logo

La restauration du cycle menstruel après l'accouchement se produit progressivement. Par conséquent, des périodes irrégulières avec l'allaitement maternel est une option normale. L'échec du cycle est associé à un changement de l'équilibre hormonal dans le contexte des changements qui se produisent avec le corps. La période de récupération du système reproducteur dépend de nombreux paramètres..

La menstruation peut-elle commencer pendant l'allaitement

La prolactine est responsable de la production de lait. Le maintien du niveau de cette hormone est assuré par les récepteurs des mamelons. Plus le bébé est souvent à la poitrine, plus la glande pituitaire produit de la prolactine.

L'œstrogène et la progestérone sont responsables de la normalisation du calendrier menstruel. Ce sont des hormones féminines dont la concentration et le niveau changent systématiquement. Ils contrôlent le cycle, affectent sa stabilité. La prolactine inhibe la production de ces hormones. Pour cette raison, les menstruations pendant l'allaitement surviennent lorsque le nombre d'applications diminue. Cela se produit généralement après l'introduction d'aliments complémentaires..

Si le bébé est mélangé, la prolactine est peu produite. Les ovaires commencent à fonctionner et les menstruations arrivent.

Dans les cas où une femme qui allaite parvient à établir une HS, pour exclure le mélange, le cycle échoue. La prolactine inhibe à nouveau le travail des œstrogènes et de la progestérone.

Menstruation

La fréquence des menstruations chez les femmes qui allaitent dépend des caractéristiques personnelles, des facteurs externes. Il n'y a pas de norme unique. Si une femme allaite, le calendrier des règles est affecté par:

  • activité hormonale;
  • la génétique;
  • âge;
  • contractilité utérine.

La récupération du cycle est déterminée par le nombre d'enfants, l'état du système reproducteur et la santé globale.

Quand commencent les premières règles après l'accouchement naturel

Il faut du temps pour guérir complètement après l'accouchement. Le canal de naissance est étiré, blessé. Les vaisseaux endommagés par la décharge du placenta saignent. Après l'accouchement, le corps dirige des ressources pour restaurer le tissu musculaire, les muqueuses. L'utérus commence à se contracter activement. Ce processus se poursuit jusqu'à ce qu'il atteigne sa forme d'origine..

La partie principale des mouvements contractiles se produit lors de l'application du bébé sur la poitrine. C'est à ce moment que l'hormone ocytocine est produite, ce qui stimule l'utérus. L'allaitement maternel accélère la récupération du corps, car c'est un processus naturel.

Les pertes post-partum (lochies) n'ont rien à voir avec les menstruations. Ils sont causés par des dommages à l'endomètre, les vaisseaux auxquels le placenta était attaché. Immédiatement après la naissance, l'écoulement est brun. Environ une semaine plus tard, ils s'éclairent. Leur intensité diminue chaque jour..

Les menstruations commencent généralement 2 à 4 semaines après une réduction de l'alimentation. Le premier écoulement de sang tombe sur les 6-7 mois de lactation. Pendant cette période, l'enfant reçoit déjà de la nourriture supplémentaire. De plus, le bébé demande rarement des seins la nuit. La production de prolactine est réduite. Le cerveau reçoit le signal que le corps a suffisamment de ressources pour une nouvelle conception. Les ovaires reprennent le travail.

La situation où les menstruations ne surviennent qu'après la fin de la lactation est également considérée comme la norme. Cela se produit lorsqu'une femme continue d'allaiter fréquemment après une alimentation complémentaire. Les applications nocturnes jouent un rôle important. Après tout, c'est dans l'obscurité que la principale quantité de prolactine est produite.

Périodes irrégulières pendant l'allaitement

Avec l'HB, les menstruations sont rarement périodiques. Cela est dû au fait que la prolactine inhibe la formation de l'œuf. Cependant, l'allaitement n'est pas un moyen sûr de prévenir une grossesse non désirée. L'ovulation peut survenir à tout moment..

La durée du cycle d'allaitement est de 2 à 8 semaines. La menstruation peut être irrégulière. La durée de la décharge change également..

Le plus souvent, le calendrier est rétabli 4 à 6 mois après les premières menstruations. Si après cette période, la stabilité n'est pas observée, vous devez consulter un gynécologue, passer des tests.

Pendant la période d'HB, les femmes sont souvent gardées par de maigres périodes (spotting). Cette condition est appelée hypoménorrhée physiologique. Les menstruations peu abondantes pendant la lactation sont le résultat d'un niveau instable de prolactine dans le sang. Son indicateur change périodiquement, s'adaptant aux besoins de l'enfant. Pour cette raison, une femme qui allaite peut remarquer une décharge peu abondante qui dure 1 à 3 jours..

Causes des règles irrégulières

Le cycle de récupération ne dépend pas du mode de livraison. La principale raison des périodes irrégulières est la restructuration hormonale. Il s'agit d'une condition normale pour la lactation. Dans certains cas, l'instabilité des menstruations se produit dans le contexte de:

  • maladies gynécologiques - endométriose, fibromes, dysplasie cervicale, divers néoplasmes;
  • inflammation
  • les infections
  • dépression postpartum;
  • carence en vitamines;
  • surmenage;
  • effort physique excessif.

Ces facteurs peuvent être combinés. Le déséquilibre hormonal est parfois associé à une maladie thyroïdienne, car les systèmes endocrinien et reproducteur sont interconnectés..

Retard des règles après l'accouchement

Les femmes allaitantes sont souvent confrontées à cette situation. Tout d'abord, avec un retard dans la menstruation, la grossesse doit être exclue. Pour ce faire, faites un test.

Des retards réguliers en plus des changements hormonaux naturels peuvent être causés par:

  • complications post-partum;
  • stress
  • manque de sommeil;
  • surmenage;
  • mauvaise alimentation (y compris une alimentation stricte).

Des inquiétudes devraient survenir si les menstruations ne commencent pas dans les 1 à 2 mois suivant la fin de l'allaitement. Un long délai indique des anomalies hormonales. Ils peuvent être causés par un manque d'hormones féminines, des maladies des organes génitaux, une infection, une diminution de l'immunité, une perte de poids.

La restauration du cycle menstruel après l'accouchement chez toutes les femmes a des périodes différentes. Chaque organisme a ses propres ressources. Pour normaliser le travail du système reproducteur, vous devez manger pleinement, marcher au grand air, faire ce que vous pouvez, faire de la gymnastique légère.

Examens irréguliers du post-partum

Une grossesse et un accouchement sains d'un bébé en bonne santé sont une raison pour qu'une femme soit fière d'elle-même et de sa santé. Un sujet important qui inquiète de nombreuses femmes après l'accouchement est la menstruation: quand attendre, pourquoi le cycle est irrégulier, est-il possible de tomber enceinte pendant l'allaitement, et bien plus encore. Nous analyserons les principaux problèmes dans notre article..

Sortie post-partum

Les écoulements abondants du post-partum chez une femme n'ont aucun rapport avec les menstruations - ce sont les lochies, qui deviennent sanglantes à partir de sanglantes, puis transparentes, disparaissant complètement. Après environ deux mois, l'utérus et les ovaires retrouvent leur état et leur taille physiologiques, ce qui signifie qu'il est tout à fait possible de commencer les cycles menstruels avec la maturation et la menstruation des ovules. Ainsi, une femme peut s'attendre à la première menstruation du 2-3ème mois après la naissance.

