logo

La naissance et les premiers mois de la maternité sont laissés pour compte, et de nombreuses jeunes mères ont une question: quand commencera la première menstruation? Chez certaines femmes, le cycle est rétabli peu de temps après l'accouchement, tandis que d'autres attendent des jours critiques pendant plusieurs mois. De quoi dépend ce processus et les menstruations après l'accouchement seront-elles les mêmes qu'avant?

Après la naissance naturelle

Immédiatement après la séparation du placenta au stade final du travail, un petit nombre de caillots sanguins restent dans la cavité utérine, qui continuent à être libérés jusqu'à 7 à 10 jours. Dans les 2-3 jours après la naissance, l'endomètre subit des changements structurels sous l'influence de la progestérone, il est rejeté et sécrété vers l'extérieur sous forme de lochies (écoulement post-partum).

Pendant les 3-4 premiers jours, les rejets sont brillants, de couleur rouge foncé, peuvent être avec des caillots, puis dans environ 10 jours, ils acquièrent un caractère rouge, puis jusqu'à 3 semaines, ils peuvent avoir une couleur jaunâtre et être muqueux.

Les processus de régénération commencent dans la cavité utérine. La couche interne de l'utérus est restaurée au cours des 7 à 10 premiers jours. L'épaisseur normale de l'endomètre est atteinte 3 à 4 semaines après la naissance. Le col est formé en 3 jours, mais le pharynx interne reste ouvert de 2 à 3 cm. Et seulement à la fin de la 1ère semaine après la naissance, le col sera complètement formé. La fonction des ovaires en l'absence d'allaitement est rétablie en moyenne après 6 à 6 jours. 8 semaines, c'est-à-dire après 2 à 2,5 mois après la naissance, la première menstruation peut commencer.

Avec un allaitement régulier, les menstruations (aménorrhée lactationnelle) peuvent être absentes tout au long de la lactation ou avant l'introduction d'aliments complémentaires. Lorsqu'une femme allaite régulièrement, l'hypophyse produit de grandes quantités d'hormone prolactine, ce qui stimule la production de lait. Il bloque l'ovulation. Avec l'introduction d'aliments complémentaires, la quantité d'allaitement diminue et, par conséquent, la synthèse de prolactine diminue. Dans ce cas, la menstruation survient généralement avant la fin de la lactation, le plus souvent 6-7 mois après la naissance et vous devez commencer à vous protéger à ce moment-là. Si la nutrition du bébé était initialement mélangée, les menstruations sont rétablies en moyenne au 4ème mois après la naissance.

Après une césarienne

Le plus souvent, après la chirurgie, le cycle menstruel est rétabli de la même manière qu'après un accouchement normal.

Avec l'alimentation artificielle, l'hormone ocytocine n'est pas libérée, ce qui réduit l'utérus, de sorte que sa récupération est plus lente, de plus, la cicatrice sur l'utérus ralentit également ce processus. En conséquence, les menstruations reprennent, en moyenne, 2-3 semaines plus tard qu'avec une alimentation artificielle après la naissance naturelle.

Problèmes possibles

La durée du cycle menstruel après l'accouchement et la durée des menstruations peuvent être différentes et différentes de ce qu'elles étaient avant l'accouchement. Il est possible qu'après l'accouchement, la durée du cycle et la menstruation elle-même changent. Lors de la restauration de la fonction, une augmentation du volume de sang perdu est possible, mais sans dépasser les limites autorisées - 150 ml (pas plus de 10 «maxi» tampons). Dans un délai de 4 à 6 mois, le cycle sera établi, donc des fluctuations de 21 à 40 jours sont possibles. Ce n'est pas une pathologie si ces changements entrent dans la norme physiologique.

Absence de menstruations

L'absence de règles pendant six mois en l'absence de lactation ou pendant un an avec l'allaitement est considérée comme une pathologie possible. Cela peut être dû à une hyperprolactinémie. Après la lactation, la prolactine devrait diminuer à un niveau normal. Si cela ne se produit pas, la prolactine supprime l'ovulation et les ovaires ne synthétisent pas d'hormones qui régulent le cycle menstruel. L'absence de menstruations devrait alerter la femme sur la prochaine grossesse, car l'ovulation se produit avant le début des premières menstruations post-partum. Nous vous suggérons de lire sur le test d'ovulation.

Cycle de problème

En plus de l'absence de menstruations, il peut y avoir des problèmes avec la régularité du cycle, sa durée, sa durée, le volume des écoulements sanguins, les taches avant et après les menstruations.

  1. Si le cycle n'a pas été établi dans les 6 mois, c'est l'occasion de consulter un médecin.
  2. Si la durée du cycle a changé après l'accouchement et qu'elle est inférieure à 21 jours ou supérieure à 35 jours, un gynécologue doit également être consulté. Trop court (1-2 jours) ou trop long (plus de 7 jours) peut être le signe d'une pathologie, par exemple, l'endométriose ou les fibromes utérins.
  3. Le volume de la perte de sang doit être d'au moins 50 ml et ne pas dépasser 150 ml. Dans les jours les plus «abondants», un joint intermédiaire devrait suffire pendant 4 à 5 heures. La menstruation maigre peut être un signe de troubles hormonaux - hyperprolactinémie, endométrite, synéchie. Une menstruation trop abondante peut être un signe de fibromes utérins, de processus inflammatoires des organes pelviens. Dans les deux cas, vous avez besoin d'une consultation avec un gynécologue.
  4. Peut-être après la naissance, l'apparition de taches spotting quelques jours avant la menstruation et dans les 3-7 jours après son achèvement. Ce symptôme est un signe d'endométriose ou d'endométrite. Tout repérage au milieu du cycle est une pathologie et nécessite une consultation avec un gynécologue.

Périodes irrégulières chez une mère qui allaite: normales ou non?

La restauration du cycle menstruel après l'accouchement se produit progressivement. Par conséquent, des périodes irrégulières avec l'allaitement maternel est une option normale. L'échec du cycle est associé à un changement de l'équilibre hormonal dans le contexte des changements qui se produisent avec le corps. La période de récupération du système reproducteur dépend de nombreux paramètres..

La menstruation peut-elle commencer pendant l'allaitement

La prolactine est responsable de la production de lait. Le maintien du niveau de cette hormone est assuré par les récepteurs des mamelons. Plus le bébé est souvent à la poitrine, plus la glande pituitaire produit de la prolactine.

L'œstrogène et la progestérone sont responsables de la normalisation du calendrier menstruel. Ce sont des hormones féminines dont la concentration et le niveau changent systématiquement. Ils contrôlent le cycle, affectent sa stabilité. La prolactine inhibe la production de ces hormones. Pour cette raison, les menstruations pendant l'allaitement surviennent lorsque le nombre d'applications diminue. Cela se produit généralement après l'introduction d'aliments complémentaires..

Si le bébé est mélangé, la prolactine est peu produite. Les ovaires commencent à fonctionner et les menstruations arrivent.

Dans les cas où une femme qui allaite parvient à établir une HS, pour exclure le mélange, le cycle échoue. La prolactine inhibe à nouveau le travail des œstrogènes et de la progestérone.

