logo

Pendant la grossesse, les menstruations sont absentes. Chaque femme le sait. Dans le corps, des changements hormonaux se produisent qui contribuent au développement et à la croissance du futur bébé. Progestérone produite activement - une hormone de la grossesse. C'est lui qui est responsable du port normal de l'enfant.

Et après 9 mois, l'accouchement se produit. Dans le corps d'une femme, la restructuration hormonale est à nouveau. Mais seulement cette fois, la nature s'est assurée qu'une autre hormone, la prolactine, était activement produite. Chez les gens, il est d'usage de l'appeler "hormone du lait" car c'est la prolactine qui stimule la production de lait. Dans le même temps, cette hormone inhibe la production d'hormones dans l'ovaire. Par conséquent, l'ovule ne peut pas mûrir, ce qui signifie qu'il n'y a rien pour quitter l'ovaire (il n'y a pas d'ovulation). En conséquence, les menstruations ne se reproduisent plus. Et cet état durera jusqu'à ce que la progestérone "travaille" activement, c'est-à-dire que le lait soit produit. La lactation continue jusqu'à ce qu'une femme allaite son bébé.

Comme tout est idéalement harmonieux. Il y a quelques années à peine, c'est exactement ce qui s'est produit avec chaque femme. Nos grands-mères et arrière-grands-mères ont allaité leurs bébés calmement pendant jusqu'à trois ans et ont complètement oublié les menstruations ennuyeuses. Aujourd'hui, il existe plusieurs règles. Le début de la menstruation après l'accouchement est juste le cas qui a plusieurs options, et chacune d'entre elles est «normale».

Quand commencent les règles après l'accouchement?

Sur la base de ce qui précède, il est facile de deviner que le début des menstruations après l'accouchement dépend de l'allaitement. Pour que la prolactine soit produite activement, une femme doit allaiter son bébé à tout moment du jour ou de la nuit (sur demande). Le plus souvent, le mieux. Seulement dans ce cas, les menstruations ne se produisent pas. Mais dès que la lactation diminue, la production de prolactine diminue, ce qui signifie que les menstruations sont à nouveau rétablies.

Et maintenant sur les règles et les délais. Récemment, comme déjà mentionné, il existe de nombreux termes «normaux». En effet, le corps de chaque femme est individuel et, en outre, les «technologies» modernes (médicaments hormonaux pour la contraception, l'administration de médicaments) violent parfois ce que Mère Nature a conçu et établi..

Apparition précoce et tardive des menstruations

Le début est appelé le début des menstruations 6-7 semaines après la naissance. Cependant, ce n'est pas une pathologie. Très probablement, les menstruations se rétabliront si tôt chez les femmes qui, pour une raison quelconque, ont refusé d'allaiter. Ou nourrir le bébé mélangé. Dans ce dernier cas, la première menstruation apparaît 2-3 mois après la naissance.

Beaucoup de femmes croient que la décharge post-partum est une menstruation. Cependant, cette opinion est erronée. L'écoulement sanguin post-partum de l'utérus est appelé lochies. Ils apparaissent du fait que lorsque le placenta est séparé des parois de l'utérus, une plaie se forme sur les mêmes parois, qui saigne plusieurs semaines après la naissance. Au début des Lochies, une couleur rouge vif est assez abondante et peut avoir des caillots, puis ils deviennent bruns et moins abondants, et à la fin de la 6e semaine, ils disparaissent complètement..

Parfois, les menstruations ne surviennent pas pendant toute une année ou plus. Si en même temps le bébé est entièrement allaité, il n'y a aucune raison de s'inquiéter.

La nature des menstruations après l'accouchement

On pense que le cycle menstruel se rétablira complètement après les 2-3 premières périodes et deviendra régulier. Si cela ne se produit pas, contactez votre gynécologue. Les causes des périodes irrégulières du post-partum peuvent être des processus inflammatoires des organes génitaux internes, l'endométriose, des tumeurs de l'utérus et des ovaires et de nombreuses autres pathologies. Une grossesse répétée peut également être la raison de la «non-occurrence» des règles. Après tout, l'allaitement n'est pas une méthode contraceptive..

Habituellement, la première menstruation après l'accouchement est abondante. Ce phénomène est très naturel et normal si les menstruations ne durent pas plus d'une semaine. Cependant, si une telle période s'accompagne de vertiges, de faiblesse, de battements cardiaques rapides, vous devriez consulter un médecin.

Après l'accouchement, une modification de la durée du cycle menstruel et de la durée de la menstruation elle-même (écoulement sanguin) est possible. Le cycle menstruel normal est de 21 à 35 jours, la période de décharge n'est pas supérieure à 5 jours et pas inférieure à 3. Tout écart est l'occasion de consulter un médecin. La menstruation ne doit pas être longue et abondante, ni courte et maigre. Des périodes trop longues peuvent indiquer des fibromes utérins.

De nombreuses femmes souhaitent savoir si la douleur de la menstruation changera après l'accouchement. Tous individuellement et dans cette affaire. Après tout, la douleur pendant les menstruations peut être causée par divers facteurs. Par exemple, si des sensations douloureuses sont apparues en raison de la flexion de l'utérus, alors la douleur disparaîtra probablement après l'accouchement, car grâce au processus de naissance, l'utérus acquiert une position normale. Cependant, il existe d'autres causes de règles douloureuses: processus inflammatoires après l'accouchement, contraction sévère des parois de l'utérus, immaturité générale du corps, inflammation de l'utérus et des appendices.

Si la douleur pendant les menstruations après l'accouchement peut cesser, il est presque impossible de se débarrasser du syndrome prémenstruel. À ce jour, les causes du syndrome prémenstruel n'ont pas été entièrement comprises, bien qu'il existe de nombreuses versions différentes. Cependant, les symptômes chez chaque femme sont les mêmes: irritabilité, mauvaise humeur, larmoiement, douleur et gonflement de la poitrine, un peu d'enflure, douleur dans les articulations et le bas du dos, maux de tête, insomnie et plus encore. Au moins un des signes du syndrome prémenstruel est observé avant presque chaque période.

Hygiène personnelle

L'utilisation de tampons et de tampons habituels (avec une maille absorbante) n'est possible qu'après la restauration complète du cycle menstruel. En aucun cas, vous ne devez utiliser ces fonds immédiatement après l'accouchement avec des lochies. Les tampons interfèrent avec l'écoulement libre du sang, ce qui est extrêmement important dans la période post-partum. Mais le maillage des coussinets peut irriter la muqueuse lésée, surtout si la femme a des sutures post-partum. En outre, avec les lochies, une toilette fréquente des organes génitaux externes est recommandée, cependant, sans gels "intimes". Vous pouvez utiliser du savon pour bébé. Les joints doivent être sélectionnés avec une surface lisse et remplacés toutes les 3-4 heures. Pendant la période de Lochia, les rapports sexuels non protégés sont également inacceptables, afin d'éviter d'éventuelles infections dans l'utérus ouvert. Les médecins recommandent d'abandonner le sexe dans les 6 semaines après l'accouchement.