Quand faut-il commencer vos règles après l'accouchement?

Cette période dépend du type d'alimentation de l'enfant: naturel ou artificiel. La production de lait maternel se produit sous l'influence de l'hormone hypophysaire prolactine. Le niveau d'oestrogène n'augmente pas, par conséquent, pendant l'allaitement, les menstruations commencent, en moyenne 2 mois après l'accouchement, plus souvent lors de l'alimentation «à l'heure». Mais il y a des moments où chez certaines femmes allaitantes, les menstruations ne se produisent pas au cours de l'année, et chez certaines, elles peuvent récupérer dans un mois et demi après l'accouchement. En moyenne, le début des menstruations pendant l'allaitement varie de 3 mois à six mois.

Combien de temps durent les menstruations pendant la période post-partum?

Souvent, la première menstruation est assez abondante. Il peut y avoir de fortes pertes, des menstruations avec des caillots sanguins. Si vous devez changer le joint toutes les heures, vous devriez consulter un médecin: cela peut être un symptôme de saignement qui a commencé. Les périodes suivantes deviennent généralement normales. Dans d'autres cas, au cours des premiers mois des femmes, des taches irrégulières apparaissent. Ceci est caractéristique de l'allaitement maternel, lorsque la synthèse de la prolactine est progressivement réduite..

Raisons de la récupération lente du cycle régulier

Chaque femme a sa propre période individuelle pour la restauration du cycle menstruel. Ceci est déterminé par l'activité de la production d'hormones des gonades, de l'hypophyse et de l'état des systèmes immunitaire et reproducteur dans son ensemble. Il y a plusieurs raisons à cela qui affectent le corps pendant la période post-partum:

  • caractéristiques du fond hormonal individuel;
  • facteurs héréditaires;
  • la nature du processus de naissance;
  • caractéristiques de la récupération utérine.

Que faire si le cycle menstruel est devenu irrégulier:

  • Dans les premiers mois de la période de récupération post-partum, il ne faut pas paniquer. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une variante de la norme. Chaque femme normalise le cycle individuellement, généralement pendant les premiers mois de la reprise des saignements menstruels. L'irrégularité est plus fréquente chez les mères qui allaitent..
  • Il faut environ 2 mois pour rétablir le fonctionnement normal de tous les organes et systèmes. L'équilibre dans le système endocrinien vient plus tard, surtout si l'allaitement est utilisé. Par conséquent, une femme peut se sentir en parfaite santé, mais elle n'aura pas de règles.
  • Faites attention à un cycle irrégulier seulement après 3 cycles. Cela peut être dû à un processus inflammatoire, à l'endométriose ou à une tumeur génitale. Le retard de la deuxième menstruation n'est pas dangereux, sauf s'il est associé à une grossesse répétée.

Mensuelle après une césarienne

La menstruation après une césarienne est rétablie de la même manière qu'après un accouchement normal. Pendant la lactation, les menstruations ne surviennent pas pendant six mois. Dans le contexte de l'alimentation artificielle de l'hôpital en raison du manque de stimulation des mamelons (dans lequel la synthèse d'ocytocine, qui réduit l'utérus, est activée), la récupération peut aller un peu plus lentement, et il y a toujours une cicatrice sur l'utérus. Par conséquent, la restauration de la fonction menstruelle peut survenir un peu plus tard, pendant plusieurs semaines.

Le cycle après le cours pathologique de la grossesse ou de l'accouchement

Après une interruption d'une grossesse gelée ou d'un avortement, la première menstruation survient dans les 45 jours. Si cela ne se produit pas, une femme doit demander l'aide d'un gynécologue. Pour exclure les causes d'aménorrhée, telles que la partie restante de l'œuf fœtal dans l'utérus ou l'inflammation, il est nécessaire de subir une échographie 10 jours après la fin d'une grossesse congelée ou normale.

Pathologies mensuelles, que rechercher et contacter immédiatement des spécialistes:

  • Arrêt soudain des écoulements post-partum - signe de flexion de l'utérus ou de l'endométrite, accumulation de lochies dans la cavité utérine - lochiomètres.
  • Maigre mensuellement pendant 3 cycles ou plus. Ils sont peut-être un symptôme de troubles hormonaux, du syndrome de Sheehan ou de l'endométrite..
  • Irrégularité des menstruations six mois après sa restauration, une pause entre les taches pendant plus de 3 mois. Le plus souvent associé à une pathologie ovarienne.
  • Saignements trop abondants pendant 2 cycles ou plus, en particulier après la méthode chirurgicale d'accouchement ou l'interruption de grossesse. Ils sont souvent causés par les tissus des membranes qui restent sur les parois de l'utérus.
  • La menstruation dure plus d'une semaine, ce qui s'accompagne de faiblesse, de vertiges.
  • L'apparition de douleurs abdominales, de fièvre, d'odeurs désagréables, de décoloration des pertes vaginales est le signe d'une tumeur ou d'une infection.
  • Spotting avant et après la menstruation - un symptôme probable de l'endométriose ou d'une maladie inflammatoire.
  • Démangeaisons dans le vagin, mélange d'écoulement de fromage - un signe de muguet.
  • Saignement deux fois par mois pendant plus de 3 cycles.

Puis-je tomber enceinte?

Le mythe le plus courant est qu'une femme ne peut pas tomber enceinte si elle allaite un bébé. Le fait est que le processus d'ovulation - le premier après l'accouchement, se forme avant le début du premier repérage, et c'est elle qui, lors des rapports sexuels non protégés, peut conduire à une grossesse non planifiée, et une femme donne naissance à des intempéries. Si une femme ne se nourrit pas, il faut penser à la protection après l'accouchement immédiatement, dès le premier contact sexuel, car la dynamique de la restauration des fonctions reproductives est différente pour tout le monde, après 6-8 semaines à compter de la naissance la première ovulation est possible.

N'oubliez pas qu'un long retard dans les menstruations après l'accouchement ou une défaillance du cycle ne sont pas toujours des symptômes de troubles dangereux, mais dans tous les cas, il n'est pas souhaitable de s'automédiquer. Pour toutes questions et problèmes survenant avec le système reproducteur, veuillez consulter nos spécialistes..

changement dans la nature des menstruations après l'accouchement

Postes en vedette

Rejoignez nos discussions!

Vous devez être un utilisateur pour laisser un commentaire.

Créer un compte

Inscrivez-vous pour recevoir un compte. C'est simple!

Entrer

Déjà enregistré? Connectez-vous ici.

0 membres parcourant maintenant

Aucun utilisateur ne visualise cette page..

Sujets populaires

Publié par: Valentina1706
Créé il y a 2 heures

Publié par: Mnenosina
Créé il y a 12 heures

Examens cliniques

À propos du site

Liens rapides

Sections populaires

Les documents publiés sur notre site Web sont à titre informatif et sont destinés à des fins éducatives. Veuillez ne pas les utiliser comme conseil médical. La détermination du diagnostic et du choix des méthodes de traitement reste la prérogative exclusive de votre médecin!

