plutôt l'exception. La vérité est que je ne sais pas si cela affecte tout le monde. Peut-être qu’ils ne vont pas chez qui.

Mais encore, personne n'a rencontré de tels problèmes dans le domaine de la guerre? personne ne vous conseillera sur l'alimentation si vous devez encore recourir à cette mesure? Je chercherai un masseur demain ou après-demain. Mais ces experts qui ont été recommandés au début du sujet, je ne les trouverai pas ici. Il n'y a pas une telle chose.

Lisa_Alisa, la caféine semble dilater les vaisseaux sanguins (la caféine y pénètre) ?
Avec la migraine, les vaisseaux sont déjà très dilatés et donc douloureux. Peut-être que vous n'avez pas de migraine?

Les instructions à Sumatriptan disent: "à utiliser avec lactation avec prudence. Il n'est pas recommandé d'allaiter un enfant après avoir pris Sumatriptan dans les 24 heures"

Et, en passant, la caffétine est définitivement contre-indiquée en cas d'hépatite B - elle est écrite dans les instructions (et la composition est toujours là).

Entre deux maux, vous devez choisir un plus petit - il vaut mieux ne pas nourrir de triptans et un jour que le risque d'avoir un accident vasculaire cérébral (au moins avec la migraine, les médecins préviennent à ce sujet).

kuka, ma migraine est apparue après la première naissance. Et puis je suis enceinte ou j'allaite. Ou allonger, ou avec des coups de feu supprimés cette condition. J'ai essayé de supporter les dernières attaques.
Soit dit en passant, les mêmes médicaments, mais sous forme de comprimés n'aident pas du tout.

Vous pouvez essayer toutes sortes d'options non médicamenteuses, des points de massage sur le bras. Mais soit ma patience n'est pas suffisante, soit l'effet n'est pas si perceptible. Quelque chose s'est mal passé avec moi.
Le médecin conseille de tenir un journal de la migraine, d'écrire tout ce qui a été mangé, fait la veille, comment l'attaque a commencé, combien elle a été douloureuse. Après un certain temps, il peut être possible d'identifier un facteur, peut-être le stress ou un produit qui provoque une attaque. Mais jusqu'à présent, je n'ai pas eu la patience et le temps.

Lisa_Alisa, remerciements spéciaux pour les recommandations.
Depuis quelque temps, je pense au manuel. Reste à décider.

Voici ce que sur Internet:
«Un certain nombre d'analgésiques sont autorisés pour l'allaitement. Pendant cette période, l'ibuprofène, le diclofénac et le paracétamol peuvent être utilisés pour arrêter les crises de migraine, qui peuvent être combinées avec la dompéridone. Les fabricants de relax et de zomig recommandent de s'abstenir d'allaiter pendant 24 heures. prendre des médicaments et le fabricant de sumamigraine - dans les 12 "h. Dans le même temps, des études montrent que l'élétriptan et le sumatriptan ne pénètrent dans le lait qu'en petites quantités. Tel que recommandé par l'American Academy of Pediatrics, le sumatriptan est compatible avec l'allaitement..

Dans tous les cas, vous devez conseiller à la femme de prendre le médicament immédiatement après la tétée, de sorte qu'au moment de la prochaine tétée, la concentration du médicament dans le lait ait le temps de diminuer. "
extrait du forum http://www.u-mama.ru/forum/messages.php?id=10234215

Je n'ai pas essayé Nurofen pour les migraines. Mais le fait est qu'à mon avis si vous exprimez du lait, puis tout de même, jusqu'à ce que le médicament soit éliminé du corps si vous nourrissez le même résultat. Le lait du sang est obtenu.

Lisa_Alisa, la caféine semble dilater les vaisseaux sanguins (la caféine y pénètre) ?

Les instructions au sumatriptan indiquent: "à utiliser avec lactation avec prudence. Il n'est pas recommandé d'allaiter un enfant après avoir pris du sumatriptan dans les 24 heures"

Et, en passant, la caffétine est définitivement contre-indiquée en cas d'hépatite B - elle est écrite dans les instructions (et la composition est toujours là).

Entre deux maux, vous devez en choisir un plus petit - il vaut mieux ne pas nourrir de triptans et un jour que le risque de contracter un AVC (au moins avec la migraine, les médecins préviennent à ce sujet).

Je n'ai jamais compris les phrases dans les instructions comme «à prendre avec prudence» et «non recommandé». La première phrase est comment? vous mettez le comprimé dans votre bouche sans le mâcher et vous mâchez soigneusement. Et alors? plus sûr ou quoi? Et la deuxième phrase. Je ne comprends que sous certaines conditions, ce médicament peut ou ne peut pas. Mais ce n'est pas recommandé, il s'avère que si vous le voulez vraiment, vous pouvez?
Et d'un coup tu me fais beaucoup peur.

Natalya-kanalya, kuka, merci pour les réponses. kuka, ma migraine est apparue après la première naissance. Et puis je suis enceinte ou j'allaite. Ou allonger, ou avec des coups de feu supprimés cette condition. J'ai essayé de supporter les dernières attaques.
Soit dit en passant, les mêmes médicaments, mais sous forme de comprimés n'aident pas du tout.

Vous pouvez essayer toutes sortes d'options non médicamenteuses, des points de massage sur le bras. Mais soit ma patience n'est pas suffisante, soit l'effet n'est pas si perceptible. Quelque chose s'est mal passé avec moi.
Le médecin conseille de tenir un journal de la migraine, d'écrire tout ce qui a été mangé, fait la veille, comment l'attaque a commencé, combien elle a été douloureuse. Après un certain temps, il peut être possible d'identifier un facteur, peut-être le stress ou un produit qui provoque une attaque. Mais jusqu'à présent, je n'ai pas eu la patience et le temps.

Lisa_Alisa, remerciements spéciaux pour les recommandations.
Depuis quelque temps, je pense au manuel. Reste à décider.

Une attaque commence toujours brusquement. Mais la fréquence est très stricte. Ils ont essayé de suivre le produit provocateur. Il s'avère que les produits ne sont pas rentables. Il n'y a pas de stress, Dieu merci. Au contraire, il y a eu une fois un cas où un stress soudain a complètement soulagé l'attaque en son sein. Je me souviens toujours de cet incident avec le sourire.

Voici ce qui se trouve sur Internet:
«Un certain nombre d'analgésiques sont autorisés pour l'allaitement. Pendant cette période, l'ibuprofène, le diclofénac et le paracétamol peuvent être utilisés pour arrêter les crises de migraine, qui peuvent être associées à la dompéridone. Les fabricants de relax et de zomig vous recommandent de vous abstenir d'allaiter pendant 24 heures. prendre des médicaments et le fabricant de sumamigraine - dans les 12 "h. Dans le même temps, des études montrent que l'élétriptan et le sumatriptan ne pénètrent dans le lait qu'en petites quantités. Tel que recommandé par l'American Academy of Pediatrics, le sumatriptan est compatible avec l'allaitement..

Migraine pendant la grossesse et l'alimentation - comment la traiter?

Les céphalées primaires, en particulier la migraine et les douleurs de tension, sont très courantes chez les femmes en âge de procréer..

La migraine se caractérise par des attaques avec accompagnement végétatif. Il s'agit d'une maladie chronique, entre les crises, une femme peut fonctionner sans aucune difficulté. Une maladie peut être déclenchée par de nombreuses influences différentes. En particulier, chez les femmes ce sont les hormones sexuelles, ou plutôt, la fluctuation de leurs niveaux au cours du cycle menstruel physiologique; pendant la grossesse et pendant l'allaitement, la fréquence et la gravité des crises de migraine changent également..

Maux de tête et son traitement pour la lactation

Le traitement de la douleur pendant la grossesse et l'allaitement n'est souvent pas suffisamment résolu en raison des préoccupations concernant la tératogénicité et la fœtotoxicité des analgésiques utilisés et leur impact négatif sur l'enfant. Il convient de souligner que c'est une douleur intense non traitée qui entraîne le stress et l'inconfort d'une femme enceinte / mère qui allaite.

Lors de l'allaitement, un mal de tête peut perturber la relation mère-enfant et entraîner une lactation prématurée. Contrairement à d'autres disciplines, les études cliniques en obstétrique sont limitées pour des raisons éthiques et la consommation de drogues est souvent basée sur les résultats de petites études cliniques. Bien sûr, cela est également facilité par le rejet fréquent des examens de routine d'une future mère ou allaitante.

Céphalées - pathogenèse

La base physiopathologique de la douleur aiguë et chronique pendant la grossesse et l'allaitement est la même que chez les femmes non enceintes. Une grande importance pour le bon choix de médicaments est la détermination du type de douleur (nociceptive, neuropathique, mixte, psychogène...) basée sur des antécédents médicaux soigneusement compilés. Lors du choix des analgésiques, il faut agir en fonction de l'intensité de la douleur et du principe de l'échelle analgésique de l'OMS. Si une douleur neuropathique survient lorsque les analgésiques adjuvants sont efficaces, en particulier, le choix des médicaments est souvent limité, et dans ces cas, il est conseillé de consulter un spécialiste. Un soutien psychologique aux patients est toujours nécessaire, les changements hormonaux peuvent provoquer une exacerbation aiguë d'une maladie mentale.

