logo

Habituellement, en cas de menace de grossesse, le médecin prescrit de l'utrozhestan pendant une longue période et à fortes doses. Lorsque les symptômes désagréables disparaissent et que rien ne menace le fœtus, vous pouvez arrêter de poursuivre le traitement par progestérone.

Cependant, les recommandations du médecin doivent être strictement et rigoureusement suivies: le schéma et la séquence de retrait de l’Utrozhestan dans le contexte de la poursuite de la grossesse doivent être respectés. Il est très important de tout bien faire, tant en ce qui concerne la dose du médicament que dans le respect de l'âge gestationnel.

Pourquoi le médicament est-il prescrit?

La principale raison d'utiliser l'Utrozhestan pendant la gestation est la préservation de la vie de l'embryon et du fœtus. À n'importe quelle période de gestation, il peut y avoir une menace d'interruption prématurée de la grossesse, par conséquent, selon les raisons, l'Utrozhestan sera nécessaire dans les cas suivants:

  • conserver l'embryon conçu in vitro après une procédure de FIV;
  • dans les premières semaines de grossesse avec un risque élevé de grossesse morte;
  • avec une insuffisance sévère du corps jaune;
  • en présence dans le passé d'un grand nombre d'avortements artificiels ou spontanés;
  • si une grossesse est survenue après un traitement prolongé de l'infertilité;
  • avec l'apparition de symptômes d'une fausse couche menacée;
  • avec raccourcissement du col, détecté par échographie;
  • dans le contexte de la menace de naissance prématurée.

Selon les facteurs causaux, le médecin utilisera différentes doses du médicament - du préventif minimal au traitement thérapeutique important. C'est l'avantage incontestable du médicament: dans chaque cas, vous pouvez varier la dose.

Quelle peut être la dose maximale

L'Utozhestan est fabriqué en capsules contenant 100 et 200 mg de la substance active - la progestérone naturelle. Il est optimal d'appliquer le médicament localement en introduisant des capsules dans le vagin. Cela vous permet d'utiliser efficacement la dose maximale, car il n'y a pas d'effet négatif du tube digestif sur le médicament.

Table. Options pour les doses d'Utrozhestan

Options de doseDose d'Utrozhestan
Préventif100 mg
Maximum800 mg
Moyenne600 mg
Le minimum200 mg

Aux premiers symptômes d'un avortement menaçant, le médecin vous prescrira la posologie maximale pendant plusieurs jours. Depuis l'arrêt de la douleur et des taches, vous pouvez progressivement annuler le médicament, en réduisant la posologie à moyenne et minimale.

La condition principale est de tout faire selon les indications du médecin. Il est strictement contre-indiqué d'arrêter brusquement d'utiliser Utrozhestan en cas de menace de fausse couche, car cela entraînera un retour de symptômes dangereux..

Combien de temps puis-je prendre

Il peut être utilisé tout au long de la grossesse, à l'exception des derniers mois. À une période de 34 semaines, le traitement par la progestérone doit généralement être interrompu, mais cela doit être fait avec soin, en réduisant progressivement la dose du médicament sur plusieurs semaines..

La sécurité de l'Utrozhestan s'explique par le fait que le médicament est absolument similaire à la progestérone naturelle, qui est produite dans le corps féminin. En médecine mondiale, des comprimés et des capsules contenant des analogues de la progestérone naturelle sont utilisés depuis plus de 50 ans et pendant cette période, aucun cas d'effets nocifs sur le fœtus n'a été identifié..

Le plus souvent, l'Utrozhestan est appliqué dans les termes suivants:

  • dans les premiers stades pour préserver le fœtus;
  • en 1 trimestre pour éviter de menacer l'avortement;
  • au 2e et 3e trimestre pour maintenir la longueur optimale du col de l'utérus.

L'utilisation locale de médicaments à base de progestérone est devenue une mesure efficace pour préserver la plupart des grossesses qui pourraient se terminer spontanément à tout moment de la gestation.

Comment annuler un médicament

Arrêtez de prendre le médicament correctement, conformément aux recommandations du médecin. Il est très important de suivre avec précision et cohérence tous les conseils, en commençant par la dose et en terminant par l'arrêt du médicament. Dans chaque cas, le régime d'annulation peut être différent, mais les principes généraux devraient être les suivants:

  • progressivité;
  • chaque dose est réduite une fois tous les 3-7 jours, selon les recommandations du médecin;
  • Assurez-vous de surveiller l'état et les symptômes.

Le plus soigneusement, les doses maximales doivent être annulées lorsque, avec l'aide d'Utrozhestan, une fausse couche spontanée a été évitée. La transition vers des dosages moyens n'est possible que dans les 5 jours suivant l'absence de symptômes dangereux. La quantité minimale de médicament ne peut être approchée qu'après une échographie et confirmation de l'absence complète du risque d'interruption prématurée de la grossesse.

Lors du raccourcissement du col de l'utérus au cours de la période de 16 à 20 semaines, le traitement par Utrozhestan devra être effectué pendant une longue période et à fortes doses. Une surveillance échographique régulière est nécessaire: cependant, même avec confirmation de la sécurité du cou, le médicament ne peut pas être annulé. Le médecin donnera des recommandations sur l'élimination de l'Utrozhestan après 30 semaines. Pour les 4 semaines restantes, il sera nécessaire de réduire la dose du maximum jusqu'à l'arrêt complet du médicament à la semaine 34.

Une grande importance dans le traitement de la progestérone est de prendre la bonne dose de médicament. Si nécessaire, utilisez le nombre maximum de capsules. Si les symptômes pathologiques ne sont plus préoccupants, vous pouvez réduire progressivement la quantité de médicament, mais en tenant compte des recommandations du médecin. Il est impossible catégoriquement d'annuler brusquement le médicament. La nomination d'Utrozhestan en tant que médecin poursuit l'objectif principal - la préservation de la grossesse et la naissance d'un bébé en bonne santé.

Qu'est-ce qui est prescrit Utrozhestan pendant la grossesse

L'article traite de l'Utrozhestan pendant la grossesse. Nous expliquons pourquoi le médicament est prescrit, les instructions d'utilisation, les caractéristiques d'utilisation en début et en fin de gestation. Vous apprendrez les contre-indications et les effets secondaires du médicament, comment insérer correctement les bougies, les règles d'annulation du médicament.

Qu'est-ce que l'Utrozhestan

Utrozhestan - un médicament dont la substance active est la progestérone, produite sous forme de capsules de gélatine molle jaune ovale. Le contenu des capsules est une suspension huileuse blanchâtre et homogène, sans séparation de phase apparente. Il appartient au groupe des agents progestatifs (progestatif est un autre nom pour la progestérone).

Apparition (photo) d'Utrozhestan

Cette hormone joue un rôle important pendant la grossesse. Il modifie la structure de l'endomètre utérin pour faciliter l'introduction d'un ovule fécondé, réduit la capacité utérine contractile, prévenant l'apparition d'une hypertonie utérine et l'interruption de la grossesse. La progestérone est impliquée dans la préparation des glandes mammaires pour l'allaitement maternel, stimulant la lactation.