Examens irréguliers du post-partum

Publié par Nusya »jeu 10 nov. 2005 12:51

Je soutiens Kapitoshka.
c'est fondamentalement important dans cette affaire - allaitement maternel ou non, car avec la lactation M. peut ne pas être très, très long et c'est tout à fait normal!
Mon M. a commencé dans 11 mois de bébé, nourris jusqu'à un an et demi.
Le cycle est immédiatement devenu régulier.

frida, c'est même possible, car l'ovulation est primaire, et seulement si la fécondation n'a pas eu lieu pendant l'ovulation - alors M viendra.

périodes irrégulières après l'accouchement

Questions et réponses sur: règles irrégulières après l'accouchement

Articles populaires sur le sujet: règles irrégulières après l'accouchement

Les menstruations retardées surviennent chez toutes les femmes. Sa cause est-elle toujours une grossesse? Quand commencer à s'inquiéter? Apprenez en détail ce qui peut provoquer un retard dans vos règles; que faire pour éviter l'adversité et préserver la santé des femmes.

Un mal de tête peut être terne, aigu, oppressant, lancinant... Sa nature est diverse, mais elle a un objectif - nous voulons nous débarrasser d'elle dès que possible. Apprenez de manière fiable ce qui peut provoquer un mal de tête et comment y faire face le plus rapidement.

La perte de cheveux inquiète aussi bien les hommes que les femmes. De plus, ce problème ne semble qu'esthétique: la chute des cheveux dérangera-t-elle vraiment une personne s'il s'avère que la cause en est le cancer? C'est pourquoi la perte de cheveux doit être prise en compte..

Le matériel offert au lecteur est le résultat de nombreuses années de recherche de l'auteur sur les problèmes de diagnostic, de traitement, de concept physiopathologique de la pathogenèse de l'endométriose génitale.

Parmi les hormones sexuelles féminines, la progestérone occupe une place particulière - elle est activement impliquée dans les processus de conception, d'implantation de l'ovule fœtal et de gestation de la grossesse.

Mensuelle avec IV

Code HTML:
Forums BB Code:

À quoi ressemblera-t-il?

Les filles entières question dans le titre. J'ai une petite fille sous IV, 2 mois après l'accouchement, les règles ont commencé. Et maintenant, ils devaient venir 23, et aujourd'hui déjà 26 où sont-ils. Est-ce normal? Lire complètement
+12 Inscrivez-vous et obtenez la possibilité de noter des documents, discutez dans les commentaires et bien plus encore! ') "> Inscrivez-vous et profitez de la possibilité de noter des documents, discutez dans les commentaires et bien plus encore!')"> chatte chatte26/12/201213729 commentaires
Toutes les recettes
Recettes de Povarenok.ruToutes les recettes
Pain kvas au miel et raisins secs.
Et le levain pour ce kvas. Je fais plus de kvas.
Plus de détails "
Biscuit 3 minutes au micro-ondes.
Elle a fait cuire la manie au micro-ondes en 6 minutes, et maintenant.
Plus de détails "
Levain pour pain "Eternal".
C'est le levain le plus simple - pour cuire du PAIN SANS LEVURE.
Plus de détails "
Poisson "Royal"
Incroyablement savoureux, rapide et facile. Cela se révèle très.
Plus de détails "

commentaires

ne t'inquiète pas!
mon cycle après l'accouchement s'est rétabli à partir de la 3e fois, mais il est devenu une semaine plus long qu'avant B.

commencé M après l'accouchement exactement 2 mois plus tard, puis après 44 jours, il a commencé, puis après 27 jours, puis après 33-35 jours

restaurer votre cycle et le ramener à la normale

pas du tout! C'est juste que j'étais moi-même dans la même situation, donc je sais que tu ne devrais pas t'inquiéter

on dirait que des cheveux extra gris sont ajoutés

Mais je suis déjà bien maintenant.

Vous pouvez vous connecter ainsi que laisser un commentaire.

Insérer une image

Vous pouvez télécharger une image dans le texte depuis votre ordinateur:

Mensuel après l'accouchement - cycle irrégulier, retard, caractéristiques

L'une des questions les plus importantes que les femmes posent sur leur état de santé après la grossesse et l'accouchement est l'établissement du cycle menstruel, car les menstruations sont presque le principal indicateur de la santé des femmes.

Après la naissance d'un enfant, dans le contexte de la mise à jour des processus se produisant en général dans le corps d'une femme, un changement se produit avec son cycle menstruel.

Les menstruations peuvent être retardées, aller de façon irrégulière et disparaître complètement pendant un certain temps. Mais ne paniquez pas, car tout cela est naturel et normal. La vitesse de récupération et l'établissement du cycle menstruel après l'accouchement chez une femme dépendent de ses paramètres physiologiques, de son contexte hormonal, de la présence ou de l'absence d'allaitement, du stress, etc. Nous discuterons dans cet article de la période menstruelle après l'accouchement - cycle irrégulier, retard, caractéristiques.

Caractéristiques des menstruations après l'accouchement

Comme le montre la pratique, le cycle menstruel après l'accouchement peut devenir quelque peu imprévisible et avoir un certain nombre de caractéristiques. Il n'y a pas de période de temps spécifique pendant laquelle les règles doivent commencer après la naissance du bébé. Le moment de son apparition est purement individuel.

De nombreuses femmes notent que quelques mois après l'accouchement, leur cycle menstruel est irrégulier et les menstruations sont parfois très difficiles. Cela est dû au fait que le corps féminin a besoin de temps pour revenir à un fonctionnement normal.

Les pertes sanguines chez les femmes en bonne santé ne devraient pas durer plus de 3-7 jours. Très courtes (quelques jours), ou vice versa, des menstruations trop longues, se terminant par une coagulation sanguine, peuvent parler de problèmes dans la sphère reproductive de la femme - tumeurs utérines (myomes), endométriose (surcroissance de tissu endométrial en dehors de l'utérus).

Le volume de sang menstruel est également important. Normalement, c'est 50-150 ml. Trop de flux menstruel ou trop peu indique également une pathologie. La durée du cycle après l'accouchement peut varier. Si, avant la naissance d'un bébé, le cycle d'une femme était, par exemple, de 20 à 30 jours, alors après l'accouchement, cet indicateur peut être calculé en moyenne jusqu'à 25 jours..

Souvent, les mères récemment nées souffrent du soi-disant syndrome prémenstruel, dans lequel une femme devient très irritable, larmoyante, éprouve parfois des étourdissements, de l'insomnie, une augmentation de la faim et même des accès de nausée.

Certaines femmes signalent l'apparition de douleurs menstruelles, qu'elles n'ont pas connues avant l'accouchement. Ces douleurs sont généralement causées par la réticence du corps à récupérer complètement, l'instabilité psychologique, les processus inflammatoires dans le bassin ou les contractions sévères de l'utérus. Si pendant la menstruation une femme doit constamment boire des analgésiques et des antispasmodiques, vous devez absolument consulter un gynécologue.

Assez souvent, la situation inverse se produit. Après l'accouchement, les femmes qui souffraient auparavant de douleurs intenses pendant les menstruations, il devient indolore. Cela est dû à un changement de position de l'utérus dans le bassin, ce qui élimine les obstacles à l'écoulement normal du sang.

En cas de soucis qui inquiètent une femme au sujet de ses menstruations après l'accouchement, vous devez contacter votre gynécologue, mais, en règle générale, toutes les conditions limites décrites ci-dessus disparaissent d'elles-mêmes en quelques mois.

