logo

Les vomissements chez un nouveau-né après avoir nourri des parents inexpérimentés provoquent la panique et l'horreur. Ils essaient d'appeler une ambulance dès que possible ou d'amener le bébé chez un pédiatre. Cependant, vous devez d'abord savoir dans quelle mesure cette précaution est justifiée. Peut-être que maman a confondu les vomissements et les régurgitations. Les vomissements pathologiques de la fontaine se caractérisent par la présence d'autres signes. Les parents doivent être extrêmement attentifs à l'état de santé de leurs miettes. Les soins d'urgence ne sont nécessaires que s'il y a des symptômes supplémentaires et une détérioration de la santé globale du petit patient.

Causes du symptôme

Le premier mois pour le bébé est rempli de nombreux changements. Il doit encore s'habituer au nouvel environnement. Un certain nombre de changements se produisent également dans le corps: le tractus gastro-intestinal est colonisé par des bactéries et le reste des systèmes achèvent leur formation. Pour les parents d'un nourrisson, tout changement dans son état est considéré comme une tragédie. Ils considèrent que tous les problèmes sont graves, ils demandent immédiatement une aide médicale. Les vomissements chez les nourrissons après le repas n'indiquent pas toujours la présence d'une maladie grave. Une telle manifestation n'est pas considérée comme une maladie distincte. Il s'agit plutôt d'un symptôme qui indique un dysfonctionnement du système digestif. La cause de la manifestation négative ne peut être arrêtée qu'après un examen détaillé et la réussite de tous les tests nécessaires.

Pour les nourrissons, les vomissements uniques sont considérés comme normaux. Dans ce cas, elle est causée par une réaction négative du corps aux aliments ou à tout autre stimulus externe. Il est impossible de prédire son apparence, mais il passe également sans intervention.

Si pendant le vomissement, d'autres symptômes négatifs apparaissent en outre et que l'état général des miettes s'aggrave constamment, le retard dans ce cas est considéré comme inacceptable. La manifestation répétée du symptôme est dangereuse et peut entraîner une déshydratation complète du corps..

Dans la pratique médicale, il existe un grand nombre de maladies, dont les principaux symptômes sont des vomissements. Si une mère qui allaite soupçonne l'un d'entre eux, vous devez immédiatement consulter un spécialiste dans un hôpital.

Très souvent, des vomissements se développent dans le contexte de:

  • carence en lactose;
  • maladie infectieuse;
  • maladies pulmonaires;
  • inflammation de l'oreille moyenne;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • métabolisme incorrect;
  • intoxication alimentaire;
  • la présence d'une obstruction dans l'intestin;
  • changements négatifs de pression;
  • diabète sucré;
  • méningite;
  • commotion cérébrale;
  • autres maladies dangereuses pour la santé du bébé.

Différences clés entre vomissements et régurgitations

La régurgitation des nouveau-nés est considérée comme un processus physiologique normal..

Il se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • manque d'envie de vomir;
  • une petite quantité de nourriture sort de l'estomac;
  • la fréquence du processus ne dépasse pas trois fois par jour;
  • le bébé est bien développé et prend du poids;
  • la régurgitation est un processus qui ne doit pas être traité.

Tout parent peut vomir du lait maternel. L'action a lieu immédiatement après avoir mangé. Il se caractérise également par une occurrence unique et l'allocation exclusive de lait, d'eau.

Les vomissements se produisent plusieurs fois de suite. Le mélange peut contenir diverses impuretés, qui sont le plus souvent jaunes.

En raison de la régurgitation, un excès d'air quitte l'estomac. Le processus indique le développement normal du tractus gastro-intestinal. Dans le même temps, le bébé ne ressent pas d'inconfort, joue bien et communique avec ses pairs. En vomissant, l'enfant devient irritable, pleure constamment et se comporte mal.

Caractéristiques des vomissements pathologiques

Lors de l'allaitement, les mères doivent toujours écouter leur instinct. Grâce à eux, ils pourront reconnaître le développement de la maladie à un stade précoce. Les vomissements pendant la lactation chez un bébé peuvent survenir assez souvent. Cependant, assurez-vous de demander l'avis de votre médecin dans les cas suivants:

  • L'absence de dynamique positive dans les miettes de gain de poids.
  • La durée des vomissements est supérieure à trois heures.
  • Le bébé commence à se sentir malade, bien qu'il n'y ait aucune raison évidente à cette situation.
  • Lors des vomissements, le bébé a également une forte toux..

Les symptômes dangereux pour un nourrisson sont considérés comme une augmentation de la température corporelle et de la pâleur de la peau. En même temps, l'enfant devient trop léthargique et refuse constamment de manger. Dans ce cas, consultez immédiatement un médecin..

Des vomissements pathologiques après avoir mangé chez un enfant sont observés dans plusieurs cas.

Augmentation de la température corporelle à un point haut. Ce symptôme indique le développement d'une infection virale. Il est également courant en cas de rhume ou d'empoisonnement. Les vomissements ont tendance à s'ouvrir soudainement. De plus, le bébé perd son appétit et ressent une grave faiblesse. Seul le médecin peut évaluer correctement la gravité de la situation. Il sélectionnera le bon traitement destiné à normaliser la température corporelle et à reconstituer le manque de liquide dans le corps. Pendant cette période, l'enfant ne doit organiser que des repas légers.

Il est parfois difficile de déterminer la nature des vomissements qui surviennent lorsque la température corporelle augmente. La situation accompagne souvent la prise d'antibiotiques. Des attaques surviennent en cas d'allergie au médicament prescrit par le médecin. Un effet secondaire doit être signalé à votre médecin. Il le remplacera par une thérapie analogique ou refusera complètement.

Très souvent, les vomissements sont aggravés par la diarrhée. La situation est caractéristique d'un empoisonnement ou d'une infection virale. Les mamans peuvent faire face à une situation en cas d'introduction d'une alimentation précoce. Si les symptômes sont de forte intensité, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Les parents ne doivent pas oublier que le bébé perd du liquide beaucoup plus rapidement qu'un adulte. La réhydratation empêchera le développement d'une situation négative. Les antibiotiques ne sont prescrits que dans les cas les plus graves. Le plus souvent, vous pouvez le faire avec les agents antimicrobiens habituels.

Si l'enfant vomit constamment une fontaine, il est soupçonné d'avoir une aérophagie. La maladie se développe en cas de déglutition nerveuse de l'air. Dans ce cas, la régurgitation peut être causée par un état anormal du système digestif. Les vomissements peuvent être beaucoup plus gros que l'enfant n'en a mangé auparavant. Avec la présence supplémentaire de caprices et de pleurs, le bébé doit être immédiatement envoyé chez le médecin.

Caractéristiques de l'élimination des vomissements

Chaque femme doit savoir quoi faire en cas d'apparition soudaine de vomissements. Les parents expérimentés sont invités à faire ce qui suit:

L'enfant a besoin de se calmer. Maman ne devrait pas non plus paniquer, car un enfant ressent immédiatement une telle humeur. Il est préférable de placer le bébé sur son ventre ou de le caresser dans le sens horaire. Faire attention est également important pour la zone autour du nombril..

L'allaitement n'est possible que si sa tête est constamment rejetée en arrière. Il est important que le nez soit toujours propre, car à ce moment, le processus de respiration est effectué à travers lui.