Migraine et lactation

Lors de l'allaitement, un mal de tête (en particulier la migraine), principalement, modifie la fréquence des manifestations.

Médicament pendant la lactation

Lors du choix des analgésiques pour l'allaitement, il est conseillé de privilégier les composants à courte demi-vie. Ainsi, une femme prenant des médicaments à un intervalle de 2 heures peut prendre le médicament immédiatement après l'allaitement, et la plupart des médicaments à la prochaine tétée ne sont plus présents dans le corps. En règle générale, il est recommandé de ne pas allaiter, de passer le lait et de le jeter dans les 3 heures après la prise du médicament. Vous pouvez continuer à vous nourrir après 3 heures.

Pharmacologie pendant la lactation - les principes de base

La thérapie analgésique dans les périodes post-partum et de lactation est limitée en raison de la pénétration de produits chimiques dans le colostrum et le lait maternel. Les médicaments peuvent également avoir un effet négatif sur la production de lait..

L'allaitement maternel est la meilleure nourriture pour le bébé. Selon l'OMS, l'allaitement maternel complet est recommandé jusqu'à 6 mois, aliments complémentaires - jusqu'à 2 ans.

Cependant, la grande majorité des femmes sont obligées d'utiliser certains médicaments pendant l'allaitement, environ 5% des femmes prennent des médicaments pour allaiter à long terme.

En général, on peut dire qu'il existe une crainte excessive à l'égard de l'utilisation de drogues pendant l'allaitement. Comparé au traitement pendant la grossesse, le risque pour un bébé qui allaite est beaucoup moins élevé. À travers le placenta, les substances pénètrent plus facilement que dans le lait.En outre, pendant la grossesse, les médicaments menacent également le fœtus (en particulier dans les premières semaines lorsque des troubles du développement peuvent survenir), ce qui est exclu chez une mère qui allaite..

Test: Pourquoi ai-je souvent mal à la tête? Quelle est la raison?

Ce qui affecte la pénétration des produits chimiques dans le lait maternel?

La pénétration des composants du médicament dans le lait maternel dépend de plusieurs facteurs:

  1. Les substances de poids moléculaire élevé (insuline, héparine) ne pénètrent pas dans le lait.
  2. Substances qui, dans le sang, se lient bien aux protéines plasmatiques (warfarine) pénètrent dans le lait en quantité minimale.
  3. Le pH de la substance joue un rôle important: les substances faiblement acides (pénicillines) pénètrent moins bien que les substances légèrement alcalines (antidépresseurs).
  4. Il est préférable de pénétrer dans les médicaments à base de lait qui se dissolvent dans les graisses (Benzodiazépines - Diazépam, sédatifs et somnifères).

Médicaments sûrs pendant l'allaitement (à certaines doses)

  1. Le paracétamol et le paralène sont les médicaments de premier choix comme anesthésique. Convient pour traiter les maux de tête (y compris les migraines) pendant la lactation.
  2. AINS (Ibalgin) - l'outil le plus courant pour traiter la douleur et l'inflammation est utilisé à des températures élevées..
  3. Antibiotiques à base de pénicilline, céphalosporines.
  4. Fibrinolytiques, anticoagulants (héparine, warfarine) - utilisés pour le traitement ou la prévention dans des conditions avec une coagulation sanguine accrue.
  5. Insuline.
  6. Corticostéroïdes à très faibles doses (localement et sous forme d'inhalations - totalement sûr).

Médicaments pour l'allaitement

  1. Macrolides (azithromycine) - peu d'informations, semblent sûres, tétracycline, fluoroquinolones.
  2. Métronidazole (Entizol) - ne pas utiliser avant l'âge de 6 mois de l'enfant (souvent utilisé en gynécologie pour le traitement des infections vaginales).
  3. L'aspirine (acide acétylsalicylique) - un analgésique commun, aide à la température ou à l'inflammation, est le plus souvent utilisée en cardiologie pour réduire la coagulation sanguine.
  4. Les médicaments antihypertenseurs bêta-bloquants sont des médicaments utilisés pour traiter l'hypertension artérielle ou les maladies cardiaques..
  5. Médicaments psychotropes - principalement utilisés en psychiatrie.
  6. Médicaments antiépileptiques - il est extrêmement nécessaire d'observer la posologie du médicament (utilisé en neurologie pour l'épilepsie).

Médicaments contre-indiqués pendant la lactation

  1. Antibiotiques sulfonamides (le biseptol est un antibiotique commun utilisé pour les infections des voies urinaires, la sulfasalazine pour les maladies inflammatoires de l'intestin), le chloramphénicol (lévomycétine).
  2. Sels d'or - principalement utilisés en rhumatologie pour la polyarthrite rhumatoïde.
  3. Lithium - utilisé en psychiatrie pour la psychose maniaco-dépressive ou la manie.
  4. Cytostatique et immunosuppresseurs - utilisés en oncologie et rhumatologie.
  5. Isotopes radioactifs - les plus couramment utilisés en radiologie.
  6. Certains médicaments psychotropes (par exemple, l'antipsychotique Haloperidol, utilisé pour traiter la psychose ou apaiser les maladies mentales aiguës).

Précautions visant à réduire la pénétration des composants du médicament dans le lait maternel

  1. N'utilisez des médicaments qu'à des doses minimales, dans ces cas!
  2. Les médicaments doivent être pris immédiatement après l'allaitement, si possible, le soir, lorsque l'enfant s'endort longtemps.
  3. Avec un traitement à court terme (en quelques jours), l'interruption de l'allaitement est possible (l'allaitement est soutenu par le pompage).

Médicaments et allaitement

Ibuprofène

L'ibuprofène pénètre dans le lait à des doses minimales, donc pendant la lactation, il ne peut pas avoir d'effets secondaires sur le bébé. Par conséquent, son utilisation pendant l'alimentation peut être considérée comme sûre..

Paracétamol

Le paracétamol est le médicament de choix pour les femmes qui allaitent. Doses thérapeutiques à court terme considérées comme sûres.

Tramadol

Le tramadol ne passe dans le lait maternel qu'en petites quantités. En raison d'un manque de preuves, cependant, son utilisation pendant l'allaitement n'est pas recommandée. Le fabricant affirme qu'avec une seule dose de la dose thérapeutique optimale, l'arrêt de l'allaitement n'est pas nécessaire.

Triptans

Les triptans passent dans le lait maternel (cela est démontré par des études chez l'animal, dans le cas du sumatriptan et de l'élétriptan chez l'homme). On ne sait cependant pas si l'exposition par le lait maternel est associée à des effets indésirables sur le bébé. Par conséquent, s'il est nécessaire de prendre des triptans, il est recommandé d'arrêter l'allaitement afin de minimiser l'effet sur le bébé.

Diclofénac

On ne sait pas encore exactement combien de Diclofénac passe dans le lait maternel. En raison de la courte demi-vie, nous pouvons supposer que nous parlons d'une petite quantité. À ce jour, cependant, l'utilisation du médicament en lactation n'est pas recommandée..

Conclusion

Le traitement de la douleur pendant la grossesse et l'allaitement est non seulement possible, mais également nécessaire. Il est toujours nécessaire de vérifier la sécurité des analgésiques en utilisant les sources d'information disponibles, ainsi que conformément aux instructions.

Maux de tête pendant l'allaitement

Pourquoi une mère avec un bébé a-t-elle des maux de tête plus souvent que d'habitude, comment soulager la douleur sans médicaments et quels médicaments sont autorisés pour l'allaitement

Les maux de tête chez les mères qui allaitent se produisent souvent. Dans ces cas, il n'est pas toujours possible de se passer de médicaments, mais prendre des analgésiques efficaces et familiers peut être dangereux pour le bébé.

Causes des maux de tête

Les causes des maux de tête chez les femmes après l’accouchement peuvent être très différentes de celles «habituelles», car après la naissance d’un enfant, la vie de la mère change considérablement. Des raisons spécifiques peuvent inclure:

  • un changement brusque des niveaux d'hormones;
  • surmenage dû aux nuits blanches;
  • maux de dos dus à une usure constante des bras du bébé;
  • quantité insuffisante de boisson (vous devez boire plus avec l'allaitement);
  • dépression postpartum.

Types de maux de tête

Les maux de tête les plus courants pendant l'allaitement sont les céphalées de tension et les migraines. Si les céphalées de tension sont tolérées relativement facilement (il s'agit généralement de douleurs pressantes dans les tempes et le front en fonction du type de «casque» d'intensité moyenne et légère qui passent après le repos), la situation est pire avec les migraines..

Les migraines sont le plus souvent difficiles à tolérer, non seulement en raison de leur intensité (maux de tête unilatéraux pulsatoires sévères), mais également en raison de symptômes concomitants (nausées et même vomissements, peur légère et sonore, sensibilité accrue aux odeurs). Les migraines ne parviennent généralement pas à faire face sans médicaments..