Caractéristiques des menstruations après l'accouchement pendant l'allaitement

L'allaitement maternel a un effet important sur le cycle menstruel après l'accouchement. Le corps de la femme commence à fonctionner dans des conditions jusque-là inconnues. L'hypophyse augmente la production de l'hormone prolactine, responsable de l'allocation du lait maternel et du processus de lactation.

C'est en raison de la teneur élevée en prolactine que les menstruations après l'accouchement peuvent être absentes pendant longtemps. Ainsi, la nature prend soin de la mère et du bébé et déploie toutes les forces du corps pour nourrir le bébé, supprimant la fonction des ovaires, bloquant l'ovulation et rendant ainsi impossible l'épuisement d'une nouvelle grossesse.

Une caractéristique des menstruations après l'accouchement avec un allaitement régulier est que les menstruations peuvent ne pas se produire avant la fin de l'allaitement. L'arrivée des menstruations est retardée du fait que pendant la période d'allaitement, l'hypophyse produit l'hormone prolactine, qui supprime la fonction ovarienne, par exemple l'ovulation, ce qui empêche le début d'une nouvelle grossesse lors de l'allaitement. La prolactine peut agir comme une cause de menstruations irrégulières après l'accouchement.

Cycle menstruel irrégulier après l'accouchement

Si une femme n'allaite pas son bébé, la première menstruation après l'accouchement survient dans environ 2-3 mois. Chez les mères dont les enfants sont nourris de façon mixte, c'est-à-dire la lactation est présente, mais pas à la demande, les menstruations commencent en moyenne dans 4-5 mois.

Le mode d'accouchement n'affecte pas l'heure d'arrivée des premières menstruations et l'établissement du cycle menstruel. Certes, chez les femmes qui ont connu des complications post-partum sous forme de saignement, de septicémie, d'endométrite, etc., les menstruations peuvent survenir un peu plus tard que la date prévue, car ces processus inhibent la restauration de l'utérus en raison des dommages causés par l'inflammation.

Un cycle menstruel irrégulier après l'accouchement est un phénomène assez courant. Souvent, après la naissance d'un enfant, la menstruation devient irrégulière: la menstruation vient, parfois ne vient pas, elle est retardée de plusieurs jours, puis au contraire, elle commence plus tôt que la précédente.

Le cycle peut être mis en place sur 4 à 6 mois, mais si après cette période l'intervalle entre l'arrivée des menstruations varie de plus de 5 jours, c'est l'occasion de consulter un médecin. La reprise de la régularité des menstruations après l'accouchement est un signe que le corps féminin a complètement restauré sa fonction reproductrice et est prêt pour une nouvelle grossesse.

Retard des règles après l'accouchement

Comme mentionné précédemment, de nombreux facteurs affectent la récupération des menstruations après l'accouchement, notamment:

  • état général du corps de la mère;
  • son état psychologique;
  • la présence ou l'absence d'un régime complet de sommeil et de repos;
  • des situations stressantes;
  • nutrition;
  • complications à la naissance.

En moyenne, la restauration du cycle menstruel après la naissance d'un enfant se produit 2 à 3 mois après la fin du spotting spotting (lochia). Si après cette période, les menstruations de la femme ne commencent pas, elle commence à s'inquiéter du retard et d'une éventuelle grossesse.

Il arrive parfois que les menstruations après l'accouchement aient déjà commencé, pendant un certain temps, les menstruations étaient régulières, puis les perturbations ont commencé. Il s'agit d'une situation typique lors de l'allaitement. Mais si les échecs du cycle persistent après l'arrêt de la lactation, vous devriez consulter un médecin, car de tels retards de menstruation après l'accouchement peuvent être le signe d'un certain nombre de maladies.

Un retard prolongé des règles après l'accouchement peut être causé par les raisons suivantes:

  • production insuffisante de l'hormone œstrogène, en raison d'une insuffisance hormonale dans le corps;
  • la présence de changements kystiques dans les ovaires;
  • maladie infectieuse;
  • affaiblissement général du corps de la mère qui allaite, associé à un manque chronique de sommeil ou de stress;
  • processus inflammatoires se produisant dans les organes génitaux;
    la présence d'une tumeur dans l'utérus ou les ovaires;
  • nouvelle grossesse;
  • Syndrome de Sheehan ou apoplexie hypophysaire.

Tout d'abord, lors de la recherche des raisons du retard des règles après l'accouchement, il est nécessaire d'exclure les grossesses répétées. Après tout, une femme peut facilement concevoir un enfant à nouveau avant les premières menstruations après la grossesse, car les menstruations surviennent presque 2 semaines après l'ovulation, ce qui est assez suffisant pour la fécondation.

Si le test de grossesse est négatif et que le gynécologue n'a révélé aucune pathologie lors de l'examen, de l'analyse et de l'échographie, une femme doit contacter un endocrinologue, car un long retard des menstruations après l'accouchement peut être un symptôme du développement du syndrome de Sheehan, lorsque des changements pathologiques se produisent dans l'hypophyse qui provoquent une perturbation de la production d'hormones prolactine. Ce syndrome peut être déclenché par des saignements abondants pendant l'accouchement ou d'autres complications post-partum..

Il est recommandé aux femmes après l'accouchement pour une récupération rapide de surveiller attentivement leur santé, de prendre des vitamines, de faire de la gymnastique légère, de consacrer suffisamment de temps au repos, aux promenades au grand air et au sommeil, et de manger pleinement. La routine quotidienne et l'activité rationnelle seront la clé pour se mettre en forme rapidement, établir un processus cyclique et hormonal et une régularité des menstruations.

Rappelez-vous que ce n'est pas toujours un long retard dans les menstruations après l'accouchement ou une défaillance du cycle qui est dangereux, mais dans tous les cas, il n'est pas souhaitable de s'automédiquer. Pour toutes questions et problèmes survenant avec le système reproducteur, consultez un spécialiste.

Récupération des règles après l'allaitement

Si vous n'êtes pas remarquée, cela signifie que vous êtes sérieusement intéressé

27 décembre 2018

L'une des questions les plus importantes que les femmes posent sur leur état de santé après la grossesse et l'accouchement est l'établissement du cycle menstruel, car les menstruations sont presque le principal indicateur de la santé des femmes.

Après la naissance d'un enfant, dans le contexte de la mise à jour des processus se produisant en général dans le corps d'une femme, un changement se produit avec son cycle menstruel.

Les menstruations peuvent être retardées, aller de façon irrégulière et disparaître complètement pendant un certain temps. Mais ne paniquez pas, car tout cela est naturel et normal. La vitesse de récupération et l'établissement du cycle menstruel après l'accouchement chez une femme dépendent de ses paramètres physiologiques, de son contexte hormonal, de la présence ou de l'absence d'allaitement, du stress, etc. Nous discuterons dans cet article de la période menstruelle après l'accouchement - cycle irrégulier, retard, caractéristiques.

Récupération des menstruations

Qu'est-ce qui est considéré comme une violation du cycle des menstruations? Vous devez d'abord déterminer ce qui est considéré comme la norme. Chez une femme en bonne santé et en âge de procréer, les menstruations devraient survenir tous les mois, à l'exception de la période de grossesse et un certain temps (en moyenne 6 mois) après l'accouchement, avec l'allaitement, avec la ménopause, pendant la ménopause.