Résumant les résultats des menstruations après l'accouchement, laissez-nous attirer une fois de plus votre attention sur le moment où vous devriez immédiatement consulter un médecin:

  • les menstruations ne surviennent pas dans les 2 mois suivant la fin de l'allaitement;
  • écoulement sanguin trop abondant et prolongé (plus de 7 jours, la perte de sang est supérieure à 150 ml);
  • la présence de gros caillots dans le sang, une couleur rouge vif de sécrétions;
  • douleur dans l'utérus;
  • décharge avec une odeur âcre désagréable;
  • détérioration générale, en particulier avec les menstruations.

Rappelez-vous également que la restauration du cycle menstruel après l'accouchement dépend également de nombreux autres facteurs: l'état psychologique de la femme qui a accouché, repos inférieur, stress, surmenage, mauvaise nutrition, présence de blessures à la naissance et état de santé général après l'accouchement. Tout cela, d'une manière ou d'une autre, affecte la restauration des «jours critiques». Mais la santé future d'une jeune mère dépend de la façon dont la menstruation reprend.

Cycle menstruel après l'accouchement

La naissance et les premiers mois de la maternité sont laissés pour compte, et de nombreuses jeunes mères ont une question: quand commencera la première menstruation? Chez certaines femmes, le cycle est rétabli peu de temps après l'accouchement, tandis que d'autres attendent des jours critiques pendant plusieurs mois. De quoi dépend ce processus et les menstruations après l'accouchement seront-elles les mêmes qu'avant?

Après la naissance naturelle

Immédiatement après la séparation du placenta au stade final du travail, un petit nombre de caillots sanguins restent dans la cavité utérine, qui continuent à être libérés jusqu'à 7 à 10 jours. Dans les 2-3 jours après la naissance, l'endomètre subit des changements structurels sous l'influence de la progestérone, il est rejeté et sécrété vers l'extérieur sous forme de lochies (écoulement post-partum).

Pendant les 3-4 premiers jours, les rejets sont brillants, de couleur rouge foncé, peuvent être avec des caillots, puis dans environ 10 jours, ils acquièrent un caractère rouge, puis jusqu'à 3 semaines, ils peuvent avoir une couleur jaunâtre et être muqueux.

Les processus de régénération commencent dans la cavité utérine. La couche interne de l'utérus est restaurée au cours des 7 à 10 premiers jours. L'épaisseur normale de l'endomètre est atteinte 3 à 4 semaines après la naissance. Le col est formé en 3 jours, mais le pharynx interne reste ouvert de 2 à 3 cm. Et seulement à la fin de la 1ère semaine après la naissance, le col sera complètement formé. La fonction des ovaires en l'absence d'allaitement est rétablie en moyenne après 6 à 6 jours. 8 semaines, c'est-à-dire après 2 à 2,5 mois après la naissance, la première menstruation peut commencer.

Avec un allaitement régulier, les menstruations (aménorrhée lactationnelle) peuvent être absentes tout au long de la lactation ou avant l'introduction d'aliments complémentaires. Lorsqu'une femme allaite régulièrement, l'hypophyse produit de grandes quantités d'hormone prolactine, ce qui stimule la production de lait. Il bloque l'ovulation. Avec l'introduction d'aliments complémentaires, la quantité d'allaitement diminue et, par conséquent, la synthèse de prolactine diminue. Dans ce cas, la menstruation survient généralement avant la fin de la lactation, le plus souvent 6-7 mois après la naissance et vous devez commencer à vous protéger à ce moment-là. Si la nutrition du bébé était initialement mélangée, les menstruations sont rétablies en moyenne au 4ème mois après la naissance.

Après une césarienne

Le plus souvent, après la chirurgie, le cycle menstruel est rétabli de la même manière qu'après un accouchement normal.

Avec l'alimentation artificielle, l'hormone ocytocine n'est pas libérée, ce qui réduit l'utérus, de sorte que sa récupération est plus lente, de plus, la cicatrice sur l'utérus ralentit également ce processus. En conséquence, les menstruations reprennent, en moyenne, 2-3 semaines plus tard qu'avec une alimentation artificielle après la naissance naturelle.

Problèmes possibles

La durée du cycle menstruel après l'accouchement et la durée des menstruations peuvent être différentes et différentes de ce qu'elles étaient avant l'accouchement. Il est possible qu'après l'accouchement, la durée du cycle et la menstruation elle-même changent. Lors de la restauration de la fonction, une augmentation du volume de sang perdu est possible, mais sans dépasser les limites autorisées - 150 ml (pas plus de 10 «maxi» tampons). Dans un délai de 4 à 6 mois, le cycle sera établi, donc des fluctuations de 21 à 40 jours sont possibles. Ce n'est pas une pathologie si ces changements entrent dans la norme physiologique.

Absence de menstruations

L'absence de règles pendant six mois en l'absence de lactation ou pendant un an avec l'allaitement est considérée comme une pathologie possible. Cela peut être dû à une hyperprolactinémie. Après la lactation, la prolactine devrait diminuer à un niveau normal. Si cela ne se produit pas, la prolactine supprime l'ovulation et les ovaires ne synthétisent pas d'hormones qui régulent le cycle menstruel. L'absence de menstruations devrait alerter la femme sur la prochaine grossesse, car l'ovulation se produit avant le début des premières menstruations post-partum. Nous vous suggérons de lire sur le test d'ovulation.

Cycle de problème

En plus de l'absence de menstruations, il peut y avoir des problèmes avec la régularité du cycle, sa durée, sa durée, le volume des écoulements sanguins, les taches avant et après les menstruations.

  1. Si le cycle n'a pas été établi dans les 6 mois, c'est l'occasion de consulter un médecin.
  2. Si la durée du cycle a changé après l'accouchement et qu'elle est inférieure à 21 jours ou supérieure à 35 jours, un gynécologue doit également être consulté. Trop court (1-2 jours) ou trop long (plus de 7 jours) peut être le signe d'une pathologie, par exemple, l'endométriose ou les fibromes utérins.
  3. Le volume de la perte de sang doit être d'au moins 50 ml et ne pas dépasser 150 ml. Dans les jours les plus «abondants», un joint intermédiaire devrait suffire pendant 4 à 5 heures. La menstruation maigre peut être un signe de troubles hormonaux - hyperprolactinémie, endométrite, synéchie. Une menstruation trop abondante peut être un signe de fibromes utérins, de processus inflammatoires des organes pelviens. Dans les deux cas, vous avez besoin d'une consultation avec un gynécologue.
  4. Peut-être après la naissance, l'apparition de taches spotting quelques jours avant la menstruation et dans les 3-7 jours après son achèvement. Ce symptôme est un signe d'endométriose ou d'endométrite. Tout repérage au milieu du cycle est une pathologie et nécessite une consultation avec un gynécologue.