Menstruation

La fréquence des menstruations chez les femmes qui allaitent dépend des caractéristiques personnelles, des facteurs externes. Il n'y a pas de norme unique. Si une femme allaite, le calendrier des règles est affecté par:

  • activité hormonale;
  • la génétique;
  • âge;
  • contractilité utérine.

La récupération du cycle est déterminée par le nombre d'enfants, l'état du système reproducteur et la santé globale.

Quand commencent les premières règles après l'accouchement naturel

Il faut du temps pour guérir complètement après l'accouchement. Le canal de naissance est étiré, blessé. Les vaisseaux endommagés par la décharge du placenta saignent. Après l'accouchement, le corps dirige des ressources pour restaurer le tissu musculaire, les muqueuses. L'utérus commence à se contracter activement. Ce processus se poursuit jusqu'à ce qu'il atteigne sa forme d'origine..

La partie principale des mouvements contractiles se produit lors de l'application du bébé sur la poitrine. C'est à ce moment que l'hormone ocytocine est produite, ce qui stimule l'utérus. L'allaitement maternel accélère la récupération du corps, car c'est un processus naturel.

Les pertes post-partum (lochies) n'ont rien à voir avec les menstruations. Ils sont causés par des dommages à l'endomètre, les vaisseaux auxquels le placenta était attaché. Immédiatement après la naissance, l'écoulement est brun. Environ une semaine plus tard, ils s'éclairent. Leur intensité diminue chaque jour..

Les menstruations commencent généralement 2 à 4 semaines après une réduction de l'alimentation. Le premier écoulement de sang tombe sur les 6-7 mois de lactation. Pendant cette période, l'enfant reçoit déjà de la nourriture supplémentaire. De plus, le bébé demande rarement des seins la nuit. La production de prolactine est réduite. Le cerveau reçoit le signal que le corps a suffisamment de ressources pour une nouvelle conception. Les ovaires reprennent le travail.

La situation où les menstruations ne surviennent qu'après la fin de la lactation est également considérée comme la norme. Cela se produit lorsqu'une femme continue d'allaiter fréquemment après une alimentation complémentaire. Les applications nocturnes jouent un rôle important. Après tout, c'est dans l'obscurité que la principale quantité de prolactine est produite.

Périodes irrégulières pendant l'allaitement

Avec l'HB, les menstruations sont rarement périodiques. Cela est dû au fait que la prolactine inhibe la formation de l'œuf. Cependant, l'allaitement n'est pas un moyen sûr de prévenir une grossesse non désirée. L'ovulation peut survenir à tout moment..

La durée du cycle d'allaitement est de 2 à 8 semaines. La menstruation peut être irrégulière. La durée de la décharge change également..

Le plus souvent, le calendrier est rétabli 4 à 6 mois après les premières menstruations. Si après cette période, la stabilité n'est pas observée, vous devez consulter un gynécologue, passer des tests.

Pendant la période d'HB, les femmes sont souvent gardées par de maigres périodes (spotting). Cette condition est appelée hypoménorrhée physiologique. Les menstruations peu abondantes pendant la lactation sont le résultat d'un niveau instable de prolactine dans le sang. Son indicateur change périodiquement, s'adaptant aux besoins de l'enfant. Pour cette raison, une femme qui allaite peut remarquer une décharge peu abondante qui dure 1 à 3 jours..

Causes des règles irrégulières

Le cycle de récupération ne dépend pas du mode de livraison. La principale raison des périodes irrégulières est la restructuration hormonale. Il s'agit d'une condition normale pour la lactation. Dans certains cas, l'instabilité des menstruations se produit dans le contexte de:

  • maladies gynécologiques - endométriose, fibromes, dysplasie cervicale, divers néoplasmes;
  • inflammation
  • les infections
  • dépression postpartum;
  • carence en vitamines;
  • surmenage;
  • effort physique excessif.

Ces facteurs peuvent être combinés. Le déséquilibre hormonal est parfois associé à une maladie thyroïdienne, car les systèmes endocrinien et reproducteur sont interconnectés..

Retard des règles après l'accouchement

Les femmes allaitantes sont souvent confrontées à cette situation. Tout d'abord, avec un retard dans la menstruation, la grossesse doit être exclue. Pour ce faire, faites un test.

Des retards réguliers en plus des changements hormonaux naturels peuvent être causés par:

  • complications post-partum;
  • stress
  • manque de sommeil;
  • surmenage;
  • mauvaise alimentation (y compris une alimentation stricte).

Des inquiétudes devraient survenir si les menstruations ne commencent pas dans les 1 à 2 mois suivant la fin de l'allaitement. Un long délai indique des anomalies hormonales. Ils peuvent être causés par un manque d'hormones féminines, des maladies des organes génitaux, une infection, une diminution de l'immunité, une perte de poids.

La restauration du cycle menstruel après l'accouchement chez toutes les femmes a des périodes différentes. Chaque organisme a ses propres ressources. Pour normaliser le travail du système reproducteur, vous devez manger pleinement, marcher au grand air, faire ce que vous pouvez, faire de la gymnastique légère.

Quand attendre les premières menstruations pendant l'allaitement

L'accouchement est toujours un stress pour le corps féminin. Mais plusieurs semaines, des mois passent et le corps de la jeune maman commence à s'adapter progressivement aux nouvelles conditions. La lactation se met en place, un mode de vie fondamentalement nouveau se construit. Et la mère nouvellement frappée pense: quand, après l'accouchement, la menstruation commence par l'allaitement. Après tout, la menstruation est un compagnon constant des femmes en âge de procréer.

Aménorrhée lactationnelle

L'accouchement s'accompagne toujours d'un processus de rejet du placenta. C'est une chose très "sanglante", car elle endommage les capillaires. Les saignements après la séparation du placenta peuvent durer un mois et même un demi. Ces sécrétions sont appelées ventouses. Le cycle menstruel n'y est pour rien, ce phénomène est d'un ordre complètement différent. Combien de périodes entières commencent?

Dans les premiers moments après la naissance d'un enfant, le corps féminin commence à produire de la prolactine. Le rôle principal dans la production de l'hormone est joué par l'hypophyse - la partie du cerveau. C’est la prolactine qui est responsable du développement du premier aliment du bébé - le lait maternel. Et il inhibe également le début des menstruations (il bloque la maturation des follicules pendant la lactation). Cette période de repos du système reproducteur féminin est appelée aménorrhée post-partum ou aménorrhée lactationnelle. Ce phénomène est observé chez toutes les femmes qui allaitent des bébés non pas à temps, mais à la demande. La durée de l'aménorrhée dépend de plusieurs facteurs:

  • caractéristiques d'une femme en particulier;
  • la durée et la fréquence du processus d'alimentation d'un enfant.

C'est l'allaitement qui affecte l'hypophyse pour commencer à produire de la prolactine. Mais après tout, cela dépend de cette hormone combien de mois après la naissance, les menstruations commencent avec la Guinée. Si la mère commence à appliquer le bébé sur la poitrine moins souvent 7 à 8 fois par jour, les niveaux de prolactine commencent à diminuer. Par conséquent, le début de la menstruation devient plus probable.

Quand les menstruations commenceront-elles

Mois après l'accouchement avec allaitement - quand commencent-ils? Tout dépend des subtilités du système hormonal d'une femme en particulier. Et aussi des caractéristiques du GV, qu'elle pratique. La mère se nourrit-elle souvent (quand le bébé le veut) ou rarement (selon le régime)? Le bébé boit-il de l'eau? Se nourrit-il d'un mélange? Tous ces points affectent la durée de la première menstruation..