Le bébé doit prendre correctement les seins de maman. Dans sa bouche, il y a toujours non seulement le mamelon, mais aussi une partie du halo. En position correcte, la lèvre supérieure se caractérise par une légère éversion.

Sur l'alimentation artificielle, vous pouvez utiliser des biberons spéciaux qui contiennent un mécanisme qui empêche l'ingestion d'un excès d'air. La fonction est utile et empêchera le développement de la situation de manière négative..

Les miettes de nutrition ne doivent pas être accompagnées d'une action vigoureuse. Après la procédure, il est levé en position verticale et légèrement giflé sur le dos. Grâce à cette manipulation simple, l'excès d'air quitte l'estomac.

La régurgitation se produit dans le contexte de la suralimentation. C’est pourquoi maman doit surveiller attentivement le régime alimentaire du bébé.

Le processus de régurgitation peut être normalisé à la maison. Les vomissements doivent être consultés par un médecin, surtout si leur durée dépasse deux jours. Dans ce cas, le risque de déshydratation augmente. Des formulations spéciales qui peuvent être achetées dans n'importe quelle pharmacie aideront à prévenir la situation..

Maman doit savoir que l'allaitement doit continuer de toute façon. Cependant, il est nécessaire de réduire considérablement les portions. Si les vomissements sont forts, vous ne pouvez donner à la fois qu'une seule cuillère à soupe de lait. Lorsque les symptômes réapparaissent, le processus se répète.

Vous pouvez traiter les vomissements à la maison s'ils apparaissent une fois. Avec la nature systémique de la manifestation de la maladie, il est nécessaire de consulter un médecin. Si les parents ne remarquent pas d'amélioration de la santé globale des miettes, il n'est pas recommandé de retarder une visite chez le médecin. Sinon, le risque de développer de graves complications de cette condition augmente.

Même si les parents connaissent les méthodes médicales pour éliminer les vomissements, ils ne peuvent être utilisés qu'après avoir consulté un médecin. Il pourra évaluer correctement l'état d'un petit patient et identifier les principales causes de sa détérioration. Si nécessaire, des médicaments supplémentaires sont prescrits. Les parents sont tenus d'attention, d'amour et de strict respect de toutes les prescriptions du médecin. Maman devrait rester calme et ne pas paniquer de toute façon.

Comment distinguer les vomissements de la régurgitation chez un nourrisson après l'alimentation: signes et aide pour un nouveau-né

Le réflexe de vomissement est appelé ainsi car il se manifeste par réflexe en réaction à une intoxication. Les vomissements atténuent l'état d'un enfant atteint d'une infection intestinale ou d'un empoisonnement. Il n'est pas recommandé de le supprimer avec des antiémétiques. Cependant, si le bébé a vomi sans raison, alors qu'il n'y a pas d'augmentation de la température et de la diarrhée, cela peut indiquer une autre maladie (colite, gastrite, pancréatite). Le réflexe vomissant accompagne également des maladies telles que la pathologie des organes digestifs, les troubles neurologiques.

Cracher chez les nourrissons est un problème qui a touché de nombreuses familles. L'essentiel pour maman est de s'assurer que ce processus n'est pas associé à des vomissements

Comment faire la distinction entre régurgitation et vomissements?

Il est facile de prendre des vomissements pour des vomissements chez un nouveau-né si vous ne connaissez pas la définition exacte de ces deux réflexes. Cracher pour un bébé est un phénomène courant, mais comment comprenez-vous qu'un bébé de 5 mois a aspergé, pas empoisonné? Il sera correct de découvrir les raisons de la régurgitation. De plus, vous devez comprendre le mécanisme des deux réflexes afin de savoir en quoi ils diffèrent et comment réagir correctement à ce qui se passe..

Qu'est-ce que la régurgitation?

La régurgitation est le jet involontaire de nourriture de l'estomac dans l'œsophage, puis dans la gorge et la bouche. Il est provoqué chez les nourrissons par des sphincters non formés de digestion. Il apparaît 10-15 (parfois 30-40) minutes après que l'enfant a bu du lait ou un mélange. Désigne un processus physiologique naturel. Les vomissements se produisent lorsque l'air pénètre avec la nourriture, la suralimentation, une forte excitation après l'alimentation, et parfois à la suite d'une pathologie. L'état de l'enfant de cracher ne se détériore pas, le bébé n'y réagit en aucune façon.

Les éructations surviennent principalement dans les premiers mois après la naissance. Avec la croissance de l'enfant, tout se normalise

Qu'est-ce que le vomissement??

Les vomissements sont la libération de nourriture dans l'œsophage, suivie d'une transition vers la gorge et la bouche, qui se produit à un niveau réflexe. Le réflexe est contrôlé par le centre des vomissements du cerveau. Elle est causée par la contraction du diaphragme et des muscles abdominaux. Les précurseurs des vomissements sont: blanchiment de l'enfant, sensation de nausée, écoulement abondant de salive, respiration rapide. Comportement agité caractéristique du bébé. La quantité de vomi, en règle générale, dépasse la quantité de nourriture consommée par l'enfant. Cela est dû au fait que les aliments avalés sortent avec du suc gastrique.

Quelle est la différence entre les vomissements et les vomissements?

C'est une question sérieuse, car le bébé ne peut pas se plaindre de nausées et avertir sa mère qu'il va vomir maintenant. Des signes spéciaux aident à le distinguer des crachats:

  • envie évidente de vomir;
  • répétition de pulsions;
  • beaucoup de vomi;
  • le liquide sortant devient jaune, il y a des impuretés de bile;
  • un saut brusque de température;
  • anxiété d'un enfant avant une attaque.
Les vomissements chez le bébé s'accompagnent d'anxiété, éventuellement de température

Quand appeler un médecin?

Que les vomissements se soient ouverts chez un bébé de 9 mois ou chez un bébé de 6 mois, les parents doivent surveiller son état. Il est important de comprendre pourquoi elle est apparue. Une visite chez le médecin est une nécessité dictée par des signes dangereux:

  • le liquide quitte la fontaine, avec de courtes interruptions (deux à trois fois par heure);
  • l'enfant n'est pas vidé en grande partie (pas de diarrhée);
  • le bébé est tourmenté par la douleur et les crampes abdominales, il pleure beaucoup;
  • malaise survenu après un traumatisme crânien, une chute de hauteur;
  • déshydratation sévère;
  • fièvre, bébé constamment endormi, affaiblissement général;
  • taches dans le vomi, couleur foncée.

Causes sûres de vomissements

Les pédiatres partagent les causes des vomissements comme étant sûrs et nécessitant des soins médicaux. Les facteurs de sécurité peuvent être éliminés à la maison sans recourir à d'autres méthodes de traitement. Les substances dangereuses nécessitent une observation et une consultation avec un médecin. Examinons d'abord les raisons qui ne présentent pas de risques pour la santé des miettes.

Le vomissement peut être déclenché par la dentition chez un enfant. Cette raison n'est pas particulièrement dangereuse.