Un autre type de maux de tête qui se développe souvent lors de l'allaitement est la cervicocranialgie (douleur associée à la tension des muscles du cou et à l'irritation des nerfs dans cette zone). Les symptômes apparaissent après une longue immobilité inconfortable (par exemple, lorsque vous vous nourrissez en étant couché d'un côté tout en soutenant la tête avec votre main, en vous endormant dans une position inconfortable). Maux de tête et de cou, les symptômes s'intensifient lorsque vous tournez et inclinez la tête. Parfois, des étourdissements apparaissent, ainsi que des larmoiements de l'œil du côté douloureux.

Certains experts identifient séparément les «maux de tête lactationnels», en les reliant à une augmentation des niveaux de prolactine pendant l'allaitement. Ces douleurs sont considérées comme très rares et ne disparaissent qu'après la fin de l'alimentation..

Il existe d'autres types de maux de tête. Par exemple, la tête peut être malade avec un ARVI ou une tension artérielle instable (qui survient parfois après l'accouchement).

Comment se passer de médicaments

Si vous avez des maux de tête, vous devez consulter un médecin (thérapeute et neurologue), qui vous prescrira l'examen nécessaire et sélectionnera le traitement. Lorsque vous allaitez, vous ne devez pas vous engager dans l'automédication et l'autodiagnostic, vous pouvez nuire non seulement à vous-même, mais aussi au bébé.

Si possible, bien sûr, il vaut mieux se passer de médicaments. Parfois, pour soulager un mal de tête, il suffit de dormir un peu, de boire du thé doux et fort et de ventiler la pièce dans laquelle vous vous trouvez. Si possible, essayez de vous détendre davantage, de bien manger et à l'heure. Dans certains cas, massage, acupuncture (tel que recommandé par un médecin), ainsi que yoga, natation, aide..

Si vous ne pouvez pas faire face aux maux de tête sans médicaments, les médecins recommandent généralement des médicaments qui ne se distinguent pas par le lait maternel et ne nuisent pas au bébé.

Médicaments recommandés

Les médicaments les plus sûrs pour soulager les maux de tête pendant l'allaitement sont le paracétamol (500 mg à la fois, pas plus de 4 à 5 fois par jour) et l'ibuprofène (400 à 600 mg à la fois, 1 à 2 fois par jour). La prise de ces médicaments ne nécessite pas de pompage, ils peuvent être pris quel que soit le moment où vous avez nourri le bébé.

Les analgésiques combinés qui contiennent de l'acide acétylsalicylique, de l'analgine et de la caféine (par exemple, du citramon, de la sédalgin, de la caféine) ne doivent pas être pris, car leurs substances actives pénètrent dans le lait maternel et peuvent nuire au bébé..

Le métoclopramide (Cerucal), qui soulage les nausées et les vomissements lors des crises de migraine, est également un médicament interdit. Malheureusement, ce médicament passe également dans le lait maternel..

Les médicaments contre la migraine (par exemple, le sumatriptan) doivent être utilisés avec beaucoup de prudence, uniquement selon les prescriptions d'un médecin et uniquement en cas de crises migraineuses sévères. Les instructions du médicament indiquent qu'après avoir pris la pilule, vous devez interrompre l'allaitement pendant au moins 24 heures. Néanmoins, les médecins étrangers croient que le médicament passe dans le lait en quantités limitées, ce médicament est donc sans danger pour le bébé 1.2. La décision finale de prendre ce médicament est laissée à votre médecin..

Si vous devez encore prendre un médicament dangereux, vous devez interrompre l'allaitement pendant un certain nombre d'heures (selon le médicament) et le lait accumulé pendant ces heures doit être décanté. Chaque médicament a un temps d'élimination différent du corps, vous devez donc suivre les prescriptions du médecin et étudier attentivement les instructions du médicament avant de prendre la pilule..

Ne pas utiliser de traitements non testés pendant la lactation. Et si les maux de tête vous causent des souffrances mentales et physiques - consultez un médecin. Il vous aidera à choisir un traitement sûr et efficace pour vous et votre bébé..

Produits connexes: paracétamol, ibuprofène

1 Wojnar-Horton RE, Hackett LP, Yapp P et al. Distribution et excrétion du sumatriptan dans le lait maternel. Br J Clin Pharmacol. 1996; 41: 217-21. PMID: 8866921.
2 Kristensen J. Sumatriptan et allaitement. Aust J Hosp Pharm. 1996; 26: 460. Lettre.

ksenia75

AAAA. crise de migraine dans l'hépatite B

Publié par ksenia75 le 29 avril 2011

15,185 vues

15 commentaires

Commentaires recommandés

Rejoignez nos discussions!

Vous devez être un utilisateur pour laisser un commentaire.

Créer un compte

Inscrivez-vous pour recevoir un compte. C'est simple!

Entrer

Déjà enregistré? Connectez-vous ici.

Le meilleur du site

À la recherche de l'ovulation: folliculométrie

Suppositoires d'ichtyol en gynécologie

Quand puis-je faire un test de grossesse?

Sujets populaires

Publié par: Aleshkaaa
Crée il y a 20 heures

Publié par: Chriss91
Créé il y a 17 heures

Publié par: Kasatik01
Crée il y a 19 heures

Publié par: Olga746
Crée il y a 19 heures

Publié par: Samerti
Crée il y a 16 heures

Publié par: tifrulla
Créé il y a 14 heures

Publié par: Юлия1980
Créé il y a 10 heures

Publié par: jul4-ik
Crée il y a 19 heures

Publié par: Софья13
Créé il y a 7 heures

Examens cliniques

À propos du site

Liens rapides

Sections populaires

Les documents publiés sur notre site Web sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives. Veuillez ne pas les utiliser comme conseil médical. La détermination du diagnostic et du choix des méthodes de traitement reste la prérogative exclusive de votre médecin!

Migraine avec allaitement: comment traiter, ce qui peut être pris par une mère qui allaite et ce qui ne l'est pas?

Les maux de tête sont un symptôme courant qui se manifeste par des sensations douloureuses de nature différente dans la région de la tête. Il ne vaut pas la peine d'ignorer ce symptôme, car il est souvent la conséquence d'une maladie dangereuse. La migraine est particulièrement désagréable - c'est un mal de tête grave qui peut causer des dommages irréparables au cerveau..

Le plus souvent, les comprimés sont utilisés pour soulager la douleur. Cependant, il est interdit aux mères qui allaitent de traiter elles-mêmes leurs maux de tête. Surtout si un symptôme désagréable se produit fréquemment. Vous devez d'abord identifier la cause de la douleur et ensuite seulement choisir le médicament le plus sûr qui ne nuira pas au nouveau-né. Un médecin aidera les femmes dans ce.

Causes des maux de tête

La douleur est diverse, elle est localisée au niveau du front ou des tempes, accompagnée de sévérité. Parfois, la douleur comprime le crâne tout autour ou vibre. Certains patients se plaignent que la douleur se situe dans la moitié du crâne, tandis que dans d'autres, elle se dégage du cou, des dents ou des yeux..

Selon les statistiques, cette maladie est plus fréquente chez une mère qui allaite que chez les patients ordinaires. La douleur à la tête pendant l'allaitement (HB) provoque diverses pathologies et facteurs externes:

  • Prostration. Les femmes qui allaitent dépensent trop d'énergie pour s'occuper du bébé (coliques, premières dents, etc.). En raison de la tension constante et du manque de sommeil, elle fait trop de travail. En raison de la charge, un mal de tête intense se produit, qu'elle arrête avec des médicaments. Cependant, c'est une méthode dangereuse pour éliminer la douleur..
  • Du froid. Avec la grippe, les maladies respiratoires aiguës d'origine virale, la tête fait également mal. De plus, les patients se plaignent de myalgie, de maux de gorge, de fièvre élevée. Les maux de tête disparaîtront lorsqu'une femme se rétablit.
  • La migraine est une forme sévère de maux de tête, localisée dans la moitié du crâne et accompagnée d'une pulsation caractéristique. En outre, il existe une probabilité accrue de nausées, de faiblesse et de sensibilité accrue à la lumière..
  • Hypertension artérielle. Les maux de tête surviennent en raison de l'augmentation de la pression intracrânienne. Cette maladie survient dans un contexte de dysfonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins après l'accouchement.
  • Formations oncologiques. Après l'accouchement, la probabilité de développer un cancer est augmentée. Pour cette raison, il est nécessaire de subir un diagnostic complet..
  • Déséquilibre hormonal. Après l'accouchement, les hormones dans le corps de la femme changent à nouveau, à cause de cela, sa tête lui fait souvent mal. Dans de tels cas, la douleur survient soudainement, de plus l'humeur empire et l'irritabilité apparaît.

La douleur dans la tête survient chez les personnes dépendantes des conditions météorologiques, avec une ostéochondrose de la colonne cervicale, due à une intoxication du corps (produits chimiques, nicotine, alcool éthylique, monoxyde de carbone). De plus, les femmes ont souvent des maux de tête qui suivent un régime strict ou sont trop dépendantes des produits contenant de la caféine..