Alors, quand commencent-ils? Voici les options:

Un mois après la livraison. Parfois, les lochies, au lieu de s'arrêter, à la fin de 30 jours commencent à se démarquer avec une plus grande force. Ce phénomène est souvent pris par les femmes pour les menstruations précoces. De tels cas sont très rares, mais néanmoins trouvés dans la pratique médicale..

Dans deux, deux mois et demi. Si une femme transfère immédiatement le bébé au mélange, puis avec une alimentation artificielle, les règles viennent rapidement.

Dans trois à quatre mois. La menstruation avec GV après quatre mois est la norme et parle du bon travail de l'hypophyse d'une mère qui allaite. En outre, cette situation se produit lorsque la mère transfère le bébé dans des aliments mélangés, c'est-à-dire que le bébé mange le mélange et le lait maternel en même temps, ou lorsque l'allaitement s'effondre complètement.

Six à huit mois plus tard. La période la plus courante au cours de laquelle la reprise des menstruations est observée avec les gardes. La plupart des bébés prennent des aliments complémentaires, par conséquent, ils demandent beaucoup moins de seins, principalement avant le coucher. La lactation commence progressivement à décliner, le niveau d'hormones tend vers les précédents indicateurs «pré-enceintes». Les homons sexuels stimulent la production d'œufs et provoquent des menstruations pendant l'allaitement.

Lorsque le bébé atteint l'âge d'un an. Beaucoup de mamans de «Godastiks» commencent leurs règles, même si la lactation se poursuit pleinement.

Il arrive que les menstruations ne surviennent pas avant la fin complète de la lactation avec un allaitement prolongé (un an et demi ou plus). Et commencez quelques mois après la dernière application.

Et toutes ces situations sont absolument normales..

Alors, quand les règles commencent-elles lors de l'allaitement après l'accouchement? Il n'y a pas de réponse correcte et sans ambiguïté. Tout dépend des subtilités de la lactation et du corps féminin.

Comment la menstruation affecte la lactation

Pendant les menstruations, certaines mères peuvent penser que la quantité de lait a légèrement diminué. Le bébé au sein de la mère devient parfois nerveux, car le lait coule plus lentement que d'habitude. Heureusement, cette baisse ne dure pas longtemps - littéralement les 2-3 premiers jours après le début de la première période menstruelle après l'accouchement.

À l'avenir, la quantité de lait revient à la normale et la lactation s'améliore. Pour la plupart des enfants, cependant, de tels changements peuvent passer complètement inaperçus. En règle générale, au moment du début de la première menstruation, l'enfant est assez âgé et suit une alimentation complémentaire. Cela compense le bébé pour une certaine pénurie de lait maternel..

Certains experts sont enclins à croire que les menstruations affectent indirectement le goût du lait maternel, ce qui explique pourquoi le bébé refuse de allaiter. Cependant, il n'y a pas de données confirmées à ce sujet - selon la plupart des médecins, les menstruations n'affectent en rien le goût et l'odeur du lait maternel. Par conséquent, la cause de l'anxiété du bébé dans le sein de la mère n'est pas associée au début des menstruations, mais est causée par d'autres causes..

Les premières menstruations avec gv - quelles sont-elles

Les premières menstruations après l'accouchement pendant l'allaitement peuvent être diverses - abondantes ou faibles, prolongées ou de deux jours. Tout cela est normal. Vous ne devez vous méfier que si l'écoulement est trop abondant, ressemblant à un saignement utérin, ou si le retard dure plus de trois semaines.

La durée du cycle sur les protecteurs n'est pas non plus définie immédiatement. L'établissement du cycle menstruel est une question purement individuelle. En règle générale, le cycle revient à la normale 3-4 mois après la fin de la lactation. Mais si la mère allaitante a eu un cycle irrégulier avant la grossesse, elle peut rencontrer des problèmes similaires même après la fin de l'alimentation. Les caractéristiques du processus de naissance (accouchement naturel ou par césarienne) dans une situation d'établissement de menstruations ne jouent pas de rôle.

De nombreuses filles font attention au fait que les menstruations pendant l'allaitement ne sont pas devenues aussi douloureuses qu'auparavant - l'estomac ne fait plus mal, l'état de santé général a changé. Peut-être la raison en est que l'utérus, plié avant la grossesse, a pris une position normale après l'accouchement. De plus, certaines mères remarquent que le cycle menstruel est devenu un peu plus court que d'habitude.

Quand vous devez consulter un médecin

Et bien que le début de la menstruation soit un processus très individuel, dans certains cas, vous devrez sembler au gynécologue:

  • Lorsque la mère a refusé d'allaiter et que les menstruations n'ont pas commencé 4 mois après la naissance. Cette situation peut être causée par des problèmes dans le système génito-urinaire..
  • Si vous avez arrêté l'allaitement, mais qu'il n'y a pas eu de règles ni de règles. Attendez quelques mois et allez chez le médecin. Cela peut indiquer une endométriose, une inflammation "du côté féminin" ou (le plus souvent) des troubles hormonaux dans le corps.
  • Les menstruations pendant la lactation sont inhabituellement abondantes, vous devez porter une «nuit» allongée l'après-midi, et même la compléter avec un tampon.
  • Les taches ont une odeur désagréable. Cela peut signaler des infections du système génito-urinaire..
  • Une douleur intense inhabituelle dans le bas de l'abdomen est dérangeante. Dans une telle situation, vous devriez toujours vous adresser de toute urgence au gynécologue, et peu importe que cela se produise ou non.

De nombreuses mères pensent qu'il est impossible de tomber enceinte pendant la lactation, car l'ovule ne mûrit pas dans le corps. Soulagées par ce fait, les jeunes mères ne jugent pas nécessaire d'utiliser des contraceptifs supplémentaires. Cependant, il a été scientifiquement prouvé (et confirmé par la pratique) que la grossesse pendant l'allaitement en l'absence de règles est tout à fait possible. La preuve en est beaucoup de cas, à la suite desquels le temps du bébé est apparu dans la famille.

La menstruation a commencé - le lait part?

Si la période a commencé pendant l'allaitement, cela ne signifie pas du tout qu'il n'y aura plus de lait et qu'il est temps de transférer le bébé dans le mélange. La quantité de lait maternel dépend peu des menstruations. Par conséquent, une mère peut nourrir son bébé jusqu'à ce qu'elle juge nécessaire de se recroqueviller ou jusqu'à ce que le lait disparaisse spontanément. Le cycle menstruel n'a rien à voir avec ce processus..

La menstruation signale que le système reproducteur est en ordre. La présence de sécrétions indique la possibilité pour une femme d'avoir des enfants, c'est pour elles que les filles prédisent de nombreux processus dans le corps (par exemple, le début de l'ovulation). En même temps, il est inutile de deviner quand les premières menstruations devraient commencer après l'accouchement. Une jeune mère doit se détendre et apprécier le processus d'allaitement. La nature prendra soin des autres processus physiologiques du corps féminin.