Nous avons compilé un tableau avec les raisons suivantes et leurs caractéristiques:

Cause de vomissementsPourquoi ça se passeComment éliminer
Si les dents sont coupées, des vomissements surviennent chez de nombreux enfants (nous recommandons de lire: par quels signes peut-on déterminer que les dents d’un enfant sont coupées?). Le processus n'est pas cyclique. Les dents s'accrochent douloureusement.
  • En pleurant ou en criant de douleur, le bébé prend beaucoup d'air.
  • Essayer de se gaver de douleur dans les gencives.
  • Massez doucement les gencives avec votre doigt ou votre masseur.
  • Appliquer l'anneau de dentition.
  • Pour oindre les gencives, gonflées de dents éruptives, avec un gel antiseptique.
  • Dents douloureuses - nourrissez le bébé à sa demande et pas de force.
Les vomissements à l'âge de 3 à 7-8 mois sont associés à la prise d'autres aliments, ils sont appelés fonctionnels. Se produit après avoir mangé, passe une fois, ne s'accompagne pas d'une détérioration.
  • Sous-développement du système enzymatique du bébé, pas prêt à recevoir un nouveau produit.
  • Le corps n'accepte aucun nutriment.
  • Exclure un produit inacceptable de la nourriture.
  • Lorsque vous donnez de nouveaux aliments complémentaires, ne pas y introduire de produit vomissant pendant plusieurs semaines.
Vomissements de nature psychogène (chez un enfant de plus de 3 ans). Associé à une action ou un événement spécifique, répété lorsque cet événement ou cette action se produit.
  • Alimentation forcée.
  • Stress de nature positive et négative.
  • Stress émotionnel avant un événement important.
  • Exclure les situations qui traumatisent la psyché du bébé.
  • Voir un thérapeute.

Causes dangereuses de vomissements

Ayant envisagé des cas de vomissements sûrs, il ne sera pas hors de propos de connaître ses causes dangereuses causées par des affections beaucoup plus graves que l'intoxication alimentaire ou la dentition. Le caractère dangereux des vomissements est rare, mais ce n'est pas une raison pour ne pas en connaître les causes. Armé de connaissances, le parent est prêt à évaluer la situation à temps et à aider le bébé correctement. Nous avons décidé d'examiner ces raisons plus en détail et de vous en parler..

L'appendicite chez les nouveau-nés est difficile à remarquer, car l'enfant ne peut pas se plaindre de douleurs abdominales, ce qui entraîne dans la plupart des cas de tristes conséquences

Appendicite aiguë

L'appendicite chez les nouveau-nés est un phénomène extrêmement rare, car les enfants de cet âge mangent du lait. Parfois, les vomissements deviennent une réaction à une appendicite aiguë, à la diarrhée, à des douleurs paroxystiques sévères, à la léthargie et au ventre gonflé. Le bébé est anxieux, pleure depuis longtemps, essaie de tirer ses jambes vers son ventre. La palpation de l'abdomen est douloureuse. Le diagnostic de la maladie est difficile, une radiographie de la cavité abdominale est nécessaire. L'issue fatale de la maladie, malheureusement, chez les nourrissons est de 80%, chez les bébés jusqu'à un an - 10 pour cent.

Corps étranger dans l'œsophage

La probabilité que le bébé, en particulier avec la croissance des dents, avale un petit objet, existe toujours, peu importe comment vous le suivez. En entrant dans l'œsophage, l'objet provoque sa compression réflexe, il y a un réflexe nauséeux.

Une occlusion intestinale

La maladie est attribuée à congénitale ou obtenue en raison de graves infections intestinales. Deux formes sont envisagées: l'obstruction complète et partielle. Vu chez les nourrissons. Les principaux symptômes: la présence de méconium (matières fécales primordiales) et de bile dans le liquide émétique, un ventre fortement enflé. La situation est dangereuse, l'enfant doit être immédiatement conduit dans un établissement médical. L'alimentation orale est annulée, les miettes sont alimentées à l'aide d'un compte-gouttes.

L'obstruction intestinale nécessite une attention médicale immédiate

Sphincter cardiaque élargi

Le sphincter cardiaque est une ouverture anatomique située entre l'œsophage et l'estomac. Développé dès la naissance, il provoque la fuite de nourriture de l'estomac vers l'œsophage. Des éclaboussures soudaines de nourriture se produisent si l'enfant est placé sur un tonneau ou sur le dos, déchire le bébé puis, lorsqu'il se retourne sur le ventre. Si le diagnostic est confirmé, le nourrisson doit être nourri debout, en donnant du lait ou un mélange en petites portions.

La plupart des enfants avec un tel diagnostic le dépassent et le travail de l'ouverture cardiaque se normalise. Si le bébé continue de souffrir, prend mal de poids, il doit être examiné par un médecin (pour plus de détails, voir: que se passe-t-il si le bébé prend mal de poids en allaitant?). Les pédiatres recommandent de modifier le régime alimentaire et de donner au bébé des mélanges anti-reflux. Ils sont utilisés comme remplacement temporaire, dans l'espoir que les fonctions du sphincter seront restaurées. Médicaments prescrits qui réduisent le tonus des muscles de l'œsophage et de l'estomac. Les cas graves nécessitent une intervention du chirurgien.

Troubles neurologiques

Les troubles du développement intra-utérin entraînent des écarts en neurologie. L'hypoxie (privation d'oxygène), l'asphyxie du nouveau-né pendant ou après l'accouchement provoquent la maladie. Le réflexe nauséeux est permanent, accompagné de tremblements du menton, de convulsions, d'une irritabilité sévère ou d'une léthargie. Un pourcentage élevé de problèmes est noté chez les enfants de faible poids à la naissance et les naissances prématurées. Un long traitement hospitalier et une surveillance constante par un neurologue sont nécessaires.

Sténose pylorique

La maladie fait référence à une pathologie congénitale et se produit en raison d'un passage rétréci situé entre le duodénum et l'estomac. Les aliments ne peuvent pas couler librement de l'estomac vers les intestins, ce qui fait vomir l'enfant. Il apparaît dans le premier mois de la vie d'un nouveau-né. La décharge est abondante, souvent, d'une consistance similaire à celle du caillé liquide. L'enfant éprouve une sensation constante de faim, ne prend presque pas de poids, est déshydraté. La maladie est corrigée chirurgicalement.

Pylorospasme

Il y a un pylore dans le corps humain, il se situe entre l'estomac et le duodénum. C'est un trou dans lequel la constriction musculaire est diagnostiquée avec un pylorospasme. Les spécialistes ont tendance à l'attribuer à une défaillance fonctionnelle. Les enfants de moins de 4 mois souffrent souvent de ce trouble car le corps du nouveau-né contient une grande quantité d'hormone gastrine. L'hormone augmente le tonus des muscles pyloriques, ils sont constamment comprimés, provoquant des vomissements rapides mais pas abondants. Les crises persistantes sont soulagées en passant à une nutrition antireflux.

Blessures à la tête

Le bébé peut être retiré en raison d'une grave blessure à la tête ou d'une chute d'un endroit élevé. Ces vomissements sont appelés vomissements cérébraux. Il s'ouvre également dans le contexte de maladies telles que la méningite, une tumeur cérébrale, l'encéphalite. Le réflexe nauséeux ne suit pas l'apport du mélange, il se produit subitement. L'enfant pâlit, le pouls s'affaiblit, la somnolence apparaît. De toute évidence, le bébé doit être montré à un spécialiste.