Le médicament est absorbé par le vagin et le tractus gastro-intestinal, selon la méthode d'utilisation du médicament: orale ou vaginale. Dans le même temps, avec l'utilisation intravaginale de capsules, l'effet local est plus prononcé et l'effet souhaité est obtenu plus rapidement, et l'administration orale de capsules pendant la grossesse est interdite.

Structure

La substance active du médicament est la progestérone micronisée, 1 capsule contient 200 mg de ce composant. La progestérone est importante pour le déroulement normal de la grossesse, de sorte que le médicament est souvent prescrit aux femmes enceintes.

  • huile de tournesol;
  • lécithine de soja;
  • Gélatine;
  • glycérol;
  • le dioxyde de titane.

Formulaire de décharge

Disponible en emballages en carton de 7 gélules dans 2 blisters, un total de 14 gélules par paquet.

Où acheter et prix

Vous pouvez acheter un médicament dans une pharmacie ordinaire ou commander dans une boutique en ligne sans ordonnance. Le coût moyen est indiqué ci-dessous:

  • Utrozhestan 100 gélules n ° 28 - 400 roubles;
  • Utrozhestan 200 №14 capsules - 440 roubles.

Indications pour l'utilisation

L'utrozhestan est recommandé chez les femmes présentant un déficit en progestérone.

L'administration orale de capsules est prescrite dans les cas suivants:

  • l'infertilité dans un contexte d'insuffisance lutéale;
  • prévention de l'avortement habituel dû à une carence en progestérone;
  • syndrome prémenstruel;
  • préménopause;
  • échec du cycle menstruel en raison d'une violation de l'ovulation ou de l'anovulation;
  • menace d'avortement;
  • hormonothérapie substitutive en périménopause et postménopause (avec prise de médicaments contenant des œstrogènes).
  • Prévention (prophylaxie) de l'accouchement prématuré chez les femmes à risque (avec un col court et / ou la présence de données anamnestiques sur l'accouchement prématuré et / ou la rupture prématurée des membranes);
  • menace d'avortement ou de prévention de l'avortement habituel dû à une carence en progestérone;
  • ménopause prématurée;
  • hormonothérapie substitutive avec manque de progestérone avec ovaires non fonctionnels (absents) (don d'ovules);
  • soutien à la phase lutéale en cours de préparation à la FIV;
  • soutien à la phase lutéale dans le cycle menstruel induit ou spontané;
  • l'hormonothérapie substitutive en combinaison avec des médicaments contenant des œstrogènes;
  • infertilité contre l'insuffisance lutéale.

À quoi sert l'Utrozhestan pendant la grossesse??

Pendant la grossesse, les spécialistes prescrivent des bougies d'Utrozhestan enceintes dans les cas suivants:

  • risque d'avortement spontané (fausse couche);
  • progestérone faible ou déficiente dans le sang.

Si une femme a eu des fausses couches dans le passé, l'Utrozhestan peut être prescrit à des fins de prévention. En cas de menace d'avortement, le médicament est utilisé en urgence.

Entre autres indications pour l'utilisation du médicament chez la femme enceinte:

  • la présence de fausses couches dans le passé;
  • complication de la grossesse due à un manque de progestérone;
  • La conception est survenue en utilisant la FIV ou la procédure a été effectuée dans le passé;
  • prendre l'Utrozhestan ou ses analogues au moment de la conception;
  • une grossesse antérieure s'est terminée par une naissance prématurée;
  • l'infertilité a été diagnostiquée en raison d'une violation de la deuxième phase du cycle menstruel;
  • col raccourci.

Ce sont les principales indications de l'utilisation d'Utrozhestan pendant la grossesse. Dans certains cas, le médicament peut être prescrit pour d'autres raisons..

Enceinte et médecin

L'utilisation d'Utrozhestan pendant la grossesse

L'utilisation du médicament pendant la période de mise au monde d'un enfant ne doit avoir lieu qu'après avoir passé tous les tests nécessaires et la nomination d'un médecin. Les caractéristiques de l'utilisation du médicament à différents stades de la grossesse sont indiquées ci-dessous..

1 trimestre

Au début de la grossesse, le médicament est autorisé et souvent recommandé. Des capsules sont injectées dans le vagin quotidiennement et en même temps, ce qui évite les effets néfastes sur le foie et le tube digestif. De plus, la toxicose peut interférer avec l'administration orale de gélules..

Pourquoi nommer Utrozhestan au premier trimestre:

  • prévention et élimination du tonus utérin;
  • amélioration du système nerveux;
  • prévention des fausses couches spontanées;
  • compenser une carence en progestérone.

Comment le médicament affecte-t-il le fœtus? Les effets négatifs sont presque totalement exclus. Dans de rares cas, des hypospadias (une anomalie de l'urètre) peuvent survenir. Dans le même temps, il est conseillé de minimiser l'utilisation de tout médicament au début de la grossesse, car à ce moment, tous les systèmes et organes du bébé à naître sont posés. C'est pourquoi le médicament doit être prescrit par un spécialiste, en fonction de l'état et des analyses de la femme enceinte.

2 trimestres

À ce stade de la grossesse, les médicaments ne sont généralement pas nécessaires. Pourquoi Utrozhestan est-il prescrit au deuxième trimestre de la grossesse? La principale indication est un manque de progestérone, entre autres:

  • insuffisance cervicale;
  • raccourcissement du col de l'utérus;
  • la grossesse est survenue à l'aide de la fécondation in vitro.

Dans certains cas, une anamnèse peut être étudiée s'il y a eu dans le passé des fausses couches, des manipulations chirurgicales sur l'utérus, un accouchement avant la date prévue, la prise d'Utrozhestan est prolongée indéfiniment.

3 trimestre

À partir de la 30e semaine de grossesse, l'Utrozhestan peut être prescrit dans de tels cas:

  • col court;
  • emplacement très bas de l'enfant;
  • ramollissement précoce du canal de naissance.

La réception d'Utrozhestan en fin de grossesse n'est justifiée qu'avec un risque élevé de naissance prématurée. Cela est dû au fait que la prise de médicaments gestagènes affecte négativement l'état du foie et est particulièrement dangereuse pour la thrombose.

Il est important de comprendre que la possibilité et la nécessité de prendre Utrozhestan sont considérées individuellement dans chaque cas..

Instructions d'utilisation et de dosage

Le spécialiste prescrit la méthode et la durée de la prise d'Utrozhestan, en fonction du degré de carence en progestérone et des caractéristiques de l'évolution de la grossesse.

Les gélules orales sont prises comme suit:

  • la posologie quotidienne est de 200 à 300 ml, qui sont pris pendant la journée;
  • généralement 100 ml de médicament sont pris le matin et le reste - au coucher.