Quand commencent les premières règles après l'accouchement

L'accouchement est un test sérieux pour chaque femme. Ils modifient fondamentalement le travail du corps et de tous les organes dans leur ensemble, y compris le cycle menstruel habituel, de sorte que chaque femme qui accouche a une question naturelle quand les menstruations après l'accouchement commencent, ce qui est considéré comme la norme et qui peut indiquer des maladies et complications gynécologiques.

Période post-partum

Après la naissance, l'utérus perd progressivement son tonus et revient lentement à sa taille et à son état normaux. Les premiers jours après l'accouchement, la plaie sur le site dont le placenta commence à saigner.

Cet événement ne s'applique pas aux menstruations: les médecins l'appellent hémorragie post-partum, qui dure plusieurs jours et passe rapidement. Tout d'abord, la décharge devient forte, avec des morceaux d'œuf amniotique et de placenta, mais ensuite ils deviennent progressivement moins brillants et passent. Il faut comprendre que l'hémorragie post-partum ne peut pas être déterminée lorsque la menstruation se produit.

Le début de la première menstruation dépend des facteurs suivants:

  1. L'évolution de la grossesse et la présence de diverses complications. La grossesse viole le fond hormonal d'une femme, par conséquent, si elle a été difficile, les menstruations peuvent ne pas arriver bientôt.
  2. Les maladies chroniques, les complications post-partum, la dépression, la fièvre maternelle prolongeront considérablement la période de début des menstruations.
  3. Allaitement maternel. Il y a un schéma: si le bébé est complètement allaité, mais plus selon le régime, les menstruations peuvent commencer au moment où le bébé est sevré du sein. Si la mère a commencé à allaiter son bébé selon le calendrier, avec le premier leurre, puis avec un corps complètement sain pendant 3-4 mois, vous pouvez commencer à attendre les menstruations. À peu près au même moment, la menstruation commence, si une femme commence à se nourrir tôt. Cela est dû au fait que pendant l'alimentation, une hormone spéciale est libérée dans le corps d'une jeune mère, bloquant la progestérone et les œstrogènes, qui sont nécessaires au cycle menstruel.
  4. Lorsque la menstruation commence après l'accouchement, elle dépend directement des caractéristiques génétiques individuelles de la femme. Si la mère n'a pas eu ses règles un mois après la fin de l'alimentation, alors sa fille ne viendra pas à ce moment. Si les menstruations ne surviennent pas après la fin de l'allaitement, cela peut être une pathologie. Dans ce cas, vous devez absolument consulter un médecin et procéder à un examen.

Les experts notent que la reprise des menstruations n'est pas affectée par le fait que la femme elle-même a pu donner naissance à un enfant, ou si elle a eu une césarienne.

Norme ou pathologie

Combien de temps après l'accouchement, personne ne peut le dire avec précision. Dans la période post-partum, l'utérus est restauré: diverses tumeurs, kystes et autres anomalies peuvent disparaître. Les menstruations peuvent survenir au moment de l'arrêt de l'allaitement ou un peu plus tôt. Ils peuvent être irréguliers, intermittents, arriver plus tôt que prévu ou un peu en retard.

Le cycle menstruel complet n'est rétabli qu'après un mois et demi à deux mois à compter du début des règles, mais cela ne signifie pas que la femme est à nouveau prête pour la grossesse. Il est conseillé de planifier le bébé au plus tôt 2 ans après le début des règles après l'accouchement.

Plusieurs signes de pathologie que chaque femme devrait connaître:

  1. Menstruations douloureuses. Certaines femmes remarquent que les menstruations douloureuses disparaissent et qu'il est plus facile de supporter des saignements mensuels. En effet, dans la période post-partum, le pli de l'utérus se redresse, ce qui provoque des douleurs. Jours critiques douloureux - le premier signe de pathologie, nécessitant l'intervention appropriée d'un spécialiste.
  2. Si la détérioration se produit: les menstruations devraient disparaître, mais elles ne viennent pas. Cela vaut particulièrement la peine de prêter attention si plus de six mois se sont écoulés après la fin de l'alimentation. La raison de l'absence de menstruations peut être une pathologie latente, un traumatisme ou une insuffisance hormonale.
  3. Saignement abondant avec douleurs aiguës. Si le premier jour les menstruations ont commencé à aller très abondamment de sorte qu'il a fallu changer le joint en moins de 2-3 heures, nous parlons de saignement. Dans ce cas, il vaut mieux ne pas s'attarder et consulter un spécialiste ou appeler une ambulance. Après l'accouchement, la menstruation est indolore ou presque indolore, comme avant.
  4. Si le début de la menstruation est constamment interrompu, la décharge est rare, avec une odeur âcre ou inhabituelle.
  5. Si les règles commencent avant la fin de l'allaitement. Habituellement, le spécialiste qui mène la grossesse peut déterminer combien de menstruations commencent après l'accouchement, si la lactation a cessé. Si la menstruation commence avant la fin de la tétée, il s'agit d'une grave insuffisance hormonale.

Les mères nouvellement créées doivent savoir que le corps a récemment donné naissance à trop de prolactine et qu'il n'y a pas assez d'oestrogène. Dans cette situation, une femme peut commencer à devenir très grasse, un traitement hormonal peut donc être nécessaire.

Contacter un spécialiste

Les menstruations les plus dangereuses sont les menstruations abondantes avec une importante décharge de sang ou d'impuretés, une texture ou une odeur inhabituelle. L'attention d'un spécialiste mérite une condition lorsque les menstruations durent moins de 2 jours, lorsqu'elles sont douloureuses ou s'il y a des saignements périodiques qui ne sont pas associés à la restauration du cycle. La douleur peut réapparaître et s'accompagner d'autres symptômes..

C'est mauvais si les menstruations ne surviennent pas longtemps après la fin de l'allaitement. Le spécialiste déterminera pourquoi cela se produit et prescrira un traitement..

Récupération du cycle menstruel après l'accouchement

Menstruations après l'accouchement: reprise, absence, violation

On sait qu’après l’accouchement, le corps d’une femme a besoin de temps pour normaliser les organes et les systèmes qui ont subi des modifications pendant la grossesse et l’accouchement. Cela prend généralement 6-8 semaines. L'exception est les glandes mammaires et le système hormonal: pour les restaurer, il faut plus de temps. C'est aux changements hormonaux que la restauration du cycle menstruel est associée. Ce processus complexe mérite une discussion détaillée..

Une petite excursion en physiologie

Immédiatement après la naissance, le niveau de protéines produites par le placenta et régulant de nombreux processus métaboliques dans le corps de la future femme diminue fortement. Des sections spéciales du cerveau - l'hypothalamus et l'hypophyse - sont une sorte de «conducteurs» des glandes endocrines. Ils régulent l'activité de diverses glandes endocrines - la glande thyroïde, les glandes surrénales, les ovaires chez la femme et les testicules chez l'homme. Dans la période post-partum, le système endocrinien, en particulier l'hypophyse, produit l'hormone prolactine, qui est parfois appelée "hormone du lait", car elle stimule la formation de lait chez la femme après l'accouchement et inhibe en même temps la production cyclique d'hormones dans l'ovaire, inhibant ainsi les processus de maturation ovule et ovulation - la sortie de l'ovule de l'ovaire. C'est pourquoi la plupart des femmes n'ont pas de menstruations pendant toute la période d'alimentation naturelle. Si le bébé ne mange que du lait maternel, le début des menstruations est probable à la fin de la période de lactation, et dans le cas d'une alimentation mixte, les menstruations sont rétablies au 3-4e mois après l'accouchement. Mais il convient de noter qu'il existe des exceptions à chaque règle, et les femmes qui allaitent leur bébé jusqu'à un an ou plus peuvent voir leur cycle menstruel rétabli dans le même laps de temps..