Quand, après l'accouchement, les règles commencent par une alimentation artificielle?

Une récupération normale du corps féminin après l'accouchement est mise en évidence par un cycle menstruel normalisé..

La période de récupération de chaque femme peut prendre un temps différent. Mais il existe des normes médicales générales qui régissent quand et comment, une femme devrait avoir une période après l'accouchement.

L'absence de flux menstruel sur 6 mois devrait être un signal alarmant et une raison de contacter un gynécologue.

Caractéristiques des processus physiologiques chez les femmes avec IV

Il est nécessaire de distinguer l'hémorragie post-partum du début de la menstruation. Après la naissance du bébé, jusqu'à 6 semaines, une femme peut avoir des taches - des lochies. Ils n'ont rien à voir avec les menstruations..

Les gynécologues disent que la principale caractéristique des menstruations pendant l'alimentation artificielle d'un enfant est que la durée des saignements reste la même qu'avant l'accouchement. Si les menstruations étaient de 3 jours, elles continueront pendant trois jours.

Mais leur volume et la durée du cycle lui-même peuvent, en règle générale, varier considérablement. Les sensations douloureuses qui inquiètent souvent les jours critiques des jeunes mères sont considérablement réduites ou disparaissent complètement.

Séquence de récupération de boucle

Pendant les 2,5 premiers mois après l'accouchement, le corps féminin revient à son état d'avant la grossesse. Mais cela tient compte du manque d'allaitement. La lactation ralentit ce processus au moins deux fois.

Pour que le cycle menstruel se rétablisse, l'utérus doit se développer en arrière, c'est-à-dire l'involution. Ce processus prend environ un mois. Sa signification est que l'utérus se contracte, diminue en volume et en poids. Ce n'est qu'une fois l'involution terminée que la femme commencera ses règles.

Le processus de développement inverse de cet organisme comprend les étapes:

  1. 1 - 12 jours: le pharynx interne de l'utérus se forme et son fond est abaissé. Parallèlement à ces changements, sa masse diminue également. 12 jours après la naissance, l'utérus pèse environ 400 g.
  2. 12 - 28 jours: fermeture du pharynx externe et formation de sa forme. Baisse continue de la masse utérine.
  3. 28 - 60 jours - restauration de l'endomètre. Dans le même temps, le pharynx utérin prend sa forme normale de fente..

Depuis le début des menstruations, une femme peut de nouveau tomber enceinte. Après tout, le corps est revenu à l'état qu'il avait avant l'accouchement, les œufs ont recommencé à mûrir. Par conséquent, il est très important de choisir la bonne méthode contraceptive pour éviter une grossesse non désirée.

Quand les règles commencent après la naissance d'un bébé?

Si une femme n'allaite pas le bébé après l'accouchement, elle aura alors ses règles plus tôt que les mères dont les enfants sont allaités. En moyenne, la première menstruation survient après 6 semaines. Si l'accouchement a été difficile ou si le corps de la nouvelle mère est affaibli, les menstruations peuvent commencer 8 semaines après l'accouchement.

La durée moyenne des menstruations est d'environ 5 jours. Les premier et dernier jours, l'écoulement est très rare et a une teinte brunâtre. Au milieu des menstruations, l'écoulement le plus abondant aux jours 2 à 4.

Comment se produit la récupération après une césarienne?

Si l'accouchement a été effectué par césarienne, l'involution utérine prend plus de temps. Les lochies se distinguent dans un volume plus important, le processus d'involution lui-même est plus douloureux. Il procède comme ceci:

  • 1 - 10 jours: restauration des fibres musculaires;
  • 10-16 jours: prolapsus de l'utérus, réduction de son poids.

Cet organe revient à l'état d'avant la grossesse, environ 35 jours après la chirurgie. Tout au long de la période de récupération, il y a une guérison active des sutures internes et externes. Si le processus de guérison est extrêmement lent, le gynécologue peut également prescrire un traitement médicamenteux de soutien et de restauration.

Quelle est la norme?

Les principaux critères de menstruation qui ont commencé après l'accouchement, à condition qu'il n'y ait pas d'allaitement:

  1. Le volume de décharge n'est pas supérieur à 150 et pas inférieur à 50 ml. Les coussinets hautement absorbants devraient durer 6 heures.
  2. La durée du cycle menstruel est de 21 à 36 jours. La durée de la perte de sang est d'au moins 3 et pas plus de 8 jours.
  3. La consistance des taches doit être uniforme. Ils ne devraient pas avoir de caillots de sang cuit et une odeur putréfiante désagréable..
  4. La couleur de la menstruation devrait être de l'écarlate vif au rouge foncé. Un écoulement brun n'est autorisé que le premier et le dernier jour de la menstruation.

Seul le flux menstruel répondant aux critères ci-dessus est considéré comme normal dans la période post-partum.

Problèmes possibles

Mais pas toujours les périodes après l'accouchement pendant l'alimentation artificielle sont rétablies comme il se doit. Souvent, certaines femmes ont une pathologie de la normalisation du cycle menstruel. Qui ne peut être éliminé qu'en apprenant les raisons de son apparition.

Pourquoi ne commence pas?

Il n'y a pas de vraie réponse à cette question. L'absence de règles pendant l'alimentation artificielle est influencée par divers facteurs:

  • tension émotionnelle et épuisement d'une femme;
  • la présence d'une hormonothérapie substitutive;
  • travail compliqué;
  • nutrition déséquilibrée;
  • absence d'une routine quotidienne normale, en particulier manque de sommeil;
  • déséquilibre hormonal.

Quelle est la raison de l'irrégularité?

Les mères nouvellement créées commencent souvent à devenir nerveuses lorsqu'elles réalisent que leur cycle menstruel est irrégulier. Dans le cas où après la livraison pas plus de six mois se sont écoulés, il n'y a aucune raison de paniquer.

Malgré le fait que les menstruations aient déjà commencé, il faut au moins 4 mois pour restaurer complètement le système reproducteur et normaliser complètement le cycle. Par conséquent, les gynécologues autorisent des menstruations irrégulières pendant les 6 premiers mois après la naissance du bébé.

Si, après la naissance, beaucoup plus de temps s'est écoulé et que le cycle menstruel n'est pas revenu à la normale, les raisons peuvent être les suivantes:

  1. déséquilibre hormonal;
  2. carence en nutriments dans le corps féminin;
  3. inflammation des organes pelviens;
  4. complications post-partum avancées;
  5. dépression postpartum.

Seul un médecin peut déterminer la cause exacte des menstruations irrégulières pendant l'alimentation artificielle.

Dans quels cas, il est nécessaire de consulter un médecin?

Raisons obligatoires pour une visite imprévue chez un gynécologue:

  • Absence de règles plus de 4 mois après la naissance.
  • Graves douleurs tiraillantes dans le bas-ventre pendant les menstruations.
  • Décharge excessive lorsque les joints durent moins de deux heures.
  • La présence de caillots de sang cuits dans la décharge et leur couleur est trop foncée.
  • Odeur putride désagréable du vagin.
  • Six mois après la naissance, le cycle ne s'est pas normalisé..
  • Les saignements menstruels durent plus de 9 jours consécutifs.