Symptômes de vomissements

Ayant découvert que l'envie émétique d'un bébé de 5 à 9 mois est causée non seulement par l'empoisonnement, mais aussi par la croissance des dents et des ecchymoses de la tête, il est raisonnable de supposer qu'il existe des symptômes supplémentaires indiquant une autre maladie. Le plus souvent, la diarrhée y est ajoutée. Certaines affections triplent le nombre de symptômes, ajoutant une forte fièvre au réflexe nauséeux et à la diarrhée (nous recommandons la lecture: l'enfant a la diarrhée et la fièvre). Voyons quelles maladies peuvent provoquer les symptômes ci-dessus:

  • La diarrhée et les vomissements sont considérés comme des signes d'intoxication alimentaire. Les nouveau-nés sont moins susceptibles d'empoisonner que les enfants d'un an qui mangent de la nourriture pour adultes. Les deux symptômes indiquent une infection intestinale nette. Ajoutez-y le syndrome d'intolérance au lait ou un élément des aliments complémentaires. Une cause possible peut être un processus inflammatoire, une pathologie des organes digestifs et une allergie aux aliments sont beaucoup moins souvent détectés. Souvent, des températures élevées les rejoignent..
  • Les vomissements avec la température agissent de deux manières: une intoxication générale s'est produite, l'enfant a vomi, la température a augmenté. Cela se passe différemment: la température a augmenté, le bébé vomit (nous vous recommandons de lire: que faire si le bébé vomit sans fièvre?). L'ensemble des symptômes est caractéristique de l'intoxication alimentaire et pendant la période où les premières dents commencent à apparaître.
  • Si le bébé vomit, mais que deux autres symptômes sont absents, la raison en est le fonctionnement instable du tractus gastro-intestinal immature. De plus, un syndrome similaire résulte de pathologies du tractus gastro-intestinal, d'un déficit en lactase, d'allergies alimentaires, d'une intolérance au lait ou aux protéines de vache. Peut-être que les miettes «vont» aux dents. Une telle réaction est associée à la déglutition banale d'une grande quantité de liquide par le bébé, il est possible que le bébé s'étouffe ou tousse au moment de la tétée, ou soit trop actif après la tétée.

Trois effets du vomissement d'un nourrisson potentiellement mortel

Malgré le fait que le réflexe nauséeux est accordé à l'homme par la nature elle-même, ses manifestations fréquentes et abondantes chez un petit enfant peuvent entraîner de tristes conséquences. Ayant établi pourquoi elles sont apparues, il est plus facile de les éliminer. On note trois principaux syndromes négatifs:

  1. Déshydratation. La libération excessive de sels liquides et minéraux, en versant une fontaine d'un petit organisme, viole l'équilibre eau-sel. Un manque de liquide affecte tous les organes des miettes. Comment identifier le syndrome de déshydratation? Si la couche du bébé n'est pas mouillée en 4 heures, s'il pleure sans larmes, il a une fontanelle «enfoncée», la perte de poids se poursuit, ce qui signifie que le bébé est déshydraté. Besoin urgent de montrer votre trésor au médecin.
  2. Retenir son souffle. Les vomissements peuvent obstruer les voies respiratoires du bébé, augmentant le risque pour sa vie. Les parents doivent garder le bébé debout lorsqu'ils vomissent. Assurez-vous que la tête du bébé est tournée sur le côté dans un rêve.
  3. Perte de poids. Une perte de poids importante, provoquée par des vomissements et des diarrhées abondants et fréquents, est dangereuse pour la vie d'un nouveau-né. Le risque de résultat négatif est doublé pour les bébés de faible poids à la naissance et les prématurés..

Comment éliminer de telles conséquences? Soudez le bébé avec du glucose-sérum physiologique. Poitrine, donnez-la à l'aide d'une seringue, en lui injectant sur la joue, une boisson pour bébé de 11 mois dans une cuillère à café. Les pharmacies proposent différentes solutions nutritives: Hydrovit, Regidron, Oralit, Trihydron. Les solutions prêtes à l'emploi sont vendues sous forme de poudres, qui sont diluées dans de l'eau bouillie refroidie.

Vomissements chez un bébé

Parmi les nombreux symptômes de la maladie, les vomissements - un signal alarmant - le corps du bébé n'est pas en ordre. Les causes des vomissements sont nombreuses. La surveillance de l'état de l'enfant aidera à identifier la cause profonde de la maladie, à guérir et à prévenir la maladie du bébé.

Le réflexe nauséeux chez les jeunes enfants indique un problème de santé. Il est nécessaire de prescrire un traitement adéquat. La procrastination entraînera la déshydratation, le danger pour la santé des miettes. Plus l'âge est bas, plus vite vous pouvez consulter un médecin. Ceci est important pour les nausées du nouveau-né..

Le parent doit comprendre quand le vomissement est une condition non dangereuse qui ne nuit pas au bébé et quand il est nécessaire de consulter un médecin.

La différence entre cracher et vomir

Chez les nourrissons, en raison du système digestif non mûr, une régurgitation se produit. Il s'agit d'une condition non dangereuse pour le bébé, contrairement aux vomissements, qui sont nocifs pour la santé. Nous comprendrons la différence entre les concepts.

Cracher

La régurgitation de bébé est la fuite naturelle d'une petite quantité mangée de l'estomac. Se produit après avoir mangé pendant une demi-heure. Cracher la caractéristique:

  • Se produit après un repas;
  • Comportement, l'état du bébé ne s'aggrave pas;
  • La quantité de régurgitation est petite;
  • Une fois que;
  • Pas de réflexe nauséeux;
  • Écoulement de l'estomac sans pression;
  • Verser le lait, la vodka, le caillé.

La régurgitation est évitée, si le bébé n'est pas suralimenté, après un repas, faites des jeux calmes.

Vomissement

Éjection accidentelle à travers la cavité buccale du liquide de l'estomac vers l'extérieur - vomissements. Un marqueur externe caractéristique qui signale une menace pour le corps. Les symptômes suivants sont typiques des vomissements:

  • Il survient à tout moment, ne dépend pas de l'apport alimentaire;
  • Le comportement de l’enfant est agité, il est capricieux, son état s’aggrave;
  • Grand volume expulsé par l'estomac;
  • À plusieurs reprises;
  • Réflexe vomissant;
  • Il se détache nettement de la fontaine;
  • Vomit avec une odeur désagréable, une couleur non naturelle;
  • Des symptômes concomitants apparaissent - fièvre, diarrhée, douleur.

Avez-vous identifié des nausées chez un enfant? Nous essayons de découvrir les causes de la pathologie, d'autres actions.

Les causes

Selon la nature des vomissements chez un bébé, le degré de danger pour la vie et la santé varie. Une seule libération du contenu de l'estomac, sans symptômes concomitants, indique des imperfections dans la digestion du nouveau-né et ne pose pas de menace pour la santé. Aucune intervention médicale requise.

Les nausées surviennent rarement sans anomalies concomitantes. Les signes particulièrement alarmants sont la diarrhée, une fièvre supérieure à 38,5 degrés, une respiration difficile. Des vomissements aggravés et répétés d'aggravation de l'état de santé sont dangereux par déshydratation.

Les principales causes de vomissements chez les nourrissons:

  • Leurre.
  • Transférer dans un nouveau mélange.
  • Excès de nourriture.
  • Empoisonnement.
  • Hygiène.
  • Infections intestinales.
  • Maladies virales et infectieuses.
  • Matières étrangères dans le tube digestif.
  • Appendicite.
  • Commotion cérébrale.
  • Neurologie.
  • Irritants externes.