Je veux mettre en garde contre une erreur: souvent une jeune mère est sûre qu'en l'absence de cycles menstruels réguliers pendant la grossesse, la grossesse ne peut pas se produire. Ce n'est pas vrai. L'ovulation, et donc la conception, peuvent survenir pendant cette période..

En l'absence de lactation, l'ovulation se produit en moyenne à la 10e semaine après l'accouchement et les premières menstruations à la 12e. Les menstruations peuvent apparaître la 7-9e semaine après l'accouchement; dans de tels cas, le premier cycle menstruel est généralement anovulatoire, c'est-à-dire non accompagnée de la libération d'un ovule de l'ovaire.

Après la césarienne, la restauration du cycle menstruel se produit de la même manière qu'après l'accouchement naturel et dépend de la méthode d'alimentation.

Que ressentez-vous

Les excrétions du tractus génital se poursuivent depuis la naissance jusqu'à la 6-8e semaine de la période post-partum. Malgré sa similitude avec le sang menstruel, en particulier au cours des 3 à 4 premiers jours, ces sécrétions diffèrent par leur origine du sang menstruel; on les appelle des lochies. Au lieu du placenta séparé, une surface étendue de la plaie se forme; au cours des trois premiers jours, la décharge est de nature sanglante, puis, à mesure que la plaie guérit (du 3-4 au 7e au 10e jour), elle devient séreuse-saccharose et à partir du 10e jour, elle devient blanc jaunâtre, tandis que leur nombre diminue. Au cours de la 5-6e semaine, l'écoulement de l'utérus cesse et est de la même nature qu'avant la grossesse.

Le plus souvent, la reprise des menstruations après l'accouchement est de nature cyclique correcte, mais l'établissement d'un cycle menstruel pendant les 2-3 premiers cycles est autorisé, ce qui peut s'exprimer par un retard des menstruations ou, inversement, une diminution de l'intervalle entre les menstruations. Malgré la probabilité que ces phénomènes soient normaux, avec de tels symptômes, vous devriez consulter un médecin pour exclure des maladies telles que les processus inflammatoires des organes génitaux internes, l'endométriose, les tumeurs de l'utérus et des ovaires, etc..

Un cycle menstruel normal dure en moyenne 28 jours (21-35 jours). Le premier jour de menstruation est appelé le premier jour du cycle menstruel. Les périodes mensuelles durent généralement de 4 à 6 jours (+ 2 jours). La plus grande perte de sang est notée au cours des premier et deuxième jours. La perte de sang moyenne par cycle est de 30 à 35 ml (dans les 20 à 80 ml). Une perte de sang supérieure à 80 ml par cycle menstruel est considérée comme pathologique.

L'intervalle entre les menstruations et la durée des taches après l'accouchement peut être différent; il est important qu'ils "s'inscrivent" dans la norme physiologique décrite ci-dessus.

Il convient de noter que parfois la nature des menstruations après l'accouchement change. Donc, si une femme a eu des règles irrégulières avant l'accouchement, elles peuvent devenir régulières après l'accouchement. Les menstruations douloureuses avant l'accouchement après l'accouchement peuvent devenir indolores. Cela est dû au fait que la douleur est causée par la soi-disant courbure antérieure de l'utérus, ce qui complique l'écoulement du sang menstruel de l'utérus. Pendant la grossesse et l'accouchement, la position relative des organes dans la cavité abdominale change et l'utérus acquiert une position plus physiologique.

Irrégularités menstruelles possibles

L'hyperprolactinémie peut être l'une des raisons de la violation de la restauration du cycle menstruel après l'accouchement. Dans la glande pituitaire, l'hormone prolactine est formée (en plus petites quantités, cette hormone se forme également chez les hommes). Normalement, chez une femme, le niveau de prolactine dans le sang augmente pendant la grossesse et l'allaitement, ce qui conduit à la sécrétion de lait par les glandes mammaires. Dès qu'une femme cesse de nourrir son bébé, les taux de prolactine sont ramenés à la normale. Si le niveau de prolactine augmente indépendamment de la grossesse ou ne revient pas à la normale après l'arrêt de l'allaitement, alors cette condition est appelée hyperprolactinémie pathologique (PG). Comme déjà indiqué, la prolactine supprime l'ovulation. C'est pourquoi la préservation d'une quantité accrue de prolactine après l'allaitement peut entraîner l'absence de menstruations.

Une telle situation est plus souvent associée à une fonction accrue des cellules hypophysaires sécrétant de la prolactine, dont le nombre reste normal ou augmente très légèrement. Une autre cause d'hyperprolactinémie peut être le prolactinome - une tumeur (adénome) de l'hypophyse qui produit de la prolactine. Il s'agit de la cause la plus courante de GES pendant une période non associée à la lactation. Le prolactinome hypophysaire est une masse bénigne. Les spécialistes appellent cette formation une tumeur uniquement parce qu'elle entraîne une augmentation de la taille de l'hypophyse. La cause de l'hyperprolactinémie à la fin de l'allaitement peut être un manque de fonction thyroïdienne (hypothyroïdie), qui est assez facilement détecté en mesurant le niveau d'hormone stimulant la thyroïde (TSH) dans le sang et est facilement corrigé dans le hall de la thérapie de remplacement par des médicaments hormonaux thyroïdiens (L-thyroxine).

L'un des symptômes de la PG peut être une violation du rythme menstruel (oligo- ou opsoménorrhée - une diminution de la quantité de sang menstruel ou un raccourcissement des saignements menstruels), jusqu'à leur arrêt complet (aménorrhée), car un niveau accru de prolactine perturbe la formation d'hormone folliculo-stimulante (FSH) et d'hormone lutéinisante (FSH) et d'hormone lutéinisante. ), régulant le cycle menstruel. Ces patients souffrent souvent de maux de tête. À la fin de l'allaitement, la formation de lait en petites quantités est préservée - quelques gouttes avec une pression sur le mamelon. Dans le contexte du déséquilibre hormonal existant, la mastopathie se développe souvent. Les femmes atteintes de PG peuvent développer une obésité.

Les tests de diagnostic effectués pour confirmer le diagnostic sont assez simples. Habituellement, ils comprennent 15 un test sanguin pour le contenu de diverses hormones et une étude de l'hypophyse pour déterminer la forme de la maladie. Soit dit en passant, le médecin peut prescrire des tests primaires (un test sanguin pour le contenu de la prolactine et des hormones qui caractérisent la fonction de la glande thyroïde) dans une clinique prénatale, mais d'autres études peuvent nécessiter l'avis d'un certain nombre de spécialistes.

Si les résultats d'un test sanguin montrent que le niveau de prolactine est élevé et qu'il n'y a pas d'autres manifestations de GES, il est conseillé de répéter l'analyse pour vous assurer que ce n'est pas une erreur. Il est nécessaire de vérifier la fonction de la glande thyroïde, ainsi que de déterminer le niveau d'autres hormones. Pour étudier l'hypophyse, la tomographie est utilisée..