Dans chaque cas, le médecin procédera à un examen, prescrira les examens nécessaires et prescrira un traitement en fonction de leurs résultats.

Pour restaurer le cycle menstruel, les gynécologues utilisent les méthodes suivantes:

  1. Ajuster la routine quotidienne et le régime alimentaire d'une femme.
  2. L'utilisation de l'hormonothérapie.
  3. Annulation ou remplacement de médicaments pris par une femme.
  4. La nomination de compléments alimentaires.

Une méthode spécifique est choisie en fonction de l'état de santé de la femme et des raisons qui ont provoqué un échec dans la normalisation des menstruations.

Après l'accouchement, les femmes dont les enfants sont allaités doivent accorder une attention particulière à leur santé et à la reprise des règles normales. Ce sont les périodes qui indiquent la récupération correcte et complète du corps de la femme.

Récupération post-natale

L'un des signes d'une récupération normale du corps féminin après l'accouchement est le retour d'un cycle menstruel régulier, qui ne se déroule pas toujours en douceur. Qu'advient-il de la base de la fonction reproductrice d'une femme après la naissance d'un bébé et quoi. les complications qui en découlent sont dangereuses?

Tatyana Kovalenko
Médecin obstétricien-gynécologue, MD.

Le cycle menstruel et ses phases

Le cycle menstruel est l'une des manifestations d'un processus biologique complexe dans le corps d'une femme, qui se caractérise par des changements cycliques dans la fonction non seulement du système sexuel (reproducteur), mais aussi des systèmes cardiovasculaire, nerveux, endocrinien et d'autres systèmes corporels.

Plus précisément, le cycle menstruel est une période de temps allant du premier jour de l'un au premier jour de la prochaine menstruation. La durée du cycle menstruel varie selon les femmes, mais varie en moyenne de 21 à 35 jours. Il est important que la durée du cycle menstruel d'une femme soit toujours approximativement la même - un tel cycle est considéré comme régulier.

Chaque cycle menstruel normal est la préparation du corps d'une femme à la grossesse et se compose de plusieurs phases:

Pendant la première phase, l'ovaire produit l'hormone œstrogène, qui favorise le gonflement de la couche interne de l'utérus, et le follicule (la vésicule dans laquelle se trouve l'ovule) mûrit dans les ovaires. Ensuite, l'ovulation se produit - le follicule mature éclate et l'œuf le laisse dans la cavité abdominale.

Dans la deuxième phase, l'ovule commence à se déplacer à travers les trompes de Fallope dans l'utérus, prêt pour la fécondation. Ce processus dure en moyenne trois jours, si pendant cette période de fécondation ne s'est pas produite, l'ovule meurt. Dans la deuxième phase du cycle menstruel, les ovaires produisent principalement l'hormone progestérone, grâce à laquelle l'endomètre (la couche interne de l'utérus) se prépare à recevoir un ovule fécondé.

Si la fécondation ne s'est pas produite, l'endomètre commence à être rejeté, ce qui est dû à une forte diminution de la production de progestérone. L'écoulement sanguin commence - menstruations. La menstruation est un écoulement sanglant du tractus génital d'une femme, dont le premier jour marque le début d'un nouveau cycle menstruel. Les menstruations normales durent de 3 à 7 jours et en même temps 50 à 150 ml de sang sont perdus.

Pendant la grossesse, changements dans le corps de la femme enceinte associés à des changements hormonaux visant à maintenir la grossesse, ce qui provoque une aménorrhée physiologique (absence de menstruation).

La séquence de restauration de la fonction menstruelle

Après la naissance du bébé, le travail de toutes les glandes endocrines, ainsi que de tous les autres organes et systèmes, revient à son état d'avant la grossesse. Ces changements importants commencent à partir du moment de l'expulsion de l'accouchement et durent environ 6-8 semaines. Pendant ce temps, d'importants processus physiologiques ont lieu dans le corps de la femme: presque tous les changements qui se sont produits en relation avec la grossesse et l'accouchement dans les systèmes génitaux, endocriniens, nerveux, cardiovasculaires et autres passent par; la formation et la floraison de la fonction des glandes mammaires se produisent, ce qui est nécessaire pour l'allaitement.

Le cycle menstruel normal est un mécanisme coordonné des ovaires et de l'utérus, par conséquent, le processus de restauration du travail de ces organes est inséparable. Le processus d'involution (développement inverse) de l'utérus est rapide. En raison de l'activité contractile des muscles, la taille de l'utérus diminue. Au cours des 10 à 12 premiers jours après l'accouchement, le bas de l'utérus chute quotidiennement d'environ 1 cm.À la fin de la 6-8e semaine après l'accouchement, la taille de l'utérus correspond à la taille de l'utérus non enceinte (elle peut être encore plus petite chez les femmes qui allaitent). Ainsi, la masse de l'utérus diminue de plus de la moitié (350–400 g) à la fin de la première semaine, et à la fin de la période post-partum, elle est de 50–60 g. Le pharynx interne et le canal cervical se forment également rapidement. Au 10e jour après la naissance, le canal est complètement formé, mais le pharynx externe est toujours praticable pour le bout du doigt. La fermeture du pharynx externe est complètement terminée à la 3ème semaine après l'accouchement, et il acquiert une forme de fente (le canal du col utérin a une forme cylindrique avant l'accouchement).

La vitesse d'involution peut dépendre d'un certain nombre de raisons: état général, âge de la femme, caractéristiques de la grossesse et de l'accouchement, allaitement, etc. L'involution peut être ralentie dans les cas suivants:

  • affaibli et a donné naissance plusieurs fois à des femmes,
  • chez les primipares de plus de 30 ans,
  • après la naissance pathologique,
  • avec un mode inapproprié dans la période post-partum.

Après la séparation du placenta et la naissance du placenta, la muqueuse utérine est la surface de la plaie. La restauration de la surface interne de l'utérus se termine généralement au 9-10e jour, la restauration de la muqueuse utérine - la 6-7e semaine et dans la zone placentaire - la 8e semaine après l'accouchement. En cours de guérison de la surface interne de l'utérus, une décharge post-partum - des lochies apparaît. Leur nature tout au long de la période post-partum change. La nature des lochies pendant la période post-partum change en fonction des processus de nettoyage et de guérison de la surface interne de l'utérus:

  • dans les premiers jours de Lochia, avec les particules en décomposition de la paroi interne de l'utérus, contiennent un mélange important de sang;
  • à partir du 3-4e jour, les lochies acquièrent le caractère d'un liquide séreux-saccharose - rosâtre-jaunâtre;
  • au 10ème jour, les lochies deviennent légères, liquides, sans impureté de sang, leur nombre diminue progressivement;
  • à partir de la 3ème semaine, ils deviennent rares (contiennent un mélange de mucus du canal cervical);
  • la 5-6e semaine, la décharge de l'utérus cesse.

