logo

À ce jour, la césarienne est assez courante chez les femmes en travail. À tel point que certaines mères choisissent volontairement une telle voie comme alternative à l'accouchement naturel. Mais la plupart des femmes craignent cette méthode, car le lait de ces femmes en travail arrive généralement en retard. Après l'opération, de nombreuses jeunes mères sont préoccupées par une question tout aussi importante - quand commencent les menstruations après une césarienne pendant l'allaitement?

Ce qui affecte le début des menstruations

La rapidité avec laquelle la première menstruation commence après la césarienne dépend principalement de l'allaitement. C'est-à-dire qu'avec une alimentation régulière du bébé sans alimentation, toute la quantité de prolactine produite va à la lactation. Les ovaires, respectivement, ne fonctionnent pas à pleine capacité, ce qui affecte directement la fertilité. Et dès qu'une jeune mère commence à introduire des aliments supplémentaires dans l'alimentation du bébé, l'effet négatif de l'hormone féminine sur la nucléation de l'ovule disparaît, ce qui permet de concevoir lentement.

Cette période dure généralement environ quatre mois, après quoi une femme peut s'attendre au début des menstruations.

En plus du gua, le début des règles est affecté par:

  1. maladies concomitantes au stade chronique;
  2. mode de vie d'une mère qui allaite;
  3. contexte émotionnel chez une femme (à quelle fréquence elle est nerveuse, inquiète ou inquiète pour ses proches);
  4. la présence d'un bon repos;
  5. menu d'une femme qui allaite;
  6. caractéristiques physiologiques du corps.

Chacun de ces critères individuellement n'affecte pas beaucoup le moment du début des menstruations. Mais plus il y a de facteurs dans la vie d'une mère qui allaite, plus cela affecte la récupération rapide et la normalisation du cycle.

La nature du flux menstruel après le travail chirurgical

Les périodes menstruelles après la césarienne pendant l'allaitement, bien sûr, changent, mais autant que cela peut se produire pendant l'accouchement naturel. La première chose que la plupart des femmes en travail accouchent est une diminution de la douleur pendant le flux menstruel. De plus, il y a une régularité notable dans le cycle, la nature de la décharge est moins abondante.

Quelle décharge doit alerter

Survivre en raison de changements dans l'état de santé d'une mère qui allaite en vaut la peine si:

  • menstruations aussi abondantes qu'avant;
  • la menstruation peut plutôt être appelée décharge, car leur volume est plutôt rare;
  • il y a une augmentation de la période de menstruation (plus de six jours est déjà une occasion, consultez un médecin);
  • le flux menstruel est très court - seulement deux jours;
  • la menstruation prend fin et la décharge sous forme de frottis reste longtemps après eux;
  • pas de régularité dans la boucle;
  • la décharge pendant la menstruation a une odeur extrêmement désagréable;
  • on observe de plus en plus de coupures dans les règles - c'est-à-dire qu'elles partent, puis s'arrêtent brusquement et reviennent dans quelques jours.

Comment aider le corps à récupérer

Tout d'abord, les mères qui allaitent doivent écouter leur propre corps et non les précieux conseils de leur entourage. Après tout, tous les processus dans le corps se produisent de manière complètement différente pour absolument chaque personne. Ainsi, pendant l'allaitement après une césarienne, de nombreux facteurs peuvent affecter la récupération du corps. Par exemple:

  1. Menu diététique et équilibré.
  2. Repos stable et régulier.
  3. La présence ou l'absence de situations stressantes dans la vie d'une femme qui allaite.
  4. Âge parturient.
  5. Santé générale.

Par conséquent, un rétablissement rapide des forces dépend directement du soutien des proches. Après tout, la suture postopératoire empêche la jeune mère de bouger à pleine force, surtout la première fois après une césarienne. Prendre soin du bébé, tâches ménagères - c'est ce que les proches peuvent aider.

Ne paniquez pas si vos règles n'apparaissent pas suffisamment longtemps. Parfois, ce processus ne peut dépasser qu'après avoir fini de nourrir le bébé - après un an ou plus.

Après la chirurgie, une femme qui allaite devrait soigneusement examiner sa santé, être régulièrement observée par un gynécologue et écouter ses conseils. Et aussi marcher plus au grand air, dormir plus longtemps, bien manger et ne pas se soucier de rien.

Vous ne devez pas prendre de bains chauds et utiliser des procédures de chauffage pour le corps. Il est nécessaire de respecter les règles d'hygiène de la couture et de son traitement.

La période d'apparition du cycle menstruel après la césarienne et sa normalisation est un processus assez long. La restauration du système reproducteur féminin ne dépend pas tant de la méthode d'accouchement que de la méthode d'alimentation du bébé et d'un certain nombre d'autres facteurs. Et pour éviter le développement de conséquences négatives, une mère qui allaite doit être examinée par un gynécologue de temps en temps.

Quand attendre l'apparition des menstruations après une césarienne?

La césarienne est une opération qui est réalisée dans 25% des cas du nombre total de naissances lorsque l'auto-accouchement n'est pas possible. Après l'intervention, la plupart des femmes souhaitent savoir à quel moment le cycle mensuel se rétablira. Et cela est vrai, car les menstruations qui ont repris à l'heure indiquent le cours normal de la période postopératoire et l'absence de complications.

Quand les règles commencent-elles après la césarienne?

La menstruation après la césarienne commence après la restauration du corps de la mère, chaque cas est individuel et il n'y a pas de norme unique à suivre. Pour reprendre le cycle sans problème, une jeune mère doit surveiller sa santé et consulter un médecin observateur en présence de symptômes alarmants.