Leurre

Pour éviter le rejet de nourriture lors de l'introduction d'aliments complémentaires dans l'alimentation, suivez les recommandations du pédiatre. Le bébé doit être nourri avec des produits frais et de haute qualité, soigneusement transformés, broyés.

Si, après le premier test d'un nouveau type d'aliments complémentaires, le bébé vomit, le système digestif n'est pas prêt pour des aliments inhabituels. Il devrait différer les aliments complémentaires d'un mois. Reprenez les aliments complémentaires après une semaine, dans un volume plus petit. Si vous ressentez des réactions allergiques à un type spécifique de produit, consultez un pédiatre.

Transférer dans un nouveau mélange

En changeant le mélange, le corps du bébé réagit avec des nausées, des allergies et des changements de selles. Les vomissements se produisent après avoir alimenté un nouveau mélange - une réaction à l'habitude de l'ancien mélange. Il est nécessaire de refuser l'introduction d'un nouveau type de mélange et de choisir, avec le pédiatre, celui qui convient. Le nouveau mélange est introduit progressivement à partir de 10 millilitres..

Excès de nourriture

Pour les enfants dans leur première année de vie, l'alimentation est une responsabilité importante de leurs parents. La nourriture aide les bébés à grandir en bonne santé. La suralimentation ne contribue pas à l'énergie, à l'activité.

Si un bébé d'un mois immédiatement après avoir été nourri au lait a une seule nausée, la raison en est une suralimentation. Le bébé pleure, se penche.

Lorsqu'une partie de la nourriture est refusée de trop manger, il est nécessaire de réduire les portions. Après avoir mangé, essayez de ne pas secouer, ne donnez pas de bain à l'enfant.

Empoisonnement

La principale réaction du corps lors d'une intoxication par des produits alimentaires de qualité inférieure, les médicaments est d'éliminer le poison de l'estomac afin qu'il n'entre pas dans la circulation sanguine. Besoin de provoquer des nausées. Vous ne pouvez pas vous débarrasser des substances toxiques sans vomir. Des vomissements devraient survenir pour aider à l'empoisonnement. La condition s'aggrave rapidement, la diarrhée, la faiblesse et l'humeur apparaissent. En cas d'intoxication, infection intestinale vomissement jaune.

Il faut lui offrir de l'eau toutes les dix minutes, d'abord en petites portions, ce qui porte à 30 millilitres. Pour éliminer les toxines, donnez un médicament absorbant. Ensuite, nous allons chez le médecin.

Hygiène

Le non-respect des normes hygiéniques de nutrition des enfants provoque un épuisement des aliments. Il est important de respecter les règles d'hygiène.

Avec une alimentation artificielle, une fois le mélange soigneusement lavé, les bouteilles sont bouillies. Avant de préparer le mélange, se laver les mains, les surfaces de cuisine, les accessoires.

Lors de l'allaitement, une femme qui allaite doit manger correctement, nourrir le bébé avec des seins propres. Après l'allaitement, laver le sein.

Lorsque le lait maternel, la mère ne doit pas manger de produits allergisants et nocifs. Santé, l'immunité de bébé dépend du lait maternel.

Infections intestinales

L'infection intestinale est similaire à l'empoisonnement. Les symptômes sont similaires - fièvre, diarrhée, vomissements sévères. Ne traitez pas une infection intestinale à la maison; appelez un médecin. En raison de la perte de liquide, l'état de l'enfant s'aggrave, des nausées fréquentes aggravent la situation. L'infection couvre de nouvelles zones du corps. Dans un hôpital sous un compte-gouttes, vous pouvez compenser la perte d'eau du corps. Le traitement aidera à neutraliser les bactéries nocives et à améliorer l'état d'un petit patient.

Maladies virales et infectieuses

L'éruption des débris alimentaires est causée par une variété d'infections, de virus. L'enfant a l'air malade, ne mange pas, dort beaucoup, de la fièvre. La température - une conséquence des maladies infectieuses et virales.

Pour déterminer le traitement, le type de maladie, nous allons à l'hôpital.

Matières étrangères dans le tube digestif

Si des vomissements surviennent sans détérioration de la santé, la cause probable est l'ingestion d'un corps étranger. Se produit souvent chez un bébé de sept mois lorsqu'il y a une cognition énergétique du monde extérieur. La contraction musculaire provoque des nausées, du sang, du mucus présent dans la masse.

Vous devez appeler une ambulance lorsque, à l'aide du contenu de l'estomac, il n'a pas été possible de pousser un objet étranger, le bébé a commencé à s'étouffer.

Appendicite

Le vomissement est un phénomène courant dans l'appendicite. Elle survient brusquement, se produit rarement. Il y a léthargie, faiblesse, douleur et nausée. À lui seul, le parent du bébé ne diagnostique pas l'appendicite, seulement avec des études médicales supplémentaires. Vous avez besoin de voir un médecin.

Commotion cérébrale

Lorsque le bébé se retourne, il essaie de tout considérer, des blessures sont possibles. Souvent, un bébé de cinq mois a une commotion cérébrale. Si pendant la chute le bébé vomit, le bébé pleure longtemps, perd connaissance, appelle une ambulance.

Neurologie

Dans les troubles neurologiques, l'enfant pleure souvent, vomit. Si, lors d'une visite prévue chez le pédiatre, il a été conseillé de consulter un neurologue, ne négligez pas l'avis. Les maladies neurologiques s'accompagnent de:

  • rejet mangé;
  • excitabilité, léthargie;
  • tonus musculaire;
  • convulsions, tremblements.

Il vaut la peine de commencer le traitement dès les premiers mois de la vie, ce qui augmente les chances de guérison.

Irritants externes

Des vomissements se produisent en raison d'irritants externes. L'ingestion pendant les cris, l'alimentation forcée contribuent à cette réaction. Lorsque la maladie pendant le transport, le bébé est malade, il va vomir. En cas d'insolation, une surchauffe entraîne des nausées. La dentition n'est pas asymptomatique, accompagnée d'une éruption de débris alimentaires.

Que faire?

Le parent doit comprendre les actions en cas de refus de nourriture avant de se rendre dans un établissement médical. Aide initiale au bébé:

  • Mettez le patient d'un côté ou tenez-le droit.
  • Après des vomissements, nettoyer, ventiler la pièce.
  • Rincez-vous la bouche avec de l'eau.
  • Pour être calme, recueilli.
  • Laisser vomir - montrer au médecin.
  • Buvez une petite cuillère à intervalles rapprochés.

Après combien pour donner le liquide? De l'eau bouillie est apportée toutes les cinq minutes. Si elle n'est pas traitée à temps, des complications surviendront - déshydratation, perte de poids, obstruction des voies respiratoires par des vomissements.

Recours

La nausée est un symptôme alarmant qui nécessite des soins médicaux. Appelez une ambulance pour les symptômes:

  • Long cri.
  • Rejet répété de nourriture.
  • Tomber de haut.
  • Chaleur.
  • Sang dans les vomissures.
  • Bébé ne prend pas de boisson, de nourriture.
  • Diarrhée fréquente.
  • Pas de selles, d'urine.

Pourquoi les vomissements surviennent-ils chez les nourrissons??

Les vomissements chez les nourrissons ne sont pas toujours un signe de maladie. Plus souvent, cela signifie un réflexe protecteur pour libérer le corps des substances nocives ou de l'excès de nourriture.