Ainsi, la cause du symptôme atroce est d'abord identifiée et seulement après le début de ce traitement.

Tablettes GV

Les femmes qui allaitent souffrent souvent de maux de tête, ce phénomène est dangereux non seulement pour une femme, mais aussi pour son bébé.

Des maux de tête graves provoquent une irritation, une dépression, ce qui est mauvais pour le bébé. En conséquence, l'appétit du bébé se détériore, le sommeil est perturbé, des problèmes de digestion se produisent, etc..

Pour que le nouveau-né se sente à l'aise, la mère doit être calme et en bonne santé..

Une mère qui allaite doit subir de nombreuses restrictions pour la santé du bébé. Pas toujours, elle peut aller immédiatement chez le médecin, et donc pendant un certain temps elle souffre de maux de tête. Parfois, des crises à court terme surviennent qui durent de 2 à 3 minutes. Dans de tels cas, il n'est pas nécessaire de consulter un médecin.

En cas de douleur fréquente, il est recommandé de l'examiner, car il s'agit d'un phénomène dangereux. L'automédication est fortement déconseillée, car beaucoup d'entre eux affectent négativement les bébés. Cependant, vous ne devez pas endurer la douleur, car elle menace de conséquences dangereuses.

Les femmes qui allaitent cherchent la réponse à la question de savoir quelles pilules elles peuvent prendre. Après tout, il est important d'arrêter la douleur et de ne pas nuire au bébé. Le choix des médicaments est fait par le médecin traitant.

Médicaments sûrs

Des médicaments relativement sûrs aideront à éliminer les maux de tête et le stress. Il est recommandé de les prendre une fois à une posologie minimale, qui sera efficace pour la mère et sans danger pour le bébé.

Selon les médecins, les médicaments suivants sont autorisés pour éliminer les maux de tête:

  • Le paracétamol est un médicament à effet analgésique (analgésique) et antipyrétique (réduit la fièvre). En raison de l'effet antipyrétique prononcé, il est pris avec de la fièvre, accompagnée de maux de tête. C'est la meilleure option pour les rhumes. De plus, le paracétamol a un léger effet anti-inflammatoire..

Le médicament est absorbé dans la circulation sanguine à travers la paroi intestinale, l'effet thérapeutique se manifeste 30 à 45 minutes après l'ingestion. La demi-vie biologique (BPP) est de 4 à 5 heures. Cela signifie que 4 heures après la prise de la pilule, la concentration de la substance active est de 0,5%, ce qui signifie que vous pouvez commencer à vous nourrir..

Une dose unique est de 325 à 500 mg, et une dose quotidienne est de 4000 mg. Cependant, la posologie est déterminée individuellement pour chaque patient.

Les médicaments les plus populaires avec du paracétamol dans la composition comprennent:

Ils sont produits sous forme de comprimés, gélules, suppositoires, sirop. Ils sont autorisés pour les nourrissons dès les premiers jours de vie.

Des phénomènes négatifs se produisent avec une surdose ou un dysfonctionnement du foie chez la mère. Ensuite, il y a des nausées, des douleurs abdominales, des lésions hépatiques toxiques, une anémie, des allergies, etc..

  • L'ibuprofène est également un représentant des anti-inflammatoires non stéroïdiens, comme le paracétamol. Ce médicament a un effet antipyrétique et analgésique prononcé..

Le médicament pénètre rapidement dans le sang, montre l'effet thérapeutique maximum après 30 minutes. Le BPP est de 2 à 3 heures, c'est-à-dire qu'après cette période de temps, il est autorisé à nourrir le bébé. Un médicament sûr est prescrit aux enfants dès les premiers jours de leur vie.

Médicaments populaires contenant de l'ibuprofène dans la composition:

La dose quotidienne pour une femme qui allaite est de 400 mg une fois ou 4 comprimés par jour. Les effets indésirables se produisent rarement et se manifestent par des douleurs abdominales, des allergies, la suppression de la formation de sang.

  • Le kétoprofène et le naproxène font également partie du groupe des AINS. Il est interdit aux nourrissons d'en prendre, car l'effet des médicaments sur leur corps n'a pas été étudié. Par conséquent, les médicaments peuvent être pris une fois par comprimé.

Sur la base de ce qui précède, les médicaments contenant du paracétamol ou de l'ibuprofène sont les plus sûrs et les plus efficaces contre les maux de tête chez une femme qui allaite.

Médicaments interdits

Presque tous les médicaments pénètrent dans la circulation sanguine et sont ensuite excrétés dans le corps du bébé avec du lait. C'est pourquoi la prise de médicaments contre l'HB n'est pas recommandée. Les composants agressifs affectent négativement le nouveau-né, perturbant son développement et provoquant des allergies.

Mais il arrive qu'une douleur intense apparaisse soudainement, et la femme n'a pas le temps de consulter un médecin. Dans de tels cas, vous devez connaître la liste des médicaments interdits pendant la lactation.

Le principal tabou pour les mères allaitantes est Analgin. Un médicament toxique affecte négativement le corps de la mère et du nouveau-né. De plus, un haut degré de danger est associé aux analgésiques avec des molécules similaires dans la composition: Tempalgin, Sedalgin, Pentalgin, etc..

Une mère qui allaite devrait étudier la liste des composants dangereux qui ne sont pas disponibles dans les médicaments sûrs:

  • Les barbituriques inhibent l'activité du système nerveux central.
  • Le codien est une substance analgésique narcotique qui déprime la respiration du bébé..
  • La caféine provoque une agitation nerveuse chez les nourrissons, perturbant le sommeil.

Les femmes qui allaitent devraient abandonner l'acide acétylsalicylique (aspirine), qui perturbe les organes hématopoïétiques, affecte négativement le cerveau du bébé et provoque la langue dans les organes digestifs de la mère. Les mères qui allaitent sont contre-indiquées Citramon avec de la caféine et de l'aspirine dans la composition.

Traitement de la migraine

L'allaitement maternel est un problème courant. Les femmes qui allaitent devraient abandonner les puissants médicaments à base d'ergotamine. Sinon, la probabilité de nausées, de vomissements et de convulsions chez le bébé augmente.

Cependant, ignorer le problème est également dangereux, car les migraines fréquentes affectent négativement le cerveau, en conséquence, les attaques seront répétées plus souvent et leur durée augmentera. Autrement dit, le traitement est nécessaire, l'essentiel est de choisir les bons médicaments.

Pour les migraines, l'ibuprofène, le paracétamol, le diclofénac sont utilisés en association avec la dompéridone (un médicament antiémétique). Les médicaments sont excrétés par la mère pendant la journée.

Pour éliminer la douleur, des médicaments sont utilisés qui agissent spécifiquement sur les récepteurs de la sérotonine des vaisseaux sanguins. L'un de ces médicaments est le sumatriptan (un groupe de triptans), qui peut être utilisé pour la lactation. Sa concentration dans le lait est minime et est excrétée après 12 heures.

Le médicament est pris pendant l'alimentation ou immédiatement après afin de raccourcir l'intervalle entre les repas. Si le médicament est excrété 24 heures, le lait est décanté du sein et donné à l'enfant. Dans un cas extrême, vous pouvez temporairement transférer le bébé en nutrition artificielle.

Hypertension artérielle

Si une céphalée chez une femme allaitante a été provoquée par une hypertension artérielle, le médicament ne peut pas être supprimé. Et tous les médicaments antihypertenseurs sont dangereux pour le bébé.

Avec une pression croissante, une seule dose d'Enalipril ou de Captopril est autorisée, leur concentration dans le lait est minime. L'utilisation à long terme est contre-indiquée, car il n'y a aucune information sur l'effet de ces médicaments sur les bébés. Le dibazole peut être pris par les mères qui allaitent, car ce médicament est compatible avec la lactation.

Lors de l'allaitement, les médicaments suivants sont strictement contre-indiqués:

Migraine avec allaitement - comment traiter

Les migraines se caractérisent par des maux de tête (GB) intenses et intenses, qui entravent les activités quotidiennes. Ses symptômes varient; l'emplacement de la douleur peut varier..

En plus de l'hypersensibilité à des stimuli lumineux ou sonores, la maladie peut s'accompagner d'un pouls accéléré, d'une transpiration accrue, de vertiges, de nausées, de vomissements, parfois même de troubles du mouvement, d'engourdissement de la moitié du corps, d'une mauvaise coordination des mouvements et de nombreuses autres complications..

La durée de l'attaque a des plages différentes, le plus souvent de 4 à 72 heures. Mais que faire si la migraine survient pendant l'allaitement - comment traiter la maladie, car la prise de nombreux médicaments pendant cette période n'est pas recommandée.

Mécanisme d'occurrence

Les causes de la maladie ne sont pas connues de manière fiable. Les experts désignent un trouble cérébrovasculaire comme un mécanisme de développement. La plupart des patients ont un problème héréditaire.