Le travail normal du système reproducteur féminin est:

  • la présence d'un cycle menstruel régulier d'une durée de 21 à 34 jours;
  • la durée du repérage de 3 à 7 jours;
  • quantités modérées de décharge;
  • absence de douleur sévère ou sévère, de nausées et de vertiges pendant les menstruations.

Si des écarts importants sont observés dans au moins un des critères énumérés, on peut parler de la présence d'échecs au cours du cycle mensuel féminin. Nous précisons que la durée du cycle est le nombre de jours d'un jour d'une menstruation à un jour du suivant, sans compter ce jour. Dans le cas du fonctionnement normal des organes génitaux féminins, le temps de cycle pour une femme particulière a une certaine valeur stable, dans le cas idéal, il est de 28 jours, ce qui correspond à la durée du mois lunaire. Selon de nombreux gynécologues, une déviation de la durée du cycle d'un maximum de 5 jours dans un sens ou dans l'autre est admissible, sauf si cela est bien sûr systématique, mais est associé à certains facteurs externes, tels qu'un changement de zone climatique, un transfert du froid commun, un stress vécu situation, etc. Si la durée du cycle «marche» constamment, puis dans un sens, puis dans l'autre sens pendant plus de 5 jours - c'est l'occasion de consulter un médecin pour en connaître les raisons. Si le cycle est plus ou moins régulier, mais qu'il y a soudainement un retard, un retard de plus d'une semaine peut être considéré comme un écart.

La durée des saignements mensuels est individuelle pour chaque femme et dure normalement le même nombre de jours chaque mois. Cependant, chez la même femme à différentes périodes de sa vie, cette durée a tendance à changer. Ainsi, les jeunes filles se caractérisent par une plus longue période d'observation, qui tend à diminuer avec l'âge. Concernant la quantité de décharge: en règle générale, les 3 premiers jours du cycle, cette quantité est maximale et diminue progressivement à la fin des menstruations. Normalement, jusqu'à 50 ml de sang sont perdus pendant toute la période de menstruation, cela ne tient pas compte du volume des sécrétions muqueuses et des restes de l'endomètre exfoliant, qui constituent l'essentiel de l'écoulement. L'intensité de la décharge est individuelle pour chaque femme, mais avec un déroulement normal du processus, même dans les premiers jours de la menstruation, elle est telle qu'une serviette hygiénique devrait suffire pendant 3 à 4 heures. Si la décharge est trop abondante ou, à l'inverse, trop rare, alors c'est un signal de la présence de perturbations dans le fonctionnement des organes génitaux.

Concernant le bien-être les jours critiques: le premier jour du cycle mensuel, des sensations de lourdeur, des douleurs tiraillantes dans le bas-ventre ou le bas du dos sont autorisées. Cependant, si les douleurs sont fortes et aiguës, accompagnées de vertiges et de nausées sévères, cela peut être la cause de troubles et de maladies. Il y a des situations où il n'y a pas de règles pendant longtemps. Comment les restaurer? Pour ce faire, vous devez connaître les raisons pour lesquelles ils ne le sont pas. Le dysfonctionnement des organes internes et des agents pathogènes externes peuvent affecter le cycle menstruel. Grossesse, période d'allaitement, ménopause - ce sont les raisons naturelles du retard des jours critiques.

La période menstruelle peut être violée pour les raisons suivantes:

  1. Avortement
  2. Effets secondaires de la prise de médicaments
  3. Troubles endocriniens
  4. Maladies infectieuses et virales
  5. Maladies pelviennes
  6. Changement climatique brusque
  7. Anorexie
  8. Gain de poids pathologiquement rapide
  9. Stress et surmenage

Autres facteurs

De plus, lorsque les menstruations surviennent après l'accouchement, en plus de l'HB, les facteurs suivants affectent également:

  1. La routine du jour de maman.
  2. Sa nourriture. Il doit être plein et nutritif..
  3. Dormir. En plus du sommeil nocturne, vous devez vous détendre pendant la journée.
  4. Condition psychologique. Il ne devrait y avoir ni stress ni tension nerveuse.
  5. Maladie ou complications commençant après l'accouchement. Il est conseillé de les identifier et de les guérir en temps opportun. En savoir plus sur les complications après l'accouchement →

Types d'irrégularités menstruelles

Sauts dans la durée du cycle menstruel, profusion ou rareté des sécrétions, une douleur intense sont des signes d'anomalies. Chaque déviation atypique pour vous a son propre terme:

  1. L'algodisménorée est un trouble menstruel courant qui s'accompagne de douleur, de contractions, de vomissements et de diarrhée.
  2. L'aménorrhée est un terme qui décrit l'absence de menstruations pendant plus de 6 mois
  3. Hypoménorrhée - écoulement maigre. Le volume de sang alloué pour toute la période de menstruation est inférieur à 50 ml
  4. Hyperménorrhée - forte décharge. Le volume de liquide menstruel sécrété peut être supérieur à 400 ml
  5. Métrorragie - saignement utérin pathologique qui a commencé après la menstruation
  6. L'oligoménorrhée est une déviation dans laquelle la période du cycle menstruel passe hors échelle pendant 40 jours, et la période menstruelle va 1-2 jours
  7. L'opsoménorrhée est un allongement du cycle, la durée des menstruations peut varier légèrement
  8. Prooménorrhée - raccourcissement du cycle menstruel, qui devient inférieur à 21 jours
  9. Polyménorrhée - prolongation de la durée de la menstruation à partir de 7 jours ou plus

Il ne vaut pas la peine de réfléchir à la façon de rétablir le cycle des règles avant de consulter un gynécologue. Il est nécessaire de découvrir ce qui est associé à un changement dans la menstruation ou son évolution inhabituelle. En fonction de la raison de l'échec menstruel et de la méthode de récupération choisie. Si le médecin, sur la base des résultats du frottis, cette analyse est effectuée uniquement lors d'une visite chez le gynécologue, a déterminé que l'infection ou l'inflammation est la cause du changement du cycle ou de la nature des menstruations, puis après avoir éliminé la cause, il aidera à choisir une stratégie pour restaurer le cycle. Si tout est en ordre du point de vue gynécologique, vous devrez peut-être consulter d'autres spécialistes: un endocrinologue, un neurologue, un urologue ou un chirurgien. Il n'est pas nécessaire de considérer que le médecin prend du temps ou qu'il n'est pas lui-même intéressé à traiter avec un patient incompréhensible. Le médecin souhaite apporter une aide qualifiée.

Récupération des menstruations

Selon la cause de la violation des jours critiques, le médecin choisit un médicament spécifique ou des méthodes non médicamenteuses. La normalisation du cycle menstruel dans les maladies des organes internes est effectuée de manière longue et complète. Le traitement comprend:

  • Nutrition adéquat.
  • Médicaments.
  • Chirurgie.
  • Recettes de médecine traditionnelle.
  • Exercices physique.

Un traitement visant à restaurer le cycle est prescrit après les tests de diagnostic nécessaires.