La première menstruation peut être abondante, ce n'est pas une pathologie après une intervention chirurgicale sur l'utérus. Le cycle n'est initialement pas régulier, et sa normalisation dure en moyenne 6 mois. La première menstruation commence sans maturation des œufs et dure 5-7 jours. Au fil du temps, l'équilibre hormonal dans le corps d'une femme est rétabli, le fonctionnement actif des ovaires commence. La période entre les menstruations devrait être la même qu'avant la grossesse et devrait être de 21 à 35 jours.

Pendant l'allaitement

Le fonctionnement du corps féminin dépend de l'équilibre hormonal, et la principale substance dans la gestion de l'allaitement maternel est la prolactine. L'hormone est responsable de la production de lait, et la quantité de sa production est constante pendant toute la durée de la lactation.

Lorsque la prolactine est sécrétée en quantité suffisante, les hormones sexuelles nécessaires au fonctionnement des ovaires sont bloquées et, par conséquent, les ovules ne mûrissent pas et ne sont pas fécondées. Pour cette raison, le cycle menstruel n'est rétabli qu'à la fin de l'allaitement..

Les chances d'une arrivée plus rapide des règles augmentent lorsque plusieurs facteurs coïncident:

Attention! Avec une combinaison de ces conditions, la probabilité non seulement du début d'un cycle mensuel régulier, mais également du début de la grossesse, augmente. Si vous ne voulez pas donner naissance au prochain bébé, la jeune mère doit être protégée à l'aide de préservatifs ou de mini-scies ou d'une spirale.

Avec alimentation artificielle

Quand les règles commencent-elles habituellement, si pour des raisons spéciales une femme a dû abandonner l'allaitement? Dans de tels cas, le cycle menstruel reprend beaucoup plus tôt que chez les mères qui soutiennent la lactation. La menstruation régulière survient après 1 à 3 mois, mais pas à partir du moment de la césarienne, mais à partir du jour de l'arrêt de l'allocation des Lochies.

Il est important de prêter attention non seulement à la période de début des menstruations, mais également à la nature de la décharge. De nombreuses femmes après une césarienne montrent des signes de complications - un processus inflammatoire ou adhésif, tandis que le cycle se rétablit plus lentement.

Si les périodes d'alimentation artificielle sont rares ou douloureuses, cela peut indiquer l'incapacité de l'utérus à se contracter complètement en raison de la cicatrice postopératoire. Une jeune mère doit consulter un spécialiste pour un examen afin de ne pas provoquer le développement d'un processus stagnant. Les périodes abondantes observées pendant l'alimentation artificielle du bébé, durant plus de 7 jours consécutifs, nécessitent également une visite chez le médecin, car elles indiquent des dommages à l'utérus.

Raisons de l'absence de menstruations

La chirurgie de la cavité utérine est une raison sérieuse pour une nouvelle mère de se protéger contre l'effort physique excessif, le stress et le surmenage. Les proches d'une femme devraient assumer une partie des tâches ménagères et des soins du bébé afin de donner à la femme en travail la possibilité de se remettre complètement. Si après la césarienne la bonne période s'est écoulée et qu'il n'y a pas de règles, vous ne pouvez pas retarder la visite chez le gynécologue.

Porter un bébé et la chirurgie utérine sont très stressants pour le corps. Le processus de reprise du cycle menstruel pour chaque femme est différent et dépend de l'âge, des dommages, de l'allaitement ou de l'alimentation artificielle du bébé. Les raisons de l'absence de menstruations peuvent être cachées dans les facteurs suivants:

Conseil! Vous ne devez pas attendre le début des règles si plus de trois mois se sont écoulés depuis l'opération et l'isolement des lochies pendant l'alimentation artificielle. Un examen complet aidera à déterminer quelle est la raison de l'absence de menstruations, si un déséquilibre hormonal, une fatigue ou des complications après une césarienne affectent le problème.

Ce qui affecte le cycle de récupération?

La durée d'un cycle menstruel régulier après une césarienne dépend de nombreuses circonstances. Si les lochies sont déjà terminées et que le corps s'est rétabli, les facteurs suivants affectent directement la reprise des menstruations:

Si une jeune mère mange bien, se repose, n'est pas nerveuse et est régulièrement observée par un gynécologue, le cycle menstruel est généralement restauré seul, sans développer de problèmes de santé et de complications.

Quelles règles devraient alerter?

Dans la période postopératoire, la jeune mère doit surveiller attentivement si les menstruations ont commencé à temps et si l'utérus est complètement nettoyé. Les facteurs affectant leur quantité, la régularité de la décharge ont déjà été décrits, mais il est important de savoir quelles menstruations devraient susciter des doutes chez une femme:

Normalement, six mois après l'opération, avec une alimentation artificielle, les menstruations doivent être rétablies. Lorsque vous allaitez un bébé, la période d'aménorrhée peut durer jusqu'à la fin de la lactation. Si après les périodes spécifiées, il n'y a pas de règles ou qu'elles sont irrégulières, vous devez consulter un médecin.

Important! Le développement de l'endométriose (inflammation de la couche utérine interne) ou la formation de fibromes (néoplasmes bénins dans l'utérus) est indiqué par des périodes trop courtes ou trop longues. La menstruation normale devrait durer en moyenne de 3 à 5 jours, les écarts nécessitent également une intervention médicale.