Pour la prévention avec la menace de naissance prématurée, le médicament est pris selon le schéma suivant:

  • 400 ml toutes les 7 à 8 heures jusqu'à ce qu'ils se sentent mieux;
  • 200 ml toutes les 7 à 8 heures jusqu'à la 36e semaine de grossesse.

Avec une utilisation intravaginale, le médicament est injecté dans le vagin à une dose de 200 ml tous les jours. La procédure est effectuée en position couchée, de préférence la nuit, afin que le médicament puisse agir pleinement.

Avec la menace existante de naissance prématurée, le médicament est utilisé quotidiennement à une dose de 200 ml de 22 à 36 semaines.

En cas de menace de fausse couche en début de grossesse, l'Utrozhestan est pris quotidiennement à la même heure le matin et le soir, en observant un intervalle de 12 heures, à raison de 200 ou 400 ml, jusqu'à 12 semaines de grossesse.

Comment annuler un médicament

Étant donné que l'Utrozhestan fait référence à des médicaments hormonaux, son retrait devrait se produire progressivement. La méthode la plus appropriée et la plus efficace pour arrêter le traitement et la prophylaxie consiste à réduire la posologie à 100 mg toutes les semaines ou à 50 mg tous les 3 jours..

Pendant le sevrage, une femme enceinte doit être régulièrement surveillée par un médecin afin qu'en cas de saignement, toutes les mesures nécessaires puissent être prises.

Analogues

Si, pour une raison quelconque, la prise d'Utrozhestan est impossible, vous devez faire attention à ses analogues, dont la liste est présentée ci-dessous.

Dufaston

C'est l'analogue le plus populaire d'Utrozhestan. Sa caractéristique est l'utilisation non pas de progestérone naturelle, mais de sa variété synthétique.

Il est produit sous forme de comprimés dans une coquille, dans un emballage il y a 20 ou 28 pièces. La composition contient 10 mg de dydrogestérone (un analogue de la progestérone) et d'autres substances supplémentaires.

Pour maintenir un niveau normal de progestérone, les futures mères se voient prescrire Dufaston 1 comprimé 2 fois par jour - il s'agit d'un schéma posologique standard qui peut être modifié par le médecin traitant.

Le médicament est à bien des égards similaire à l'Utrozhestan, mais parmi ses effets secondaires il n'y a pas de somnolence, les instructions d'utilisation indiquent qu'il «n'affecte pas la capacité de conduire des véhicules et d'autres mécanismes», ce qui peut être important pour certaines femmes.

Prix: 570-800 rub.

Prajisan

Disponible sous forme de capsules, dans un emballage il y a 10 pièces. Contient 200 mg de progestérone et d'autres excipients. Prajisan, comme l'Utrozhestan, peut être pris par voie orale ou injecté dans le vagin. La posologie recommandée pour les femmes enceintes est de 200 à 400 mg deux fois par jour.

Coût: 250-350 roubles.

Iprozhin

Le médicament est sous forme de capsules, un paquet contient 15 ou 30 pièces. Le principal ingrédient actif est la progestérone micronisée à 100 mg. L'outil peut être pris par voie orale ou intravaginale. Pour la prévention des fausses couches, les femmes enceintes sont prescrites 100-200 mg deux fois par jour. La durée du traitement est déterminée individuellement.

Prix: 345-370 rub.

Krainon

Le médicament se présente sous la forme d'un gel à usage intravaginal. Chaque dose de médicament est emballée dans un flacon jetable individuel. La substance active du médicament est la progestérone, dans chaque flacon se trouve 90 mg de ce composant.

Recommandé pour une utilisation au stade de la planification de la grossesse. Chez les femmes enceintes, l'utilisation n'est possible que si la conception s'est produite par FIV et que le gel a été appliqué en préparation de la procédure. Dans ce cas, le médicament n'est utilisé qu'aux tout premiers stades de l'accouchement de l'enfant.

Coût: 2500 roubles.

Une femme enceinte consulte un médecin

Contre-indications

Il existe un certain nombre de maladies dans lesquelles l'utilisation de l'Utrozhestan est impossible:

  • avortement incomplet;
  • thrombophlébite;
  • troubles thromboemboliques actuels ou antérieurs;
  • saignement vaginal d'origine inconnue;
  • hémorragie intracrânienne maintenant ou dans l'anamnèse;
  • suspicion ou présence de néoplasmes malins des glandes mammaires, des organes génitaux;
  • maladie de la porphyrine;
  • pathologie hépatique sévère;
  • âge jusqu'à 18 ans;
  • allaitement maternel;
  • intolérance individuelle.

Avec prudence, le médicament est utilisé pour:

  • maladies du système cardiovasculaire;
  • migraine;
  • hypertension
  • diabète sucré;
  • l'insuffisance rénale chronique;
  • épilepsie;
  • Une dépression
  • l'asthme bronchique;
  • dyslipidémie;
  • photosensibilité;
  • insuffisance hépatique légère à modérée.

Avec une mauvaise utilisation ou une surdose du médicament par voie orale, les effets secondaires suivants peuvent être observés:

  • aménorrhée, irrégularités menstruelles, saignements acycliques;
  • mammifère;
  • une dépression;
  • mal de crâne;
  • somnolence;
  • vertiges;
  • nausées Vomissements;
  • ballonnements, diarrhée, constipation;
  • démangeaison
  • acné
  • ictère cholestatique;
  • urticaire;
  • chloasma.

Avec la méthode d'utilisation vaginale, les effets secondaires suivants sont notés:

  • rougeur de la muqueuse vaginale;
  • brûlures et démangeaisons dans le périnée;
  • écoulement huileux.

Si une décharge jaune ou brune se produit après l'utilisation du médicament, il est nécessaire de consulter un médecin.

Si un ou plusieurs effets secondaires se produisent, consultez un gynécologue..

Commentaires

A utilisé des bougies d'Utrozhestan pendant la grossesse aux premiers stades, quand il y avait un tonus de l'utérus. Au cours des premiers jours, j'ai ressenti une sensation de démangeaison et de brûlure désagréable dans le périnée, à cause de laquelle je voulais annuler ce remède, mais au jour 3, ces symptômes, comme l'hypertonie utérine, ont disparu.

Au deuxième trimestre, le gynécologue a prescrit des bougies en Utrozhestan, car dans le passé, j'ai eu une naissance prématurée et une fausse couche. J'ai utilisé le médicament pendant 10 semaines, après quoi il a commencé à être annulé selon le schéma proposé par le médecin. Le bébé est né en bonne santé, la naissance elle-même était à l'heure.

J'ai utilisé l'Utrozhestan au 3ème trimestre, car on m'a diagnostiqué un col court. A utilisé le médicament jusqu'à 36 semaines de grossesse et a donné naissance après 9 jours. Peut-être que c'est une simple coïncidence, ou peut-être que le médicament m'a vraiment aidé à porter le bébé pendant si longtemps.