  • Aspects physiologiques. Les facteurs communs incluent le stress, la faim, la fatigue, les menstruations.
  • Aspects liés à l'alimentation. L'effet de la tyramine sur la maladie n'a pas été prouvé, tandis que le glutamate monosodique, souvent appelé le principal déclencheur des aliments, n'est pas non plus étayé par des faits..
  • Aspects écologiques. Il est conseillé aux personnes souffrant de migraines de prendre des précautions en termes de qualité de l'air intérieur et d'éclairage..
  • Aspects liés à la psyché. La médecine alternative considère la migraine comme un problème causé par un canal vésiculaire bloqué. Ceci est une conséquence de la suppression prolongée de la colère, son accumulation dans tout le corps.

Causes des maux de tête pendant l'allaitement et pas seulement

Parfois, les déclencheurs sont des facteurs relativement courants:

  • surtension;
  • déshydratation;
  • l'abus d'alcool
  • torticolis.

Les plus sujets aux maux de tête:

  • les femmes après la ménopause;
  • les personnes souffrant de dépression;
  • visages agités et solitaires;
  • bourreaux de travail surmenés au travail.

Le problème est typique des personnes ayant de nombreuses responsabilités qui essaient de gérer beaucoup de choses. Il s'agit non seulement des gestionnaires, mais aussi des femmes au foyer.

La maladie est principalement associée à un stress psychologique constant transmis aux muscles du cou et du corps. Ces muscles sont «stressants», l'inconfort interne se traduit par leur tension accrue, leur mauvaise circulation sanguine, qui est la principale raison de l'apparition de l'inconfort.

Types de GB pour l'allaitement maternel

Il existe 3 types de GB, qui surviennent à la fois chez une mère qui allaite et à une autre période: céphalée tensionnelle, migraine, douleur histaminique. Chaque type a ses propres causes et manifestations caractéristiques. Leur identification est une étape importante pour un traitement approprié, afin de prévenir les attaques suivantes:

  • Le stress GB est caractérisé par une douleur et une pression légères ou modérées, qui peuvent commencer à l'arrière de la tête et du cou, se propager vers l'avant ou vice versa. L'inconfort est ressenti également des deux côtés de la tête, parfois il s'accompagne de douleurs dans le cou, les épaules.
  • La migraine diffère de la céphalée de traction dans les manifestations unilatérales, s'aggravant avec le temps.
  • L'histamine GB est le type le moins courant, mais le plus intense. Les hommes sont plus sensibles à cette maladie que les femmes. Une cause fiable de la maladie est inconnue, indique son lien avec une activité anormale des nerfs cérébraux.

Code de classification de la migraine de la CIM-10

Diagnostique

Il n'existe pas de test objectif permettant de diagnostiquer les migraines. Le médecin utilise le questionnaire pour déterminer la fréquence et l'intensité des manifestations de la maladie dans l'hépatite B, leur durée, la présence d'une aura et les symptômes individuels. Il est important de déterminer les circonstances dans lesquelles les crises se produisent..

Pour les migraines, il est important d'effectuer un examen neurologique, y compris une tomodensitométrie du cerveau et l'électroencéphalographie (EEG). En cas de suspicion de dommages aux artères intracrâniennes, il est conseillé d'effectuer une échographie qui détecte la vitesse du flux sanguin à travers les vaisseaux du cou et du cerveau.

En cas de suspicion de lésions cérébrales graves, une IRM est réalisée..

Méthodes de soulagement de la migraine

Aux premiers signes de migraine pendant la lactation, buvez de l'eau, détendez-vous dans une pièce calme et sombre. Il est recommandé de vous concentrer sur la prévention des crises en:

  • respect du régime quotidien;
  • repos suffisant;
  • sommeil de qualité;
  • réduction du stress;
  • ajustement du régime de consommation d'alcool;
  • ajustement nutritionnel.

Bien que la plupart des médicaments contre la migraine passent dans le lait maternel, il est difficile de décider s'ils ont un effet négatif plus important sur le bébé que les hormones de stress produites par le corps de maman lors d'une attaque douloureuse..

Tout comme les symptômes de la maladie sont différents chez chaque femme, la méthode diffère selon la façon de traiter la migraine pendant l'allaitement. À cet égard, il est nécessaire d'examiner chaque cas individuellement..

Traitement d'allaitement

Le traitement de la migraine pour les mères qui allaitent a des nuances, mais une thérapie est nécessaire.

Le tableau montre les analgésiques individuels et les possibilités de leur utilisation pendant l'alimentation:

Analgésique
ParacétamolOui, médicament de 1ère ligne
MétamizoleContre-indiqué
L'acide acétylsalicyliqueUniquement comme agent antiplaquettaire, 100-300 mg / jour; des doses supérieures à 1000 mg sont contre-indiquées
NSA classiqueIbuprofène - 800–1600 mg / jour, absence de détection dans le lait maternel, aucun effet secondaire chez l'enfant; Diclofénac - administration à court terme jusqu'à 150 mg / jour; contre-indiqué - Piroxicam, Naproxen, Ketoprofen
OpiacésL'accueil est extrêmement court terme; dose unique sûre. Effets secondaires - dépendance, insuffisance respiratoire, somnolence, constipation chez les nourrissons, modifications génétiques du cytochrome P4502D6.

Médicaments d'allaitement

Les agents antimigraineux du groupe des triptans (en particulier le médicament "Sumigra") pénètrent dans le lait. Leur utilisation pendant l'allaitement n'est pas exclue, mais pour minimiser l'effet sur la lactation, plusieurs heures après l'utilisation du médicament ne doivent pas être allaitées. Si l'incidence de la migraine n'est pas trop fréquente, cette méthode thérapeutique est possible..

La migraine a-t-elle de la fièvre

Médicaments sûrs pour l'allaitement maternel

Médicaments pouvant être utilisés pour les migraines chez une mère qui allaite:

  • Ibuprofène. Le risque d'effets secondaires est minime..
  • Paracétamol. L'allaitement maternel est le médicament de premier choix..

Médicaments pour l'allaitement

Les médicaments suivants peuvent efficacement soulager les crises, mais ils sont interdits lors de l'allaitement:

  • Codéine.
  • Tramadol.
  • Triptans.
  • Diclofénac.
  • Acide acétylsalicylique (le médicament est contre-indiqué en raison du risque de syndrome de Reye et d'acidose métabolique chez l'enfant. L'utilisation fréquente du médicament pendant l'allaitement est lourde d'effets toxiques chez les nourrissons).

Important! L'utilisation de divers thés, vitamines et coenzyme Q peut être dangereuse.

Autres méthodes

Quelques conseils sur la marche à suivre pour soulager une crise d'allaitement:

  • Au moment de l'attaque, c'est souvent le seul moyen d'atténuer les symptômes - obscurité, silence, sommeil.
  • Une douche chaude évite parfois la douleur, surtout si les coupables du mal de tête sont des muscles raides.
  • Parfois, au contraire, une douche froide et une boisson fraîche sucrée aident..
  • L'acupression ou l'acupuncture est également utilisée..

Méthodes de prévention et de soulagement de la douleur sans danger pour l'allaitement

L'utilisation de tout remède à base de plantes pendant la lactation doit être consultée par un médecin. Herbes pour migraines:

Les effets des drogues sur un enfant

Les médicaments utilisés par une femme qui allaite peuvent affecter non seulement le corps du bébé, mais aussi la lactation.

La plupart des effets indésirables sont représentés par des effets sur le système nerveux central (antipsychotiques, antidépresseurs, antiépileptiques, antimigraineux). Les symptômes chez un nourrisson comprennent:

  • somnolence;
  • mauvais lait de succion;
  • manque de gain de poids;
  • perte de poids;
  • douleur abdominale;
  • anxiété.

Rarement, après qu'une mère a pris des médicaments, l'enfant développe un ictère, des modifications de l'image sanguine et des tests hépatiques.

Règles importantes

Mesures qui réduisent la pénétration des médicaments dans le lait maternel:

  • ne prenez le médicament que dans ces cas;
  • le médicament doit être pris immédiatement après le repas ou la nuit lorsque le bébé dort longtemps;
  • avec un traitement à court terme (plusieurs jours), vous pouvez interrompre l'allaitement (favoriser la lactation en exprimant le lait).

Complications

Si une migraine survient dans les 15 jours ou plus, il s'agit d'une forme chronique de la maladie. Les symptômes d'une aura qui dure plus d'une semaine nécessitent un examen médical. Une complication de la migraine avec aura peut être un infarctus cérébral (un trouble local du tissu cérébral dû à un apport sanguin insuffisant). Les migraines peuvent rarement provoquer une crise d'épilepsie..

Prévention de la migraine

Il n'y a aucun moyen garanti de prévenir les migraines. Pour améliorer la qualité de vie, il est conseillé au patient de tenir un calendrier, enregistrant les événements stressants qui se produisent dans les 24 heures précédant une migraine et tous les aliments consommés à ce moment. Cela aidera à prévenir l'apparition de la maladie en évitant les déclencheurs..

Traitement de la migraine dans l'hépatite B Lien vers la publication principale

Comment sauver une migraine d'une mère qui allaite?

La lactation (allaitement) et la grossesse sont une période spéciale dans la vie de chaque femme. Tout le monde connaît l'expression qu'il ne suffit pas de supporter un enfant en bonne santé, il faut quand même le nourrir.