Habituellement, les comprimés sont prescrits pour le traitement des GES. Le médicament le plus testé pour le traitement de l'hyperprolactinémie est la bromkriptine (Parlodel). D'autres médicaments sont également utilisés: Lysenil, Abergin, Metergoline, Cabergoline (Dostinex). Tous ces médicaments aident à réduire la libération de prolactine, dont le taux dans le sang revient souvent à la normale quelques semaines après le début du traitement. Chez la femme, à mesure que la prolactine se normalise, le cycle menstruel est rétabli.

Une autre complication menant à un dysfonctionnement menstruel après l'accouchement est l'hypopituitarisme post-partum (syndrome de Sheehan). Cette maladie se développe à la suite de changements nécrotiques - "mort cellulaire" dans l'hypophyse. De tels changements peuvent survenir à la suite de saignements massifs dans la période post-partum, après de graves complications septiques (bactériennes) de l'accouchement, telles que la péritonite post-partum 1 ou la septicémie 2. Une gestose sévère de la seconde moitié de la grossesse, qui se manifeste par un œdème, l'apparition de protéines dans l'urine, une augmentation de la pression artérielle, rarement un syndrome convulsif, peut également provoquer le syndrome de Sheehan, en raison du développement de la coagulation intravasculaire (DIC). La fréquence du syndrome de Sheehan est de 0,1%, mais avec des saignements massifs post-partum ou post-avortement atteignant 40%.

Comme il s'agit d'une violation de la restauration du cycle menstruel, il convient de dire que l'une des manifestations du syndrome de Sheehan est l'aménorrhée - l'absence de menstruations ou d'oligoménorrhée - une diminution de la quantité de sang menstruel jusqu'à de petites taches. Le degré de dysfonctionnement menstruel, ainsi que la fonction des autres glandes endocrines, dépendent de l'étendue de la lésion hypophysaire. Même avant le début des irrégularités menstruelles, de tels symptômes du syndrome de Sheehan apparaissent, tels que maux de tête, fatigue, faiblesse, froideur, hypotension (diminution de la pression artérielle), perte de poids importante, petit œdème (pâleur) des membres inférieurs et supérieurs, peau sèche, alopécie.

Le diagnostic est basé sur l'anamnèse (une relation entre l'apparition de la maladie et des rôles compliqués), des manifestations caractéristiques et des découvertes hormonales qui montrent une diminution des hormones de l'ovaire hypophysaire.

Le traitement de cette maladie est basé sur un traitement hormonal substitutif, lors de l'utilisation de médicaments spéciaux, ils essaient de compenser les hormones qui doivent être produites dans l'hypophyse et d'autres glandes endocrines, y compris les ovaires. Les médicaments glucocorticoïdes, les médicaments thyréotropes sont prescrits. Avec l'oligo et l'aménorrhée, les hormones sexuelles sont prescrites pour compenser le manque d'hormones produites par l'hypophyse et les ovaires. Le traitement est effectué par un gynécologue avec un endocrinologue.

Encore une fois, je tiens à vous rappeler que si vous avez des doutes concernant la restauration du cycle menstruel, vous devez consulter un médecin. Soit dit en passant, une absence prolongée de règles après l'accouchement peut également indiquer le début d'une nouvelle grossesse.

1 Péritonite - inflammation du péritoine - une fine membrane de tissu conjonctif recouvrant les parois et les organes de la cavité abdominale.

2 septicémie - une condition dans laquelle l'agent causal de l'infection pénètre dans le sang.

Pour les questions médicales, assurez-vous de consulter d'abord votre médecin.

Quand faut-il commencer vos règles après l'accouchement?

Les menstruations après l'accouchement n'apparaissent pas immédiatement, dans un délai de six mois, le cycle est irrégulier et l'écoulement est abondant. De tels changements ne sont pas considérés comme pathologiques, après la fin de la période de récupération post-partum, tout se stabilise. L'apparition des premières menstruations après la naissance d'un enfant dépend du type d'alimentation, de l'état du corps, de l'âge de la femme.

L'apparition de la première menstruation dépend de la santé de la fille

Comment distinguer les menstruations des saignements après l'accouchement?

Le saignement après l'accouchement naturel et la césarienne est un phénomène physiologique normal, de sorte que l'utérus est libéré des restes de sang, de caillots. Après 3-4 jours, ils deviennent moins intenses, cèdent la place à des écoulements sanglants, appelés lochies, ils iront jusqu'à ce que l'endomètre soit complètement restauré..

Pour comprendre s'il s'agit de mensualités ou de lochies, vous devez gérer les caractéristiques de chaque type de décharge.

À quoi ressemblent les lochies?

La nature de la déchargeQuand apparaissent après l'accouchement (jours)
Sanglant abondant2-3
Jaune pâle, brun clair avec des impuretés3–7
Blanc jaunâtre, transparentdix
Muqueux14

Les lochies peuvent être de plusieurs types

La première menstruation peut commencer au plus tôt 2 semaines après la disparition des ventouses, tandis que l'écoulement acquiert une couleur rouge, brun-brun, a une odeur caractéristique, disparaît après 5-7 jours.

Important! Le sang sort par à-coups, a une couleur rouge vif, l'écoulement est abondant, accompagné de douleurs dans le bas de l'abdomen, le bas du dos, des étourdissements, des évanouissements et des vomissements - tous ces signes indiquent des saignements utérins sévères, une issue fatale est possible sans soins médicaux en temps opportun..

Causes des changements menstruels

Après la grossesse, la durée du cycle, la nature des menstruations, l'intensité des sécrétions changent souvent, cela est dû au niveau élevé de prolactine et d'oestrogène dans le corps.

Quelles violations sont considérées comme normales:

  1. Après la naissance d'un bébé, la durée du cycle change presque toujours - si les taux prénataux étaient de 21 à 32 jours, puis après l'accouchement, ils atteignent en moyenne 26 à 28 jours.
  2. Le nombre de jours de saignement mensuel augmente également - normalement, ils sont observés dans les 7 à 10 jours, si les menstruations durent plus longtemps ou s'arrêtent après 2 jours, cela indique le développement de processus pathologiques dans le corps.
  3. Une décharge mensuelle abondante est souvent un phénomène après l'accouchement, surtout si le processus s'accompagne de complications. Mais la quantité quotidienne de sang ne doit pas être comprise entre 50 et 150 ml - les coussinets doivent être changés toutes les 2-3 heures.

Selon la période, le cycle de code change, la femme se sent complètement différente

Un long retard dans la menstruation, l'absence de jours critiques, un flux menstruel maigre ou excessivement lourd après l'accouchement se produit avec un faible niveau d'oestrogène, en présence de kystes, de tumeurs dans les ovaires ou l'utérus, dans le contexte de pathologies infectieuses et de processus inflammatoires.

Combien de temps après l'accouchement commence la menstruation?

La période d'apparition de la première période menstruelle après l'accouchement dépend de nombreux facteurs - l'âge de la femme, les caractéristiques de la grossesse et de l'accouchement, le mode de vie et la routine quotidienne. Mais le facteur le plus important est la nature de l'alimentation de l'enfant.