L'Utrozhestan est un remède efficace pour ceux qui envisagent une grossesse ou qui sont déjà en position. Le médicament aide à maintenir la grossesse avec des problèmes graves tels qu'un raccourcissement du col de l'utérus ou une hypertonie utérine. Dans le même temps, il est important de comprendre qu'il s'agit d'un médicament hormonal qui a un certain régime d'admission et de retrait, il ne peut être pris que sur prescription du médecin, et non d'automédication. Prenez soin de vous et accouchement facile!

Comment utiliser Utrozhestan pendant la grossesse?

Bonjour à tous! La période de naissance d'un enfant est difficile pour de nombreuses femmes et, pour la faciliter, les gynécologues prescrivent une grossesse matinale pendant la grossesse. Il est indiqué en cas de troubles hormonaux pouvant entraîner une fausse couche, une naissance prématurée, une stérilité ultérieure. Selon les statistiques, la cause de telles situations est le manque de progestérone. Cette hormone est nécessaire pendant la grossesse et est sécrétée par le corps jaune (apparaît après l'ovulation et agit pendant les trois premiers mois de la grossesse).

Lorsque le corps de la future femme tombe en panne, la production de progestérone ralentit, la femme se voit prescrire le matin. Le médicament est un substitut de progestérone et est basé sur celui-ci..

Qu'est-ce que l'utrozhestan?

Le produit appartient à la catégorie des hormones sexuelles. Il s'agit d'un progestatif naturel qui peut remplacer la progestérone sécrétée par le corps féminin. Il est nécessaire que la grossesse se déroule sans écarts. L'hormone est contenue dans le médicament sous une forme améliorée qui facilite l'absorption..

Il modifie la structure de l'endomètre utérin de sorte qu'un œuf fécondé y est librement introduit. Réduit le risque de contraction utérine et la survenue de son hypertonie, prépare les glandes mammaires à la lactation.

Le médicament est une capsule de gélatine à usage vaginal et oral. À l'intérieur de ces capsules se trouve la progestérone humaine, la glycérine, la gélatine et l'huile. Le médicament est vendu à des doses de 100 ml et 200 ml.

La substance active du médicament est créée selon une formule spéciale, qui contribue à la pleine absorption du médicament par les muqueuses du vagin et de l'estomac. Lorsque l'utrozhestan pendant la grossesse pénètre dans la circulation sanguine, il commence à remplir les fonctions de l'hormone manquante.

Le médicament participe au renforcement de l'endomètre, nécessaire à la fixation de l'œuf fœtal, réduit l'activité des muscles de l'utérus, des trompes de Fallope, empêche le rejet de l'œuf et préserve le fœtus jusqu'à la formation complète du placenta. Un autre effet bénéfique de l'Utrozhestan est la préparation des glandes mammaires pour la lactation.

Le médicament a la même biodisponibilité avec une utilisation orale et vaginale. Mais les bougies sont plus efficaces. Avec leur utilisation, la progestérone pénètre rapidement dans la circulation sanguine et atteint l'endomètre. Même des doses moyennes du médicament fournissent un niveau normal d'hormone dans le corps d'une femme enceinte. Son apport permet à l'endomètre de mûrir et d'être prêt pour l'introduction d'un ovule fœtal.

Une augmentation progressive de la dose au cours du premier trimestre est en mesure de remplacer le niveau souhaité de progestérone naturelle. L'effet thérapeutique du médicament devient perceptible après deux heures, s'il est pris par voie orale, et après une heure d'utilisation vaginale.

Quand prescrivez-vous de l'utrozhestan?

Le médicament est un obstacle à la fausse couche et aide à maintenir la grossesse dès les premiers jours. Les médecins le prescrivent immédiatement après confirmation de la présence du fœtus. Souvent, les futures mères commencent à utiliser le médicament en préparation de la conception et continuent après.

Parfois, l'utrozhestan pendant la grossesse est indiqué au deuxième trimestre. Lors de son utilisation, une femme vérifie régulièrement les indicateurs hépatiques. La nomination d'Utrozhestan pendant l'allaitement n'est pas souhaitable. Son effet sur le lait maternel n'a pas encore été étudié..

Dans les premières semaines de grossesse, des suppositoires vaginaux d'Utrozhestan sont prescrits. Ils sont administrés quotidiennement en même temps. Les heures d'admission doivent être strictement respectées pour éviter l'effet négatif du médicament sur le foie et le tube digestif. L'administration orale au cours du premier trimestre n'est pas possible en raison d'une toxicose ou de la probabilité de sa survenue..

L'utrozhestan au début de la grossesse aide à éviter l'hypertonie utérine, restaure le système nerveux d'une femme, minimise le risque de fausse couche associé à un manque de progestérone. Le médicament n'affecte pas le développement du fœtus, mais il existe une faible probabilité d'hypospadias. Une anomalie de la paroi des voies urinaires peut apparaître chez le fœtus. C'est rare, mais la future femme doit être consciente du danger..

Après trois mois de gestation, l'Utrozhestan n'est pratiquement pas prescrit. Après le premier trimestre, son effet sur le corps de la femme devient insignifiant. Le médicament n'est prescrit que lorsque le placenta aux stades avancés ne peut pas produire suffisamment de progestérone.

Le traitement par Utrozhestan pendant la grossesse se poursuivra jusqu'à ce que le niveau souhaité devienne constant. Habituellement, elle se prolonge par un raccourcissement de l'utérus, une grossesse due à la FIV, la présence d'une insuffisance cervicale. Le médicament est également prescrit après 20 semaines de gestation pour les femmes qui ont déjà eu des naissances prématurées, des fausses couches, une chirurgie cervicale.

Il y a des cas où l'utrozhestan est montré au troisième trimestre. Cela se produit si un ramollissement du col est observé lorsque le fœtus est trop bas avec un col raccourci. Le médicament est utilisé avec un risque élevé de fausse couche.

Les gynécologues font très attention à la nomination d'Utrozhestan lors de l'approche de l'accouchement. Depuis les derniers stades, son administration peut provoquer la présence de thrombose et de pathologies hépatiques sévères.

Qui est indiqué pour la grossesse pendant la grossesse?

Il est destiné au traitement des maladies liées au fonctionnement défectueux du corps jaune. La méthode d'administration dépend du type de changements pathologiques. Utrozhestan pendant la grossesse est prescrit par voie orale pour:

  • risques élevés de fausse couche;
  • dangers de la naissance prématurée.

L'utilisation vaginale est indiquée pour:

  • toxicose;
  • maladies de l'œsophage, des organes internes;
  • infertilité
  • menace de fausse couche et de naissance prématurée.

Le médicament peut être prescrit pour le traitement des troubles prémenstruels, des troubles du processus d'ovulation, de la mastopathie. Appliquez-le à la ménopause, s'il y a un manque de gestagène dans le corps d'une femme.

Instructions pour l'utilisation du médicament

La prise d'Utrozhestan pendant la grossesse rétablit le niveau nécessaire de progestérone, sans provoquer de troubles métaboliques hormonaux. Avec une bonne utilisation du produit, il n'y a pas de complications. Il ne contribue pas à la prise de poids, n'affecte pas le cours normal de la grossesse. Il est important que les doses soient adéquates et que le schéma thérapeutique soit correctement conçu.