Ce que et comment l'enfant de la première année de vie va manger déterminera en grande partie sa réserve de santé dans un avenir proche. Cela est particulièrement inquiétant pour les femmes qui ont souffert de migraines avant et pendant la grossesse..

La migraine est une maladie qui, une fois survenue, accompagne la vie du patient.

Par conséquent, les femmes qui allaitent se demandent quoi faire lorsqu'une crise de migraine se produit, car de nombreux analgésiques familiers ne doivent pas être pris pendant cette période..

Les plus perplexes sont les femmes dont les paroxysmes migraineux n'ont été arrêtés que par le sumatriptan. L'allaitement au sein du sumatirptan n'est pas conseillé.

Maux de tête et son traitement pour la lactation

Les maux de tête et les méthodes pour son soulagement sont l'une des principales tâches à la jonction des spécialités d'obstétrique et de neurologie. Le patient est dans un cercle vicieux. Une douleur migraineuse sévère nécessite un analgésique adéquat.

L'allaitement maternel recommande l'abandon de tout médicament, en particulier la pénétration dans le lait. La céphalée non menottée met une femme dans un état de stress chronique, ce qui entraîne une hypogalactie (diminution progressive de la sécrétion de lait) et l'arrêt de l'alimentation. Ainsi, il est nécessaire de soulager une crise de douleur. L'essentiel est de choisir correctement un anesthésique.

La migraine pendant l'allaitement se produit pour des raisons de population générale et pour des raisons spécifiques liées à la période de lactation..

Raisons générales de la populationCauses spécifiques lors de l'alimentation d'un bébé
Aliments: produits contenant de la tyramine, du glutamate monosodique, des édulcorants, du nitrite de sodium.Dépression post-partum, peur, anxiété pour un enfant, ressentiment, monotonie de la routine quotidienne.
Boissons alcoolisées: bière, vin, cidre.Changement de fond hormonal (diminution de la concentration de progestérone en œstrogènes), absence de changements cycliques dans les ovaires. L'augmentation de la prolactine et de l'ocytocine, responsables de la lactation.
Mauvaises habitudes: tabagisme, abus d'alcool, boissons énergisantes.Troubles du sommeil dus aux tétées nocturnes.
Conditions climatiques: forte modification de la zone climatique de résidence, chutes de pression atmosphérique, température ambiante élevée.Changement de régime, rejet de vos aliments préférés en raison d'effets potentiels sur le corps de l'enfant.
Conditions de travail nocives: contact avec des odeurs piquantes, lumière clignotante brillante, vibrations.Promenades rares pendant la saison froide.

Que faire des mères allaitantes souffrant de migraines?

  • Si une crise de migraine survient pour la première fois, vous devriez consulter un médecin avant toute méthode de traitement. Il est très important de s'assurer que le diagnostic est correct. Les maux de tête sous forme de convulsions peuvent être pour d'autres raisons (hypertension intracrânienne, tumeurs).
  • L'auto-administration de médicaments ou sur les conseils d'un pharmacien dans une pharmacie n'est pas autorisée.
  • Si une femme connaît déjà la migraine, elle doit d'abord utiliser des méthodes de traitement non médicamenteuses, qui peuvent remplacer la réception de fonds pour la migraine..
  • Lors d'une attaque de maux de tête, vous pouvez prendre ces médicaments par vous-même, dans l'annotation qui n'a pas de contre-indications à utiliser pendant l'alimentation. Avant de commencer un traitement pharmacologique spécifique, consultez votre médecin..
  • La prise de médicaments contre les migraines doit être conforme à certains principes spécifiques à la période d'allaitement. Dans tous les cas, la nécessité d'une intervention médicamenteuse doit être considérée individuellement..

Médicament pendant la lactation

Parmi les analgésiques qui arrêtent les crises de migraine, la préférence doit être donnée aussi sûre que possible pendant la lactation. Il n'existe pas de médicaments 100% sûrs. Néanmoins, vous pouvez trouver le médicament le plus économe. Il devrait avoir un certain nombre de critères:

  • La préférence devrait être donnée aux agents monocomposants. Si un enfant manifeste soudainement son intolérance, il sera immédiatement clair quel composant est contre-indiqué.
  • Les médicaments optimaux sont ceux qui présentent une brève dégradation et une élimination des métabolites du corps. Cela permettra d'allaiter aussi longtemps que possible..
  • Le médicament doit être conforme aux groupes A et B pour la classification de la tératogénicité des médicaments.

Intéressant: Migraine chez les femmes: symptômes et traitement à domicile

Pharmacologie pendant la lactation, les principes de base

L'apport de médicaments pendant l'allaitement est limité par la pénétration de substances actives dans le lait et leur éventuelle entrée dans le corps de l'enfant pendant l'alimentation. Si un traitement contre la migraine est nécessaire après la naissance, un certain nombre de principes doivent être suivis pour éviter ou minimiser les risques potentiels..

  • Les médicaments à courte demi-vie doivent être consommés immédiatement après le repas, de sorte qu'à la prochaine tétée (après 3 à 4 heures), la concentration de la substance active dans le lait soit trace.
  • Si la demi-vie peut aller jusqu'à 5 à 6 heures, une alimentation peut être sautée en exprimant le lait et en le versant. À ce moment, vous pouvez donner au bébé un mélange.
  • Lorsque vous prenez des médicaments très toxiques (par exemple, après avoir pris du triptan), il est recommandé d'arrêter l'allaitement pendant 12 heures. Si la demi-vie est encore plus longue, alors sevré plus longtemps. A ce moment, l'enfant est transféré en nutrition artificielle.

Quels médicaments peuvent être pris?

Parmi les analgésiques non spécifiques pour les migraines, presque tous les AINS sont autorisés à être utilisés pendant l'allaitement. Cela est particulièrement vrai à une température corporelle élevée. Ils sont éliminés du corps dans les 24 heures..

Les agents antimigraineux ciblés qui affectent les vaisseaux du cerveau sont, pour la plupart, contre-indiqués pour l'utilisation. Une exception est le sumatriptan, qui disparaît de l'organisme après 12 heures et n'a pas d'effet cumulatif..

Ce qui affecte la pénétration des produits chimiques dans le lait maternel?

  • Le poids moléculaire de la substance. Plus elle est élevée, plus sa pénétration est mauvaise..
  • Communication avec les protéines plasmatiques. Avec une bonne liaison aux protéines, la pénétration dans le lait est minime.
  • pH de la substance. Les substances acides arrivent moins bien que légèrement alcalines.
  • La capacité de se dissoudre dans les graisses. Si un médicament est soluble dans les graisses, il peut facilement passer dans le lait maternel..

Médicaments sûrs pendant l'allaitement à certaines doses

  • Antidouleurs: paracétamol, paraline.
  • Anti-inflammatoire: ibalgin, ibuprofène.
  • Antibactérien: série pénicilline, céphalosporines.
  • Anticoagulant: héparine, warfarine.
  • Abaissement du sucre: insuline.
  • Hormonal: glucocorticostéroïdes.

Médicaments pour l'allaitement

  • Antibactérien: les macrolides et leur représentant le plus célèbre, l'azithromycine.
  • Antiprotozoaire: métronidazole.
  • AINS: acide acétylsalicylique.
  • Antihypertenseurs: un groupe de bêtabloquants (aténolol, propranolol, labétalol).
  • Psychotrope: amitriptyline.

Médicaments contre-indiqués pendant la lactation

  • Antibactérien: groupe sulfonamide (sulfaméthazine), chloramphénicol.
  • Anti-rhumatoïde: sels d'or.
  • Cytostatique: méthotrexate.
  • Immunosuppresseurs: cyclophosphamide.
  • Antipsychotiques: halopéridol.

Précautions visant à réduire la pénétration des composants du médicament dans le lait maternel.

Même avec un mal de tête très grave pendant la migraine, une femme doit prendre des précautions si elle allaite son bébé:

  • N'utilisez des médicaments que pour des indications strictes.
  • Vous devez commencer le traitement avec des comprimés avec une dose unique minimale et avec la fréquence d'administration la plus faible.
  • Boire un médicament après le repas est préférable la nuit, lorsque l'enfant a la plus longue période sans nourriture.
  • N'arrêtez pas la lactation, exprimez.
  • Médicaments et allaitement.
Une drogueGroupePossibilité de prendre pendant l'allaitement
IbuprofèneAINSAdmettre à la réception
ParacétamolAINSAdmettre à la réception
TramadolAnalgésique opioïdeContre-indiqué (uniquement pour des raisons de santé)
TriptansAgoniste des récepteurs de la sérotonine 5-HT1Contre-indiqué
DiclofénacAINSNon recommandé

Le traitement de la migraine pendant l'allaitement doit être rationnel et raisonnable..

Comment traiter la migraine pendant l'allaitement: traitement de l'hépatite B, allaitement maternel chez une mère qui allaite, comment être sauvé, avec quelles pilules pour soulager la douleur de l'hépatite B

La migraine est une maladie grave connue des médecins depuis plusieurs millénaires. Par exemple, les fresques égyptiennes antiques représentaient souvent des patients avec une tête bandée, à qui le médecin a donné une décoction de guérison.