Le nombre total de lochies au cours des 8 premiers jours de la période post-partum atteint 500-1400 g, elles ont une odeur spécifique de feuilles mûres.

Avec un développement inverse retardé de l'utérus, l'allocation des lochies est retardée, le mélange de sang dure plus longtemps. Avec le colmatage du pharynx interne avec un caillot de sang ou à la suite d'un excès de l'utérus, une accumulation de lochies peut se produire dans la cavité utérine - le lohiomètre. Le sang accumulé dans l'utérus sert de lieu de reproduction pour le développement de microbes, cette condition nécessite un traitement - l'utilisation de médicaments qui réduisent l'utérus ou, avec cela, lavent la cavité utérine.

Dans la période post-partum, les ovaires subissent également des changements importants. Le développement inverse du corps jaune - la glande qui existait dans l'ovaire pendant la grossesse au site de l'œuf, qui est entré dans la cavité abdominale puis fécondé dans le tube - se termine. La fonction hormonale des ovaires est entièrement restaurée, et là encore la maturation des follicules commence - des vésicules contenant des ovules, c'est-à-dire cycle menstruel normal restauré.

Périodes de récupération du cycle menstruel

Chez la plupart des femmes qui n'allaitent pas, les menstruations surviennent 6 à 8 semaines après l'accouchement. Les femmes qui allaitent n'ont généralement pas de règles pendant plusieurs mois ou pendant toute la période d'allaitement, bien que dans certaines d'entre elles, la fonction menstruelle reprend peu de temps après la fin de la période post-partum, c'est-à-dire 6-8 semaines après l'accouchement. Il ne vaut pas la peine de chercher la norme ou la pathologie, car le moment de la restauration du cycle menstruel après l'accouchement est individuel pour chaque femme. Ceci est généralement associé à la lactation. Le fait est qu'après l'accouchement dans le corps d'une femme, l'hormone prolactine est produite, ce qui stimule la production de lait dans le corps féminin. Dans le même temps, la prolactine inhibe la formation d'hormones dans les ovaires et empêche donc l'ovule de mûrir et d'ovuler - la sortie de l'ovule de l'ovaire.

Si le bébé est entièrement allaité, c'est-à-dire qu'il ne se nourrit que de lait maternel, le cycle menstruel de sa mère est souvent rétabli après l'introduction d'aliments complémentaires. Si le bébé est allaité, c'est-à-dire, en plus du lait maternel, son alimentation comprend des mélanges, puis le cycle menstruel est rétabli après 3-4 mois. Avec l'alimentation artificielle, lorsque le bébé ne reçoit que le mélange de lait, les menstruations sont généralement rétablies au deuxième mois après l'accouchement.

Les premières règles après l'accouchement

La première menstruation après l'accouchement est plus souvent «anovulatoire»: le follicule (la vésicule dans laquelle se trouve l'ovule) mûrit, mais l'ovulation - la sortie de l'ovule de l'ovaire »ne se produit pas. Le follicule subit un développement inverse, et à ce moment, la carie et le rejet de la muqueuse utérine commencent - des saignements menstruels. À l'avenir, le processus d'ovulation reprend et la fonction menstruelle est entièrement rétablie. Cependant, l'ovulation et la grossesse peuvent survenir au cours des premiers mois après l'accouchement.

La restauration de la fonction menstruelle est influencée par de nombreux facteurs, tels que:

  • complications de la grossesse et de l'accouchement,
  • âge de la femme, nutrition adéquate et appropriée,
  • respect du sommeil et du repos,
  • la présence de maladies chroniques,
  • état mental et de nombreux autres facteurs.

Complications possibles après l'accouchement

Quels problèmes les jeunes mères éprouvent-elles lors du rétablissement de la fonction menstruelle??

La régularité du cycle menstruel: après l'accouchement, les menstruations peuvent immédiatement devenir régulières, mais peuvent s'établir en 4 à 6 mois, c'est-à-dire que pendant cette période, les intervalles entre elles peuvent varier légèrement, différer les uns des autres de plus de 3 jours. Mais si, après 4 à 6 mois après la première menstruation post-partum, le cycle reste irrégulier, c'est l'occasion de consulter un médecin..

La durée du cycle menstruel après l'accouchement peut changer. Donc, si avant la naissance le cycle était de 21 ou 31 jours, il est probable qu'après la naissance sa durée devienne moyenne, par exemple 25 jours.

La durée des menstruations, c'est-à-dire des taches, devrait être de 3 à 5 jours. Des menstruations trop courtes (1-2 jours) et, surtout, trop longues peuvent être la preuve de toute pathologie - fibromes utérins (tumeurs bénignes), endométriose - une maladie dans laquelle la couche interne de l'utérus de l'endomètre se développe dans des endroits inhabituels.

Le volume du flux menstruel peut être de 50 à 150 ml, trop petit, comme trop de sang menstruel peut également être le signe de maladies gynécologiques. Bien qu'il puisse y avoir des écarts dans les premiers mois après la première menstruation post-partum, ils devraient néanmoins correspondre au cadre de la norme physiologique: par exemple, les jours les plus abondants, un coussinet central devrait suffire pendant 4-5 heures.

Spotting prolongé Spotting au début ou à la fin des menstruations est également une occasion de consulter un médecin, car le plus souvent, ils indiquent la présence d'endométriose, de maladies inflammatoires - endométrite (inflammation de la muqueuse interne de l'utérus), etc..

Parfois, la menstruation s'accompagne de douleur. Ils peuvent être causés par une immaturité générale du corps, des caractéristiques psychologiques, des processus inflammatoires concomitants survenus après l'accouchement et de fortes contractions musculaires des parois utérines. Si la douleur est telle qu'elle dérange la femme pendant ses règles, l'oblige à prendre des analgésiques, des antispasmodiques et viole le rythme de vie normal, cette condition est appelée algoménorrhée et nécessite une consultation avec un médecin.

Bien que souvent l'inverse se produise après l'accouchement, c'est-à-dire que si les menstruations étaient douloureuses avant la grossesse, elles se déroulent facilement et sans douleur après l'accouchement. Cela est dû au fait que la douleur peut être causée par une certaine position de l'utérus - en pliant l'utérus vers l'arrière, après l'accouchement, l'utérus acquiert une position normale.

Pendant les menstruations, les maladies inflammatoires chroniques sont souvent exacerbées - endométrite (inflammation utérine), salpingo-ovarite (inflammation des appendices). Dans ce cas, des douleurs importantes apparaissent dans le bas de l'abdomen, les écoulements peuvent devenir très abondants, avec une odeur désagréable et inhabituelle. La présence ou l'absence de ces symptômes doit être surveillée surtout si des complications inflammatoires ont été observées après l'accouchement..