Si les menstruations après le début de la césarienne, sont passées 1 à 2 fois, puis ont fortement disparu, les symptômes peuvent être causés par le début d'une grossesse répétée. Avec un cycle instable, les chances de conception sont considérées comme élevées, donc une jeune mère doit surveiller attentivement l'arrivée des menstruations et, si nécessaire, se protéger. Début intempestif des menstruations, écoulement douloureux, odorant, lourd ou peu abondant - une occasion de consulter un médecin et d'être examiné.

Menstruations après césarienne: quand elles arrivent, la norme et la pathologie

La récupération du corps d'une femme après l'accouchement se produit en moyenne dans les 5-6 semaines. Ensuite, le fonctionnement du système reproducteur revient à la normale, la production d'hormones sexuelles s'établit progressivement. Le facteur déterminant dans le début de la première menstruation est la nature de l'alimentation post-partum du bébé. Si une césarienne a été pratiquée, les périodes qui la suivent surviennent normalement dans le même laps de temps qu'avec les naissances conventionnelles - à la fin de la lactation. Cependant, il n'est pas recommandé à la femme de planifier la prochaine grossesse dans les prochains mois..

Facteurs dont dépend la restauration de la fonction menstruelle

Quelle que soit la façon dont la naissance a été réalisée - par voie naturelle ou par césarienne, une certaine période de restauration de la fonction reproductrice du corps doit passer après eux. En quelques semaines, l'utérus retrouve sa taille normale, la plaie guérit au niveau du placenta, le fond hormonal revient à la normale. Le début du fonctionnement des ovaires entraîne la reprise des processus du cycle menstruel, l'apparition des premières menstruations.

La durée de la menstruation après la césarienne dépend de plusieurs facteurs.

L'âge d'une femme. Si elle a plus de 30 ans, la régénération tissulaire est plus lente que chez une jeune femme en travail. Par conséquent, le fonctionnement du système reproducteur s'améliorera plus tard.

Le cours de la grossesse et de l'accouchement. Si tout se passe bien, l'utérus et les ovaires se rétablissent plus rapidement. Mais les complications affaiblissent le corps, entraînant une violation de la structure des organes reproducteurs. Par conséquent, les menstruations peuvent être retardées, leur régularité, leur durée est violée.

L'absence de complications dans la période post-partum. Dans les 6-8 semaines, lorsque la guérison de la surface interne endommagée de l'utérus a lieu, la femme présente un écoulement spécifique (lochies). Au début, ils sont abondants et contiennent principalement du sang, puis se transforment progressivement en sécrétions vaginales muqueuses normales. Ils n'ont rien à voir avec la menstruation, car ils apparaissent pendant la période où les ovaires ne fonctionnent pas encore. Par la nature des lochs, on peut juger du succès avec lequel le corps revient à son état normal. Si une telle décharge est trop rare et trop courte, cela indique que le tonus de l'utérus est faible, le sang y stagne, ce qui est lourd avec le début d'un processus inflammatoire. Des lochies sanglantes extrêmement abondantes indiquent des dommages aux vaisseaux sanguins dans la paroi utérine ou une anomalie de la suture interne.

Durée et mode d'allaitement. Ce facteur joue un rôle décisif. Le fait est que la production de lait maternel se produit sous l'influence de l'hormone prolactine produite par l'hypophyse. Le niveau de cette substance augmente régulièrement après la grossesse, atteint un maximum pendant la lactation post-partum. En même temps, cette hormone inhibe la production d'oestrogènes - hormones ovariennes, en raison de laquelle la maturation et la conception des œufs se produisent. La probabilité qu'une femme tombe enceinte pendant la lactation existe, mais elle est assez faible. Habituellement, les menstruations apparaissent après la fin de ce processus, lorsque le niveau de prolactine dans le sang diminue.

Le schéma suivant est observé:

  • si après une césarienne, une femme n'allaite pas du tout son nouveau-né, ses règles surviennent immédiatement après la période de récupération et les lochies, c'est-à-dire après environ 6-8 semaines;
  • chez une femme qui allaite depuis longtemps (et le lait maternel est le principal aliment du bébé), les règles après la césarienne surviennent, en règle générale, avec la fin de la lactation (éventuellement après 1 an ou plus);
  • si elle allaite, mais introduit progressivement des aliments complémentaires, en ne donnant du lait que comme produit supplémentaire, ses règles peuvent commencer immédiatement après un changement de régime;
  • dans le cas où l'alimentation du bébé est mélangée depuis la naissance (le lait maternel ne suffit pas, il est nourri avec des mélanges de lait), des menstruations apparaissent, généralement 3-4 mois après la naissance.

Mode de vie. L'apparition des menstruations, en particulier après une césarienne, est également affectée par la nature des charges physiques et nerveuses qu'une femme doit supporter quotidiennement. Si elle est obligée d'assumer tous les devoirs, ainsi que de s'occuper des enfants plus âgés, elle se repose peu, ne dort pas suffisamment, il lui faut plus de temps pour récupérer.

La nature de la nutrition. Un apport alimentaire irrégulier, un manque de vitamines entraînent également un retard dans les premières menstruations, provoquent des troubles du cycle.

Vidéo: L'allaitement maternel garantit-il une protection contre la grossesse

Mesures contribuant au cours normal de la période de récupération

Les médecins recommandent de suivre certaines règles pour accélérer la restauration de la fonction menstruelle et éviter les complications..

En particulier, après l'accouchement et la chirurgie, il est nécessaire de s'abstenir de se baigner dans de l'eau chaude, de s'asseoir dans la salle de bain et d'autres procédures dans lesquelles le corps surchauffe. Cela peut entraîner des saignements dangereux..