Comment comprendre les parents - vomissements ou régurgitations chez un enfant? Quand est-il nécessaire de consulter un pédiatre? Pourquoi le bébé vomit-il après le mélange? Pour répondre à ces questions, vous devez considérer le mécanisme d'apparition du réflexe nauséeux.

Que signifie le vomissement à un âge précoce?

Chez les nourrissons, le réflexe nauséeux aide le corps à se libérer des toxines d'origines diverses. Les signaux proviennent de différents organes - l'estomac, les intestins, l'appareil vestibulaire, les reins et le foie. Les impulsions pénètrent dans la partie du cerveau appelée le centre des vomissements. De là, un signal est donné pour vider l'estomac..

Ce centre chez les jeunes enfants est facilement excité par une odeur ou un goût désagréable. Chez un bébé, les vomissements surviennent également par peur, avec peur. Les vomissements chez un nouveau-né commencent par le mal des transports.

Recherchez de toute urgence une aide médicale dans les cas suivants:

  • diarrhée plus souvent 7 fois par jour, vomissements et température chez le bébé;
  • coliques dans l'abdomen, dans lesquelles le bébé se perce avec les jambes;
  • l'apparition de sang dans les selles;
  • vomissements après une blessure à la tête, à l'abdomen;
  • signes de déshydratation dus aux vomissements et à la diarrhée - langue sèche, pleurs sans larmes, manque de miction pendant plus de 3 heures;
  • vomissements de bile, de sang;
  • fontanelle convexe ou, au contraire, enfoncée chez un nouveau-né;
  • ballonnements aigus avec respiration fréquente - signes de péritonite avec appendicite, nécessitant une intervention chirurgicale;
  • obstruction intestinale, dans laquelle les gaz et les matières fécales cessent de s'écouler, une douleur abdominale sévère se produit.

Si les vomissements d'un bébé d'un mois s'accompagnent de l'un de ces symptômes, appelez immédiatement une équipe d'urgence.

Comment distinguer les vomissements des crachats?

En ce qui concerne les vomissements chez les nourrissons, les jeunes mères se tournent souvent vers un pédiatre. Les parents veulent savoir comment distinguer les vomissements des vomissements chez les bébés.

La base de la régurgitation est le reflux, dans lequel la nourriture est jetée involontairement de l'estomac dans la bouche. Les éructations se produisent soudainement sans symptômes antérieurs..

  • en jetant de la nourriture de l'estomac, l'enfant ne ressent aucune tension interne;
  • le lait coule librement de la bouche;
  • le bien-être du bébé ne souffre pas;
  • après avoir roté, le bébé se sent bien, sourit en communiquant avec lui.

Des éructations de nourriture sont généralement observées avec un estomac plein. Chez les nourrissons jusqu'à 3 mois, cela est considéré comme une option normale avec un gain de poids adéquat. Le symptôme est observé chez 50% des nouveau-nés.

Le vomissement est un acte réflexe qui se produit avec de nombreuses maladies. Pour en connaître les raisons, les médecins utilisent un examen instrumental et de laboratoire.

Comment distinguer les vomissements de la régurgitation des nourrissons aux parents? La différence réside dans les signes précédents et le bien-être général de l'enfant.

Comment comprendre que le bébé vomit:

  • on observe une salivation;
  • la peau pâlit;
  • le bébé est malade;
  • les vomissements sont précédés de pulsions;
  • se sent moins bien;
  • bébé transpire.

Les mamans demandent à quoi ressemblent les vomissements chez les nourrissons. L'enfant est agité. Lors d'une attaque, sa bouche est grande ouverte. Langue qui sort. Le visage rougit. Les vomissements de régurgitation chez un nouveau-né sont également différents en ce que la nourriture est expulsée par la force des muscles tendus de l'œsophage, de l'estomac et du diaphragme. Cela provoque des vomissements jaillissants lorsque l'estomac est plein de nourriture.

Les crachats ou les vomissements chez les nourrissons peuvent être distingués par le développement physique. Avec des vomissements fréquents, le bébé ne prend pas de poids. Bien que la régurgitation se produise pendant la suralimentation, elle n'affecte donc pas le poids corporel.

Que faire pour que le bébé arrête de cracher?

Les conseils du médecin aident à arrêter de cracher:

  • si le bébé vomit, maintenez-le après l'avoir nourri pendant 20 minutes verticalement afin que l'air sorte de l'estomac;
  • ne posez pas le bébé horizontalement immédiatement après avoir mangé - le lait sort facilement de l'œsophage, qui a une forme en entonnoir avec une extrémité élargie en haut;
  • ne pas suralimenter - un excès de nourriture provoque un réflexe nauséeux chez un enfant.
  • empêche les rots de nourriture portant le bébé sur le ventre avant de le nourrir;
  • la mère devra retirer les produits qui provoquent la formation de gaz de son alimentation - chou, pain brun, haricots;
  • les vomissements après l'alimentation du bébé cesseront si vous le nourrissez plus souvent, mais réduisez la quantité de nourriture.

À l'âge de six mois, l'appareil valvulaire de l'œsophage et de l'estomac arrive à maturité. Cracher tout seul.

Causes des vomissements chez les bébés

Les vomissements chez un bébé après la tétée sont dus à des caractéristiques physiologiques. Pour la plupart, cela concerne la structure de l'œsophage:

  • courte longueur;
  • rétrécissement inexprimé;
  • en entonnoir avec extension vers le haut;
  • anneau musculaire faible à l'entrée de l'estomac.

Un réflexe de vomissement accru chez un nouveau-né provoque également une régurgitation. Ils sont plus souvent de nature fonctionnelle et sont considérés par les médecins comme l'une des options normales. Causes physiologiques des vomissements chez un nouveau-né:

  • aérophagie - déglutition d'air;
  • l'estomac gonflé appuie sur l'estomac, provoque le jet de nourriture dans l'œsophage;
  • vêtements contraignants;
  • suralimentation;
  • changement rapide du corps en position horizontale après avoir mangé.

Les vomissements avec une fontaine chez un enfant se produisent souvent avec une anomalie congénitale de l'estomac - une sténose pylorique. Moins fréquemment observé dans les maladies neurologiques - encéphalopathie périnatale, hypertension intracrânienne. Le plus souvent, les vomissements chez un nouveau-né sont causés par une pathologie du système digestif acquise.

Infection

La diarrhée et les vomissements chez les nourrissons après l'alimentation du mélange se produisent avec une infection intestinale causée plus souvent par le rotavirus. La maladie affecte les bébés de l'automne au printemps. Elle survient avec une forte fièvre, des selles liquides fréquentes jusqu'à 10 fois par jour, des coliques dans l'estomac.

Une conséquence dangereuse des vomissements et de la diarrhée est la déshydratation, qui survient particulièrement rapidement chez les nourrissons et peut entraîner la mort.

Empoisonnement

Les premiers symptômes d'intoxication alimentaire apparaissent quelques heures ou 2 jours après avoir consommé des aliments de mauvaise qualité.

Les produits peuvent être infectés:

  • bactéries, virus;
  • toxines contenues dans le poisson, les champignons;
  • poisons (pesticides).