Certaines femmes se plaignent du syndrome dit prémenstruel. Il s'agit d'une condition qui se manifeste non seulement par l'irritabilité, la mauvaise humeur ou une tendance aux larmes, mais par tout un ensemble de symptômes. Parmi eux: engorgement et douleur thoracique, maux de tête, rétention d'eau dans le corps et gonflement, douleurs articulaires, manifestations allergiques, distraction de l'attention, insomnie.

Il existe de nombreuses versions concernant les causes du développement du syndrome prémenstruel, mais il n'y a pas de raison unique qui le sous-tend, il n'y a pas de médicament spécifique qui le guérirait complètement. Si une femme s'inquiète de ces symptômes, consultez un médecin qui vous prescrira le traitement approprié..

Après l'accouchement, en particulier les complications (saignements, gestose sévère avec œdème sévère, augmentation significative de la pression artérielle, jusqu'au développement d'un syndrome convulsif, la soi-disant éclampsie), des dysfonctionnements des ovaires peuvent survenir, associés à une violation de la régulation centrale - régulation de la production d'hormones hypophysaires (glandes internes sécrétion située dans le cerveau). Dans ce cas, le développement des ovules dans les ovaires est altéré, des changements hormonaux se produisent et, par conséquent, des irrégularités menstruelles sous la forme de retards, qui peuvent être suivis de saignements. Avec de telles manifestations, vous devez absolument recourir à l'aide de spécialistes.

Il est important pour une jeune mère de savoir qu'une grossesse peut survenir en l'absence de menstruations normales. En effet, l'ovulation commence en moyenne deux semaines plus tôt que la menstruation. Par conséquent, afin de ne pas faire face au fait d'une grossesse non planifiée, il est nécessaire lors du premier rendez-vous avec le médecin après l'accouchement de discuter de la contraception ou de la consulter avant l'accouchement.

Restaurer la fonction menstruelle après une césarienne

Le déroulement compliqué du travail peut également entraîner divers troubles de la menstruation. À cet égard, je voudrais particulièrement noter les caractéristiques de la restauration de la fonction menstruelle chez la femme après une césarienne. La menstruation survient, en règle générale, en même temps qu'après l'accouchement habituel. Cependant, avec des complications dans la période postopératoire, la fonction menstruelle peut ne pas récupérer longtemps en raison d'une plus longue période d'involution utérine en raison de la présence d'une suture, ainsi que d'un processus plus long de normalisation de la fonction ovarienne en cas de complications infectieuses. Dans ce cas, vous devrez probablement consulter un gynécologue qui sélectionnera la thérapie nécessaire.

Conseils utiles après l'accouchement

Après la naissance du bébé, la jeune mère augmente la charge sur le système endocrinien et nerveux. Lors de l'allaitement, le besoin en vitamines, minéraux et oligo-éléments dont une femme a besoin pour le bon fonctionnement des ovaires et leur production d'hormones augmente. S'ils sont déficients, des problèmes tels que des menstruations rares ou douloureuses peuvent survenir. Par conséquent, il est conseillé aux femmes après l'accouchement de prendre des multivitamines avec un complexe de micro-éléments pour les mères allaitantes et une bonne nutrition, y compris les produits laitiers, la viande, les légumes et les fruits.

De plus, prendre soin d'un nouveau-né prend beaucoup de temps et d'énergie à une jeune mère, et il faut se rappeler que le manque d'une bonne nuit de sommeil, le manque de sommeil peuvent entraîner une fatigue accrue, une faiblesse, parfois même des états dépressifs, qui affectent également négativement la formation de la fonction menstruelle; À cet égard, il est nécessaire d'élaborer votre régime afin que la jeune mère ait le temps de se détendre pendant la journée, si possible, économisez la nuit pour un bon repos.

Comme mentionné ci-dessus, la présence de maladies chroniques peut également affecter négativement la formation de la fonction menstruelle, en particulier les maladies du système endocrinien (glande thyroïde, diabète sucré, etc.). Par conséquent, dans la période post-partum, il est nécessaire de corriger ces maladies avec des spécialistes, ce qui évitera les irrégularités menstruelles.

En conclusion, je tiens à noter que le rétablissement de la fonction menstruelle normale après l'accouchement est l'une des principales conditions de la santé future d'une femme. Par conséquent, tout problème associé à ses violations doit être résolu avec le médecin.

Conditions de récupération des menstruations après l'accouchement: quelle est la norme et quelle est la pathologie?

Les jeunes mères sont toujours curieuses lorsque la période commence après l'accouchement. Pendant la récupération du cycle, elle peut changer de durée, les menstruations acquièrent souvent un caractère, une intensité, une durée différents, deviennent plus ou moins douloureuses qu'avant la grossesse. C'est souvent la norme, mais dans certains cas, la consultation d'un gynécologue est nécessaire..

Hémorragie post-partum

Les taches postpartum, ou lochies, sont le nettoyage de la surface de la plaie, qui se forme sur le site des membranes séparées et du placenta. Ils durent tout au long de la période de restauration de la surface interne de l'utérus.

À ce moment, l'utérus est particulièrement vulnérable aux infections, par conséquent, les serviettes hygiéniques doivent être changées régulièrement et la nature de l'écoulement doit être surveillée. Ils sont exprimés au maximum dans les 3 jours après la naissance, puis s'affaiblissent progressivement.

Parfois, une telle décharge s'arrête littéralement tous les deux jours. Cela est dû à la rétention sanguine dans la cavité utérine (hématomètre), ce qui entraîne un risque accru d'infection. Dans ce cas, vous avez besoin de l'aide d'un médecin.

Normalement, le nettoyage utérin après le processus de naissance naturel dure de 30 à 45 jours. Après l'accouchement chirurgical, ce temps peut augmenter en raison de la formation de cicatrices et d'une cicatrisation plus longue..

Comment distinguer les menstruations des saignements après l'accouchement?

Les Lochies changent progressivement de caractère. À la fin de la 1ère semaine, ils deviennent plus légers, après 2 semaines ils deviennent muqueux. En un mois, un mélange de sang peut y apparaître, mais sa quantité est insignifiante. Habituellement, une femme distingue facilement ce processus des menstruations. Au moins 2 semaines doivent s'écouler entre l'arrêt des rejets et le début des premières menstruations. En cas de doute, il est préférable de consulter un gynécologue ou au moins de commencer à utiliser une contraception barrière pour protéger l'utérus des infections..

Menstruation

Pendant la grossesse, les menstruations sont absentes. Il s'agit d'un mécanisme de protection naturel pour la préservation du fœtus, régulé par les hormones. Après l'accouchement, la restauration du statut hormonal normal d'une femme commence. Elle dure un mois si l'allaitement n'est pas commencé..

Quand faut-il commencer vos règles après l'accouchement?