Il est nécessaire de surveiller attentivement l'hygiène du corps et l'état de la couture, pour éviter son inflammation. Au cours de l'année suivant la césarienne, vous devriez consulter régulièrement un gynécologue (1 fois en 1,5-2 mois).

Avoir des relations sexuelles n'est pas recommandé pendant 3-4 mois. Même si les menstruations ne sont pas encore arrivées, une femme peut tomber enceinte si elle ovule. Dans ce cas, il n'y aura pas de prochaine menstruation et elle ne devinera même pas qu'elle est enceinte. Le danger est que le fœtus ne puisse pas se développer normalement dans l'utérus, une fausse couche se produira, des saignements graves se produiront.

Avertissement: Le développement sûr de la prochaine grossesse et le déroulement de l'accouchement après une césarienne sont possibles au plus tôt après 2 ans. Par conséquent, pendant les rapports sexuels, il est recommandé d'être protégé. De plus, si une femme allaite, elle ne peut pas utiliser de contraceptifs contenant des œstrogènes, sinon elle risque de perdre du lait. Des crèmes, bougies, tampons (spermicides) ou préservatifs spéciaux conviennent.

Quelles sont les règles habituellement après une césarienne

On pense que le cycle d'une femme est normal si ses règles commencent à des intervalles approximativement égaux (une déviation de 2-3 jours est possible). La durée du cycle habituel est supérieure à 21 ou inférieure à 35 jours (bien qu'il existe des exceptions non pathologiques). La perte de sang totale pour tous les jours est normale 40-80 ml, elle dure 3-6 jours.

Les premières règles après la césarienne sont généralement plus intenses qu'avant l'accouchement et durent plus longtemps. Ceux-ci peuvent durer de 2 à 4 cycles. Leur caractère inhabituel est dû à l'instabilité du fond hormonal et à la vulnérabilité accrue de la surface interne de l'utérus après la chirurgie. Le plus souvent, les premiers cycles après la césarienne sont anovulatoires.

Souvent, la nature des menstruations après l'accouchement par césarienne peut changer pour le mieux - le cycle devient plus régulier (les niveaux hormonaux s'améliorent), les sensations douloureuses s'affaiblissent (la forme de l'utérus change, les rides et les courbures qui contribuent à la stagnation du sang menstruel sont éliminées).

Quand vous devez consulter un médecin

Il y a des écarts dans lesquels vous devriez immédiatement consulter un gynécologue et partager vos doutes sur le rétablissement réussi de la santé après l'accouchement.

Consultez un médecin dans les cas suivants:

  1. La régularité du cycle n'a pas repris même six mois après la naissance.
  2. Les menstruations surviennent trop rarement (après 40 à 60 jours), durent 1 à 2 jours (une oligoménorrhée est observée). Cette condition indique la survenue d'un pli de l'utérus. Le premier signal de pathologie est l'arrêt précoce des lochies. À la suite de la stagnation du sang dans la cavité utérine, une inflammation de l'endomètre peut se produire (une endométrite se produit).
  3. Entre les menstruations (après 4 mois), moins de 21 jours passent (14-20). Il peut y avoir plusieurs raisons: troubles hormonaux (résultant de maladies des organes endocriniens, prise de certains médicaments), diminution de la contractilité utérine après la formation d'une cicatrice, formation de ganglions myomateux et autres. De plus, pour les menstruations, il faut parfois une décharge pathologique de sang entre elles.
  4. La durée de la menstruation est inférieure à 3 jours ou plus 7. Un écoulement sanguin maigre indique une faible contraction de l'utérus, trop longue - la survenue de saignements.
  5. La consistance et l'odeur du flux menstruel ont changé, des grumeaux, des caillots y sont apparus. Des crampes se produisent pendant la miction, des démangeaisons dans les organes génitaux se font sentir. Une infection infectieuse peut s'être produite..
  6. Les menstruations après une césarienne sont devenues douloureuses, accompagnées de fièvre. Il s'agit très probablement de signes d'endométrite..

Le symptôme le plus inquiétant est la disparition des menstruations (aménorrhée) après une césarienne (chez une femme sûre de ne pas être enceinte).

Les causes de l'aménorrhée

L'hyperprolactinémie est souvent la raison de l'absence de menstruations à la fin de l'allaitement (y compris après une césarienne). Cela fait 5-6 mois que la femme a cessé de donner le sein au bébé, et le niveau de prolactine dans le sang (responsable de la formation du lait) ne diminue pas, inhibant la production d'autres hormones hypophysaires. Le manque d'hormones FSH et LH inhibe le travail des ovaires, la production d'oestrogène. La croissance folliculaire et tous les processus ultérieurs deviennent impossibles.

Des niveaux élevés de prolactine dans le sang peuvent être la conséquence de maladies hypophysaires (inflammation, survenue d'un prolactinome - une tumeur bénigne), d'un dysfonctionnement de la glande thyroïde et d'autres pathologies.

L'aménorrhée ou l'oligoménorrhée deviennent les conséquences d'une maladie telle que le syndrome de Sheehan post-partum, dans lequel les cellules hypophysaires commencent à mourir. La pathologie survient si, au cours d'une césarienne, il y a eu des complications telles que des saignements abondants, un empoisonnement du sang et une inflammation du péritoine. L'évolution sévère de la seconde moitié de la grossesse (toxicose tardive, insuffisance rénale) peut également conduire à une aménorrhée.

Restauration du cycle menstruel après une césarienne

De nombreuses mères qui ont subi une césarienne réfléchissent à la rapidité avec laquelle leur cycle menstruel reprendra. Réalisant que l'accouchement artificiel est une invasion de l'activité naturelle du corps, les femmes commencent à s'inquiéter de l'état de leur système reproducteur. Alors, quand commence la première menstruation après l'opération? Que considérer la norme et dans quelles situations il vaut mieux consulter un médecin?