Le mode d'administration et la posologie du médicament dépendent du degré de carence hormonale et du déroulement de la grossesse. Avec une administration orale, 200 ml à 300 ml d'utrozhestan sont prescrits par jour. Les capsules se boivent matin et soir. Si un médicament est prescrit pour prévenir les naissances prématurées, les doses s'élèvent à 400 ml par jour..

Une femme doit le prendre toutes les 7 heures jusqu'à ce que son état se stabilise. Après son amélioration, la dose est divisée par deux. Le cours ne dure que jusqu'à la 36e semaine de gestation.

En cas d'utilisation par voie vaginale, 200 ml d'utrozhestan sont administrés quotidiennement. Si l'état de la future femme est grave, les doses sont augmentées à 400 ml. En fin de grossesse, le médicament peut être prescrit de 22 semaines à 36 semaines de gestation. En cas de risque de fausse couche, le médicament est administré par voie vaginale toutes les 12 heures. Le cours dure jusqu'à 12 semaines..

Les bougies sont insérées facilement et sans douleur. Vous devez d'abord vous laver les mains, puis retirer la capsule de l'ampoule, l'insérer dans votre vagin avec vos doigts ou avec un applicateur. Allongez-vous ensuite quelques minutes. Il est nécessaire que le suppositoire se dissolve bien et que son contenu soit absorbé dans le tissu vaginal.

Contre-indications

L'utilisation d'Utrozhestan pendant la grossesse n'a pratiquement aucune conséquence négative. Mais le médicament a des contre-indications. Ceux-ci inclus:

  1. Thrombophlébite ou tendance à celle-ci.
  2. Pathologie hépatique.
  3. Saignement utérin.
  4. Varices.
  5. Diminution ou augmentation de la production d'hémoglobine.
  6. La présence de néoplasmes sur les organes génitaux, la poitrine.

L'outil a la propriété de provoquer la croissance rapide d'un certain nombre de tumeurs et de retarder le retrait de liquide des tissus. Par conséquent, il n'est pas du tout prescrit et est utilisé à petites doses pour:

  • la pression monte chez une femme;
  • crises d'épilepsie;
  • asthme
  • mastopathie;
  • maux de tête d'origine inconnue;
  • pathologies rénales;
  • Diabète
  • néoplasmes;
  • maladie cardiaque, vaisseaux sanguins.

Le médicament ne peut pas être utilisé pour le lupus érythémateux. Il est immédiatement annulé si la vision d'une femme commence à tomber, des caillots sanguins se produisent, une insuffisance veineuse apparaît, des maux de tête douloureux apparaissent. La nomination d'Utrozhestan pendant la grossesse n'est autorisée qu'en cas de déficit avéré en progestérone. Lorsque les pathologies génétiques, les maladies infectieuses des organes génitaux, les blessures, l'activité physique deviennent la cause d'un risque élevé de fausse couche, le médicament est contre-indiqué.

Effets secondaires

Les effets secondaires de l'utilisation du médicament sont rares. Leur probabilité augmente lorsqu'une femme ne respecte pas les règles d'admission ou qu'elle présente une intolérance aux composants du médicament. Des dysfonctionnements dans le fonctionnement de divers systèmes et organes sont possibles. La future mère devient trop somnolente, nerveuse ou distraite. La femme a des maux de tête, une dépression persistante, des étourdissements.

Des violations des selles, des vomissements, une mastodynie, une aménorrhée, des saignements utérins peuvent apparaître. Les effets secondaires de l'utilisation du médicament sont des démangeaisons, des éruptions cutanées, un jaunissement de la peau, de l'acné, du chloasma.

Si Utrozhestan 200 mg est administré par voie vaginale pendant la grossesse, l'effet secondaire est localisé. Dans le vagin, il y a une sensation de brûlure, un gonflement, des démangeaisons, une diminution de la libido et une augmentation de la perte de cheveux. Avec des effets secondaires, une légère augmentation de poids est remarquée. Des poils apparaissent sur les joues, le menton, des gonflements, qui disparaissent eux-mêmes. Une thromboembolie peut se développer..

Dans les cas graves, un choc anaphylactique se produit. Les allocations qui apparaissent après l'utilisation du produit ne sont pas liées aux effets secondaires si elles ne dépassent pas la quantité autorisée. Il s'agit d'une réponse normale au traitement..

Annuler annulé

L'outil appartient à la classe des médicaments hormonaux, il doit donc être retiré lentement. Sinon, une défaillance hormonale se produira dans le corps de la femme. Pour éviter que cela ne se produise, chaque semaine, la dose quotidienne est réduite de 100 ml. Si elle était faible, réduisez de 50 ml tous les trois jours. Pendant la période de sevrage, la femme enceinte est constamment surveillée par des spécialistes. Il existe un risque de saignement.

Substituts d'Utrozhestan

Le médicament peut être remplacé par des capsules et des suppositoires appelés Dufaston. En action, il s'agit d'un analogue complet de l'utrozhestan. Il appartient également au groupe des progestatifs, mais il ne contient pas de progestérone naturelle, mais synthétique. Les autres fonds ne sont pas différents.

Les spécialistes traitent les médicaments différemment. Duphaston est utilisé depuis longtemps, son effet sur le corps d'une femme enceinte et le fœtus est bien testé et étudié. L'effet thérapeutique est plus prononcé. Par conséquent, sous la menace d'une fausse couche, les gynécologues préfèrent prescrire Duphaston.

L'Utrozhestan a récemment commencé à pratiquer la gynécologie et l'obstétrique. Son action n'est pas entièrement comprise. De nombreux médecins ont peur de prescrire ce médicament aux femmes enceintes. Cependant, duphaston est moins bien toléré et cause souvent une mauvaise santé. Les comprimés du matin pendant la grossesse sont mieux perçus par le corps et n'ont aucun effet similaire..

Il est impossible de dire que l'un des médicaments présente des avantages par rapport à l'autre. Le choix dépend de l'expérience du gynécologue, de l'état du patient, de la nécessité d'un traitement rapide.

Un autre substitut est un médicament appelé Iprozhin. Il appartient également à la catégorie hormonale, a le même contenu, une action et une application similaires, mais est moins cher. Un analogue de l'utrozhestan est le prajisan moins cher. Il n'est prescrit que par voie vaginale. Le médicament est disponible sous forme de bougies et de gel.

Le Prajistan a moins de contre-indications, mais il ne peut pas être prescrit au début de la grossesse et avec des anomalies hépatiques. Le même groupe de médicaments comprend l'endométrine, souvent utilisée pour traiter l'infertilité. En action, il ressemble à l'Utrozhestan, les avis sur les forums sont très positifs. Plus cher et moins abordable..