Le personnage littéraire le plus célèbre qui a souffert de migraine (ou gimekonia, comme on l'appelait dans la Rome antique), est le cinquième procureur de Judée, Ponce Pilate. Mais si un fonctionnaire du gouvernement pouvait se permettre de s'allonger sur le lit, de fermer les yeux et d'appeler un serviteur avec de l'eau glacée et des fruits, et qu'une personne ordinaire pourrait prendre une poignée d'analgésiques, alors ces méthodes ne sont pas disponibles pour une mère qui allaite..

La plupart des médicaments ne sont pas autorisés pendant l'allaitement; le repos à long terme reste un rêve. Que faire à une jeune mère souffrant de maux de tête sévères?

À propos de la maladie

  • Tout d'abord, vous devez comprendre ce qu'est cette maladie.
  • La migraine est de nature neurologique, c'est un type très spécial de maux de tête..
  • Elle s'accompagne généralement des symptômes suivants:
  1. réaction sévère à la lumière vive;
  2. douleurs aiguës et lancinantes, s'étendant généralement à la moitié de la tête ou de l'œil;
  3. les crises provoquent des nausées sévères, parfois des vomissements;
  4. une sensibilité accrue aux odeurs, des arômes familiers (huiles, parfums, lessive en poudre) provoquent une douleur accrue.

Il n'est pas traité avec un simple repos ou des thés apaisants, il nécessite un complexe, y compris des médicaments, une thérapie.

Raisons de l'apparence

Les causes de la migraine infantile sont divisées en général et celles qui sont spécifiques aux femmes dans la période post-partum. Les premiers comprennent:

  1. manque chronique de sommeil;
  2. stress sévère;
  3. perte de poids soudaine;
  4. changements de régime;
  5. manque d'air frais et d'activité physique;
  6. changement météorologique;
  7. provocateurs alimentaires (café, charcuterie, fromage épicé, conserves).

Tous ces facteurs peuvent être à l'origine des crises de migraine chez les mères qui allaitent. Une raison particulière pour les femmes qui ont récemment accouché peut être un changement du contexte hormonal, en particulier un manque ou un excès d'oestrogène et de progestérone. Jusqu'à ce que le cycle menstruel soit rétabli - les ondes hormonales peuvent provoquer des crampes vasculaires et des crises de migraine.

Important! Avec des maux de tête constants pendant la période d'hépatite B, vous devriez absolument consulter votre gynécologue. Il prescrira des tests et recommandera probablement une thérapie (y compris des décoctions d'herbes qui sont sans danger pour le bébé, mais restaurent le fond hormonal). Seul un médecin prescrit des plantes médicinales!

Migraine pendant l'allaitement: s'il faut endurer la douleur?

Je ne me lasserai pas de répéter: les migraines doivent être soulagées par des analgésiques adéquats à des doses adéquates et rapidement. Tolérer la douleur lors d'une crise de migraine est non seulement douloureux, mais également non rentable pour sa perspective - cela rend la migraine plus fréquente. De plus, si des analgésiques sont pris alors que la douleur est déjà très forte et que des nausées apparaissent, il est très difficile pour les comprimés d'agir et, très probablement, ils n'auront aucun effet.

La seule période où une crise de migraine peut être tolérée est la période de grossesse, en particulier le premier trimestre (et la fin du troisième trimestre).

Et pendant l'allaitement, la douleur persistante n'en vaut toujours pas la peine! Il existe beaucoup plus d'options pour traiter les maux de tête pendant l'allaitement que pendant la grossesse..

La période après la naissance d'un enfant est déjà associée à de graves changements hormonaux dans le corps, au stress et au manque de sommeil - et ce sont des provocateurs importants des crises de migraine. Par conséquent, après l'accouchement, la migraine peut devenir plus fréquente.

L'allaitement maternel, d'autre part, peut aider à retarder le retour des migraines pendant plusieurs mois. Mais si votre tête a déjà recommencé à vous faire mal (ou n'a pas cessé de le faire même pendant la grossesse) et que vous souhaitez continuer à allaiter, les recommandations suivantes sont pour vous.

Donc, si vous avez mal à la tête:

  • Ne laissez pas les émotions vous contrôler: si vos maux de tête sont généralement graves, convenez à l'avance de qui vous aidera avec l'enfant
  • Pour les crises modérées à sévères, prenez des médicaments..

Certains médicaments sont totalement sûrs pendant la lactation. Il s'agit du paracétamol - un médicament qui traite la fièvre chez les enfants et de l'ibuprofène (le médicament pénètre dans le lait en concentrations minimales).

Par conséquent, lors de la prise de ces médicaments, vous n'avez pas besoin d'observer un temps d'alimentation spécial.

Si vous prenez d'autres analgésiques, prenez-les immédiatement après le repas, cela réduira leur concentration au moment du prochain repas..

La meilleure façon d'arrêter une crise de migraine si vous allaitez est:

  • Ibuprofène: selon le médicament, 1 ou 2 comprimés (dose totale 400-600 mg). Le médicament peut être vendu sous les noms: nurofen, instant, brufen, advil.
  • Paracétamol, 1 comprimé. Le médicament peut être vendu sous les noms: acétaminophène, panadol, paracétamol, tylénol, efferalgan. Vous ne pouvez pas prendre plus de 6 comprimés par jour (mais, bien sûr, le paracétamol est beaucoup moins efficace pour les migraines)

Il est conseillé de ne pas prendre du tout d'aspirine et de médicaments contenant de la caféine. Ces composants passent dans le lait et il est risqué pour les enfants de prendre de tels médicaments. Tous les médicaments à l'ergotamine interdits.

Veuillez noter que, contrairement à la période de grossesse, le médicament antiémétique métoclopramide (cerucal, raglan) ne doit pas non plus être pris. Si vous êtes obligée de prendre des analgésiques interdits pendant la lactation, vous devez stocker des fournitures de lait.

Conservez le lait du jour où vous n'avez pas pris d'analgésiques et utilisez-le le jour où vous prenez les drogues illégales.

La sécurité des analgésiques spéciaux anti-migraine triptan pendant la lactation n'est pas encore entièrement comprise. À ce jour, il n'y a aucune raison de penser à leur préjudice possible pour l'enfant..

Cependant, des études spéciales sur ce sujet ne peuvent pas être effectuées, tant que les instructions du sumatriptan (imigran, amigrénine) se lisent: "L'allaitement maternel doit être évité pendant 24 heures après l'application du sumatriptan".

Cependant, des sources étrangères respectées disent déjà qu'il n'y a aucun effet du sumatriptan sur le bébé, car il pénètre dans le lait en petites quantités, et vous recommandons de ne refuser que les injections de sumatriptan (et elles ne sont pas enregistrées en Russie) et uniquement pour les bébés prématurés.

De nouvelles données n'ont pas encore été accumulées pour le relaxax, et le mode d'emploi vous recommande de refuser d'allaiter dans les 24 heures après la prise de la pilule.

Pour une confiance totale dans la sécurité des analgésiques pendant l'alimentation, ne dépassez pas 2 jours de médicament par semaine. Si vos crises de migraine sont devenues fréquentes, discutez avec votre médecin de la possibilité d'un traitement préventif.

Pour arrêter les crises de migraine pendant l'allaitement, prenez de l'ibuprofène et si les crises sont graves, il est logique de prendre du sumatriptan. C'est mieux que d'endurer une douleur intense et de ne pas pouvoir prendre soin d'un enfant pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours.

Eh bien, à la demande des lecteurs, j'ai finalement écrit cet article. Envoyer des questions!

Autres articles connexes

Migraine pendant l'allaitement

Chaque jeune mère, tout en portant un enfant, sait parfaitement qu’il n’est pas nécessaire de recourir à l’automédication, de prendre des pilules de façon continue, car tout cela peut affecter négativement le corps du bébé dans son ventre..

De plus, pendant la grossesse, il existe une liste de médicaments que vous pouvez prendre, mais pendant la lactation, vous n'avez pas besoin de le faire.

Que faire dans une situation où la migraine se manifeste lors de l'alimentation d'un bébé? Une femme est confrontée à un choix. Elle doit s'aider elle-même et ne pas nuire à l'enfant..

De nombreuses instructions concernant les drogues indiquent que la consommation de drogues est possible. En observant les prescriptions et la posologie spécifiques du médecin, il est possible d'alléger votre état, mais aussi de ne pas nuire au bébé.

Pourquoi la migraine s'est-elle produite?

Les femmes sont sujettes aux migraines, et même à celles qui allaitent. Les raisons sont vraiment nombreuses. Prenez, par exemple, le fait qu'il y a un manque constant de sommeil, des pannes de courant.

Nous ne nierons pas le fait que la maternité rend une femme constamment inquiète pour son bébé. Cela vaut en particulier pour les mères qui ont été confrontées à la naissance de leur premier enfant..