Quand commence la menstruation après la césarienne?

Aujourd'hui, de nombreux enfants naissent par césarienne. L'opération est réalisée dans une situation où l'accouchement naturel est impossible en raison de l'état de santé de la mère ou de l'enfant (également en raison de l'emplacement incorrect du fœtus). Certaines femmes choisissent elles-mêmes ce mode d'accouchement, effrayées par les douleurs à venir.

La césarienne se fait sous anesthésie, c'est une section de la paroi abdominale et de la surface antérieure de l'utérus. Bien sûr, le corps doit dépenser certaines ressources pour la guérison des tissus, et cela, d'une manière ou d'une autre, affectera la santé de la mère. Mais en général, tous les mêmes processus se produisent dans le corps féminin qu'après la naissance habituelle: stabilisation progressive du fond hormonal, l'utérus retrouve sa taille d'origine et la restauration des fonctions ovariennes.

Après une césarienne (ainsi qu'après un accouchement normal), une maman a un écoulement spécifique du tractus génital - les lochies, dans un à deux mois. Bien qu'au début, elles soient sanglantes, elles ne doivent pas être confondues avec les menstruations. Les lochies cessent après la guérison complète de l'utérus.

Le rétablissement du cycle menstruel après une césarienne, en général, ne diffère pas de la situation lors de l'accouchement naturel. Les dates spécifiques sont dues à un certain nombre de facteurs, dont le plus important est la lactation. Si la mère allaite le bébé, son corps produit activement l'hormone prolactine. À son tour, il inhibe le fonctionnement des ovaires, empêchant la maturation de l'ovule. Au fil du temps, des aliments complémentaires apparaissent dans le régime alimentaire du bébé, et le bébé n'obtient pas les seins de la mère aussi souvent. En conséquence, la quantité de prolactine chez une femme diminue et son ovule peut mûrir à tout moment et les menstruations arrivent. Cela se produit généralement lorsque le bébé a 5-6 mois (à ce moment, la plupart des enfants reçoivent déjà des aliments complémentaires).

Cependant, il faut garder à l'esprit que le corps de chaque femme est individuel. Quelqu'un, même avec un allaitement actif, peut encore faire mûrir un œuf dans les premiers mois après l'accouchement. Dans certains soins infirmiers, les menstruations ne peuvent survenir qu’après un an, malgré l’introduction d’aliments complémentaires.

Si un enfant est allaité dès la naissance (ou que sa mère a peu de lait et qu'elle le combine avec des mélanges), le cycle après la césarienne sera rétabli assez tôt - dans les deux à trois mois après l'opération. Cela signifie que les organes reproducteurs se sont rétablis et sont physiologiquement prêts pour la prochaine conception (bien qu'après une chirurgie de trois ans, cela ne devrait pas être autorisé). Parfois, le cycle initial après l'accouchement est sans ovulation. Si les menstruations ne sont pas apparues dans les quatre mois suivant l'opération, c'est l'occasion de consulter un médecin.

En plus de la lactation, d'autres facteurs influencent le taux de récupération et de normalisation du cycle menstruel (mais pas de manière explicite).

  1. Le cours de la grossesse. S'il n'y a pas eu de complications lors de l'accouchement, le système reproducteur se rétablira plus rapidement.
  2. L'âge de maman. Bien sûr, un corps plus jeune est plus susceptible de revenir à la normale après l'accouchement (y compris par des moyens artificiels). La limite de définition ici sera conditionnellement de 30 ans (encore une fois, les caractéristiques individuelles doivent être prises en compte).
  3. Mode de vie de la femme. Nous parlons d'une bonne nutrition équilibrée, d'un régime établi de charges et de repos, d'un séjour régulier à l'air frais. Tout cela contribue à une arrivée plus rapide des premières menstruations..
  4. Maladies chroniques et latentes, infections chez la mère. Comme vous le savez, même à l'état normal, un rhume banal peut retarder les jours critiques. Pour le corps, affaibli par un accouchement récent, c'est d'autant plus important.
  5. État psycho-émotionnel d'une femme. L'état de tous les organes du corps, y compris la reproduction.

Chacun de ces facteurs ne peut pas affecter individuellement le moment de la reprise des menstruations, mais plus il y en a au total, plus ils affectent les processus de récupération dans le corps féminin. Et la première menstruation après la césarienne peut être retardée ou, inversement, venir plus tôt.

Galerie de photos: facteurs affectant le taux de récupération du cycle menstruel

Vidéo: quand les menstruations commencent après la césarienne

Symptômes d'anxiété menstruelle

Après l'accouchement (naturel ou césarienne), le cycle menstruel féminin change souvent. Le plus souvent, les saignements deviennent plus réguliers, moins intenses, les symptômes du SPM sont atténués (ce dont souffrent de nombreuses jeunes filles). Mais dans certains cas, la nature des menstruations peut indiquer certaines violations du corps féminin, nécessitant une visite obligatoire chez un gynécologue.