Les premières règles après l'accouchement

La première menstruation après l'accouchement est souvent «anovulatoire»: le follicule (la vésicule dans laquelle se trouve l'œuf) mûrit, mais l'ovulation - la sortie de l'ovule de l'ovaire »ne se produit pas. Le follicule subit un développement inverse, et à ce moment, la carie et le rejet de la muqueuse utérine commencent - des saignements menstruels. À l'avenir, le processus d'ovulation reprend et la fonction menstruelle est entièrement rétablie. Cependant, l'ovulation et la grossesse peuvent survenir au cours des premiers mois après l'accouchement.

La restauration de la fonction menstruelle est influencée par de nombreux facteurs, tels que:

  • complications de la grossesse et de l'accouchement,
  • âge de la femme, nutrition adéquate et appropriée,
  • respect du sommeil et du repos,
  • la présence de maladies chroniques,
  • état mental et de nombreux autres facteurs.

Préparatifs pour la restauration des menstruations

Après un examen complet, le médecin détermine la raison pour laquelle le cycle pourrait être rompu. Dans certains cas, si une femme ne prévoit pas d'avoir d'enfants dans un avenir proche, il prescrit des contraceptifs. Leur objectif est de restaurer le cycle menstruel, qui s'est égaré en raison du stress, du changement climatique et d'autres facteurs externes. Ils sont attribués individuellement pour chaque patient. Pendant la ménopause, des changements hormonaux se produisent dans le corps féminin. Vos règles peuvent disparaître et votre santé peut empirer. Comment établir un cycle menstruel et atténuer les symptômes en cours aidera le traitement hormonal substitutif (THS).

Que dois-je faire si mes règles ont disparu en raison d'un rhume ou d'une autre maladie infectieuse? Les antibiotiques aideront à faire face à la maladie et la menstruation se rétablira d'elle-même. Si des tumeurs sont trouvées dans les organes génitaux (fibromes, kystes, etc.), des médicaments hormonaux sont prescrits. Tous les traitements visent à tenter de reprendre les menstruations. Rétablissant progressivement le fonctionnement des organes génitaux, ils surveillent en même temps les changements subis par le compactage. Si aucun changement positif ne se produit, recourir à la chirurgie. Il est important de se rappeler que l'automédication peut entraîner des conséquences désastreuses. Par conséquent, toute prise de médicaments hormonaux doit être strictement contrôlée par votre médecin..

Préparations réparatrices pour normaliser le cycle

  • "Divigel", "Proginova", "Estrofem", "Folliculin" contiennent l'hormone œstrogène, dont l'absence provoque l'aménorrhée.
  • "MenoFix" est un médicament à base de phytoestrogène. Il a un effet plus doux sur le corps, contrairement aux médicaments contenant des hormones artificielles. Il contient un complexe de vitamines, minéraux et antioxydants.
  • Duphaston, Norkolut, Pregnin, Utrozhestan - progestatifs - il s'agit d'un groupe d'hormones stéroïdes qui sont nécessaires au fonctionnement normal du système reproducteur féminin
  • «Klomifen», «Menogon», «Klostilbegit» - des médicaments qui aident à la fois à établir un cycle et à provoquer l'ovulation.
  • Klimofen traite l'infertilité et provoque une hyperstimulation ovarienne.
  • "Remens", "Klimadinon", "Mastodinon" - remèdes à base de plantes aux propriétés homéopathiques. Ils aideront à la fois à revenir au mois et à affecter positivement le système nerveux. Ils ne créent pas de dépendance et n'ont pas d'effets secondaires prononcés. Ne sont pas des médicaments hormonaux.

Vitamines pour restaurer le cycle

Au début de la puberté, lorsque le début de la fonction menstruelle se produit, l'aménorrhée est courante. Cela est dû à la faible production d'hormones par les ovaires. Pour normaliser le cycle menstruel dans cette situation, des vitamines sont prescrites. Dans la première phase du cycle menstruel, des vitamines B1 et B6, ou un complexe B, sont prescrits. Dans la deuxième phase, «Aevit», la vitamine C et l'acide folique (B9) sont pris. Une alternative est le complexe de vitamines et minéraux Cyclovita, qui a deux types de comprimés séparément pour chaque phase du cycle menstruel. Les régimes alimentaires sont des causes courantes d'un cycle mensuel perturbé. Pendant le jeûne, le corps subit du stress et dépense toutes ses réserves de vitamines. Cela entraîne souvent une anémie (anémie), une carence en vitamines et une production excessive de l'hormone prolactine. De tels phénomènes se produisent avec l'anorexie. Comment restaurer le cycle menstruel et améliorer le bien-être, aidera le complexe vitaminique Pregnoton. Il comprend des vitamines E, C et du groupe B, des minéraux - magnésium, iode, sélénium, zinc, ainsi que de la L-arginine et de l'extrait sacré de vitex. Cet extrait aide à réguler les niveaux de prolactine et à restaurer le cycle menstruel sans hormones..

Menstruation post-partum: le grand retour

Bref, les délais après livraison sont assez imprévisibles. Ils peuvent rester les mêmes qu'avant la grossesse, devenir plus lourds ou plus légers, ou peuvent être irréguliers pendant un certain temps..

Liz Gray, mère de deux enfants, parmi lesquels ils se sont intensifiés. Chaque mois de ces cinq jours, la vie de Liz devient comme un cauchemar: le transport la fait paniquer, elle a terriblement peur de rester coincée dans la circulation et au travail, elle doit courir aux toilettes toutes les heures avec un sac plein de tampons.

«J'ai toujours eu des règles difficiles», dit-elle, «mais après la naissance de deux enfants, qui ont maintenant sept et deux ans, ils ressemblent à une série de The Walking Dead».

Nicole Forest a une histoire complètement différente. Avant la naissance de son bébé, ses menstruations étaient infernales à cause de l’endométriose (une condition dans laquelle les cellules endométriales se développent en dehors de l’utérus). Chaque fois, elle souffrait de terribles douleurs et de diarrhée. Mais lorsque la période lui est revenue après l'accouchement, elle a été surprise de comprendre que la douleur avait presque complètement disparu. «Ils sont toujours abondants, mais les autres symptômes ont disparu. Et c'est un tel soulagement! " - dit Nicole.

Mais Lilian Brown, la mère de deux enfants de trois et six ans, était déjà désespérée de suivre son cycle - les menstruations sont complètement irrégulières.

Alors, qu'est-ce qui détermine la nature des menstruations après l'accouchement?

Lochia - pas les menstruations

Tout d'abord, rappelons-nous comment les menstruations diffèrent des gaffes. Les lochies sont une décharge post-partum de l'utérus, qui se compose de sang, de mucus, de cellules placentaires, des restes des membranes et du liquide amniotique. Selon l'American National Institute of Health, les lochies durent en moyenne un peu moins d'un mois. Au fil du temps, les saignements deviennent moins abondants et disparaissent progressivement. Dans les premiers jours de Lochia peut être assez douloureux en raison des contractions de l'utérus, qui revient à sa taille d'origine.

Lochia n'est pas une période. C'est un signe que le corps se remet de l'accouchement et que l'utérus se débarrasse de tout ce qui est superflu. Bien que ceci et cela soient associés à des saignements, les écoulements avec les lochies deviennent plus légers avec le temps et plus sombres avec les menstruations.

Quand viendra la période?