Il est possible que la migraine pendant l'allaitement soit le résultat de causes plus graves. Nous en parlerons ci-dessous..

Les causes

  • La migraine chez une femme qui allaite peut être associée non seulement au stress et au manque de sommeil, un problème avec les vaisseaux sanguins peut l'affecter.
  • Cela comprend la dystonie végétative-vasculaire, l'hypertension artérielle ou, au contraire, une faible.
  • Les personnes hypersensibles aux changements climatiques sont également à risque..
  • Un diagnostic tel que l'ostéochondrose du rachis cervical ou la dépression post-partum, à laquelle il y a beaucoup de femmes, peut également provoquer des migraines chez les femmes qui allaitent..

Même le fait d'être dans une pièce mal ventilée peut également provoquer une pathologie.

Les causes de la migraine pendant l'allaitement incluent les maladies bactériennes ou virales, ainsi qu'un changement des niveaux hormonaux..

Vous devez surveiller votre alimentation et votre alimentation. Si l'intervalle entre les repas est important, il y a une diminution de la glycémie et cette condition peut provoquer des migraines chez une mère qui allaite..

Même lorsqu'une femme refuse le café ou d'autres produits, ou au contraire, commence à les consommer, un grave mal de tête peut être observé.

Cela vaut la peine d'écouter tous les signaux de votre corps. Cela améliorera la santé et évitera les douleurs désagréables dans la tête..

Une mère qui allaite peut avoir une migraine due à une intoxication avec des produits chimiques ménagers, de l'alcool ou du monoxyde de carbone..

La liste des raisons est longue, et même cela est loin de tous les facteurs qui peuvent provoquer une pathologie. Mais il peut être réconfortant qu'aujourd'hui il existe un certain nombre de moyens inoffensifs qui aideront à éliminer les symptômes désagréables de la migraine chez une mère qui allaite..

Symptômes

La douleur avec migraine pendant la lactation peut être de nature complètement différente. Tout dépendra des raisons qui l'ont causé et dans quel état se trouve l'organisme d'une mère accomplie.

Il peut s'agir d'une douleur lancinante, douloureuse et paroxystique. Elle a la propriété de disparaître et de revenir de temps en temps, épuisant sérieusement une personne. L'intensité varie également, puis croît, puis disparaît.

Pendant la lactation, le corps d'une femme est confronté à une période difficile. Elle est affaiblie, car elle subit un ajustement hormonal grave et même un petit dysfonctionnement, le stress ou la consommation alimentaire peuvent provoquer une augmentation de l'attaque.

Sur la base des plaintes du patient, le médecin diagnostiquera et déterminera quel type de migraine a frappé une mère qui allaite..

En fait, la situation est compliquée par le fait que la maladie de la tête ne se limite pas à. Les crises de nausée, de fatigue, de perte de la netteté de la fonction oculaire et de l'ouïe ne sont pas exclues.

Actions d'une femme souffrant de migraine

Si une mère qui allaite a connu de rares épisodes de maux de tête, vous pouvez essayer de les enlever avec une pilule appelée paracétamol.

Mais dans le cas de la migraine, qui dure très longtemps, vous devez consulter un médecin pour subir un diagnostic du corps. Sur la base des données reçues, le médecin sélectionnera les bonnes tactiques dans le traitement de la pathologie.

Recommandations des médecins

Pas besoin de commencer une cure d'automédication. Seul un médecin expérimenté peut diagnostiquer avec précision et expliquer comment traiter la maladie..

Même se tourner vers les pharmaciens dans une pharmacie pour qu'ils choisissent un médicament pour éliminer la migraine n'est pas la bonne façon. Besoin de voir un médecin à l'hôpital de la communauté.

Le choix du médicament que de soigner une mère qui allaite sera basé sur un principe important - quel danger peut être un remède pour un enfant.

Lors de la lecture d'une description d'un médicament, une femme ne devrait pas s'inquiéter de le prendre. Si une telle sensation se produit, vous devez consulter un médecin.

N'hésitez pas à demander quel genre d'influence un médicament peut avoir sur le corps d'un enfant. S'il y a des préoccupations concernant les effets nocifs, il vaut la peine de demander au médecin de choisir un autre médicament.

Au début du cours, il est nécessaire de surveiller si des effets secondaires des médicaments apparaissent sur l'enfant.

Il est nécessaire de privilégier les méthodes de traitement capables de renforcer le système immunitaire de la mère et d'avoir également un effet épargnant sur le corps..

Si le médecin vous conseille de commencer une série de médicaments contre la migraine, vous devez suivre cette recommandation immédiatement après la procédure d'allaitement. Cela doit être fait jusqu'à ce que le médicament atteigne des niveaux maximum de concentration dans le corps..

Lorsque vous consommez des fonds pour éliminer les maux de tête qui ne peuvent pas être pris par une mère qui allaite, vous devez arrêter de nourrir le bébé pendant le traitement..

Pour continuer ensuite la période de lactation, vous devez exprimer le lait et vous en débarrasser. Vous devriez également consulter un médecin sur ces questions..

Il existe des dispositifs spéciaux pour cela. Une fois le traitement terminé, l'allaitement peut être poursuivi..

Médicaments autorisés

Pour exclure les symptômes de la migraine, il est recommandé d'utiliser des médicaments puissants. L'ergotamine sera présente dans leur composition.

Pendant la grossesse, comme pour la lactation, elles ne doivent pas être utilisées. Si cette condition est violée, l'enfant peut avoir des vomissements, des nausées et des crampes..

Bien sûr, vous ne devez pas endurer de migraines. Cela entraînera une sérieuse complication à l'avenir..

Vous devez savoir comment sauver la mère et ne pas nuire au bébé. Par la suite, les crises peuvent devenir plus fréquentes, augmenter dans le temps.

La situation n'est pas facile, mais elle deviendra encore plus grave. Dans tous les cas, les médicaments ne suffiront pas. Ce n'est qu'une question de temps.

Aujourd'hui, il existe un certain nombre d'analgésiques qui peuvent être utilisés pour allaiter les nouveau-nés.

Les médecins donnent rendez-vous pour prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui sont différents en ce qu'ils peuvent quitter le corps dans les 24 heures.

Les plus efficaces sont les triptans. Vous pouvez prendre avec lactation Sumatriptan.

Le médicament est différent en ce qu'il ne peut pas s'accumuler dans le lait maternel. Dans 12 heures, il quitte le corps de la mère.

Les autres médicaments, les triptans, ne doivent pas être utilisés pour l'allaitement. Le médicament doit quitter complètement le corps, et donc le lait doit être décanté, nourrir le bébé.

Pendant la période de traitement, vous pouvez complètement passer à des mélanges spéciaux pour nourrir le bébé, mais revenir plus tard à une nutrition naturelle.

Lorsque des migraines surviennent, la pression artérielle peut augmenter. Le traitement dans ce cas sera compliqué. À ce moment, vous devrez abandonner l'allaitement.

En fait, il convient de noter que les mères qui souffrent d'hypertension sont obligées de boire de la drogue de façon continue et, par conséquent, il est démontré qu'elles transfèrent complètement l'enfant à un régime artificiel.

Avec une pression artérielle élevée, la mère doit prendre Captopril pendant l'allaitement. Ce médicament en quantité minimale est capable de se concentrer dans le lait maternel et ne nuit donc pas au bébé. Également autorisé le dibazole.

Si des médicaments antihypertenseurs sont indiqués pour l'utilisation, vous devez exprimer le lait et nourrir le bébé avec le mélange pendant le traitement, sinon cela risque de nuire au bébé.

Autres traitements

Vous pouvez arrêter la douleur avec la migraine, si vous utilisez les conseils utiles de spécialistes:

  1. Il est recommandé de préparer du thé noir, de préférence plus fort. Vous devez y ajouter du sucre. Cela ne nuit pas au bébé et ne provoque pas d'allergies. La boisson est prise une seule fois et ne nuit donc pas au corps des enfants.
  2. Vous pouvez faire la masse de la tête en appuyant sur les paumes du front. Il est important de faire 40 tours avec les mains dans le sens des aiguilles d'une montre et la même quantité dans la direction opposée.
  3. L'applicateur d'aiguille aidera à éliminer la douleur. Il doit être placé à l'arrière de la tête afin que la pression soit répartie dans toute la tête. Il vaut la peine de rester allongé pendant une heure avec l'applicateur.
  4. Vous pouvez prendre une douche chaude. L'eau est connue pour ses bienfaits curatifs..
  5. Avec une activité sexuelle régulière, des endorphines sont libérées, ce qui peut éliminer les maux de tête.
  6. Vous devez revoir votre routine quotidienne. Le sommeil doit être complet. Il est préférable de mettre en œuvre des tactiques de sommeil partagées dans votre famille. Les médecins sont sûrs que la migraine est un signe d'épuisement du corps féminin.
  7. Une fois le bébé sevré de l'allaitement, le traitement de la migraine peut être ajusté, mais avec la participation du médecin traitant.

Pas besoin de recourir à l'automédication, à partir d'un mal de tête seul un médecin peut choisir un médicament efficace.

Up