  1. Abondance. La première menstruation (et parfois la seconde) après la césarienne est généralement assez intense, et cela est dû à des raisons hormonales. En même temps, maman se sent tout à fait normale. Mais si l'écoulement est encore trop abondant, alors nous parlons peut-être d'une maladie (par exemple, hyperplasie de l'endomètre, polype ou endométriose). Si une femme n'a besoin que d'un seul coussinet pendant quelques heures, elle a besoin de soins médicaux d'urgence.
  2. Décharge peu abondante. La situation inverse, qui peut indiquer des contractions insuffisantes de l'utérus. Et cela est lourd de stagnation et à la suite d'une inflammation.
  3. Cycle instable (ou «sautant»). Normalement, la période d'une menstruation à l'autre est de 21 à 35 jours (de plus, chaque femme a la sienne). Deux à trois cycles après le début des règles après une césarienne, les retards devraient cesser (normal - fluctuations d'un à deux jours). L'instabilité du cycle peut être le signe d'une violation de la capacité contractile de l'utérus due à une intervention chirurgicale ou à la prise de médicaments.
  4. Temps de décharge anormal. La menstruation chez une femme ne dure pas plus de 7 jours, mais ne s'arrête pas plus tôt que 3 jours après son début. Des anomalies peuvent indiquer des problèmes hormonaux..
  5. Décharge âcre désagréable. Habituellement, les infections et les processus purulents dans les organes génitaux se manifestent de cette façon (par exemple, l'endométrite - combinée à de la fièvre et des douleurs dans l'abdomen). De plus, après une césarienne, cela se produit plus souvent que lors d'un accouchement naturel. Dans la période post-partum pendant les jours critiques, les gynécologues conseillent à une femme de ne pas utiliser de tampons parfumés afin qu'elle reconnaisse à temps une odeur désagréable et agisse.
  6. Un barbouillage prolongé (plus d'un jour) à la veille des menstruations et après leur cessation. Ce phénomène est un symptôme de pathologie, le plus souvent de l'endométriose (alors que le torchis est brunâtre).
  7. Dans la composition des menstruations, une décharge caillée est observée (accompagnée de démangeaisons). Il s'agit très probablement du muguet, qui est probablement dû à l'utilisation d'antibiotiques après la chirurgie (cela est fait pour éviter d'éventuelles complications).

Une mère qui a subi une césarienne est recommandé un examen gynécologique 1,5-2 mois après l'opération. Habituellement, le médecin prescrit une échographie pour évaluer l'état de la suture et prend un frottis pour d'éventuelles infections..

Vidéo: un gynécologue explique pourquoi les menstruations pendant l'allaitement peuvent être irrégulières

Douleur pendant les jours critiques après la césarienne: normale ou pathologique

Souvent, une femme qui a subi une césarienne ressent de la douleur pendant les menstruations (même si elle n'avait jamais été avant la grossesse) et s'en inquiète. Habituellement, de telles sensations ne sont pas dangereuses: leur cause est une cicatrice postopératoire sur l'utérus. Il n'a pas encore complètement guéri et est obligé de se contracter pendant les menstruations. Avec une régénération normale de la zone cicatricielle, la douleur diminue progressivement et disparaît..

Le facteur de douleur peut être associé à la cicatrisation de la plaie dans l'utérus

Parfois, pendant la césarienne, la femme supprime également les ganglions myomateux. La douleur dans les menstruations dans ce cas sera plus prononcée.

Des périodes trop douloureuses peuvent indiquer une pathologie. En règle générale, la décharge dans ce cas devient abondante, la température peut augmenter. Bien sûr, une telle situation doit être discutée avec votre gynécologue. Les causes du problème sont les suivantes..

  1. Endométriose.
  2. Formation d'adhérence.
  3. Endométrite.
  4. Hernie après césarienne.

Comment faire face à la douleur menstruelle

Bien sûr, si une femme n'allaite pas, elle peut éliminer la douleur associée aux menstruations à l'aide d'analgésiques (il existe maintenant de nombreux médicaments efficaces, par exemple Mig, Pentalgin, etc.). Dans ce cas, la probabilité de pathologie doit être exclue. Ceux qui préfèrent ne pas abuser de drogues bénéficieront de tisanes à la menthe, à la sauge, au millepertuis et au tilleul (elles sont contre-indiquées en cas de lactation).

Si la mère allaite, elle peut utiliser de telles mesures.

  1. Évitez de faire de l'exercice les jours critiques.
  2. Une douche chaude sur l'abdomen ou pas un coussin chauffant très chaud. Ces mesures aideront à détendre les muscles et à soulager les crampes. Il faut se rappeler que l'écoulement peut augmenter (et encore seulement si la possibilité d'une maladie est exclue).
  3. Divers exercices d'acupuncture et de respiration, techniques de relaxation. Par exemple, vous pouvez masser l'abdomen avec de légers mouvements circulaires dans le sens horaire..
  4. Allongez-vous dans une position d'embryon - allongé sur le côté, les jambes tirées vers l'estomac. Dans ce cas, le corps se détend généralement et la douleur disparaît.
L'effet de la chaleur sur le bas-ventre détendra les muscles de l'utérus et soulagera les crampes

Rétablissant le cycle menstruel après la chirurgie, la césarienne a, en principe, les mêmes caractéristiques et le même rythme que lors d'un accouchement naturel. Le facteur déterminant est l'allaitement maternel: chez une mère allaitante, les menstruations apparaîtront beaucoup plus tard que pendant l'allaitement maternel (bien que, bien sûr, tout dépend des caractéristiques individuelles du corps). Dans le même temps, une femme doit se rappeler que l'intervention chirurgicale est une occasion pour une attitude plus attentive à sa santé, donc tous les symptômes alarmants associés à la décharge (leur profusion, pauvreté, irrégularité, douleur excessive, etc.) doivent être discutés avec son gynécologue.