  • Si vous n'allaitez pas, vous pouvez vous attendre à vos premières menstruations environ un à deux mois après l'accouchement, comme l'explique Amina White, MD de Caroline du Nord..
  • Si vous allaitez, ils peuvent arriver dans six mois ou plus tard, mais peuvent ne pas commencer avant la fin de la tétée. Nous pouvons remercier la prolactine pour cela, une hormone qui nous aide à produire du lait et peut supprimer l'ovulation..
  • Si vous allaitez et que vous allaitez, vos règles peuvent survenir dans quelques semaines ou dans quelques mois.

Pourquoi les règles après l'accouchement peuvent devenir plus difficiles

Dans le cas de Lilian et Liz, chez qui les règles après la naissance du bébé ont tellement changé, il est important de noter un facteur commun: avant la grossesse, elles utilisaient toutes les deux une contraception hormonale depuis longtemps.

"Mensuelle" tout en prenant des contraceptifs hormonaux - ce n'est pas exactement mensuel, mais le soi-disant saignement de retrait. Par conséquent, la connaissance de vos vraies menstruations peut vous surprendre. «Toute forme de contraception hormonale peut soulager les saignements», a déclaré Stephanie Rowan, obstétricienne / gynécologue à Vancouver. Peut-être que ces périodes lourdes et lourdes sont votre norme.

Pourquoi le cycle post-partum peut devenir irrégulier?

Pour certaines femmes, le cycle peut reprendre immédiatement les 28 jours habituels et pour certaines, comme Lilian, il peut devenir irrégulier. Peut-être que leur système hormonal a besoin de plus de temps pour rebondir..

Un cycle irrégulier peut également être causé par le stress, des troubles thyroïdiens, une perte ou une prise de poids. De plus, un cycle instable peut signifier le début de la préménopause (il survient généralement après quarante ans, mais il peut commencer un peu plus tôt). Seul un médecin peut vous dire exactement.

Pourquoi les menstruations peuvent devenir plus faciles?

Chez certaines chanceuses, comme Nicole, les menstruations peuvent transformer la colère en miséricorde après l'accouchement. Parfois, cela est dû au fait que la grossesse et l'accouchement peuvent légèrement étirer l'utérus et élargir le col de l'utérus, comme l'explique l'obstétricienne-gynécologue Diana Young de Cleveland. Pendant la grossesse, des hormones sont également libérées qui détendent les muscles de l'utérus..

Si vous souffrez d'endométriose, comme Nicole, après la naissance d'un bébé, les menstruations peuvent devenir plus faciles. Cependant, ce changement est souvent temporaire. «Les menstruations douloureuses peuvent reprendre», explique le Dr Young.

Assurez-vous de contacter un spécialiste si:

  • l'état de santé pendant les menstruations s'est fortement dégradé;
  • la menstruation est si difficile qu'elle interfère avec la vie normale.

Quand puis-je à nouveau tomber enceinte??

La première fois que vous pouvez tomber enceinte après l'accouchement est trois semaines plus tard, même si vos règles ne sont pas encore arrivées. «J'ai rencontré des femmes qui étaient à nouveau enceintes six mois après l'accouchement», a déclaré Angela Jones, obstétricienne-gynécologue du New Jersey. - N'oubliez pas que l'ovulation a lieu avant les menstruations. Si l'ovulation a déjà eu lieu, vous pouvez devenir enceinte et vos règles ne viendront pas. ».

Cela vaut également pour les mères qui allaitent. Bien que la prolactine puisse supprimer l'ovulation, vous ne pouvez pas vous y fier. Assurez-vous donc de vous protéger si vous ne prévoyez pas de devenir parents de la météo.

Périodes irrégulières après l'accouchement avec l'hépatite B (allaitement maternel): comment influencer la récupération du cycle

Une grossesse en santé, qui se termine par la naissance d'un bébé en bonne santé à l'heure fixée, est la fierté d'une femme pour elle-même et pour sa santé. Après l'accouchement, les menstruations ne deviennent pas régulières tout de suite, surtout pendant l'allaitement. Comment comprendre si cette période se déroule normalement ou s'il y a des écarts pathologiques, vous devez comprendre et vous préparer, de préférence avant même l'accouchement.

Cycle menstruel

Le corps de la femme, sans exception, est impliqué dans le cycle menstruel normal. Sa régularité, la nature des saignements, l'absence ou la présence d'un syndrome prémenstruel sont autant de caractéristiques des processus hormonaux qui régulent l'activité des organes génitaux féminins et des glandes.

Le saignement menstruel n'est rien d'autre que le rejet de la muqueuse utérine hypertrophique en raison de l'absence d'un ovule fécondé. En d'autres termes, la grossesse n'a pas eu lieu. On sait que le cycle mensuel se déroule comme suit: au premier stade, la muqueuse utérine est préparée pour l'introduction d'un ovule fécondé par le sperme dans son épaisseur. L'endomètre prolifère intensément, c'est-à-dire qu'il s'épaissit, devient lâche, la zone du réseau vasculaire augmente.

Ensuite, l'œuf mûrit dans le follicule, la rupture du follicule ovarien et l'œuf pénètre dans la lumière de la trompe de Fallope. L'épithélium des trompes villeuses, à l'aide du mouvement de ses villosités, déplace l'œuf vers la sortie dans la cavité utérine. C'est dans le tube que l'ovule rencontre le sperme. Ensuite, l'œuf fœtal se déplace dans la cavité utérine et se fixe à l'endomètre. La grossesse approche. Mais cela ne se produit pas toujours..

Par conséquent, en l'absence de grossesse, un endomètre envahi par la végétation est expulsé de la cavité utérine, tandis que toute la surface de l'utérus saigne à l'intérieur - c'est la menstruation. Ainsi, le cycle menstruel normal se poursuit. Tous ces processus sont régulés par des mécanismes hormonaux qui activent ou inhibent certaines phases du cycle..

La grossesse arrête les saignements réguliers et déclenche la régulation de la préparation de tous les organes pour l'accouchement et l'allaitement. Cela signifie les changements suivants dans le corps d'une femme:

  • gain de poids dû à la croissance de l'utérus, du fœtus, du liquide amniotique, des glandes mammaires;
  • ramollissement de l'articulation pubienne pour faciliter la sortie du fœtus;
  • créer un fond hormonal pour stimuler le processus de naissance.

L'augmentation de la masse des organes de procréation et des glandes mammaires est due au fait que pour un port normal et un allaitement ultérieur, un apport de dépôts graisseux est nécessaire pour l'approvisionnement énergétique, une masse musculaire pour que le fœtus se déplace le long du canal de naissance. Les glandes mammaires sont agrandies en raison de la croissance de lobules contenant du lait pendant la période de lactation.

L'articulation pubienne est immobile. Deux os pelviens sont reliés au milieu par un cartilage solide. Pendant la période préparatoire à l'accouchement, cette substance devient plus élastique, douce. La nécessité d'une telle métamorphose est causée par le passage du bébé à travers l'anneau pelvien lors de l'accouchement. Si les os pelviens n'étaient pas souples pendant cette période, il serait difficile pour le fœtus de passer le canal de naissance sans dommage.