Cette période est déterminée principalement par le type d'alimentation de l'enfant: naturel ou artificiel. La production de lait maternel se produit sous l'influence de l'hormone hypophysaire prolactine. C'est lui qui inhibe la croissance de l'ovule dans l'ovaire pendant la lactation. Le niveau d'oestrogène n'augmente pas, par conséquent, pendant l'allaitement, la menstruation commence, en moyenne 2 mois après l'accouchement, plus souvent lors de l'alimentation «à l'heure».

Pour de nombreuses jeunes mères, cette période est étendue à six mois ou plus, en particulier lors de l'alimentation «à la demande». Dans de très rares cas, tout en poursuivant l'allaitement, même périodique, les femmes constatent qu'elles n'ont pas de règles pendant un an, et parfois plus. Dans de tels cas, vous devez utiliser régulièrement une contraception et, si nécessaire, faire un test de grossesse. Vous devriez également consulter votre médecin pour exclure l'hyperprolactinémie..

Avec une alimentation artificielle dès la naissance, la durée du cycle est rétablie après un mois et demi. L'ovulation se produit également à ce moment, donc une nouvelle grossesse est possible.

Lorsqu'un bébé ne mange que du lait maternel, pendant tout ce temps, une femme peut ne pas avoir de règles. Dans ce cas, la première menstruation après l'accouchement commence au cours du premier semestre de l'année après la fin de la lactation "à la demande" ou l'introduction d'aliments complémentaires. Cependant, cela n'est pas nécessaire, et même pendant l'allaitement, les menstruations peuvent récupérer.

Avec une alimentation mixte (au biberon et naturellement), la récupération des menstruations se développe plus rapidement, dans les 4 mois après l'accouchement.

Combien de temps durent les menstruations pendant la période post-partum?

Souvent, la première menstruation est très abondante. Il peut y avoir de fortes pertes, des menstruations avec des caillots sanguins. Si vous devez changer le joint toutes les heures, vous devriez consulter un médecin: cela peut être un symptôme de saignement qui a commencé. Les périodes suivantes deviennent généralement normales.

Dans d'autres cas, au cours des premiers mois des femmes, des taches irrégulières apparaissent. Ceci est caractéristique de l'allaitement maternel, lorsque la synthèse de la prolactine est progressivement réduite..

Facteurs supplémentaires affectant le taux de récupération du cycle normal:

  • difficultés à s'occuper d'un enfant, manque de sommeil, manque d'aide des proches;
  • mauvaise habitudes alimentaires;
  • dépression postpartum;
  • âge de la mère trop jeune ou naissance tardive;
  • maladies concomitantes (diabète, asthme et autres), nécessitant notamment une hormonothérapie;
  • complications après l'accouchement, par exemple, syndrome de Sheehan.

Changements menstruels

Les menstruations irrégulières persistent souvent pendant plusieurs cycles après l'accouchement. Ces changements n'ont pas à être permanents. En un à deux mois, le cycle reprend normalement ses caractéristiques prénatales ou varie légèrement en durée.

  • Les périodes de soudure peuvent normalement se situer au cours des 2-3 premiers cycles, en particulier si une alimentation mixte est utilisée..
  • Au cours des premiers cycles après l'accouchement, en revanche, certaines femmes ont des règles abondantes. Cela peut être normal, mais si les menstruations ne deviennent pas normales au cycle suivant, vous devriez consulter un gynécologue..
  • La régularité du flux menstruel est perturbée, c'est-à-dire que le cycle s'égare.
  • Des règles douloureuses peuvent survenir, même si la femme ne s'était jamais plainte de douleur avant la grossesse. La raison en est une infection, une trop grande contraction de la paroi utérine. Dans la plupart des cas, au contraire, les périodes douloureuses avant la grossesse deviennent normales. Cela est dû à la normalisation de l'emplacement de l'utérus dans la cavité corporelle..
  • Certaines femmes développent un syndrome prémenstruel ou ses précurseurs: nausées, enflure, vertiges, changements émotionnels avant la menstruation.

Causes des changements menstruels post-partum

Les menstruations retardées après l'accouchement apparaissent sous l'influence d'un changement d'hormones:

  • sécrétion dans la glande pituitaire de la prolactine, qui aide à sécréter le lait maternel et supprime l'ovulation;
  • suppression de la production d'œstrogènes par la prolactine, ce qui entraîne des menstruations irrégulières ou leur absence totale pendant l'allaitement (aménorrhée lactationnelle).

De plus, lorsqu'un bébé ne mange que du lait maternel «à la demande» et non «à l'heure» et qu'une femme n'a pas de règles pendant six mois après l'accouchement - c'est la norme.

Après le début des règles, il est conseillé de commencer à utiliser la contraception. Bien que l'allaitement maternel réduit la probabilité de conception, il est toujours possible. Par exemple, si la période après la naissance a commencé, puis a disparu, la raison la plus probable est une grossesse répétée. Il convient également de rappeler que l'ovulation se produit avant le début des saignements menstruels. Par conséquent, la grossesse est possible avant même les premières menstruations. Si une femme se demande pourquoi il n'y a pas de saignement menstruel pendant une longue période, vous devez d'abord faire un test de grossesse à domicile, puis consulter un gynécologue. Une consultation d'endocrinologue peut être nécessaire.

Après l'apparition du cycle menstruel, vous ne devez pas refuser d'allaiter. La menstruation ne change pas sa qualité. Il arrive qu'un enfant de nos jours mange mal, soit méchant, refuse de téter. Habituellement, cela est dû aux troubles émotionnels de la femme, à ses sentiments sur la qualité de l'alimentation.

Pendant les saignements menstruels, la sensibilité des mamelons peut augmenter et l'alimentation devient douloureuse. Pour réduire ces sensations, il est recommandé qu'avant de donner un sein au bébé, masser, réchauffer, appliquer une compresse chaude sur les mamelons. Il est nécessaire de surveiller la propreté de la poitrine et de la région axillaire. Avec la menstruation, la composition de la sueur change et le bébé sent son odeur différemment. Cela peut être une autre raison des difficultés d'alimentation..

Périodes irrégulières

Que faire si le cycle menstruel est devenu irrégulier:

  1. Dans les premiers mois de la période de récupération post-partum, il ne faut pas paniquer. Dans la plupart des cas, il s'agit d'une variante de la norme. Chaque femme normalise le cycle individuellement, généralement pendant les premiers mois de la reprise des saignements menstruels. L'irrégularité est plus fréquente chez les femmes qui allaitent..
  2. Il faut environ 2 mois pour rétablir le fonctionnement normal de tous les organes et systèmes. L'équilibre dans le système endocrinien vient plus tard, surtout si l'allaitement est utilisé. Par conséquent, une femme peut se sentir complètement en bonne santé, mais en même temps, elle ressentira un manque de menstruations.
  3. Faites attention à un cycle irrégulier seulement après 3 cycles. Cela peut être dû à un processus inflammatoire, à l'endométriose ou à une tumeur génitale. Le retard de la deuxième menstruation n'est pas dangereux, sauf s'il est associé à une grossesse répétée.