Les mérites de l'Utrozhestan

Le médicament est bien toléré, ne modifie pas le fond hormonal, ne crée pas de dépendance. Lorsqu'il est pris, les processus métaboliques n'échouent pas, provoquant une prise de poids rapide. Le fœtus n'a pas de déséquilibre hormonal. L'utrozhestan aide non seulement à supporter le bébé, mais aussi à le concevoir. Après avoir prescrit le médicament, l'état des femmes enceintes devient stable après une courte période de temps. Le risque de fausse couche disparaît.

Le médicament est efficace pour la prévention des naissances prématurées, qui peuvent être probablement dues à des pathologies du col de l'utérus. Il est activement utilisé dans la planification de la grossesse et augmente les possibilités de conception..

Quiconque prend de l'utogestan doit se rappeler qu'il est hormonal et nécessite une surveillance médicale constante. Sinon, il y a un risque d'avortement.

La progestérone et les œstrogènes sont responsables du développement du fœtus. Par conséquent, la nomination de ces médicaments hormonaux dans certains cas est nécessaire. Parfois, les femmes en ont peur, croyant que le fond hormonal est perturbé. Ça n'arrivera pas. Et le refus des médicaments entraîne des pathologies dans la formation du fœtus, une contraction de l'utérus, une diminution du taux de division des cellules de l'embryon, à cause de laquelle il cessera de croître. Une infection intra-utérine peut se développer, le développement du placenta peut s'arrêter.

Les médicaments hormonaux détendront l'utérus, aideront le fœtus à prendre pied, créeront un bouchon à partir du mucus qui empêchera la pénétration des infections. Ils vont ranger le système nerveux de la femme et empêcher une nouvelle ovulation. Par conséquent, si le médecin a prescrit de tels médicaments, ils doivent être pris exactement selon le schéma qu'il a proposé.

A bientôt dans le blog d'Anna Lyubimova - momadetochek.ru.

Quand Utrozhestan est prescrit, instructions, posologie et contre-indications: la quantité à boire, comment annuler au 2ème trimestre et est-il nécessaire de boire avant l'accouchement

Vous pouvez augmenter le niveau de progestérone en prenant le médicament Utrozhestan. L'hormone aidera à réduire le risque de fausse couche et d'accouchement prématuré..

Pourquoi Utrozhestan est considéré comme une bouée de sauvetage pendant la grossesse?

L'utrozhestan compense le manque de progestérone et prévient les fausses couches ou les naissances prématurées. Il est souvent pris par les femmes avant la grossesse. Le médicament aide à démarrer ce processus..

À l'avenir, il est conseillé de suivre cette hormonothérapie jusqu'au deuxième trimestre, moins souvent avant l'accouchement. L'annulation est progressive afin qu'il n'y ait pas de stress pour le fœtus. L'Utrozhestan aide également les femmes ménopausées.

Application et action

L'Utozhestan est une hormone basée sur la progestérone. Il s'agit de l'hormone directement liée à la capacité des femmes à tomber enceintes et à porter avec succès le fœtus. Prescrire le médicament lorsque le corps manque de cette hormone. Agit de manière cumulative et augmente les niveaux de progestérone.

Si le corps manque de progestérone, cela peut également avoir lieu:

  • hyperplasie de l'endomètre,
  • kyste,
  • hyperandrogénie (accompagnée de pilosité corporelle sévère, perte de cheveux sur la tête, séborrhée et apparition d'acné).

Appliquer en présence des pathologies ci-dessus, si le résultat de l'analyse a montré un niveau réduit de progestérone.

Enceinte Utrozhestan, ce qui est prescrit

Les femmes occupant ce poste ont assigné l'Utrozhestan pour avertir:

  • saignement,
  • retard dans le développement fœtal,
  • hypertonicité utérine,
  • rejet placentaire.

En outre, le médicament normalise le flux sanguin. Il sera conseillé si une femme enceinte a des antécédents de fibromes utérins, une tendance à la thrombose, le syndrome des antiphospholipides, l'insuffisance isthmique-cervicale ou des maladies endocriniennes.

Un médicament systématique aidera à retarder la grossesse, à prévenir les fausses couches ou les naissances prématurées.

Les femmes souffrant de maladies cardiaques et vasculaires, de néoplasmes malins, de maladies rénales et hépatiques, de diabète doivent faire l'objet d'une surveillance particulière.

L'auto-désignation n'est pas appropriée. Le médicament est prescrit strictement après examen. Une femme devrait donner du sang aux hormones, où l'on verra s'il faut ou non augmenter les niveaux de progestérone.

Formulaires de décharge

L'Utrozhestan est disponible sous forme de comprimés et de capsules. Ce dernier est destiné à l'administration intravaginale. La posologie est de 100 mg et 200 mg.

Analogues

Les analogues du médicament sont:

Tous ces fonds ont la même substance active et peuvent être prescrits à la place d'Utrozhestan, comme substitut.

Pour quelles raisons est prescrit pendant la grossesse

Chaque trimestre de grossesse a ses propres raisons pour lesquelles un médicament peut être prescrit..

Indications de la grossesse initiale au premier trimestre

La production de progestérone après la fécondation est initialement portée par le corps jaune des ovaires puis par le placenta. Pour que la grossesse se déroule sans pathologies et que l'accouchement commence en temps voulu, l'hormone doit être contenue en quantité normale. S'il y a écoulement du tractus génital, qui est rouge ou brun, il y a une douleur de traction dans le bas-ventre, cela indique probablement que le niveau de progestérone est abaissé.

Dans les premiers stades, il est conseillé de boire le médicament afin que la grossesse ne se termine pas. S'il y a toujours eu un problème avec les hormones, il est conseillé de commencer à prendre Utrozhestan avant même la conception prévue.

Pourquoi est nommé au deuxième trimestre

Au deuxième trimestre, les raisons de la nomination des fonds restent les mêmes. Le maintien d'une progestérone appropriée réduira le risque de pathologies placentaires et contribuera au développement normal du fœtus.

Quand Utrozhestan est prescrit au cours du dernier troisième trimestre de la grossesse

Au cours du dernier trimestre, l'Utrozhestan stimule les glandes mammaires, les prépare à la lactation.

De plus, la raison de l'admission sera:

  • col utérin raccourci, doux,
  • la présence de grossesses manquées ou d'un accouchement prématuré plus tôt.

S'il est possible de se passer de médicaments, ils essaient de ne pas le prescrire, car son utilisation au cours du dernier trimestre peut provoquer des problèmes hépatiques chez un enfant.

Est-il nocif pour le fœtus et le placenta

L'Utrozhestan peut nuire à un enfant sous la forme de:

  • maladies du foie,
  • ovaire polykystique,
  • infertilité,
  • maladies du système urinaire.

Tout ce qui précède peut survenir chez un enfant dont la mère était sous progestérone pendant la grossesse.

Quelle forme d'Utrozhestan est indiquée pour les femmes enceintes

Les femmes enceintes peuvent prendre des comprimés ou utiliser des capsules vaginales. Le spécialiste déterminera ce qui sera le mieux dans une situation particulière, en fonction de la durée et des résultats des analyses..