Quand surviennent les menstruations pendant l'allaitement

Pendant la lactation, l'hormone féminine prolactine prédomine dans le corps féminin - cette substance est responsable de la production de lait, mais inhibe la fonction de reproduction. Par conséquent, les menstruations ne surviennent qu'à la fin de la période d'allaitement, mais cette règle s'applique uniquement lors de l'alimentation du bébé à la demande. Lors de l'alimentation selon le calendrier, les menstruations peuvent commencer 3 à 4 mois après la naissance.

Ne déviez pas du programme d'alimentation, les menstruations ne vous feront pas attendre

Si les menstruations ont brusquement disparu pendant le GV, cela peut indiquer une deuxième grossesse - les menstruations commencent 2 semaines après l'ovulation, ce temps est suffisant pour la conception, par conséquent, une mère qui allaite doit utiliser des contraceptifs barrières, un accouchement fréquent nuit gravement à la santé.

Avec une alimentation naturelle, les menstruations peuvent commencer après l'introduction d'aliments complémentaires..

Après combien de menstruations se produisent pendant l'alimentation artificielle

Si un bébé mange des mélanges dès la naissance, le niveau de prolactine dans le corps de la femme diminue rapidement pour atteindre les valeurs minimales acceptables, de sorte que les premières menstruations devraient durer 6 à 8 semaines après la naissance, presque immédiatement après la disparition des ventouses.

Quel est le premier mois après l'accouchement?

Habituellement, les lochies sont sécrétées dans les 5 à 8 semaines, après quoi la restauration du cycle menstruel commence. Mais si le saignement a disparu 4 à 7 jours après la naissance, vous devez consulter d'urgence un médecin, car la seule raison de cette déviation est l'accumulation de sang dans la cavité utérine.

Après l'accouchement, les menstruations durent généralement plus longtemps

Au fur et à mesure que les organes reproducteurs et les hormones sont restaurés, les menstruations deviennent régulières, leur durée peut différer des valeurs prénatales, mais la durée du cycle doit être comprise entre 21 et 32 ​​jours, écarts admissibles - pas plus de 5 jours. Si vos règles ne dépassent pas 2 mois, vous devez consulter un gynécologue.

Important! Même si le syndrome prémenstruel n'a pas été gêné par une femme avant l'accouchement, puis après la naissance d'un bébé dans 90% des cas, tous les précurseurs du syndrome prémenstruel se manifestent assez clairement, et il y a souvent des périodes douloureuses.

Pourquoi y a-t-il un cycle irrégulier après l'accouchement??

Il faut au moins 2 mois pour restaurer complètement le corps et les niveaux hormonaux, donc une défaillance du cycle menstruel peut normalement durer jusqu'à six mois. L'intervalle entre la première et la deuxième menstruation est souvent de 40 à 50 jours.

Causes d'un cycle irrégulier:

  • fort affaiblissement du corps de la femme après l'accouchement;
  • après la deuxième, la troisième naissance, surtout avec de courtes interruptions, la période de récupération du cycle augmente;
  • la première naissance après 30 ans augmente la période de récupération;
  • accouchement difficile;
  • non-respect du régime post-partum;
  • mauvaise nutrition;
  • dépression postpartum.

La durée de la période de récupération du fond hormonal et du cycle menstruel ne dépend pas du mode d'accouchement - après la césarienne et pendant l'accouchement naturel, le processus se déroule de la même manière, il n'est affecté que par la nature de l'alimentation de l'enfant.

Que faire pour normaliser le cycle?

Si les déviations du cycle menstruel ne sont pas provoquées par des pathologies graves, il suffit de revoir le régime et le régime pour normaliser le processus.

Après la naissance de l'enfant, la charge sur le système endocrinien et nerveux augmente, ce qui affecte négativement le travail de tout le corps, des complexes vitaminiques spéciaux pour les mères allaitantes aideront à éviter le développement de problèmes avec le cycle menstruel.

Le respect de la routine quotidienne, un bon sommeil et un repos sont la clé du fonctionnement normal des organes reproducteurs. Il est difficile de le faire avec un bébé, mais il est possible de transférer une partie des responsabilités à des proches, de se détendre pendant la journée avec l'enfant.

L'exercice aidera à revenir à la normale

Une activité physique modérée régulière aidera à normaliser le fond hormonal, même des exercices matinaux légers ont un effet bénéfique sur le système reproducteur..

Important! Pour accélérer le processus de restauration du cycle après l'accouchement, vous devez inclure de l'huile de lin, des fruits secs, des noix, des herbes, du poisson gras dans le régime alimentaire, boire une décoction de baies d'églantier et de feuilles de framboise.

Le retour du cycle menstruel régulier est l'un des indicateurs importants de la récupération normale après l'accouchement, généralement ce processus dure de 2 à 6 mois. Pour éviter le développement de pathologies, il faut bien manger, observer le régime du jour, passer plus de temps à l'air frais, ne pas soulever de poids.

Quand commencent les règles après l'accouchement: nuances importantes

Lorsque la menstruation commence après l'accouchement, cette question inquiète toutes les femmes qui ont récemment accouché. Et ce n'est pas seulement une question de dérangement, dont les femmes se sevrent pendant la grossesse. La reprise des menstruations est une manifestation externe des processus hormonaux internes.

Lorsque la période qui suit l'accouchement commence, la femme risque de retomber enceinte. Et bien que l'enfant soit très petit, cela n'est pas souhaitable principalement d'un point de vue médical. Par conséquent, toutes les jeunes mères veulent vraiment savoir combien de temps après l'accouchement vous ne pouvez pas penser au "danger" de tomber enceinte à nouveau et de vivre une vie sexuelle sans utiliser de contraceptifs.

Mensuel un mois après la naissance?

Le mythe est répandu que si une femme allaite, ses règles ne reprennent pas. Contrairement à cela, chaque gynécologue (ou peut-être plusieurs filles parmi vos connaissances) ne peut raconter plus d'une histoire lorsqu'une femme découvre une nouvelle grossesse qu'en ressentant une agitation «suspecte» en elle-même. Ou s'inquiète sérieusement du ventre, qui non seulement ne diminue pas après l'accouchement, mais grandit.

Oui, les menstruations un mois après la naissance n'apparaissent pas souvent. La norme relative (si la femme n'a même pas essayé de mettre le bébé sur sa poitrine pour une raison quelconque) est la reprise des menstruations deux mois après la naissance. Si une décharge après l'accouchement est apparue devant vous, c'est un signal fort pour une visite d'urgence chez le médecin. Après tout, la décharge précoce est apparue après l'accouchement, plus il est probable que ce ne soit pas du tout des menstruations, mais un symptôme de problèmes dans le système reproducteur de la femme.

La première menstruation après l'accouchement - quelle est la norme?

La reprise des menstruations après l'accouchement est étroitement liée à l'allaitement maternel. Après tout, ces deux processus sont hormono-dépendants et s'excluent mutuellement. Dans sa présentation la plus simple, ce processus peut être expliqué comme suit: l'hormone prolactine, qui est produite en grande quantité dans le corps d'une femme qui allaite et qui est nécessaire pour assurer le processus de lactation, inhibe la production d'hormones qui déclenchent les menstruations.