En cas de doute, il est préférable de consulter un gynécologue, de subir un diagnostic rapide et de commencer le traitement.

Le cycle après le cours pathologique de la grossesse ou de l'accouchement

Les règles après une grossesse gelée ne sont pas rétablies immédiatement. Seulement chez certaines femmes, des saignements réguliers apparaissent dans un mois. Dans la plupart des cas, un déséquilibre hormonal qui a conduit à un avortement provoque un cycle irrégulier.

Après une interruption d'une grossesse gelée ou d'un avortement, la première menstruation survient dans les 45 jours. Si cela ne se produit pas, une femme devrait demander l'aide d'un gynécologue.

Pour exclure les causes d'aménorrhée, telles que la partie restante de l'œuf fœtal dans l'utérus ou l'inflammation, il est nécessaire de subir une échographie 10 jours après la fin d'une grossesse congelée ou normale.

Le premier flux menstruel après une grossesse extra-utérine commence entre 25 et 40 jours après son achèvement. S'ils ont commencé plus tôt, c'est probablement un saignement utérin qui nécessite des soins médicaux. Un retard de plus de 40 jours nécessite également la consultation d'un gynécologue. Si la maladie a provoqué un stress sévère chez une femme, la prolongation de la période de récupération à 2 mois est considérée comme la norme.

La menstruation après une césarienne est rétablie de la même manière qu'après un accouchement normal. Pendant la lactation, les menstruations ne surviennent pas pendant six mois. Avec une alimentation artificielle, les menstruations sont absentes pendant 3 mois ou même moins. Tant en physiologie qu'en accouchement par césarienne chez une petite partie des femmes, le cycle ne se rétablit pas au cours de l'année. Si aucune autre pathologie n'est trouvée, cela est considéré comme la norme..

Au cours des premiers mois suivant une grossesse intra-utérine gelée ou une césarienne, le cycle peut être irrégulier. Par la suite, sa durée peut changer par rapport à la précédente. Mais normalement, c'est au moins 21 jours et pas plus de 35 jours. La menstruation dure de 3 à 7 jours.

Après toutes ces situations, il est recommandé de se protéger d'une nouvelle grossesse pendant au moins six mois. Il faut se rappeler que l'absence de menstruations n'est pas un signe d'anovulation, et même avant les premières menstruations, une femme peut tomber enceinte.

Menstruation

Parfois, les saignements qui ont commencé chez une femme après l'accouchement sont pathologiques. Dans le même temps, vous ne devez pas attendre quelques cycles pour qu'ils se normalisent, mais consultez immédiatement un médecin.

  • Arrêt soudain des écoulements post-partum - signe de flexion de l'utérus ou de l'endométrite, accumulation de lochies dans la cavité utérine - lochiomètres.
  • Maigre mensuellement pendant 3 cycles ou plus. Ils sont peut-être un symptôme de troubles hormonaux, du syndrome de Sheehan ou de l'endométrite..
  • Irrégularité des menstruations six mois après sa restauration, une pause entre les taches pendant plus de 3 mois. Le plus souvent associé à une pathologie ovarienne.
  • Saignements trop abondants pendant 2 cycles ou plus, en particulier après la méthode chirurgicale d'accouchement ou l'interruption de grossesse. Ils sont souvent causés par les tissus des membranes qui restent sur les parois de l'utérus.
  • La menstruation dure plus d'une semaine, ce qui s'accompagne de faiblesse, de vertiges.
  • L'apparition de douleurs abdominales, de fièvre, d'odeurs désagréables, de décoloration des pertes vaginales est le signe d'une tumeur ou d'une infection.
  • Spotting avant et après la menstruation - un symptôme probable de l'endométriose ou d'une maladie inflammatoire.
  • Démangeaisons dans le vagin, mélange de pertes de fromage - un signe de candidose.
  • Saignement deux fois par mois, persistant plus de 3 cycles.

Dans tous ces cas, vous avez besoin de l'aide d'un gynécologue.

Parfois, malgré la santé apparente de la femme, elle n’a pas de menstruations au bon moment. Cela peut être le symptôme d'une complication de l'accouchement - syndrome de Sheehan. Il se produit avec des saignements sévères lors de l'accouchement, au cours desquels la pression artérielle chute fortement. Le résultat est la mort des cellules hypophysaires - le principal organe qui régule la fonction du système reproducteur.

Le premier signe de cette maladie est l'absence de lactation post-partum. Normalement, en l'absence de lait, les menstruations apparaissent après 1,5 à 2 mois. Cependant, avec le syndrome de Sheehan, une carence en hormones gonadotropes se produit. La maturation des ovules dans l'ovaire est altérée, il n'y a pas d'ovulation, il n'y a pas de saignement menstruel. Par conséquent, si la femme qui a accouché n'a pas de lait et que le cycle n'est pas rétabli, elle doit d'urgence consulter un médecin. Les conséquences du syndrome de Sheehan sont l'insuffisance surrénale, qui s'accompagne de maladies infectieuses fréquentes et d'une diminution générale de la résistance du corps à divers stress..

Il y a un problème inverse - l'hyperprolactinémie. Cette condition est causée par une production accrue de prolactine dans l'hypophyse après la lactation. Cette hormone inhibe le développement de l'œuf, provoque une anovulation, perturbe l'épaississement normal de l'endomètre dans la première phase du cycle. Son excès conduit à l'absence de menstruations au cours de la synthèse continue du lait.

Les principales causes d'hyperprolactinémie sont l'adénome hypophysaire, les maladies gynécologiques, l'ovaire polykystique.

Recommandations pour normaliser le cycle

Lorsqu'une femme est en bonne santé, son cycle est rétabli normalement. Pour éviter d'éventuels échecs, vous devez suivre quelques recommandations simples:

  1. Pour donner au corps la possibilité de restaurer rapidement la synthèse des hormones, vous devez manger complètement. Beaucoup de fruits, légumes, grains entiers et eau en combinaison avec un exercice régulier sont une méthode efficace pour rétablir l'équilibre hormonal. Le menu devrait inclure des produits laitiers, du fromage cottage, de la viande. Après avoir consulté un médecin, vous pouvez prendre des multivitamines pour les mères allaitantes.
  2. Ne prenez pas de contraceptifs oraux. Ils peuvent changer le fond hormonal et provoquer des changements imprévisibles dans le cycle. Si une femme est sexuellement active, il vaut mieux qu'elle utilise des préservatifs ou d'autres méthodes de contraception non hormonales..
  3. Organisez votre mode le plus efficacement possible. Si le bébé ne dort pas bien la nuit, vous devez essayer de dormir suffisamment pendant la journée. Ne refusez aucune aide de vos proches. Une bonne condition physique d'une femme l'aidera à récupérer plus rapidement.
  4. En présence de maladies chroniques (diabète, pathologie de la glande thyroïde, anémie et autres), il est nécessaire de consulter le spécialiste approprié et d'ajuster le traitement.
Up