Quand des suppositoires vaginaux sont prescrits

L'utrozhestan à usage vaginal est recommandé si:

  • fécondation in vitro prévue,
  • des fibromes utérins se sont produits ou il existe un risque de développement,
  • troubles hormonaux (faible progestérone),
  • il y a un risque de fausse couche,
  • diagnostiqué avec l'endométriose.

Quand prendre des pilules

Une forme de comprimé est prescrite lorsque:

  • il y a un déséquilibre hormonal,
  • mastopathie fibrokystique trouvée dans les glandes mammaires,
  • dysménorrhée diagnostiquée,
  • il y a un manque de progestérone.

Dosage

Quelle quantité à boire le médecin d'Utrozhestan détermine. Les caractéristiques individuelles de chaque femme et les résultats de l'étude sont pris en compte. 100, 200 ou 300 mg peuvent être prescrits..

La durée d'admission varie dans chaque situation..

S'il y a une menace d'auto-avortement, vous devrez en boire 200 le matin et le soir, 300 mg est possible. Cela continuera le premier et le deuxième trimestre.

Si la fécondation était in vitro, fixez d'abord 200 mg par jour. En outre porté à 600 mg.

Indications 100 mg

Une petite dose est prescrite à titre préventif en l'absence de problèmes graves. Dans ce cas, la carence hormonale est négligeable.

Lorsque 200 mg sont prescrits

Une posologie de 200 mg est recommandée lorsque la progestérone est abaissée à un niveau plutôt dangereux et qu'il existe un risque de fausse couche.

Peut-il y avoir une surdose

Un surdosage est tout à fait possible. En cas de prise de fortes doses, vous pouvez ressentir:

L'attention se distrait. Il y a un état d'euphorie.

Peut-il y avoir décharge pendant l'administration d'Utrozhestan à différents moments

Pendant l'utilisation du médicament, une décharge peut apparaître. Ils surviennent généralement si vous utilisez des gélules vaginales, mais l'administration orale ne fait pas exception.

Ainsi, la membrane muqueuse signale la présence d'un corps étranger en elle.

N'oubliez pas non plus que les restes du médicament et de l'enveloppe de la capsule elle-même peuvent sortir.

Les excrétions se produisent également lorsque les niveaux d'hormones progestérone augmentent..

Si la décharge n'a pas d'odeur spécifique et de couleur étrange, alors tout va bien. Plus détaillé ci-dessous.

Si le reflet beige

Une couleur beige qui n'a pas d'odeur désagréable est la norme. Une sécrétion accrue se produit lors de l'utilisation de toute forme de médicament. L'essentiel est que la couleur n'est pas lumineuse. Les teintes claires et calmes n'appartiennent pas à des phénomènes pathologiques.

Quand la décharge rose

Un écoulement rosâtre clair est également autorisé. Si leur couleur s'assombrit ou devient brillante - c'est l'occasion d'aller immédiatement à l'hôpital.

Si écoulement blanc

La leucorrhée doit également être perçue comme normale. L'essentiel est qu'ils aient une odeur neutre et ne soient pas caillés.

Comment distinguer un écoulement normal d'un écoulement pathologique

La nature pathologique du secret aura un arôme désagréable, une couleur vive ou sombre, une consistance caillée.

Dépêchez-vous immédiatement chez le médecin si:

  1. Soulignant un caractère ringard. Ces symptômes indiquent une candidose, une chlamydia, une ureplasmose, etc..
  2. Jaune foncé ou brillant. C'est un signe d'inclusions sanglantes ou d'inflammation. Peut-être que les problèmes ne font que commencer et que le pire peut être évité dès maintenant.
  3. Écarlate, rouge foncé, brunâtre. Ce secret se produit avec une progestérone réduite, peut-être que la dose doit être augmentée. De plus, le sang sur le lin indique un éventuel décollement du placenta, une fausse couche, une grossesse en dehors de l'utérus, etc..
  4. Secret aquatique. Cela peut signaler une fuite de liquide amniotique. Souvent, un tel écoulement n'appartient pas à des pathologies.
  5. Écoulement verdâtre. Signe d'infection. Pour prévenir l'infection fœtale du fœtus, le traitement doit être démarré immédiatement.

Quelle que soit la décharge dont vous disposez, vous ne devez pas tout laisser tel quel. Consultez votre médecin à ce sujet. Un spécialiste inspectera une femme. Prenez un écouvillon pour étudier en laboratoire. Ce n'est qu'après avoir reçu les résultats que vous pouvez dire quelque chose avec certitude.

Schéma de prise d'Utrozhestan

L'utrozhestan est pris de différentes manières. Tout dépend de la raison qui m'a fait recourir à ce traitement..

Selon la norme, ils boivent 200 mg en 24 heures. Après la fécondation, la réception continue.

S'il y a des douleurs dans l'abdomen, un secret sanglant - cela indique la possibilité d'une fausse couche. Dans ce cas, la dose doit être doublée. L'accueil est effectué jusqu'à 14-16 semaines de grossesse.

Si la conception a eu lieu avec l'aide de la FIV, le schéma est le suivant:

  1. Vous devez boire 600 à 800 mg par jour et ainsi de suite jusqu'au 4ème mois de grossesse.
  2. À partir de la 16e semaine - 400 mg le soir, 200 mg le matin.
  3. 17e semaine - 400 mg en deux doses divisées.
  4. 18e - le soir 200 mg, le matin - 100.
  5. 19e - 200 mg en deux doses divisées.
  6. 20e - seulement le soir 100 mg.
  7. 21e - sans objet.

À partir de quel jour est nommé

Attribuez généralement à partir du 17e jour du cycle. Si trouvé pendant la gestation, la date n'a pas d'importance.

Combien de fois par jour boire

Il se boit une ou deux fois. Si un rendez-vous est fixé, ce devrait être le soir. Si deux fois - matin et soir.

Pourquoi est-il important de prendre la nuit selon le schéma

La nuit, il est conseillé de placer des bougies Utrozhestan, car en position horizontale, le contenu ne s'échappera pas, mais sera absorbé par les muqueuses. La nuit, le corps se repose et le médicament agit activement.

Comment prendre pour fermer le col en cas de menace

Si au cours de l'examen des déviations du col de l'utérus étaient révélées, vous ne pouvez pas hésiter une seconde. La grossesse peut se terminer à tout moment.

La dose habituelle du médicament sera de 200 à 400 mg par jour. D'autres chiffres sont possibles si le médecin pense que ce sera mieux..

Combien de temps puis-je prendre

Certains médecins disent que vous pouvez utiliser l'Utrozhestan jusqu'à l'accouchement. La plupart ne sont pas d'accord avec cette affirmation, car elle peut nuire au bébé. Le médicament est généralement annulé au deuxième trimestre de la grossesse.

Annuler l'Utrozhestan: points importants

L'annulation d'un médicament est strictement interdite. Il existe des régimes spéciaux qui doivent être suivis..

Le schéma habituel ressemble à ceci:

  • la 13e semaine - 200 mg le matin et le soir,
  • le 14 - le matin - 100. le soir - 200,
  • le 15 - le soir 200,
  • le 16 - 100 le soir et tout.