Une éruption réflexe du contenu d'un nourrisson lors d'un empoisonnement s'accompagne de nausées, de diarrhées et d'attaques de coliques intestinales. Cherchez de l'aide médicale si:

  • des signes similaires sont apparus chez d'autres membres de la famille;
  • l'enfant a de la fièvre;
  • un mélange de sang dans les selles;
  • détérioration, faiblesse;
  • difficulté à avaler;
  • manque d'urine pendant plus de 3 à 6 heures;
  • éruption cutanée.

S'il y a des vomissements sans vomissements chez le bébé, vous devez consulter d'urgence un médecin. Avant l'arrivée du médecin, soudez le bébé avec de l'eau et une solution saline. De plus, donnez du liquide après chaque épisode de diarrhée et de vomissements..

Dentition

Quand vient le temps de faire ses dents, certains enfants deviennent de mauvaise humeur, pleurent beaucoup. Les premiers signes de croissance dentaire sont un gonflement des gencives, une salivation sévère. Parfois, les nœuds sous-maxillaires augmentent. Les nourrissons, essayant de soulager inconsciemment la douleur et les démangeaisons, prennent des jouets dans leur bouche, sucent leurs doigts. Par conséquent, souvent pendant cette période, la température augmente, une éruption réflexe se produit. La régurgitation est également due à la déglutition lors de pleurs abondants.

Jouets - les «rongeurs» vendus dans les pharmacies aident à soulager l'état du bébé. Le caoutchouc à partir duquel ils sont fabriqués vous permet de les presser fermement sur les gencives, ce qui soulage les démangeaisons.

Commotion cérébrale

La cause d'un traumatisme crânien chez les nourrissons est le plus souvent un bébé qui tombe d'un lit, d'une poussette ou d'une table à langer. Il arrive que les nouveau-nés tombent des mains des parents. Les enfants après un an tombent des escaliers ou des toboggans dans l'aire de jeux.

Contrairement aux adultes, la commotion cérébrale chez les nourrissons se produit sans perte de conscience. Les premiers signes:

  • vomir un bébé sans température une ou plusieurs fois;
  • agitation, pleurs;
  • somnolence accrue;
  • altération de la synchronisation des mouvements des pupilles;
  • régurgitation après l'alimentation;
  • état d'évanouissement;
  • la nausée;
  • saignements de nez;
  • changement de taille de la pupille;
  • pâleur de la peau, suivie de rougeurs.

Si le bébé était sous la surveillance des autres, ils cachent souvent le fait d'une chute ou d'une blessure.

Les parents doivent faire attention à ces symptômes et montrer l'enfant à un neurologue.

Leurre

Les nutritionnistes croient que les problèmes digestifs chez l'adulte commencent dès l'enfance avec la première tétée. Le système digestif du bébé mûrit pour les aliments inconnus à 4–5 mois de vie. Habituellement, les bébés vomissent si des aliments complémentaires sont donnés avant la date prévue. L'enfant ne connaît pas encore le goût du nouvel aliment. Le corps le perçoit comme un poison et essaie de se libérer en crachant..

Lorsque vous introduisez des aliments complémentaires, n'oubliez pas:

  • Prenons d'abord une petite quantité.
  • La nourriture doit être écrasée. Une bosse peut provoquer un réflexe nauséeux.
  • La dépendance à un nouveau produit survient en 1 à 2 semaines. Pendant cette période, le nombre de nouveaux plats augmente progressivement. Une dépendance plus longue entraîne une perte d'intérêt pour la nourriture.
  • Certains aliments ne peuvent pas digérer l’estomac d’un bébé. Il s'agit notamment de saucisses, aliments en conserve, gâteaux, miel, chocolat. De bonbons, donnez des guimauves, de la marmelade, mais pas du caramel ou des chocolats.

Chez un nouveau-né, des vomissements surviennent lors de l'utilisation de mélanges artificiels. La régurgitation provoque une mauvaise préparation ou un mélange de lait mal sélectionné. La même composition nutritionnelle ne convient pas à tous les nourrissons. Le remplacement du mélange résoudra le problème..

Assistance médicale pour vomir chez un nourrisson

Avec une commotion cérébrale, le bébé doit être hospitalisé. Si l'enfant est conscient, vous pouvez l'emmener vous-même à l'hôpital. Mais n'oubliez pas que les secousses sont interdites en cas de blessure à la tête. Si le nouveau-né vomit, appelez un médecin ambulancier. Pendant le transport, couchez l'enfant sur le côté droit et tenez sa tête. Avec une perte de conscience, le bébé ne doit pas être secoué, essayant de donner vie.

En cas d'infection intestinale, les premiers secours à domicile se résument au soudage avec des solutions salines - Regidron, Trihydron, électrolyte Humana.

Ils sont vendus sous forme de poudres qui doivent être dissoutes dans l'eau. Un bébé est prescrit 1 cuillère à café. solution tous les quarts d'heure. Avec l'augmentation de la température, des préparations de sirop à base de paracétamol, d'ibuprofène sont utilisées.

Pour tout empoisonnement, vous devez appeler une équipe d'urgence. Avant l'arrivée des médecins, l'intoxication alimentaire chez un enfant plus âgé nécessite des vomissements, après avoir bu 1-2 verres d'eau. Soudez ensuite avec de l'eau, des solutions salines (Trihydron, Regidron).

Un bébé devrait boire 1 cuillère à café toutes les 15 minutes. eau ou compote de fruits. Si le bébé refuse de prendre le liquide, injectez-le avec une seringue sans aiguille ou un compte-gouttes sur la joue. Donnez aux absorbants Smecta ou Enterosgel, qui absorbent les substances toxiques.

Traitement

Pour éliminer les vomissements et les régurgitations, les médecins utilisent une nutrition médicale. Pour cela, des mélanges antireflux sont prescrits.

L'efficacité est apportée par l'épaississant obtenu à partir du caroubier.

Les fibres naturelles ne sont pas digérées. Dans l'estomac, ils forment un caillot doux qui empêche les vomissements. Une fois dans les intestins, la masse stimule le péristaltisme, facilitant la digestion.

La nutrition est représentée par des produits sous la marque "Frisov", "Nutrilon antireflux. Après le mélange, les vomissements chez l'enfant s'arrêtent.

Après une légère commotion cérébrale, l'enfant est en ambulatoire. À la maison, vous devez le protéger des troubles, des mouvements brusques et du bruit. Les enfants plus âgés sont limités aux jeux sur l'ordinateur et le téléphone pour réduire la charge sur les cellules nerveuses.

Si des vomissements ou des régurgitations surviennent sporadiquement, rien ne doit être fait. Les cas récurrents nécessitent des recherches par un gastro-entérologue ou un neurologue. Le traitement de chaque pathologie varie. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire..

Causes des vomissements chez un nouveau-né après l'alimentation: mélange, lait maternel

Le réflexe de vomissement est une fonction protectrice du corps, vous permettant de débarrasser le tractus gastro-intestinal des masses pathologiques. Si, après l'allaitement, le bébé vomit dans la fontaine, cela indique des pathologies dangereuses du corps de l'enfant.

Comment distinguer les vomissements des crachats

Le bébé effectue un phénomène physiologique normal - la régurgitation. Contrairement aux vomissements, le processus est absolument naturel et permet au bébé de se débarrasser de l'excès d'air qui est tombé pendant l'alimentation. Habituellement, des vomissements surviennent chez les nourrissons après avoir été nourris avec du lait maternel ou un mélange après 10 à 30 minutes. La provocation de l'éjection de nourriture de l'estomac dans l'œsophage peut être associée à des respirations, à une suralimentation ou à une excitation sévère..