Décharge après accouchement chirurgical

Le début des règles après la césarienne dépend de l'état de la femme. Pour comprendre quand les menstruations doivent commencer, vous devez connaître les caractéristiques de l'intervention chirurgicale. Le déroulement du processus et le déroulement de la période de récupération doivent également être pris en compte. Ce n'est qu'avec ces connaissances que vous pouvez établir une période approximative pour le début de la menstruation.

Caractéristique de fonctionnement

La césarienne est réalisée de plusieurs manières. La base de tous les types d'exposition est le retrait rapide du bébé de la cavité utérine. Une petite incision est pratiquée dans la zone abdominale, ce qui donne accès au fœtus. L'incision est appliquée à plusieurs tissus. La section transversale endommage la fibre musculaire, le tissu épidermique et la paroi utérine.

Le type d'incision dépend des raisons de l'opération. La césarienne planifiée est réalisée par une petite section au-dessus de la zone pubienne. L'incision se fait à la frontière du cuir chevelu. Cette forme en coupe élimine la formation d'une cicatrice visible par les autres. De plus, cet effet réduit la période de récupération. Cela est dû aux caractéristiques structurelles des tissus. Dans cette zone, les muscles, la peau et l'utérus s'emboîtent étroitement.

Il existe une forme d'intervention opérationnelle. Il est prescrit lors de l'accouchement naturel, dans lequel des complications imprévues sont survenues. Pour donner à l'enfant un accès rapide à l'oxygène, une incision est pratiquée de la partie supérieure de l'os pubien vers la partie inférieure du cordon ombilical. Grâce à une coupe longitudinale, l'enfant est retiré avec le placenta. Cela réduit le risque d'étranglement fœtal..

Après tous les types de chirurgie, des points de suture sont appliqués. La paroi de la cavité utérine est suturée avec différents matériaux. Après l'intervention habituelle, les murs sont fixés avec des fils auto-solubles. Ils se décomposent complètement quelques semaines après l'exposition. Si l'opération est urgente, l'utérus est fixé avec des attelles métalliques spéciales. Le retrait des agrafes est effectué après la guérison complète de la plaie.

La fibre musculaire est également maintenue par un matériau auto-soluble. Cela permet au tissu de récupérer rapidement sans formation d'une cicatrice rugueuse. Des fils de soie sont appliqués sur la peau. Ils sont très durables. La cicatrice laissée après de tels fils reste petite. Dans de nombreuses cliniques, des points de suture cosmétiques sont faits sur la peau..

Après l'opération, la femme doit passer par une période de rééducation. Il comprend le traitement des sutures, des organes génitaux et le développement de la lactation..

Décharge après la chirurgie

Les femmes croient à tort que les premières règles après la césarienne surviennent immédiatement. Cela est dû à l'apparition de lochies. Les lochies persistent dans la cavité utérine après la chirurgie. Avec l'accouchement naturel, l'utérus commence à se contracter immédiatement. Il y a une contraction sous l'influence de l'hormone. Après l'opération, le fœtus et le placenta sont retirés de l'utérus. L'endomètre reste. Il est divisé en flocons et mélangé avec du liquide. La formation de lochies se produit.

Les lochies peuvent disparaître immédiatement après la chirurgie. La femme note une décharge très abondante. Ils ont des inclusions floculeuses. Ceci est la sortie de Lochia. Ils sont mélangés au sang. Pour cette raison, la décharge peut être confondue avec la menstruation..

La durée moyenne de ces sécrétions est de 1 mois. Progressivement, l'utérus est libéré de son contenu. Une décoloration progressive est observée. À partir de la deuxième semaine, l'écoulement commence à s'éclaircir. À la fin de la quatrième semaine, une barbe jaune clair est observée. L'utérus est complètement nettoyé.

Commencer un nouveau cycle

Le cycle menstruel d'une femme dépend du fond hormonal. Après un accouchement naturel dans le corps d'une femme, sa restructuration se produit.

La grossesse se déroule sous le contrôle strict de la progestérone. Cette substance aide l'embryon à prendre pied dans l'utérus. La progestérone contribue également à la nutrition du fœtus. L'approche du travail s'accompagne d'une diminution de la teneur en progestérone. L'ocytocine entre dans le travail.

L'ocytocine provoque la contraction active des parois de l'utérus. L'activité contractile contribue au mouvement rapide du fœtus dans le bassin. La tête fœtale bascule vers le col de l'utérus. L'ocytocine entraîne également une augmentation de la production de prolactine..

La prolactine aide les glandes mammaires à se préparer à la lactation à venir. Sous son influence, les glandes commencent à produire du lait. La prolactine ne permet pas la production d'œstrogènes. Pour cette raison, un nouveau cycle ne peut pas commencer..

Dans le contexte de l'introduction de suppléments supplémentaires, une diminution de la lactation se produit. Une quantité accrue d'œstrogènes est observée dans le sang. L'œstrogène est responsable des fonctions sexuelles du corps féminin et de la formation de la première phase du cycle. Sous son influence, les ovaires commencent à éclore. Cette période chez de nombreuses femmes commence dans 5-6 mois. Sous l'influence de cette hormone, un nouveau cycle peut commencer. Après deux semaines, la patiente a des règles.

Avec la césarienne, ces processus se déroulent lentement. Cela est dû au manque de préparation du système hormonal. Une intervention chirurgicale est prescrite à la fin de la 37e semaine. À ce moment, le travail naturel ne commence pas. L'ocytocine n'apparaît pas. L'utérus ne se contracte pas.

L'apparition de prolactine après la chirurgie est observée après une semaine. Sous son influence, une apparition progressive du lait. La normalisation de la lactation est diagnostiquée deux semaines après la césarienne. L'œstrogène n'apparaît que 6 à 8 mois après une exposition chirurgicale.