Les conditions hormonales sont créées dans le corps bien avant le processus de naissance et l'allaitement ultérieur. L'ensemble du système de régulation hormonale des processus est en cours de reconstruction pour assurer le déroulement normal de la grossesse, de l'accouchement et de l'alimentation du bébé - la période de lactation. Le corps jaune, qui se forme au site de l'éclatement du follicule dans les ovaires, fournit un signal pour que les hormones de l'hypophyse et de toutes les autres glandes produisent les substances biologiquement actives nécessaires pour cette période de la vie d'une femme..

La grossesse chez la femme dure de 38 à 40 semaines. Cette période est reconnue comme optimale pour une livraison normale et urgente. Pour la normalisation du cycle menstruel dans la période post-partum, un certain temps est nécessaire.

Raisons de la récupération lente du cycle régulier

Le moment du retour des fluctuations hormonales mensuelles au programme précédent varie entre toutes les femmes. Il y a plusieurs raisons à cela qui affectent le corps pendant la période post-partum:

  • caractéristiques du fond hormonal individuel;
  • facteurs héréditaires;
  • la nature du processus de naissance;
  • caractéristiques de la récupération utérine.

La restauration de l'ancienne périodicité des menstruations pendant l'allaitement d'un bébé chez toutes les femmes est très individuelle. Ceci est déterminé par l'activité de la production d'hormones des gonades, de l'hypophyse, de l'état des systèmes immunitaire et reproducteur en général.

Avec la naissance d'un enfant, des mécanismes qui rétablissent la taille et l'état de la muqueuse, des membranes musculaires de l'utérus et du canal de naissance commencent à fonctionner dans le monde. Cela est nécessaire pour éviter les saignements utérins. S'il n'est pas dans le ton approprié, les vaisseaux endommagés par le passage du placenta continueront de saigner. Une telle évolution des événements est lourde de pertes sanguines importantes et des conséquences les plus désastreuses. C'est pour cette raison que le début du post-partum est sous le contrôle des médecins. Surveillez particulièrement attentivement le processus d'involution utérine, c'est-à-dire le retour de sa taille à une norme d'âge physiologique.

Le canal de naissance: le col de l'utérus, le vagin nécessitent également un temps assez long pour leur récupération. Après tout, ils sont exposés à des effets traumatisants. Il y a souvent des ruptures du cou et du vagin, qui nécessitent une correction chirurgicale et une surveillance ultérieure. Une guérison planifiée et complète nécessite une certaine période. Cela ne contribue pas non plus à l'apparition précoce des saignements menstruels..

La restauration de la taille de l'utérus - involution, a lieu chez toutes les femmes individuellement. En plus de revenir aux tailles prénatales, il est nécessaire de retrouver le tonus musculaire précédent. Sinon, le début des menstruations peut être fatal.

Les caractéristiques individuelles de la période post-partum et de l'allaitement maternel sont déterminées par les facteurs suivants:

  • la présence de complications lors de l'accouchement;
  • statut du système immunitaire;
  • la présence de complications psychologiques de la période post-partum;
  • mauvaise alimentation pour la femme post-partum;
  • un grand nombre de naissances dans l'histoire.

Tous les facteurs ci-dessus entraînent un retard dans la restauration du cycle menstruel après la naissance de l'enfant. La période d'attente pour le début des règles régulières est retardée et si une femme est inquiète, vous devriez consulter un médecin.

Menstruation

Afin d'évaluer correctement le déroulement de la période post-partum en présence d'une lactation normale, il est nécessaire de se familiariser avec les caractéristiques de l'écoulement au cours des périodes post-partum précoces et suivantes.

Pendant les premier et deuxième jours après la naissance du bébé, les pertes vaginales ont une couleur sanglante et brun foncé. Ceci est normal, car une grande partie de l'endomètre a été endommagée et de nombreux petits vaisseaux peuvent continuer à saigner pendant un certain temps après l'accouchement. Ce n'est pas un saignement, mais un écoulement physiologique normal. Ils s'appellent Lochia..

Après trois à quatre jours, les lochies deviennent semblables à des écoulements spotteurs légèrement sanglants. Il ne devrait plus y avoir de caillots et une présence abondante de sang. Un tel déroulement de la première période après la naissance d'un enfant indique un bon taux d'involution utérine. Parallèlement à ce processus, l'arrivée du lait dans les glandes mammaires commence. Ainsi, nous pouvons conclure que le fond hormonal est correctement configuré pour une lactation et une contraction normales de l'utérus. Si une femme commence à allaiter, surtout immédiatement après l'accouchement, appliquez sur le sein, alors c'est un stimulateur supplémentaire pour les mouvements contractiles de l'utérus et la production d'ocytocine.

Au cours des deux prochaines semaines, la décharge est complètement nettoyée des impuretés sanglantes, devenant transparente, leur quantité s'aggrave progressivement. C'est la période d'établissement de la lactation active. L'allaitement maternel après l'accouchement est nécessaire non seulement pour que le bébé forme une digestion et une immunité normales, mais aussi pour la puerpère elle-même afin de stimuler naturellement l'établissement du cycle menstruel.

Deux semaines après la naissance et jusqu'à la fin du premier mois de cette période, les lochies normales sont absolument transparentes, muqueuses, inodores. À la fin de la quatrième semaine de la période post-partum, ils devraient pratiquement s'arrêter. Une nature différente du déroulement de l'intervalle post-partum devrait alerter la femme et lui faire consulter un médecin.

Allaitement maternel et régularité des menstruations

Pendant l'allaitement, les menstruations régulières sont généralement absentes. Ceci est normal car la prolactine, nécessaire à la production de lait, inhibe l'activité des hormones qui assurent le cycle menstruel. L'œuf ne mûrit pas, respectivement, il n'y a pas de processus préparatoire dans l'utérus avec rejet ultérieur de la muqueuse vers l'extérieur.

Beaucoup de femmes pensent que l'allaitement maternel peut protéger complètement contre la prochaine grossesse. Le manque de menstruations régulières pendant la lactation affaiblit l'attention à la contraception.

La première période menstruelle après l'accouchement, même si une femme allaite, peut survenir dans environ deux semaines - un mois après une diminution du nombre de tétées ou l'arrêt complet de l'allaitement. Le cycle n'entre pas immédiatement dans un état régulier. Le saignement peut prendre plus de temps ou, à l'inverse, plus court que le calendrier habituel. La période sans saignement varie également de quelques semaines à deux mois.

La restauration de la régularité des menstruations se déroule sur une période de trois mois. Une période plus longue indique un retard dans la fonction de réglementation et nécessite des conseils spécialisés. Mais pendant la période de récupération, il ne devrait pas y avoir de peur si le saignement est de courte durée, la femme n'est pas épuisée par la quantité de sang sécrétée, ils se terminent sans enduire de décharge.

Vous pouvez influencer la restauration du cycle en vous abstenant d'utiliser une contraception hormonale. Il est nécessaire d'utiliser des moyens mécaniques à cet effet: casquettes ou préservatifs. Le début de l'activité sexuelle après l'accouchement n'est recommandé que si le canal génital est entièrement restauré, s'il n'y a pas d'infections génitales et au plus tôt deux mois après la naissance du bébé.

Il faut aussi qu'une femme qui, après l'accouchement, commence à allaiter, se souvienne de la rationalité de l'activité physique. La musculation excessive, les séances d'entraînement épuisantes ou le travail physique ne contribuent pas au cycle régulier et à la récupération après l'accouchement.

Up