Le processus physiologique de régurgitation s'accompagne des symptômes suivants:

  1. Les éructations ne provoquent pas de vomissements.
  2. Petite masse arrachée.
  3. Bébé se sent bien.
  4. Un gain de poids normal se produit.
  5. Le liquide excrété contient un mélange de lait et d'eau..

La régurgitation est un phénomène temporaire, ne nécessite pas de traitement et passe de façon autonome à mesure que l'enfant grandit.

  1. Le bébé se comporte mal, agissant avant de commencer à vomir. Les pleurs et l'anxiété indiquent un inconfort.
  2. Le bébé éprouve des pulsions répétées.
  3. Le contenu gastrique devient verdâtre ou jaune..
  4. Il y a un mélange de bile.
  5. Accompagné de température.

Les vomissements sont un réflexe régulé par le cortex cérébral. Dans le processus impliqué les muscles abdominaux et le diaphragme. L'enfant se fatigue, commence une salivation abondante. Une crise de nausée s'accompagne d'une pâleur de l'enfant et d'une respiration rapide. Le vomissement dépasse la quantité de nourriture consommée - en plus de manger, le suc gastrique est sécrété.

Causes des vomissements chez les nourrissons

De nombreux facteurs peuvent provoquer l'apparition de symptômes chez le bébé, de la dentition aux maladies dangereuses.

Il arrive que quelques épisodes passent sans soupçon: vomir sans impuretés sanguines, le bébé est actif et n'a pas l'air malade. Ces événements rares sont causés par des causes primaires, dont les réflexes du bébé sont une condition préalable. Il pourrait être:

  1. Trop manger.
  2. Appareil vestibulaire non développé, quand à la moindre élévation le bébé vomit.
  3. Grosses particules d'aliments complémentaires.
  4. Surexcitation.
  5. De grandes quantités d'air.

Si des épisodes de vomissements provoquent une gêne et des douleurs chez l'enfant, nous parlons de causes secondaires associées non seulement au système digestif. Les causes symptomatiques comprennent:

  1. Maladies infectieuses.
  2. Virus.
  3. Blessures à la tête, y compris commotion cérébrale.
  4. Appendicite.
  5. Hernie.

Après l'allaitement

Lorsque des vomissements surviennent chez les nourrissons après l'allaitement et que la quantité de masse dépasse la quantité ingérée, c'est l'occasion de demander l'aide d'un médecin. La raison peut être la suralimentation. Au cours des premiers mois de la vie, le bébé ne connaît pas le sens des proportions et la suralimentation est un phénomène courant. Un estomac plein n'a pas la capacité de s'étirer, le contenu presse sur la valve supérieure, ce qui provoque un réflexe de vomissement. Dans ce cas, il est conseillé aux médecins d'observer plusieurs règles d'alimentation:

  • Ne placez pas le bébé en position horizontale, mais portez-le pendant un certain temps dans vos bras en position verticale;
  • nourrir le bébé en position assise;
  • limiter les jeux actifs immédiatement après le repas;
  • exprimer le lait dans une bouteille, cela aidera à éviter de trop manger.

Un petit pourcentage de nouveau-nés ne sont pas en mesure d'absorber les composants du lait maternel. Certaines enzymes provoquent un rejet. La lactation est terminée et le bébé est transféré dans un mélange approprié qui ne contient pas d'allergène.

Après le mélange

Les vomissements chez un nouveau-né qui surviennent après l'alimentation du mélange peuvent être causés par une intolérance aux aliments artificiels. Il est nécessaire de revoir les principes de la nutrition. Très probablement, vous devrez passer à un autre type de mélange. Il est important d'exclure la neurologie.

Les pathologies neurologiques prennent racine dans la période de développement fœtal. En violation de nature neurologique, les envies ont une apparence régulière. À risque sont les bébés prématurés et petits, les nourrissons souffrant d'asphyxie.

Les enfants transfèrent les vomissements d'une fontaine aux mélanges de produits laitiers et sans produits laitiers. Parfois, la cause peut être des médicaments administrés par voie orale au bébé. Les réactions médicamenteuses s'accompagnent d'une toux et d'un état doux..

S'il est nécessaire de changer le mélange, le processus doit être effectué progressivement. Le tractus gastro-intestinal du bébé est imparfait, la microflore n'est pas encore formée. Contrairement aux enfants artificiels, les bébés allaités reçoivent les lactobacilles nécessaires avec l'allaitement pour les aider à absorber la nourriture. Les mélanges n'ont pas un tel privilège, il vaut la peine de faire attention au choix des aliments. Dans la mesure du possible, une alimentation mixte doit être maintenue..

Comment aider un enfant

Il est difficile d'observer l'état grave du bébé, mais il est important de se comporter correctement jusqu'à l'arrivée de l'ambulance. Il est nécessaire de surveiller en permanence la dynamique de l'état du bébé. Si les parents attendent une aide qualifiée, les principales actions seront:

  • garder l'enfant "colonne" en position verticale;
  • éviter les virages serrés et les secousses, le bébé doit être aussi confortable que possible;
  • si la cause des vomissements n'est pas établie, un attachement fréquent à la poitrine, malgré le refus de l'enfant, n'est pas recommandé;
  • l'auto-lavage de l'estomac est interdit, peut entraîner des dommages mécaniques à l'intestin;
  • Ne sélectionnez pas de médicaments sans l'avis d'un médecin.

Le Dr Komarovsky conseille de prendre les mesures suivantes en attendant l'arrivée d'un médecin:

  • assurer la paix de l'enfant, si possible coucher;
  • pendant les vomissements, asseyez le bébé et inclinez le corps vers l'avant. Une telle action contribuera à protéger les voies respiratoires. Si l'état de l'enfant ne vous permet pas de vous asseoir seul, allongez-vous sur le côté après avoir retiré l'oreiller;
  • après avoir rincé la bouche de votre bébé. Il est possible d'utiliser une seringue avec de l'eau bouillie refroidie;
  • arrosez l'enfant avec des solutions qui reconstituent l'équilibre eau-sel.

Quand consulter un médecin

S'il vomit avec une fontaine à basse fréquence, environ 2 fois par heure, une réaction similaire du corps indique des processus pathologiques possibles.

Les vomissements chez un nouveau-né après l'alimentation indiquent une condition dangereuse lorsque des symptômes sont présents:

  • rejet du sein de la mère;
  • le corps montre des signes de déshydratation;
  • le vomi de l'enfant a des impuretés suspectes;
  • l'apparition de diarrhée ou de traînées de sang dans les selles;
  • augmentation de la température corporelle locale;
  • tension des muscles abdominaux;
  • faiblesse et pâleur de la peau.

Les symptômes pathologiques ci-dessus devraient être une bonne raison de demander l'aide de médecins. Le rendre inopinément est lourd de conséquences terribles. Surtout s'il y a des signes de déshydratation, ce qui est dangereux à l'âge d'un mois et peut même entraîner la mort. Les jeunes parents ne devraient pas paniquer ni s'automédicament. La meilleure option serait d'appeler une ambulance ou un pédiatre à domicile. Des actions spécialisées qualifiées réduisent le risque de complications et augmentent les chances de guérison rapide..

Up