La période moyenne pendant laquelle les menstruations peuvent survenir après une césarienne est considérée comme 8 mois.

Durée de décharge

Les femmes en travail souhaitent savoir combien devraient être les premières menstruations. Quel que soit le cycle normal, le premier flux menstruel peut durer jusqu'à 8 jours. Des menstruations abondantes sont souvent observées après une césarienne.

Le cycle moyen pour chaque femme peut être de 5 à 7 jours. Les premiers mois après la césarienne, elle devrait se normaliser. La restauration du cycle menstruel se produit après 4 mois. Si cela ne se produit pas, il est nécessaire de subir un examen médical et un traitement supplémentaires..

Caractéristiques de la première décharge

Les femmes demandent quelles règles devraient survenir après la chirurgie. Le flux menstruel après une césarienne n'est pas très différent de la menstruation normale. La première décharge devrait être abondante. Cela est dû à l'accumulation d'une grande quantité de tissu endométrial dans l'utérus. D'autres processus se produisant dans l'utérus doivent également être pris en considération. Une attention particulière doit être portée aux processus tels que:

  • périodes de récupération;
  • absence de complications;
  • durée de lactation.

Si tous les processus se sont déroulés correctement, les menstruations seront abondantes. L'endomètre s'accumule dans l'utérus sous l'influence des œstrogènes. L'hormone stimule la croissance de ce tissu. Après avoir nettoyé la cavité, les menstruations devraient cesser.

Complications possibles

Mais parfois, il y a une variété de complications après une césarienne. Les phénomènes suivants devraient déclencher une alarme:

  • décharge abondante de plus d'un cycle;
  • apparition prolongée d'un barbouillage entre les cycles;
  • inconfort et odeur de décharge;
  • disparition de Lochia après une semaine de l'opération;
  • échec du cycle;
  • raccourcir le cycle naturel.

La norme est l'apparition de menstruations abondantes au premier cycle. Si un tel phénomène est observé pendant plus d'un cycle, le développement de la pathologie a lieu. Un tel symptôme peut accompagner l'endométriose. La maladie est causée par une modification des caractéristiques de la couche endométriale de l'utérus. Il change de structure en raison de la présence d'une cicatrice sur la paroi interne de l'utérus. La pathologie est dangereuse pour la fonction reproductrice des femmes. L'endométriose est souvent la cause du développement de l'infertilité du deuxième degré. Pour guérir la maladie, une femme aura besoin de médicaments supplémentaires. Sinon, la femme ne pourra pas tomber enceinte.

L'apparition prolongée d'un barbouillage entre les cycles est le signe de plusieurs maladies. La raison principale est l'insuffisance de la phase progestérone du cycle menstruel. Une insuffisance hormonale est observée chez 40% des femmes en travail après une césarienne. Pour éliminer la maladie, il est nécessaire de faire un test sanguin pour le contenu quantitatif de l'hormone. Après cela, une hormonothérapie est administrée..

Un torchis peut accompagner le cycle anovulatoire. L'absence d'ovulation est observée avec une faible teneur en œstrogènes ou en substance stimulant les follicules. Seul un spécialiste peut déterminer quelle hormone est responsable de la maladie.

De nombreuses femmes éprouvent de l'inconfort pendant les menstruations et les démangeaisons. Ces symptômes se produisent dans un contexte d'infection bactérienne. L'infection peut pénétrer dans le corps par une incision postopératoire. De plus, la maladie peut pénétrer par le canal vaginal. Les bactéries ont un effet négatif sur la microflore de la cavité utérine et du vagin. Le micro-organisme pathogène pénètre dans l'utérus et modifie les paramètres acides de la microflore. La reproduction active des microbes entraîne une violation de la composition des sécrétions cervicales et le développement du processus inflammatoire.

L'inflammation s'accompagne d'un changement dans la nature de la décharge pendant les menstruations. Une femme peut ressentir des brûlures et des démangeaisons. La pathologie peut être établie en passant le test du vagin. Un frottis est prélevé à l'hôpital après un examen médical. Les bactéries peuvent être tuées par des médicaments antibactériens à usage local et interne. Après la chirurgie, pendant la lactation, les médecins prescrivent de la pentoxifylline. Le médicament n'a aucun effet toxique sur le bébé et la mère.

Dans de rares cas, la disparition des Lochies après une césarienne. La pathologie indique l'absence d'activité contractile de l'utérus. Si l'utérus n'est pas en mesure d'éliminer les lochies par lui-même, il existe une pathologie cachée dans le corps. Une accumulation prolongée de sécrétions dans la cavité utérine peut entraîner une suppuration. Les complications peuvent être éliminées par le nettoyage. Le médecin nettoie l'utérus manuellement. La procédure est douloureuse. Après cela, une semaine est nécessaire pour l'auto-clarification de l'utérus. Les données d'allocation ne doivent pas être confondues avec les menstruations.

Parfois, une femme remarque qu'un cycle de marche a une durée plus courte. Après la césarienne, la durée du cycle doit être l'original. Si le cycle est raccourci, il y a un dysfonctionnement hormonal. Elle survient en raison d'une mauvaise distribution des hormones après la chirurgie. Pour déterminer les causes du raccourcissement du cycle, consultez un médecin. Seuls les tests et un examen supplémentaire établiront la maladie.

Après une césarienne, de nombreux patients se plaignent que les menstruations vont fortement. C’est la norme. En cas de changements imprévus des caractéristiques du cycle menstruel, l'aide d'un médecin est nécessaire.

Up