Il y a des situations où le circuit change.

Comment annuler avec la menace d'une naissance prématurée aux stades ultérieurs

S'il y a une menace, le médicament n'est pas annulé. Dans le cas d'un processus de naissance acceptable, vous pouvez finir de boire, mais réduire progressivement la dose. Le médecin vous en dira plus.

En cas d'annulation par la menace de décoloration précoce

Le médicament est pris tout au long du premier trimestre et à l'avenir, si nécessaire. En cas de décoloration, la réception est complètement arrêtée. Cela aidera à provoquer l'auto-avortement et à éliminer les interventions chirurgicales..

Pourquoi vous ne pouvez pas arrêter brusquement de boire Utrozhestan

Si vous annulez brusquement le médicament, le fœtus peut se détacher. Les femmes qui n'ont pas prêté attention à ce moment et n'ont pas écouté le médecin ont arrêté de prendre le médicament, notent des douleurs dans le bas-ventre et l'apparition d'une sécrétion maculante des voies génitales (rouge, marron, rose vif).

Tout cela est un signe que l'ovule fœtal a commencé à être rejeté et que dans un avenir proche il y a un risque d'avortement.

Si un comprimé est oublié, est-il dangereux

Si une femme a oublié de prendre la pilule, il est impossible d'augmenter la dose à l'avenir. La réception continue selon l'ancien schéma et aucune action inutile n'est autorisée. Il ne se passera rien de catastrophique en ne buvant pas une pilule, mais cela ne devrait pas se reproduire. Pendant le traitement, la progestérone doit être ingérée en permanence, et si les doses requises ne sont pas reçues, le résultat sera nul.

Des douleurs abdominales et du sang sur le linge pendant la grossesse surviennent souvent en cas de manque d'hormone progestérone. Les préparations hormonales, auxquelles appartient l'Utrozhestan, aideront à le remplir. Le remède doit être bu en permanence selon un régime spécial, prescrit par le médecin traitant. Il est strictement interdit d'acquérir et d'accepter indépendamment un tel outil. Seuls les spécialistes sont en mesure de déterminer la dose, la fréquence et la durée de l'admission sans nuire au bébé.

Utrozhestan pendant la grossesse

Comment et pourquoi prendre une grossesse le matin

L'utrozhestan pendant la grossesse est prescrit en cas de menace existante d'interruption dans les premiers stades. Ce médicament est hormonal, contient de la progestérone naturelle - une hormone nécessaire au développement de la grossesse. Il commence à être produit par le corps jaune (formé après que l'œuf quitte le follicule) dans la seconde moitié du cycle menstruel et tout au long du premier trimestre de la grossesse. Après cette fonction, le placenta prend le relais. Mais il y a souvent des cas où cette hormone n'est pas suffisamment produite, puis il y a une menace d'avortement. Des crampes douloureuses de l'utérus, des taches du vagin apparaissent. La réception est facilitée pendant la grossesse dans de tels cas, même si le manque de progestérone n'a pas été détecté par des tests de laboratoire avant la conception - le 21e jour du cycle menstruel (exactement lorsque cette analyse est fiable).

Si l'analyse montre l'insuffisance de la deuxième phase du cycle menstruel, le matin est prescrit lors de la planification de la grossesse, de ce fait, un endomètre est formé, prêt à accepter un ovule fécondé, la contractilité des trompes de Fallope et de l'utérus diminue. Et si c'est précisément la raison de l'infertilité, la grossesse après la grossesse maternelle se produit assez rapidement, à condition qu'il n'y ait pas d'autres obstacles à la conception.

Dans certains cas, les médecins au lieu de ce médicament en prescrivent un autre - une source de progestérone artificielle. Duphaston pendant la grossesse en Russie est souvent prescrit, largement annoncé. Mais des études ont prouvé l'efficacité et l'innocuité du premier médicament. De plus, duphaston est disponible sous forme de comprimés, tandis que l'utrozhestan pendant la grossesse peut également être utilisé sous forme de suppositoires vaginaux, ce qui est très pratique en cas de toxicose, et le médicament est ainsi mieux absorbé.

L'utrozhestan peut être prescrit en début de grossesse à des fins préventives. Par exemple, si une femme a eu à plusieurs reprises des fausses couches dans les premières semaines après la conception, ou si au cours des grossesses précédentes a été diagnostiquée une insuffisance ischémique-cervicale. De plus, l'abolition de l'utrozhestan pendant la grossesse, qui est généralement recommandée au plus tôt 12 semaines, dans de tels cas doit être progressive. Avec ICI, le médicament peut être poursuivi jusqu'à 18-20 semaines.

Quant aux normes de prise du médicament - elles peuvent être différentes. Les bougies sont disponibles en doses de 100 et 200 mg. En cas de risque de fausse couche, il est généralement recommandé d'utiliser 1 suppositoire 200 mg par jour, ou 2 suppositoires de 100 mg chacun. Parfois, le médicament peut être utilisé pendant la grossesse, la posologie peut être plus élevée si la conception s'est produite à l'aide de la technologie de FIV ou si une fausse couche a déjà commencé. La posologie maximale possible, sans danger pour la santé, 3 suppositoires vaginaux de 200 mg par jour.

: Cela n'a aucun sens d'apprendre à prendre une grossesse le matin à des fins préventives s'il y a une fausse couche dans l'histoire due à une violation de l'ensemble chromosomique de l'embryon, ce qui est confirmé par les résultats d'un examen histologique. Pour la prophylaxie de ces troubles, la progestérone n'est pas nécessaire, mais l'acide folique..

Malheureusement, les effets secondaires de l'Utrozhestan pendant la grossesse ne permettent pas à celui-ci d'être pris par toutes les femmes auxquelles ce médicament est prescrit. La raison la plus courante pour refuser ce médicament est l'inconvénient associé à l'introduction. Après cela, il est conseillé de s'allonger un peu, sinon la bougie risque de fuir. Bien que les médecins ne voient pas cela comme un problème et recommandent à leurs patientes de pénétrer plus profondément dans un suppositoire ou d'utiliser des bougies le matin pendant la grossesse avant le coucher (c'est la meilleure option). Dans le même cas, si vous avez besoin d'un apport quotidien multiple - il existe une menace sérieuse de fausse couche, une femme a généralement recommandé un mode de vie calme, voire un repos au lit.

L'utrozhestan pendant la grossesse ne reçoit pas toujours de bonnes critiques car il provoque une sensation de brûlure dans le vagin. Une telle réaction peut être considérée comme un symptôme relatif de la présence d'une vaginite chez une femme. Il serait peut-être judicieux de tacher la flore. Des réactions allergiques, des étourdissements, une somnolence sont possibles. Dans de tels cas, le médecin peut recommander une réduction de la posologie ou un changement du médicament en progestérone ou en duphaston. Une contre-indication absolue à l'utilisation de l'Utrozhestan est des violations exprimées dans le foie.

Up