Autrement dit, si une femme nourrit son bébé uniquement avec du lait maternel et que le processus de lactation fonctionne parfaitement, la probabilité d'une reprise précoce des menstruations est très faible. Si le processus de lactation est insuffisant et que le bébé suit donc une alimentation mixte, la femme n'a pas d'hormone prolactine dans le corps. Et ce "déficit" laisse la place aux hormones qui stimulent le renouvellement des menstruations.

Si nous passons à la langue des chiffres clairs, alors en réponse à la question «Quand commencent les règles après l'accouchement», nous pouvons immédiatement proposer plusieurs options:

  • 1,5-2 mois après la naissance, si la femme n'allaite pas;
  • après 3-4 mois, si l'enfant est en alimentation mixte;
  • après 6-12 mois, si le bébé avant six mois n'a pas reçu d'autre nutrition que le lait maternel. Dans tous les cas, vous devez comprendre que le corps de chaque femme a des caractéristiques individuelles. Et une réponse claire à la question de savoir s'il existe une pathologie dans la reprise précoce des menstruations après l'accouchement ou que faire si les menstruations après l'accouchement ne commencent pas un an ou plus après la naissance du bébé, ne peut être donnée que par un médecin. Et seulement après les examens nécessaires.

Césarienne: quand les menstruations commencent dans ce cas

Nous avons dit un peu plus haut que le début des règles après l'accouchement est un processus hormono-dépendant et directement lié à l'hormone prolactine. Et cela signifie que le mode d'accouchement n'affecte pratiquement pas le moment de la récupération des menstruations après l'accouchement. Seule la présence ou l'absence d'allaitement compte.

Malheureusement, malgré le travail de sensibilisation assez large des consultants en allaitement et des médecins qui soutiennent activement l'allaitement, il est encore largement admis qu'une femme ne peut pas allaiter après une césarienne. Ce n'est pas vrai!

Après avoir mis le bébé dans la poitrine, même dans la salle d'accouchement, si l'opération a été réalisée sous anesthésie péridurale ou un peu plus tard, s'il était nécessaire de recourir à l'anesthésie générale puis d'appliquer le bébé sur le sein aussi souvent que possible, la mère peut réussir à allaiter le bébé autant qu'elle le souhaite après la césarienne. Et ainsi repousser le début des règles après l'accouchement.

Malheureusement, de nombreuses femmes à un niveau théorique et obsolète sont convaincues qu'après une césarienne, l'allaitement ne fonctionnera pas. Et par conséquent, ils ne font aucun effort pour établir une lactation réussie. D'où la forte conviction que chez les femmes après une césarienne, les menstruations commencent plus tôt.

Si la période après la césarienne ne commence pas longtemps

Parfois, après une césarienne, les menstruations ne commencent pas longtemps, même dans le contexte d'un rejet complet de l'allaitement maternel. Cela se produit si la césarienne a été réalisée avec des complications. Le processus de normalisation de la fonction ovarienne après des complications prend plus de temps. De plus, la présence d'une suture cicatrisante large et longue sur l'utérus peut empêcher l'utérus de se contracter et de restaurer sa taille normale. Dans de tels cas, la femme peut avoir besoin d'une thérapie appropriée et de l'aide d'un gynécologue. Et précisément dans de tels cas, les périodes après la livraison sont absentes pendant un certain temps..

Qu'est-ce qui affecte la période après l'accouchement

En plus de l'allaitement maternel et des caractéristiques individuelles du corps de la femme, les facteurs suivants peuvent affecter le moment du début des règles après l'accouchement:

  • complications pendant la grossesse et l'accouchement;
  • âge parturient;
  • Bonne nutrition;
  • sommeil et repos appropriés;
  • état psycho-émotionnel;
  • maladies chroniques et aiguës.

Caractéristiques des menstruations après l'accouchement

De nombreuses femmes souhaitent savoir si la durée de la menstruation, sa profusion changera après l'accouchement, ou si des douleurs pendant la menstruation peuvent ou peuvent apparaître (ou vice versa)..

L'accouchement est un processus naturel qui, dans la grande majorité des cas, profite au corps féminin. Par conséquent, la plupart des jeunes mères notent que la douleur des menstruations, le cas échéant, avant l'accouchement, a considérablement diminué. La durée et l'abondance du rejet ne changent généralement pas. Certes, au cours des 2-3 premiers mois, l'écoulement peut être plus abondant, mais bientôt il passe: la nature des menstruations se normalise. Si vos règles après l'accouchement ont empiré (elles sont devenues sensiblement plus longues, abondantes et douloureuses), vous devez consulter un médecin.

Les règles irrégulières peuvent provoquer de nombreuses maladies gynécologiques et troubles hormonaux. L'endométriose et les ovaires polykystiques, les processus inflammatoires et auto-immunes, les troubles circulatoires et les processus tumoraux des organes reproducteurs, les lésions utérines et les effets toxiques peuvent être une cause fréquente de violation de la régularité du cycle mensuel..

Un écoulement trop abondant ou maigre peut indiquer des pathologies gynécologiques. Le plus souvent, des périodes abondantes après l'accouchement indiquent la présence d'une endométrite ou d'une endométriose.

Mythes sur les menstruations et l'allaitement

L'apparition des menstruations après l'accouchement est étroitement associée à de nombreux mythes, dont la plupart sont à leur tour associés à l'allaitement maternel. Les plus courants sont:

Avec le début des règles après l'accouchement, le lait devient amer et le bébé peut refuser d'allaiter. L'apparition des menstruations n'affecte pas le goût du lait. Le lait maternel a un goût assez stable qui, soit dit en passant, n'est pas très dépendant même du régime alimentaire de la mère. Bien sûr, il peut y avoir de petits changements de goût, mais à l'âge de deux mois, l'enfant le sait déjà clairement et les changements subtils du goût du lait des seins de sa mère ne lui surprennent pas, mais plutôt comme une variété agréable dans l'alimentation.

Avec le début des règles, l'allaitement doit être interrompu. Lorsqu'une femme rétablit le cycle, elle doit continuer d'allaiter son bébé sans aucun changement. Dans de rares cas, la lactation peut diminuer de 1 à 3 jours, mais elle peut être facilement restaurée. Il arrive que l'infirmière durant les jours critiques devienne irritable - c'est la condition que l'enfant «croit» et peut aussi devenir agitée et capricieuse. Mais dès que maman se calme, la même chose se produit avec le bébé.

Avec le début des menstruations, l'enfant refuse le sein. Le plus souvent, les raisons du refus du bébé de téter sont des raisons complètement différentes qui coïncident avec le début des règles après l'accouchement. Par exemple, un bébé, avec le sein, reçoit un mannequin, une bouteille d'eau ou un mélange. Ce sont ces attributs de l'alimentation artificielle qui désorientent le bébé et il commence à abandonner le sein. Et le cycle de récupération pourrait simplement coïncider avec cette.

Par conséquent, lorsque la période après l'accouchement commence, ne considérez pas cela dans une relation négative avec l'allaitement. L'allaitement maternel et la restauration des règles après l'accouchement sont des processus naturels. Et leur coexistence pacifique dans un corps féminin est également tout à fait naturelle. Avoir un bon allaitement et une récupération calme et harmonieuse après l'accouchement!

Up